Ah ben quand ça veut pas sourire…

C’est dans de tels moments qu’on pourrait défier C. Puel

Saison de merde jusqu’au bout pour les Red Devils qui ont donc trouvé le moyen de se faire éliminer de la dernière compétition qu’ils pouvaient espérer remporter cette saison. Enfin pas tout à fait, ils sont encore en lice en ligue des champions, mais pour combien de temps ça…
En attendant donc, les Mancuniens ont trouvé le moyen de pousser la terrible équipe de Sunderland, le S-sous-le-pays, ce qui avait beaucoup plus de sens quand c’était Di Canio le coach, aux tirs-aux-buts, grâce à un but inespéré de Chicharito dans le fergie time des prolongations.

Du coup, on a pu pousser la plaisanterie jusqu’aux tirs-aux-buts, qui pour le coup, s’est transformé en défilé de handicapés des pieds, faisant passer Mannone pour un bon gardien. Mention spéciale à Phil Jones pour son pénalty à 3 points.

3 thoughts on “Ah ben quand ça veut pas sourire…

  1. Mention spéciale au 44 aussi, pour son combo course entre le rond central et le point de pénalty + course d’élan réduite et ridicule + frappe molle au milieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.