Hooligans et suisses ne sont pas antonymes

Des images insoutenables ou bien ?

On ne sait pas trop ce qu’il en est des clubs francophones après tout, mais on est sûrs depuis ce week-end qu’on peut habiter Zurich et être hooligan. Si si, la preuve avec ces images pas très claires qui ont mis fin au derby de la grande ville entre le FCZ et les Sauterelles de Zurich. On sait juste qu’il y a eu des premiers incidents qui avaient fait interrompre le match (apparemment des jets de pétards entre tribunes). Le match a repris, puis plus tard, c’est l’escalade de la violence avec l’invasion de la tribune des Supporters sauterelles par des hommes cagoulés qui n’ont pas l’air très sympathiques. On peut voir que ça crame un peu aussi. Peut-être pas le feu au lac non plus, mais au moins à un siège, jusqu’à ce qu’arrivent les forces de l’ordre suisses.
Au final 6 blessés légers, 4 arrestations dont 3 relâchés ce matin, un match interrompu, et des conséquences qui seront multiples sur le football suisse.
En même temps, c’est bien vrai que le football suisse, on s’en fout un peu, pour ne pas dire complètement. Le service est franchement plus branché Jupiler que Gruyère.

5 thoughts on “Hooligans et suisses ne sont pas antonymes

  1. C’est normal aussi, les Sauterelles, c’est vraiment un nom de merde, faudrait leur faire comprendre a un moment donné.

  2. Le service vidéo a encore trop picolé: 4 fautes dans un texte de 12 lignes. Pas mal.
    Mûrs pour bosser au 10 sport les gars?

    Sinon, cette vidéo me fait penser à Miss Tatcher de Renaud.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.