Il ne faudrait pas prendre le service pour un bourrin qui ne jure que par des nettoyages de lulu en bonne et due forme. Le service aime aussi les buts tout en fines prouesses comme cette réalisation de l’Argentin Matias Urbano, joueur de L’Union San Felipe en L1 chilienne, contre l’Union La Calera. On appelle ça une rabona ou un coup du foulard. C’est joli et on en redemande.

13 thoughts on “La caresse du mardi

  1. Une action danse classique avec une finition lac des cygnes. Jamais il signera en bundesliga celui-là…

  2. J’aime beaucoup le tacle glissé de la 5ème seconde, le pied haut, lancé a toute allure, viril a souhait!

  3. Le 27, c’est Pastore ?
    Parce que là, déjà que Gameiro et Hoarau ont du mal à lacer leurs chaussures, alors le coup du foulard, n’en parlons même pas…

  4. Beau geste et beau but, même s’il est hors-jeu (!), mais bon ce n’est pas flagrant, je ne vais pas accabler ce pauvre mineur chilien qui a été obligé de se reconvertir en arbitre de touche tellement il peut plus travailler à la mine tellement la nuit il tâche ses slips durant son sommeil en y repensant.

  5. Effectivement hors-jeu, mais bon, on s’en fout, c’était un entrainement entre une équipe et sa réserve, tout est permis. Comment j’le sais ? ils ont tous le même sponsor té !

  6. Marquage du défenseur à faire pâlir mon ami Mbia,
    Détente et réaction du gardien imitant à la perfection un Bernard Lama sous stupéfiants (Coupet l’aurait arrêté)… Bref gros coup de chatte, à la limite d’une Balotelli…
    J’suis pas fan, désolé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.