La controverse arbitrale du week-end

Il nous pousse encore dans la controversie dirait M. Dessailly.

Seule rencontre à peu près regardable hier, les Ecossais accueillaient les Tchèques pour la 2e place du groupe I, groupe de l’Espagne et donc dont la première place est inatteignable pour ces deux sympathiques peuples d’alcooliques.
Il y a eu donc 2/2. Signalons à Claude Pèze le but de l’estomac de Jaroslav Plasil.

Mais ce qu’il faut savoir de ce match mis à part le score, c’est la polémique qui en résulte avec cette histoire de pénaltys. Un sifflé alors que « bof ». L’autre pas sifflé alors que pourtant « ouais ».

Bon, c’est vrai que ce n’est pas passionnant et on a surtout mis cette vidéo par envie d’écouter des accents écossais. Signalons sinon que dans l’autre gros choc du groupe le Liechtenstein et la Lituanie se sont séparés sur un score nul et vierge.

7 thoughts on “La controverse arbitrale du week-end

  1. Les pauvres. Déjà qu’ils vivent dans un pays merdique, si en plus ils se font v(i)oler…

  2. Loin de moi l’idée de lancer un débat stérile qui n’a pas sa place sur cette page qui ne les concernent pas, mais ma conviction intime est que les arbitres de ce groupe, habitués à devoir juger les actions des perfides catalans + Sergio Busquets, n’ont plus les repères essentielles pour arbitrer un match de foot conventionnel.

    Pour résoudre le problème je propose deux choix, bien plus subtile qu’un sixième arbitre ou le recours à la vidéo:

    – pendre Sergio Busquets et mettre à la charge du FC Barcelone la rééducation des arbitres après chaque match où ils ont eu à faire à leurs traîtres joueurs

    – pendre Sergio Busquets

  3. Je suis pour. Et si on pouvait faire une pendaison collective de tous ces pu**** de tricheurs et les laisser en exemple devant les stades du monde entier, ce serait sympa aussi.

    Plus je vois d’images comme celles là, plus j’aime le tennis, le rugby, le basket et le hand !

  4. Bah moi les mecs qui simulent pour expulser des bouchers je les comprends. C’est pas pareil que ceux qui simulent pour obtenir un penalty alors qu’il aurait aussi bien pu frapper au but ou faire une passe décisive…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.