Pep Guardiola le gentil craque du slip

19

Purée… Il a dit des gros mots.

Depuis que Bojan est parti, Pep’ ne sait plus trop sur qui se défouler. Après avoir essayé sur les arbitres, il a profité ce week-end de la blessure d’Alexis Sanchez pour lui rentrer un peu dedans, parler de la concha de sa mère, et lui recommander d’utiliser sa caboche. Des images très dures, malgré son sous-pull acheté chez Yoshi Yamamoto, finement capté par canal +.

19 thoughts on “Pep Guardiola le gentil craque du slip

  1. guardiola a la même voix qu’un de mes oncles psychopathe sur les bords
    et comme dit alexis: la chatte à sa mère!

  2. Et il l’a dit à Sanchez.. Lionel Messi, ce loubard en short, est encore mis hors de cause.

    Quelles blatringues ces Barcelonais! lol
    Pardon aux familles, à la lucarne opposée etc…

  3. Comme quoi on peut parler maman sans finir avec un coup de boule. Sanchez est plus fort que Zidane.

  4. Semblerait que Pep reproche à Alexis d’avoir joué 90 minutes en amical avec le Chili, lui qui a l’air sensible de l’adducteur.

  5. Vous imaginez s’il se passait la même chose pour Diaby à chacune de ses blessures ? Un coup à terminer dépressif.

  6. en parlant de diaby, elle commence quand sa carrière ?
    on le voyait plus souvent sur nos écrans à l’époque de clairfontaine …

  7. garrinchouille> non, juste de faire des efforts inutiles à la 90 ème alors que son équipe gagne 3-1 et est déjà à 10

  8. Vous n’avez pas l’air de comprendre réellement le pourquoi du comment excepté « Garrinchouille », et le titre de la vidéo n’arrange pas grand chose.
    Je vous explique, Sanchez sortant de blessure (encore une fois) aurait du dire à son coach du Chili de ne pas trop forcé et de ne pas jouer les 90mins (match amical s’il vous plait).
    Samedi soir Guardiola le fait rentrer en cours de jeux, il y avait alors 1 à 1.
    Bref le match suit son cours nous sommes à 3 à 1, après une longue course, Alexis ressent une première douleur.. bénigne apparemment, car il reste sur le terrain.
    Nous arrivons à la fin du match, le joueur à l’obligation de ménager ses efforts surtout après la première douleur ressenti!.. Vous connaissez la suite.
    La réaction de Pep est pour moi plus que normal, car vu les gros match à venir (LDC,LIGA), Alexis pénalise son équipe même si je l’avoue, l’envie y était.
    Bref, pour ce qui auront prie le temps de lire mon « pavé », je vous remercie, ainsi que ce qui seront contre moi, j’accepte tous les avis.
    Mais je trouvais nécessaire d’argumenter pour que certains puisse comprendre réellement.
    Merci.

  9. @ Un type: (rire) désolé de rétablir la vérité, mais en général les mecs que Guardiola ne supporte plus il ne leurs parle plus du tout (Ibrahimovic, Eto’o, Touré..)

    @ Chris Pignole : Nous sommes d’accord sur ce point.

    @ Moké : Pas mal la blague de Gignac (rire), mais pour un match amical, je pense qu’il ferai pas mal l’affaire non?.

    Pour la petite histoire du chat à sa mère (il s’agit d’une expression), certain mec de notre forum (Clan Barça) ont traduit par « c’est moi qui suit niqué avec ta blessure réfléchit un peu avec ta tête », donc la non plus pas de quoi crier au scandale.
    Mais bon le mal étant fait, et puis ça permet à certain de vendre..
    Bonne fin d’après midi à tous.

  10. Je crois que c’est Alexis qui jure en premier, d’après mes sources hispanophone, l’expression est typiquement sudaméricaine, ainsi Alexis exprime son mécontentement, Pep reprend en lui disant que c’est à lui de faire gaffe et qu’il pénalise l’équipe.

  11. j’entrave que très peu la langue du dopage, mais si Pep a rendu visite à la chatte de madame sanchez, je veux bien qu’il m’offre quelques souvenirs…

    il parait qu’au Chili les grottes sont profondes et qu’on peut y rester longtemps même à plusieurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.