Au courrier des lecteurs…

4

Une lettre à l’attention de Mr Thiriez…

Horsjeu.net se veut participatif, comme le site de Ségolène Royal et le10sport.com, parce que c’est à la mode. Ce que vous avez dire nous intéresse énormément, on est vraiment très très intéressé par vos pensées...
En fonction des arrivages é, nous publierons donc la ou les lettre(s) reçue(s). Ne vous embêtez pas à écrire une vraie lettre, un email suffira…
Et bien entendu, les opinions exprimées n’engagent que l’auteur de la lettre (on va pas se prendre des procès pour vous les gars…)
Aujourd’hui un jeune homme visiblement bien remonté contre Mr Thiriez…

———

Ne Thiriez pas sur le football !
Le président de la Ligue de Football Professionnel, Frédéric Thiriez, s’est répandu à propos de l’arbitrage vidéo ce jeudi dans l’omnipotent quotidien du sport et de l’automobile. Il annonce trois propositions concrètes quant à l’utilisation de la vidéo.
Tout d’abord, la sempiternelle affaire du ballon qui franchit ou non la ligne de but. Sur ce point là, je pense que toute personne censée se range du côté du Dali de la LFP. Car, en effet, elle touche à l’essence même du jeu, à savoir : but ou pas but. Personne ne peut être contre cette idée. En revanche, les deux autres suggestions sont beaucoup plus contestables. « La faute a-t-elle été commise dans la surface ou en dehors ? », « Le but a-t-il été inscrit de la main ou non ? » sont les deux autres champs de bataille de la Ligue. Selon elle, avec ces résolutions adoptées, « on éliminerait au moins 30% des erreurs ».  Je me demande déjà d’où tient-elle ces statistiques de comptoir. Surtout, cela ne ferait que déplacer le problème. Car c’et bien là que se trouve le véritable souci. En quoi un coup franc serait-il moins dangereux qu’une touche donnée malencontreusement à l’adversaire, ou bien un corner alors que le six mètre était de mise. Car chaque action de jeu est le fruit d’un équilibre aléatoire qui fait que ce jeu est imprévisible et peut chavirer d’un côté comme de l’autre à tout instant. « La vidéo ne réglera pas tous les problèmes mais elle réglera les plus choquants ». Faux ! Cela ne fera que déplacer le problème vers un autre, car les floués trouveront toujours de quoi argumenter.
Monsieur Thiriez appuie son plaidoyer à l’aide de raisonnements, sinon douteux, disons hasardeux. « La fatalité de l’erreur d’arbitrage ne fait pas partie du jeu, ce n’est pas vrai, tout comme l’erreur judiciaire ne fait pas partie de la justice » ou encore « au XIXème siècle, des gens s’opposaient au chemin de fer parce qu’ils pensaient que le train allait désintégrer leur corps avec la vitesse. Là, c’est pareil ». Quel sens de la formule appropriée ! On ne pouvait trouver raisonnement plus juste et intelligent. Enfin, peut-être la meilleure décla, quand on lui parle de déshumanisation du jeu : « Ca ne tient pas la route ! Est-ce que le rugby est inhumain parce qu’il utilise la vidéo pour vérifier si un essai a bien été marqué ? Est-ce que la médecine est inhumaine parce qu’on vous a prescrit une radio du poumon ». Toujours dans la mesure et dans le vrai. La pointe de la technologie de l’horlogerie suisse.
Je ne reviendrai pas sur la question de l’application pratique de la vidéo dans le foot et du décalage que cela engendrerait entre le football professionnel et amateur d’une part (qui est déjà bien entamé) ; mais également entre les différentes fédérations qui ne disposent pas toutes du même budget. Les qualifications en Zone Afrique sont entachées de nombreuses fautes d’arbitrage, qu’il faut, soit résoudre, mais avec quels moyens ? En Europe, nous ne pourrions même pas exiger d’avoir ce système sur tous les terrains, imaginons alors en Afrique ou les infrastructures sont encore moins bonnes. Et puis apparemment, deux  arbitres en plus « ça coute cher ! » et « est-ce que tous les pays pourront se payer deux arbitres de plus ? ». Des questions qui ne se posent pas le moins du monde quand il s’agit d’avoir une dizaine de caméras dans un stade qui accueille difficilement déjà des rencontres internationales !
Enfin, et c’est peut-être là, le point culminant de l’hypocrisie et du foutage de gueule : Quand Frédo se veut donneur de leçons et grand chambellan de l’éducation. « Genre c’est un grand professionnel parce qu’il a obtenu un penalty après avoir simulé un plongeon dans la surface… C’est dégueulasse  de dire ça. Le sport, c’est l’équité, l’exemple à donner à la jeunesse. Si on sort de là, on n’a plus de valeurs, on est mort ». Exemple à donner, valeurs ?! Mais je crois rêver quand j’entends ce monsieur parler comme ça. Laissez-moi rire avec vos principes mal placés ; vous survendez une compétition depuis des années. De grands principes moraux, pourquoi pas, mais balayez devant votre porte auparavant. Car en surcotant un produit de piètre qualité (la Ligue 1, du moins jusqu’à l’an passé), vous balancez à la gueule de tous, ces centaines de millions d’euros récoltés pour pas grand-chose. Vous dites aimer le spectacle, mais faites des économies de bouts de chandelle en vous remplissant les poches via les sanctions des « feux de Bengale ». Ne soyez pas ridicule et encore moins donneur de leçons.

Monsieur Thiriez vous êtes hors-jeu et ça pas besoin de vidéo pour le voir !

YM

4 thoughts on “Au courrier des lecteurs…

  1. Tu soulèves le problème principal de la vidéo, à savoir l’uniformisation sur l’ensemble du monde du football. Vas demander à la fédé Kenyane de se payer 5 arbitres. Déjà à 3 c’est assez compliqué alors…
    A la limite il faudrait définir un cadre dans lequel appliquer la vidéo (but ou pas but) mais aussi dans quel compétition la mettre en pratique.

    Sinon un beau billet. Continues comme ça, ça change des merdes et lèches-cul de l’Equipe.

  2. Soit, tu es Daniel Riolo qui envoie sous un faux nom, soit tu écoutes trop l’after. Au delà du fond, les expressions employées sont stricto sensu les mêmes que celles utilisées par DR. Ceci étant, sur le fond, j’approuve totalement.

  3. Très belle plume, cher YM.
    Continue comme ça : c’est tout ce qu’on aime!

    Un lecteur assidu

  4. Comment dire, je ne suis absolument pas d’accord avec cet article… je vais pas expliquer pourquoi, j’en parle assez comme ça sur mon site.
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.