Bordeaux-Nîmes (6-0) La Scapulaire Académie bouffe les crocos

« Carpe diem quam minimum credula postero »
Mets à profit le jour présent sans croire au lendemain.
On va déjà essayer de sauver le présent

Nous l’avions déjà évoqué dans notre dernière académie. Le club est dans la merde. Sans nous jeter des fleurs, nous vous avions alerté depuis le début sur les intentions de ces repreneurs américains, sur le danger de devenir un simple projet financier comme les autres, avec son taux de rentabilité, son bizness plan, son langage de marketing et tout le reste. Comme prévu, une société d’investissement ne fait pas dans la dentelle. Les clowns sont renvoyés sans ménagement. GACP s’est bien régalé sur la bête, King Street va essayer de vendre au prix fort le squelette et le cercueil. Il n’y a pas de gentils dans cette histoire. A nous de rester vigilant et solidaire pour le mythique FCGB. Il nous reste que ça. Et c’est déjà pas mal.

L’affaire de la banderole

C’est l’histoire d’une banderole qu’un pantin ne voulait surtout pas voir. Il décide, en dépit du bon sens, de la censurer coûte que coûte. Il envoie alors ses petits bras armés. Ils la retirent consciencieusement, avec application et sans ménagement. Le pantin est heureux et fier de lui. Il affiche alors son petit sourire satisfait. On ne lui fait pas. Il a déjà été pantin mesdames, messieurs. Il a été notamment le pantin des JO 2024 et celui de la Fédération Française de Tennis. C’est un job qu’il connait bien, le loulou.

Malgré le 6-0, Monsieur Longuépée n’en menait pas large

Mais voyez-vous, les Ultras sont légèrement remontés ces derniers temps. On les accuse (à tort) de menacer physiquement le pantin. Ils voudraient carrément lui couper les fils (on pensait à autre chose mais bon…). Alors quand les hommes de main du pantin viennent piquer la banderole, c’est la goutte de pinard qui fait déborder la bouteille. Ils sont à peine une vingtaine sur le bord du terrain. Ils ne font rien de spécial, ils ne menacent personne. Ils restent là. L’arbitre est bien obligé d’arrêter le match. Tout le monde rentre au vestiaire.

Le pantin reçoit alors un appel de son patron. Il va devoir rendre la banderole. Le message qu’il voulait faire taire passe désormais sur toutes les télévisions et sur toutes les ondes, le sujet devient populaire sur Twitter. Le pantin voulait décrédibiliser les supporteurs, c’est un authentique échec.

Tenez, c’est cadeau

Depuis, King Street et notre pantin déclarent qu’ils sont présents pour longtemps, qu’ils ne sont pas prêts de partir même si une vente aux alentours de 160 millions pourrait leur convenir. Non mais sérieusement ? 160 millions ? Enfin c’est une méthode de négociation comme une autre mais c’est assez grotesque. Y’en a qui ont essayé, ils ont eu des problèmes…

Testez la méthode King Street (surtout la fin)

Le Match à la Tony Montana Maja

Josh Trop Puissant Maja

Les notes

Costil 3/5

Deux arrêts pas trop compliqués, une discussion avec les ultras bien encadrée et une soirée à se cailler le cul dehors, Benoit a fait le travail proprement, comme d’habitude.

Cafu 2/5

Le Brésilien est donc revenu dans le jeu à la surprise générale. Il signe un bien meilleur match cette fois ci mais l’opposition était tellement faible qu’il est bien impossible d’en tirer une quelconque conclusion. Mais il faut se rendre à l’évidence, il est bien plus impliqué que Kalu dans ce rôle de piston.

Jovanovic 3/5

Un match sans accroc avec son petit jaune habituel. Propre et efficace, du bon Jovanovic.

Pablo 3/5

Presque au repos. Un match tranquille sans carton, ni blessure. Parfait avant de retrouver Balotelli dimanche…

Koscielny 3/5

Il aurait pu jouer en marchant, c’est d’ailleurs ce qu’il a fait. Sa capacité à relancer proprement est absolument fascinante. On se mouille bien la nuque, oui, le Kos est bien chez nous. Oui, il n’est pas tout jeune, oui il a signé jusqu’en 2052 mais quel joueur bordel, quel joueur !!!

Sabaly 3/5

Youssouf est toujours au club. Après un petit voyage en jet, des envies d’ailleurs, une vilaine blessure, le Sénégalais retrouve le terrain. Il fête son retour par une passe décisive et un match complet. Ça tombe bien, le mercato d’hiver pointe son nez et on parie sur le fait que King Street serait plutôt vendeur. Remplacé par Kwateng à la 81e pour sécuriser le score (ohhh ça va, on a le droit de déconner aussi).

Ait Benasser 2/5

Après un début de match poussif et laborieux, le Marocain a tenu la distance et le jeu. Vous allez me dire que l’opposition était tellement famélique que ça ne veut pas dire grand-chose. C’est tout à fait juste. Mais notre pilier du milieu de terrain (non il n’est pas essentiel, mais t’iras le faire bouger dans une mêlée pour voir…) est malgré tout en progrès. A revoir quand on rejouera une Ligue 2.

Otavio 4/5

Otavio a mis un doublé, Otavio a marqué d’une frappe de loin. Voilà et on ne se moque même pas. C’est surréaliste.

Le club a même pu enfin sortir son petit GIF de but. Splendide…

Préville 3/5

Notre Nico s’est bien remis de son coup de froid rémois. Contre des Nîmois tétanisés, l’homme à la particule a fait le match qu’on attendait de lui. Il a couru, il a perdu quelques ballons, il a proposé par ses appels et il a marqué. Bravo bonhomme. On t’attend dimanche soir. Remplacé à la 66e par Kalu pour dégouter les gars sur MPG (« ahhhh merde, il est entré, il aura 5 et il va niquer mon attaque » Déjà quelle idée « à la con » de l’avoir acheté hein !!!)

Adli 5/5

Un match référence. Yacine délivre deux passes décisives de toute beauté. Il a cette capacité assez impressionnante à conserver le ballon sans courir. T’as l’impression que le gars gère sans se dépenser. C’est un bonheur de le voir évoluer dans ce milieu de terrain. Bon, on espère le voir renouveler cette performance mais contre une Ligue 1 cette fois.

Maja 5/5 (HDM)

Une performance Majascule, trois buts et une passe décisive, le Nigérian est entrain de bouffer la concurrence et il est célibataire le bougre. Dommage Jimmy… Remplacé par Basic à la 75e pour le quart d’heure américain

Super Josh est motivé et ça va faire mal…

Les Autres

Ils ne sont pas venus ou c’est tout comme. Mais à l’occasion, vous pouvez lire le nouvel académicien et louer son immense courage. Une grosse pensée pour Bernardoni qui a dû vivre une soirée vraiment sympathique. Sans plaisanter, les Nîmois rendent une copie indigne, Alakouch s’est fait dessus comme il faut, Lucas Deaux n’en est vraiment pas un. On n’insistera pas davantage. Par fainéantise, on va quand même pas faire plus d’effort que ces « pas trop valeureux crocos ».  

Les Nîmois étaient pourtant bien préparés

Nous conclurons par ces quelques lignes cette académie de semaine. Les matchs en semaine ne sont vraiment pas des cadeaux pour les académiciens. Alors on vous livre des versions courtes et condensées (en un mot). En attendant la semaine prochaine et le match contre Marseille, perdez-vous et évadez-vous sur Horsjeu et venez tailler le bout de Darcheville (de Planus et d’Ait-Benasser) sur Twitter.

Kiki Musampala

Élevé en fûts de chêne et mis en bouteille au château .Exilé à Charlestown. Voisin de Rimbaud et de Francis Maroto.

6 commentaires

  1. Joli travail Kiki. Pris par le temps, l’académie champenoise restera dans les cartons.

    Kos’ me fait penser à Alain Roche lorsqu’il est revenu. Le métier, la sérénité,tout ça… mais en encore plus fort.

    L’espace d’un instant, je me suis demandé pourquoi tu avais mis en photo Rothen en collant de Superman.

    Dimanche, c’est Marseille et j’ai bon espoir que Josh Majax s’occupe de leur Monsieur Lapin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.