Manchester United-Reading (2-0) : La Raide et Vile Academy livre ses notes.

Salut à tous !

MU continue à se frotter au gratin du foot anglais afin de souhaiter la bienvenue à son entraîneur. Après avoir redécouvert la Premier League, c’est aujourd’hui la Cup que l’on suggère à Ole Gunnar Solskjaer d’écraser de sa toute-puissance de dieu norvégien.

Eh bien soit ! Ecrabouillons Reading.


THE LADS


LE MATCH

Difficile de garder le cap des précédentes sorties avec un onze si remanié. La maîtrise au milieu a été à l’inverse de ce qu’elle fut depuis l’arrivée de Soslkjaer, avec une circulation laborieuse et beaucoup de pertes de balle. Heureusement, on trouve encore du talent dans cette équipe en attendant l’éclosion des jeunes. Aux avant postes, la moindre offensive devient dangereuse et la vivacité de Mata fait la différence pour obtenir un penalty que l’Espagnol transforme lui-même (1-0, 23e).

Si la maîtrise n’est pas franchement au rendez-vous, cette avance au score a l’avantage de libérer nos gagneuses qui s’essayent du coup à quelques petits trucs audacieux comme des appels en profondeur et des passes qui cassent les lignes. Sanchez trouve même le moyen de casser toute la défense pour répondre à la demande de Lukaku, qui ne se prive pas pour éliminer le gardien et marquer (2-0, 45+3).

La deuxième mi-temps n’est pas franchement digne d’être relatée tant elle fut ennuyeuse, et surtout une preuve un peu trop patente que les plus jeunes allaient devoir cravacher pour s’imposer dans cette équipe.


LES NOTES

Romero 3/5
Il a eu un peu de boulot à fournir, sûrement plus que ce qu’il espérait. Mais il s’en est sorti avec toute la décontraction que son éternel chewing-gum laisse supposer.

Dalot 3/5
Un peu passif, pas hyper lucide au moment de prendre son couloir, on l’aurait dit en observation.

Darmian 4/5
Sollicité dans un poste qui n’est pas le sien, il a répondu présent avec le professionnalisme qui le caractérise, et avec le sourire s’il vous plaît.

Jones 4/5
Le patron nous a offert une prestation comme d’habitude excellente et l’une des photos de l’année. Du grand Phil Jones.

Young 3/5
À droite, à gauche, c’est toujours pas lui qu’on veut mais on n’est pas mécontent de l’avoir quand il s’agit de foutre des taquets.

McTominay 3/5
Un bon début de match, et puis il a perdu le fil peu à peu, oubliant de presser et commettant quelques erreurs. Ceci dit, il fut certainement le meilleur au milieu

Fred 2/5
Impossible de lui mettre la moyenne en dépit de la victoire tant sa prestation fut erratique. Non seulement il a réussi l’exploit de perdre plus de ballons qu’il en a touchés, mais aucune de ses passes ne semblait décidée par la moindre logique. Match à oublier.

Pereira 3/5
On est pas au niveau de catastrophe de l’autre brésilien précité, mais pour un joueur avec une telle ambition, l’occasion de se montrer n’a pas franchement été saisie…

Mata 4/5
C’est beau un petit homme qui court partout et qui prend ses responsabilités.

Lukaku 4/5
On retrouve un peu du Lukaku qu’on aime, là : toujours nul dos au jeu mais difficilement faillible face au but.

Sanchez 3/5
Une belle passe décisive pour Lukaku, des coups-francs obtenus, des roulade, il se blesse et s’assoit sur la chaise du coach. Bon, ça résume à peu près bien le personnage.

Bobby Carlton.

Bobby Carlton

Académicien et souteneur de la Raide et Vile Academy.

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.