AC Ajaccio – AJ Auxerre (1-1) : L’Aiacciu Académie livre ses notes

« Les arbitres, c’est vraiment des gros enculés ». Napoléon Bonaparte, 1815. L’empereur était vraiment un visionnaire, 200 ans avant que l’AC Aiacciu ne se fasse voler à plusieurs reprises par les arbitres. Car si l’expulsion de Cavalli est justifiée, le but refusé pour Marvin Diop dans les dernières secondes ne l’est pas.

« Cavalli, attaque charge ! (sur Puygrenier) »


« OH SALOPE, TON PÈRE C’EST TREIBER »

Tout avait pourtant bien commencé, avec l’ouverture du score de Nicolas Fauvergue
dès la 4ème minute. Le 9ème but de l’attaquant pour la 9ème passe décisive de Johan Cavalli. C’est 10 minutes plus tard que la rencontre dégénérera. En cause, un croche-pied de Rémi Mulumba. C’en est trop pour u capitanu qui se laisse emporter et devient incontrôlable. Il faudra plusieurs de ses coéquipiers pour le « calmer » et le faire sortir de la pelouse. Dès lors, l’ACA défendra, sans lâcher, sauf une fois. Sur un malheureux coup de pied arrêté, un coup-franc de 20 mètres de Gragnic juste avant la mi-temps. Pas de quoi décourager les Acéistes qui ne lâcheront jamais le match, aidés par l’expulsion de Fontaine à la 47ème. A 10 contre 10, quelques attaques seront même possibles, avec un pic de forme dans les dernières minutes. Diop se verra donc refuser un but parfaitement valable alors que Coulibaly touchera la barre dans le temps additionnel. Frustrant.

ANNUTAZIONI

Oumar Sissoko 3,5/5 : Ils étaient 6 Soko dans les buts mais, pour le nombre d’arrêts qu’il a eu à faire, 2 Soko auraient suffit. Une bonne sortie dans les pieds de Diarra à la 26ème minute.

Eric Marester la moyenne/5 : Une passe en retrait dangereuse pour Sissoko mais une bonne assise défensive. Un match normal.

Joris Sainati 3/5 :
« Et Sainati
Fait tout ce qu’il veut
Le meilleur, le mieux
Le meilleur et le mieux
Oui Sainati
Fait tout ce qu’il veut
Le bleu, le bleu
Le bleu et le bleu »
Cette chanson de Julie Zenatti a été remasterisée spécialement pour Joris Sainati. L’occasion de le renommer, Joris Zenatti.

Cédric Kanté 3/5 : « Ohlala, bien joué ! », « belle interception ça ! » « Putain, il est encore bien placé là Kanté ! » « raaah applique-toi dans cette relance ». Florilège des réactions causées par le match de Cédric Kanté chez moi devant mon streaming moldave.

Fabrice Begeorgi la moyenne/5 : Malin de se faire passer pour mort tout ça pour faire exclure un Auxerrois ! Par contre pas très malin de se jeter inutilement aux abords de la surface et concéder la faute amenant le but adverse.

Claude Gonçalves 4/5 : Gonçalves contre Auxerre, c’est presque comme quand tu couches avec ta meuf : au début ça va dans tous les sens, au fond, à gauche à droite, devant, derrière et après ça se calme, c’est plus doux mais c’est toujours aussi bon. Sauf qu’avec Gonçalves, ça ne se calme jamais, il va toujours se fourrer partout tout le temps. Il avait plus de jus qu’une femme fontaine.

Gary Coulibaly 3,5/5 : Il défend en avançant, il apporte le surnombre devant en ayant des occasions : une belle frappe de peu à côté à la 24ème minute et une tête sur la barre dans le temps additionnel. Bref, Coulibaly c’est une pelleteuse à laquelle on aurait enlevé la marche arrière.

Johan Cavalli 0/5 : Une passe décisive et une échauffourée créée. Son contrat étant terminé dès la 13ème minute, il a décidé de rejoindre les vestiaires avant les autres.

Qu’en pensent les anti-Cavalli ?

Et les pro-Cavalli ?

Hugo Videmont 3/5 : Une indéniable qualité technique et une bonne conservation de balle. Ses crochets extérieurs et autres petits dribbles ont été un rayon de soleil dans un match assez pauvre techniquement.

Mouaad Madri la moyenne/5 : On l’a connu plus incisif, mais tout n’est pas à jeter dans son match. Il a bien défendu et a gratifié le public de plusieurs beaux gestes.

Nicolas Fauvergue 3,5/5 : Il a marqué un vrai but FIFA : passe en profondeur, feinte de frappe crochet et enroulé. Ca fait triangle, R2, carré+croix, L2+rond. Dès l’expulsion de Cavalli, il n’a plus trop vu la couleur de la balle, se contentant d’un pressing à en perdre haleine.

I RIMPIAZZANTI

Marvin Diop, 65ème minute, NN : Une entrée frustrante. Il aurait pu être le héros du match et de tout un peuple mais les arbitres en ont décidé autrement. Tout ça pour annuler un but à cause d’un hors-jeu inexistant.

Mickaël Leca, 75ème minute, NN : Latéral, défenseur central, attaquant, milieu défensif. A force de dépanner, Leca va finir par se retrouver jardinier ou kiné. Rentré à gauche à la place de Begeo, il aura récupéré de précieux ballons.

Jordi Quintilla, 78ème minute, NN : Il aurait pu être décisif par son coup-franc, mais les arbitres en ont décidé autrement.

Perfettu Erignacci

Perfettu Erignacci De l'Aiacciu

2 commentaires

  1. J’assume qu’il faut être particulièrement demeuré pour aller se battre tout seul et se faire expulser au bout d’un quart d’heure alors que son équipe mène 1-0…

    Et surtout faire le chaud devant un auxerrois anonyme… C’est aussi facile que tirer une bâche à un éviannais (oups) ou essayer de poursuivre un j9 valenciennois dans les rues d’ajaccio…

    Demeuré, comme quand il avait plongé et pris la balle de la main contre lille après un épaule contre épaule qu’il avait voulu tenter, lui taillé comme un gremlin contre un lillois superbaraqué, entrainant un penalty…

    Comme quand il avait voulu allumer Angoula, et qu’après il a eu peur de rentrer aux vestiaires…

    Bisoux l’ourson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.