AS Monaco – ASSE (2-2) : la Forez Académie piétine

Les mâches se suivent et se ressemblent, et donc toujours pas de victoire (oui, je reprends la même intro que face à Angers, pourquoi se faire chier ?)

Le mâche en 1 phrase : « Efficacité zéro, remettez-vous au boulot »

Si le mâche en semaine contre Bordeaux nous avait donné notre première victoire depuis 12 rencontres, l’exploit n’a pas été renouvelé contre un faible Monaco. Et pourtant l’arbitre a bien essayé de nous aider, en vain. Quand ton homme en forme du moment démarre la rencontre sur le banc, et que tu laisses les clefs de ton attaque à des joueurs qui n’ont pas marqué depuis 3 mois, forcément…


Message de service : si vous ne le saviez pas, la Forez Académie a fêté ses 10 ans cette année, et pour l’occasion, on a pondu un papier anniversaire qui retrace cette décennie dans les bons comme dans les mauvais moments. C’est à lire ci-dessous :


La compo :

Moulin

Debuchy (cap) – Sow – Kolodziejczak – Trauco

Camara – Gourna-Douath

Monnet-Paquet – Neyou – Aouchiche

Bouanga

Le Glaude reste fidèle au 4-2-3-1 mais il tente des trucs : comme faire revenir KMP dans le 11 titulaire, et installer Neyou au poste de meneur de jeu. Bon… Personnellement, je ne suis pas convaincu par l’une ou l’autre des solutions, et se priver de Nordin qui vient de marquer 2 buts en 2 mâches alors que la trêve arrive derrière me semble être une belle connerie. Derrière, Moukoudi est suspendu, donc on risque de claquer du fessier avec Kolo seul en « patron » de la défense.


L’avis sur le mâche :

Comme face à Nîmes, les Verts ont salement croqué. 18 tirs (comme face à Nîmes), 9 cadrés (comme face à Nîmes), 2 buts (comme face à Nîmes), et mâche nul (logiquement, comme face à Nîmes). Je veux dire, à un moment, marquer 2 buts sur 18 tirs, ça peut suffire pour gagner, sauf quand tu joues avec Kolo en défense et Moulin dans les cages. Je n’ai pas le courage de compter sur combien de buts encaissés ils sont directement impliqués, mais on doit taper assez haut dans les chiffres. Devant, aucun but dans le jeu, et c’est une tendance assez récurrente cette saison : sur les huit derniers pions marqués, 5 l’ont été sur phases arrêtées (coup-franc, corner ou penalty). En même temps, quand tu installes un ailier en pointe qui passe son temps à dézoner sur un côté pour centrer vers personne, y’a rien d’étonnant. Bref, tout ça pour dire que les Verts finissent l’année à la 14e place, 6 points devant la zone rouge, et qu’ils n’ont pas encore le cul sorti des ronces. On va éviter de fonder trop d’espoirs sur le mercato hivernal, mais récupérer un DC de bon niveau (même Retsos, s’il arrive à ne pas être blessé 90% du temps) et un attaquant de pointe sachant marquer un minimum, je ne dis pas non.

3 buts en 17 mâches dont 2 penalties, et ouais bonhomme. LES GROSSEUH COUILLEUH !

Le résumé du mâche :

Ce que vous ne verrez pas dans cette vidéo :

  • Un but stéphanois construit sur plus d’une passe ;
  • Un arrêt de Moulin ;
  • Ryad Boudebouz réussir une passe à 5 m.

Les notes :

Moulin (monsieur 100%, 1/5) :

Deux tirs cadrés subis, deux buts encaissés. Sans oublier ses deux sorties kamikazes loin de sa ligne sur coup-franc, où il a été plus proche de se blesser ou d’emplâtrer un joueur que de toucher le ballon.

View post on imgur.com

J’ai déjà vu des sorties comme ça, mais c’était un facteur qui était aux cages.

Debuchy (indispensable, 4/5) :

Il marque un but parfait sur corner, et il a failli récidiver en 2e mi-temps. La Bûche est de loin le seul cadre à jouer au niveau espéré, son retour a fait énormément de bien. Depuis qu’il est là, on ne perd plus.

Sow (pataud, 2/5) :

Je ne le sens pas super serein dès qu’il doit faire plus d’une touche avec la balle. Placement douteux sur le premier but, mangé au duel de la tête sur le second : je pense qu’on ne le vendra pas 30 M€ en Angleterre celui-là.

Kolodziejczak (la chaaaaaaaaaatte, 1/5) :

C’est incroyable, il est nul à chier depuis, au bas mot, 18 mois, mais t’as personne pour le remplacer. Donc il joue, mais il reste nul. Je vous invite à bien regarder son intervention sur le 2e but, on dirait qu’il a peur de mettre le pied dans de l’eau trop froide.

Trauco (c’est mieux, 3/5) :

Dans ce marasme défensif, Miguel n’a pas brillé par ses interventions derrière. Par contre, il propose toujours une solution sur son aile, et sa qualité de centre est appréciable. Il faut juste trouver vers qui centrer quoi…

Camara (il en faut, 2/5) :

Il fait le sale boulot, mais il ne gagne pas tant de duels que ça, et prend encore un jaune pour excès d’engagement. Camara, ça me rappelle un peu les milieux défensifs lyonnais des années 2000, la gueule de con en moins.

Gourna-Douath (conduite accompagnée, 3/5) :

Le pillot emmagasine de l’expérience, c’est bien. Il n’a que 17 ans, ne l’oublions pas, alors certes il ne marche pas encore sur tout le monde, mais je fonde pas mal d’espoirs sur lui. Il aime le jaune lui aussi (pas la boisson).

==> Remplacé à la 46e par Boudebouz (malheur de jeu, 1/5), qui loupe des passes faciles, mais aurait pu délivrer une passe dé’ avec ce caviar déposé sur la tête de Debuchy. Bipolaire.

Monnet-Paquet (dis bonjour Kevin, 1/5) :

Alignement anal et lever de bras inutile sur le premier but, des tirs qui ressemblent à des centres fuyants, des courses tête baissée jusque dans les panneaux publicitaires : welcome back Kevin !

==> Remplacé à la 69e par Nordin (non noté), qui doit se demander ce qu’il faut faire pour enchaîner les titularisations comme Bouanga.

Neyou (milieu oui, meneur non, 2/5) 

Aucune influence quand il a été placé plus haut sur le terrain. On l’a d’ailleurs plus vu quand il est redescendu d’un cran pour venir gratter les ballons au milieu. Pas convaincu du choix du Glaude sur ce coup.

Aouchiche (trop écarté, 2/5) :

Une passe décisive sur corner, et pas grand-chose d’autre sinon. Sa capacité à répéter de mal tirer les coup-francs lointains me rappelle Hamouma, et ce n’est pas le meilleur exemple à prendre. Définitivement meilleur quand il est placé dans l’axe et pas sur un côté.

==> Remplacé à la 58e par Hamouma (non noté), qui a régalé sur un contrôle orienté derrière la jambe d’appui. Frustrant car on sait qu’il est capable d’un éclair de génie, mais quand ça ne veut pas, il reste très quelconque.

Bouanga (dégonfle un peu, 2/5) :

Tu veux un trophée pour avoir marqué un penalty à la 29e minute, contre le 7e de Ligain ? Khazri avait parlé de « fermer des bouches » après un but, ne te lance pas dans le même genre de règlement de comptes : regarde tes stats, et ne fais pas le faramelan. Inutile dans le jeu encore une fois, son éternel dribble extérieur du droit quand il est sur le côté gauche pourrait être lu par Gilbert Montagné.

==> Remplacé à la 69e par Krasso (non noté), qui joue avec ses moyens du moment, c’est-à-dire pas grand-chose. On le sent moins paumé sur le terrain, il a fait quelques bons décrochages, mais on attend forcément plus de l’attaquant de pointe en ce moment.


La question minitel :

Et voilà, les Verts finissent l’année sur le sentiment prédominant : nul. Cette année 2020 ne restera pas dans les mémoires comme un grand cru footballistique. Mais on en retient quoi de ce mâche ?

C’était très serré sur cette dernière question de l’année. Parfaite égalité pour Kolo-Moulin et Debuchy. Le yin et le yang, le jour et la nuit, le repas gastro et la gastro tout court. Le duo de choc Kolo-Moulin qui garantit à nos adversaires un but par mâche depuis déjà quelques temps. Quand c’est pas l’un qui chie dans la colle, c’est l’autre qui se vomit dessus : le cirque Pinder est sur les rangs pour leur proposer une reconversion après carrière. Et donc, la seule raison de se réjouir : Dieu-buchy est encore une fois l’exemple à suivre sur le terrain. Il se procure quand même plus d’occasions franches (avec 1 but en prime) que nos 4 joueurs offensifs réunis. Juste derrière, la fabuleuse capacité des Verts à tirer à blanc depuis 2 mâches. C’est pas comme ça qu’on va faire reproduire nos trophées, sauf si on cherche à performer dans le classement à l’envers. Dernière place pour Denis la grande bouche : continue de croire que tu as des comptes à régler avec les rézosocios ou je ne sais qui, le problème ne disparaîtra pas tant que tu ne seras pas capable de jouer au niveau que tu penses avoir.


Roland Gromerdier


HorsJeu recrute donc si le cœur t’en dit, lance toi en cliquant sur le bouton plus bas! Et si tu veux juste nous aider un peu à produire des contenus de qualité, alors tu peux faire un don, en cliquant juste à côté.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi sur le sôchôl net-oueurk, tout comme Robert Binouzaret : viens donc les saluer.

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

5 commentaires

  1. Purée mais je chiale à tous les matchs là, marre, marre! OK Puel a fait certains bons choix, mais sur d’autres je pete un câble. Je sais pas sur quoi porte l’embrouille avec Ruffier, mais à un moment quel que soient le caractère ou les torts du bonhomme, pour le bien du club t’arrête de jouer au con et tu mets le numéro un dans les buts. Marre, allez vous faire foutre le staff.

    • Je ne suis pas le Glaude, mais purée, quand je vois les perfs de Moulin, j’ai bien envie de titulariser Bajic. Il est jeune, il fera sans doute des erreurs, mais au final, il progressera en jouant. Alors que Moulin, on sait déjà qu’il ne progressera plus sur les sorties aériennes, le jeu au pied, etc…

      Ruffier, c’est mort et perso, j’ai pas non plus envie de le revoir dans nos buts. Son histoire est terminée, faut passer à autre chose.

  2. Trop occupé avec les préparatifs de Noël, je n’ai malheureusement pas pu suivre la rencontre opposant l’AS Monaco à l’ASSE. Ce n’est que le 28 décembre dernier que j’ai eu l’occasion de jeter un coup d’œil au score. J’ai également vu le match en replay et j’ai constaté que c’était un duel plutôt serré?!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.