ASSE-Metz (0-1) La Forez Académie sous prozac

Prendre un triplé de Casimir Ninga et perdre à domicile contre Metz, le tout en trois jours, c’est la vie qu’a décidé de mener l’AS Saint-Etienne.

Saint-Etienne s’enfonce dans la crise. Le Ghislain qui refuse de quitter son poste, les deux zozos de Président qui ne se supportent plus et des joueurs physiquement à la rue, c’est le climat actuel dans le Forez. Le derby approche et l’ombre d’un 5 novembre 2017 (défaite 5-0) plane au dessus de nos têtes…

La compo :


Sur le papier, c’est la compo que tout le monde attendait avec les présents du moment. La grosse info est le forfait de Ruffier quelques heures avant le match. Déjà diminué à Angers, il ne peut pas cette fois-ci tenir sa place. Petit coucou à nos amis de Peuple Vert qui ont sous-entendu que la blessure était diplomatique. Honte à eux. Ruffier avec Sainté, c’est 350 matchs de Ligue 1 et de nombreux points obtenus grâce à lui. C’est pas le genre de notre CRS de fuir ses responsabilités. Le jeune Bajic débutera ce match, car Moulin est également blessé. Ça me rappelle ce match à Lorient en décembre 2016, période déjà délicate pour le club, où Maisonnial s’était retrouvé dans les buts.
En défense, Perrin se retrouve obligé d’enchaîner les matchs en raison du forfait de Moukoudi et des blessures de Fofana et Saliba. Comme à Angers, Kolo est de nouveau titulaire avec Debuchy et Trauco.
Au milieu, M’Vila est de nouveau aligné malgré ses prestations très moyennes, et Cabaye fait son retour après être resté sur le banc face à la Juventus du val de Loire.
Réclamé par beaucoup (notamment l’ami Gromerdier) Khazri débute en n°10 avec Beric devant lui. Hamouma complète le 11 titulaire du soir avec Nordin, buteur le week-end dernier.

Une compo intéressante sur le papier donc… Sauf que la belle feuille A4 s’est transformée en boulette. 

Le résumé du match :

Les notes :

Bajic (2/5, début compliqué) :

Première titularisation à 18 ans pour le jeune Stéphanois, pur produit du centre de formation. J’avais lu sur les Internets des avis de supporters qui suivent de près les matchs de la CFA. J’avais aussi lu qu’il était assez limité sur les sorties aériennes. Ça s’est vérifié sur le but messin, où il est scotché sur sa ligne. Rien à signaler par la suite, il n’a pas été mis en danger. 

Debuchy (1/5, cramé) :

Début de saison compliqué pour la Bûche. En parlant de Bûche, c’est la manière dont on peut résumer son jeu. Récupérer le ballon sur son côté, et balancer un parpaing pour Hamouma en priant Dieu pour que le défenseur se troue. Ce qui n’arrive jamais évidemment.

Perrin (0/5, merci pour tout) :

Je commence à avoir de la peine pour lui. Pas un match sans qu’un but encaissé soit de sa responsabilité. Dépassé dans les duels, dépassé physiquement, il est temps de rendre les armes, capitaine. J’en viens même à me demander si un retour de Lacroix ne serait pas moins pire. Vous imaginez où on en est !!??

Kolo (1/5,  kolonnie de vacances) :

3 mois sans jouer au football, tu le payes forcément quand on te demande d’enchaîner les matchs. Comme les autres cadres de l’équipe, il n’est clairement pas prêt physiquement. Même si c’est loin d’être le plus mauvais sur ce match.

Trauco (0/5, traunul) :

Un beau recrutement dont notre ami Wantier a le secret, dans la lignée des Janko et Jorginho. Ça sent le joueur placé par son agent, avec deux vidéos Youtube à l’appui pour absolument le faire jouer en Europe. Et le seul pigeon a avoir accepté se nomme Sainté. J’ai déjà eu l’occasion sur Twitter de dire que ce gars n’avait pas le niveau,mais je me suis fait tombé dessus par les pseudos spécialistes du football péruvien. Si ce gars est le meilleur latéral gauche de la dernière Copa America, ça en dit long sur le niveau de cette compétition.
Logiquement remplacé par Bouanga (59e) pour tenter de revenir au score. L’ancien Nîmois a bien essayé de faire la différence, mais comme trop souvent c’était brouillon.

M’Vila (1/5 , sur le banc) :

A vouloir poser des ultimatums et passer au-dessus de l’institution pour imposer un coach, il mange aujourd’hui le retour de bâton. Des entraînements à la carte, une préparation physique au bon vouloir de monsieur, il n’est depuis le début de la saison que l’ombre du joueur qu’il était la saison dernière. Passe faire un tour sur le banc, tu reviendras quand tu auras compris que l’intérêt du club et du collectif passe avant ton confort personnel.

Cabaye (2/5 , essoufflé) :

Son interview au micro de BeIn Sports à la mi-temps est symbolique de son niveau physique. Cramé au bout de 45 minutes, incapable de reprendre son souffle. Sans club depuis 6 mois, il se retrouve à enchaîner les matchs en Ligue 1. La logique aurait voulu qu’il fasse d’abord une vraie préparation physique, qu’il enchaîne deux trois matchs avec la CFA. Mais comme personne ne se préoccupe de la préparation physique dans ce club (coucou Thierry Cotte)…
Remplacé la aussi logiquement par Boudebouz (64e) qui nous a gratifié d’une entrée en jeu scandaleuse, où il a tout raté et surtout où il en a rien eu à foutre. Son niveau à Candy Crush doit être élevé en revanche, hein Ryad ? L’Al-gère-rien affiche un niveau inquiétant depuis son arrivée, et nous fait regretter Rémy Cabella (mon coeur saigne).

Nordin (1/5 , inconstant) :

Après un bon match à Angers, il est passé au travers contre Metz. Comme trop souvent, il n’arrive pas à être régulier et enchaîner les bonnes prestations. On l’a trop peu vu percuter sur son côté. A son actif, une frappe dévissée digne de Clinton N’Jie. 

Hamouma (1/5 , court Forest) :

Pour une fois, je vais prendre sa défense. Il passe son temps à courir après le ballon, à tenter des accélérations sur les longs ballons envoyés par la défense. Forcément, tu es vite cramé et tu disparais de la circulation. On ne peut pas toujours compter sur un exploit individuel comme face à Toulouse.

Khazri (0/5, loucoum mania) :

Son début de saison est tout simplement à chier. Méconnaissable par rapport à la saison dernière, son but en Belgique ne doit pas cacher ses piètres prestations. Contre Metz encore, dans un rôle de n°10, il n’a pas existé. Partout et nulle part à la fois, son positionnement et son dézonage constant finit par embrouiller tout le monde, à commencer par ses partenaires. Ses tentatives de rushes solitaires balle au pied font de la peine. On dirait Dupont-Aignan dans une campagne électorale : tu sais à l’avance que ça ne passera pas.
Remplacé par le jeune Charles Abi (85e) qui n’ a pas vraiment eu le temps de se mettre en évidence.

Beric (3/5 , brasilia) :

Sans aucun doute le joueur le plus intéressant côté stéphanois. Il a beaucoup plus participé au jeu que d’habitude. Habituellement assez emprunté balle au pied, il s’est étonnement montré à l’aise dans ce registre. Ce qui prouve aussi le niveau technique affligeant de ses coéquipiers…

CQFR : Ce Qu’il Faut Retenir :
– On a été battu par Metz à domicile ;
– On a été battu par Metz à domicile ;
– On a été battu par Metz à domicile ;
– Tout est dit.

Robert Binouzaret

HorsJeu recrute donc si le cœur t’en dit, lance toi en cliquant sur le bouton plus bas ! Et si tu veux juste nous aider un peu à produire des contenus de qualité, alors tu peux faire un don, en cliquant juste à côté.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi  sur le sôchôl net-oueurk, tout comme Robert Binouzaret : viens donc les saluer.

Robert Binouzaret

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.