ASSE – OL (1-1) : la Forez Académie s’en sort bien

Elle fait chier cette trêve internationale…

Le mâche en 1 phrase : « Avec les tripes ! »

Au fond du seau avant ce derby, les Verts jouaient gros. Une défaite et c’est la grosse déprime qui s’installerait dans le Forez, juste avant une trêve internationale bien malvenue. Autant être honnête : je n’y croyais clairement pas, et j’envisageais une branlée. Le genre qu’on a pris deux fois en peu de temps. Et puis finalement, non. Sainté a joué avec ses tripes, et ramène un point qui en vaut beaucoup dans les têtes et dans les cœurs. On aurait aimé enchaîné tout de suite pour surfer sur cette vague, la trêve va couper cet élan, et il va falloir être fort pour repartir dans deux semaines face à Strasbourg.


La compo :

Green

Camara (cap) – Moukoudi – Kolodziejczak – Trauco

Youssouf – Neyou

Nordin – Boudebouz – Bouanga

Khazri

Camara est confirmé dans son rôle de latéral droit, dans une défense à 4 où Kolo retrouve une place de titulaire. Aïe. Zaydou « on est pas en crise » Youssouf est lui aussi titulaire au milieu. Re-aïe. Boudebouz est installé en meneur de jeu, avec Nordin et Bouanga à ses côtés. Bon, Claude, tu veux ma mort c’est ça ?


L’avis sur le mâche :

Et bien j’ai été mauvaise langue. Mis à part Kolo qui a fait du caca dès la 2e minute, les pestiférés ont été plutôt bons sur ce derby. Les Verts ont failli prendre un but très tôt (encore), les Verts ont aussi touché le poteau et la barre (encore), mais les Verts n’ont jamais rien lâché. Une grosse abnégation, un Boudebouz qu’on avait pas vu à ce niveau depuis au moins 18 mois, et Youssouf qui sort son meilleur mâche depuis sa blessure : oui, on a vu du foot dimanche soir dans un Geoffroy Guichard qui ne demandait qu’à exploser. Tout n’est pas encore parfait, notamment derrière avec une défense centrale qui fait toujours un peu flipper (Moukoudi n’a toujours pas compris qu’il ne fallait pas faire que reculer lorsque l’on défend), et une attaque qui a encore besoin de trois occasions franches pour en mettre une au fond (Denis, le roi des duels ratés). Mais franchement, l’état d’esprit a été bon. On a enfin retrouvé un milieu performant, et des joueurs qui avaient vraiment envie de se battre pour ne pas perdre. Malgré tout, Sainté ne décolle toujours pas : toujours lanterne rouge avec 4 petits points, égalité avec Brest. L’urgence est toujours là, et cette bonne performance collective ne doit pas faire oublier que les Verts ont besoin de prendre des points rapidement. Pourtant, là, j’ai envie de nouveau y croire : les joueurs ont montré qu’ils pouvaient « se mettre les doigts », et qu’ils ne sentent pas tant la merde que ça. Prochaine rencontre face à Strasbourg, victoire attendue pour confirmer.

Image
C’est beau comme un Caravage (screen by Gruger Rocher)

Le résumé du mâche :

Ce que vous ne verrez pas dans cette vidéo :

  • Un tir de Bouanga qui rentre dans le but ;
  • Un étron avec un brassard côté OL. En fait, si, c’est Léo Dubois ;
  • Les grosses baloches de Wahbi, votre écran ne serait pas assez large de toute façon.

Les notes :

Green (fils de Sainté, 4/5) :

C’est dans les grands mâches qu’on reconnaît les grands joueurs. Etienne Green-ta a mis ses habits de lumière pour briller dans la pluie stéphanoise et écœurer les quenelles, saucisses sans goût, comme Léo Dubois.

Camara (rédemption, 3/5) :

Le capitaine a fermé la boutique sur son côté droit, montrant l’exemple. Il se rattrape bien après quelques mâches bien pourris.

Moukoudi (recule pas frein, 2/5) :

Certains disent qu’il serait toujours en train de reculer face à Aouar. D’autres se rappellent aussi qu’il a bien mangé Paqueta.

Kolodziejczak (à deux doigts, 2/5) :

Au bout de deux minutes, il est déjà à la faute, et on a failli en prendre un. Puis il a resserré un peu les boulons, et ça s’est mieux passé.

Trauco (en souffrance, 2/5) :

Il a ramassé pendant une bonne partie du mâche, sans jamais à vraiment arriver à trouver une solution pour venir porter le danger devant en 1e période. Un peu mieux ensuite, mais pas top quand même.

Neyou (du mieux, 2/5) :

Il n’est pas encore au niveau de la saison passée, mais au moins, il essaie d’y revenir. Perd encore beaucoup de ballons, ne fait toujours pas de différence balle au pied.

==> Remplacé à la 65e par Hamouma (non noté), toujours pas dans le rythme.

Youssouf (ça faisait longtemps, 3/5) :

Il a enfin fait un bon mâche. Il m’avait passablement énervé après sa déclaration post-Nice, il a enfin prouvé qu’il était capable d’apporter plus que des passes et des courses latérales.

Nordin (regarde devant, 3/5) :

Gros travail défensif en 1e pour aider Camara, mais toujours cette capacité à ne jamais lever la tête quand il déborde. Y’a du mieux, mais c’est encore un peu faiblard.

==> Remplacé à la 65e par Gourna-Douath (non noté), qui a failli être le héros, mais la barre en avait décidé autrement.

Boudebouz (régalade Boudebouz, 3/5) :

Il a joué comme on aurait aimé qu’il le fasse depuis des mois. Toucher de balle, orientation du jeu, disponibilité : Ryad s’est enfin montré sous son meilleur jour, mais est-ce que ce sera un feu de paille ?

==> Remplacé à la 78e par Aouchiche (non noté), qui a été intéressant dans le jeu, un peu dans le même style que Boudebouz.

Bouanga (zéro en un-contre-un, 2/5) :

Je lui met un point de plus car c’est lui qui pousse Lopes à la faute et à l’expulsion. Mais encore une fois, il loupe un face-à-face avec le gardien, ça commence à me gaver.

==> Remplacé à la 89e par Krasso (non noté), qui provoque le penalty en à peine 5 minutes de jeu, c’est très propre.

Khazri (ice Wahbi, 4/5) 

De la glace dans les veines pour venir tirer ce penalty dans les arrêts de jeu. Wahbi loupe le plus facile en 1e mi-temps, mais se rattrape comme un bonhomme. Wahbi-bi-bi, j’en suis baba.


La question minitel :

Et ben purée… Un mâche nul qui a un goût de victoire. Avec les tripes, les Verts sont allés chercher ce point et ça fait du bien. Mais on en retient quoi de ce mâche ?

Question01.JPG
Question02.JPG

C’est Wahbi et son énorme paquet qui remporte la question de cette semaine avec une avance au moins aussi grosse que la circonférence de ses deux boules de Noël. Loin derrière, Denis le croqueur qui a sans doute plus tiré sur le gardien cette saison qu’il n’a mis de buts dans sa carrière. Juste derrière, les quenelles pleureuses. Ouin ouin ouin, l’arbitre il a sifflé des fautes évidentes contre nous, ouin ouin ouin et si on faisait un communiqué pour ça. A l’image de leur capitaine qui finit dernier, cette équipe n’a pas plus de classe dans la défaite que de beurre au cul.


Roland Gromerdier


HorsJeu recrute donc si le cœur t’en dit, lance toi en cliquant sur le bouton plus bas! Et si tu veux juste nous aider un peu à produire des contenus de qualité, alors tu peux faire un don, en cliquant juste à côté.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi sur le sôchôl net-oueurk, tout comme Robert Binouzaret : viens donc les saluer.

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

7 commentaires

  1. C’est bieng. Chapeau Whabi, merci mon couillu. Maintenant les poteaux ça serait bien qu’ils soient rentrant, hein.
    Green m’a rassuré sur ce match parce que ses dernière prestations m’inquiétaient un peu.

    • Ouais, le Whab’ a été très fort sur le péno. Et Green a rassuré c’est vrai : tant mieux, parce qu’on voit que Bajic, c’est pas ça en fait.

  2. Dimanche soir on a enfin vue une équipe qui voulait faire un résultat en y mettant tout les ingrédients et ça change tout . Oui Ryad est sortit du bois il était temps en espérant qu il y est une continuité. Pour Youssouf la aussi souhaitons que se soit le début d une belle histoire sous notre maillot car il a du potentiel à lui de se le mettre en tête . Denis hormis sa première saison ou pour moi il a sur préformer il me met les plombs à chaque match il me fait penser à KMP très généreux mais vendangeur pour marquer . Dimanche soir j ai pris un plaisir énorme en tribune si on veut s en sortir ça passera par autant d intensité à chacune de nos sorties sinon attention à la chute

  3. Wahb a pris son rôle de cadre depuis seconde partie saison dernière , à la reprise est revenu affûté comme jamais il est devenu leader de cette équipe et fait tout pour que le groupe suive son sillage . Etienne est pour moi le futur de cette équipe de part ses performances son flegme il est rassurant chapeau à lui

  4. Oui, c’est clair que Wahbi est revenu beaucoup plus en forme que les deux dernières saisons. Il faut dire aussi qu’il n’avait pas de tournoi international pendant l’été, ou une pandémie pour lui niquer ses préparations cette fois.

    Boudebouz et Youssouf, je demande à voir : je ne les ai encore jamais vu enchaîner une série de bons matches à la suite. Pour Bouanga, je crois que c’est mort : plein de bonne volonté, mais rater autant de duels, ça pèse forcément dans la tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.