Épinal – ASSE (1-2) : La Forez Académie file en demie !

Jamais simple de jouer contre une équipe de rugbymen, avec leurs maillots jaune et bleu de l’ASM Clermont-Ferrand. D’ailleurs le match, c’était à Marcel Picot ou à Marcel Michelin ?

La compo :
Le Glaude nous montre qu’il ne prend pas ce match à la légère avec une compo type. Ruffier dans la cage, Perrin laissé au repos, c’est la charnière Fofana-Saliba qui débute. Debuchy sur le banc à Montpellier retrouve sa place et Silva fait son retour à gauche tout comme M’Vila au milieu. Au moment de l’annonce de la compo, le milieu Dioussé-Camara m’a donné une belle nausée. Honorat-Bouanga sur les côtés et Diony de nouveau titulaire après son bon match à Montpellier. 

Le résumé du match :

via Gfycat

En exclu les images du match : une véritable boucherie.

Les notes :


Ruffier (4/5, Kim Jong-Un) :

Avec son maillot rose de leader de la Vuelta, la Ruff’ a sorti un match solide avec des interventions dans les airs autoritaires, dont Kim Jong-Un a le secret. Tel un missile coréen, il a renvoyé du poing plusieurs ballons loin de sa surface. Le peu d’arrêt « difficiles » qu’il a eu à faire montre quand même qu’Epinal n’a pas été très dangereux devant. 

Debuchy (2/5, Debu chie sa relance) :

300 matchs de Ligue 1 au compteur pour Mathieu, mais des relances digne d’un U15 du Chambon-Feugerolles. Une vieille passe dans l’axe qui aurait pu coûter un but en première mi-temps, il a ensuite été plus solide en deuxième.

Saliba (3/5, Williams Serrein) :

Sa prestation aurait valu un point de plus s’il n’avait pas concédé inutilement ce penalty. Il a été plutôt propre dans ses relances et il est toujours aussi serein dans ces prises de balles.

Fofana (3/5, une mi-temps sur deux) :

Une première mi-temps très compliquée, où il a été chahuté par l’attaquant adverse très remuant. Il a commis beaucoup de fautes, avant de gagner en sérénité et de monter en puissance au fil du match. 

Silva (2/5, hors de forme) :

Content de le voir de retour, surtout avec le niveau affiché par son concurrent péruvien. Le Brésilien, quant à lui, est loin de son meilleur niveau, mais s’il arrive à enchaîner on peut espérer le voir faire une bonne deuxième partie de saison. On y croit !

Résultat de recherche d'images pour "corcovado"
Moi espérant que le brésilien arrive à enchaîner les matchs

M’Vila (3/5, organisateur) :

Un miracle qu’il finisse le match sans pépin, vu les 2 ou 3 semelles qu’il a pris. Avec Camara, il a pris le dessus sur le milieu adversaire. Rien de surprenant non plus sur le papier pour un joueur de ce niveau. Espérons qu’il continue à monter en puissance avant les échéancierces du mois prochain : la demi-finale et le derby.

Camara (4/5, au bal masqué) :

Loin d’être convaincu par le potentiel du joueur (sosie capillaire de Diony mais sosie footballistique de Pajot), il a pourtant réalisé un bon match. Et notamment une grosse deuxième mi-temps où il a pris le dessus sur le milieu adverse, qu’il a fait danser comme à un bal du samedi soir. Récompensé par ce vrai but d’attaquant, à rendre jaloux Loïs Diony. Remplacé pour les dernières minutes par un revenant, Kolodziejczak (90e), signe que le divorce avec Puel est peut-être consommé (ou alors qu’il a perdu le numéro de téléphone de B.Li.).

Dioussé (2/5, Diouché) :

Il n’a quasiment rien réussi, comme à chaque fois que Puel l’a mis sur le terrain. Rien de plus à dire. Remplacé par Benkhedim (73e) qui a fait une rentrée en jeu intéressante, même si je le trouve encore un peu léger sur le plan physique. Un coup d’épaule, et le gamin se retrouve sur le parking du stade. « Muscle ton jeu Robert ! »

Honorat (3/5, honorable) :

Il a vraiment tendance à disparaître des matchs pendant de longues minutes au point de ne pas se souvenir qu’il est sur le terrain, et puis il a quelques fulgurances comme cette passe décisive pour Bouanga sur le but (remember Monaco au tour précédent). Sauf qu’un match ça dure 90 minutes et pas 4. On n’est pas sur un combat de judo là.

Bouanga (4/5, encore lui) :

Heureusement qu’il est là pour planter des buts dans cette équipe. Une superbe frappe enroulée à la Thierry Henry qui a mis la clim à tout le stade, à un moment du match où les Verts étaient en difficulté. Il doit encore progresser sur ses contrôles et ses prises de balles, car parfois j’ai envie de casser ma télé devant ses ratés sur des contrôles aussi simples .

Diony (1/5, tête ronde, pieds carrés) :

Difficile d’exister face aux Thiago Silva et Marquinhos des Vosges. Sa prestation intéressante contre Montpellier devait relever de la chance ou du hasard, tant il a paru à côté de ses pompes sur ce match. On notera quand même une ou deux bonnes déviations de la tête. Si le football ne devait se jouer qu’avec la tête et sans les pieds, alors Loïs jouerait sans doute la Ligue des champions.  En tout cas, content de voir que « ses cuisses vont bien ». Remplacé par Abi (73e), qui a montré plus de choses en 20 minutes que le Toro Loco.


CQFR (Ce Qu’il Faut Retenir) :
– 3 niveaux d’écart entre les deux équipes. Bravo à Sainté qui a fait jeu égal avec l’ogre vosgien ;
– Timothée Kolodziejczak de retour sur un terrain de football ;
– Loïs Diony quant à lui toujours sur un terrain de football (malheureusement).

Robert Binouzaret

HorsJeu recrute donc si le cœur t’en dit, lance toi en cliquant sur le bouton plus bas! Et si tu veux juste nous aider un peu à produire des contenus de qualité, alors tu peux faire un don, en cliquant juste à côté.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi  sur le sôchôl net-oueurk, tout comme Robert Binouzaret : viens donc les saluer.


Robert Binouzaret

3 commentaires

  1. L’ogre vosgien a bien existé. Mais ce con jouait au foot avec un crosse de hockey et le ballon était tout plat. Et puis, trop gourmand, il a fini par bouffer tout le pognon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.