La Calcio Académie vous présente la Serie A 2022-2023

Ciao ragazzi,

La Serie A retrouve les terrains, plus tardivement que les autres championnats, comme d’habitude, le meilleur se fait toujours attendre.

La relégation du Genoa, de Cagliari et de Venise ont fait grand bruit, au moins autant que la promotion de Monza du duo Berlusconi-Galliani, de la surprenante Cremonese et de l’historique Lecce.

Le dernier cercle de l’enfer

Ils se reconnaîtront, ces tifosi dont le cucul sera bien vite leché par le feu, la chaleur de la zone rouge-lave … nos amis de la Samp qui ont bien fêté la relégation du rival rossoblù devront compter les points uns à uns puisqu’ils sont dans notre « charrette-liste », tout comme et plus logiquement, Cremonese et Lecce, deux promus aux ambitions moindres même si le jeune Colombo, numéro 9 prêté par Milan à Lecce sera à surveiller.

Pour le tenir campanie, évidemment Salerne … qui a échappé de peu à la relégation (d’un petit point à la dernière journée) sera sans doute de cette dure et longue partie qu’est la lutte pour le maintien, avec enfin, les amis des cinque-terre, j’ai nommé Spezia Calcio.

Les trouble-fête du ventre mou

Sneijder pourrait sortir de sa retraite / Pays-Bas / Utrecht / 4 juillet  2020 / SOFOOT.com

Sans leur manquer de respect, on ne voit pas d’issue différente pour les clubs suivants, simplement emmerder par ci par là, les leaders d’étape, faire la une de Tuttosport après une victoire contre la Juve, faire parler Simone Inzaghi en conf de presse sur un but litigieux …

Le Monza des anciens a de réelles ambitions. A l’heure où l’on écrit ces lignes, les transferts majeurs du club sont Sensi, Pessina, Mancuso, Caprari, Cragno, Carboni, Ranocchia, Betella, Bondo et tout bientôt Petagna … Bref, ils se refont une équipe, et ça n’a pas l’air d’être terminé. On a lu ici et là un possible retour de Icardi en Lombardie.
Bref, on attend la fin du marché pour juger, mais en l’état, le petit club rouge connu pour ses pistes de vroum vroum va tenter mieux qu’un maintien.
Pour l’accompagner, Empoli, Udine et Bologne devraient se sauver et comme d’habitude aller chercher des points là où on ne les attend pas.

Les déceptions du mois d’août

KALIDOU KOULIBALY REJOINT EDOUARD MENDY À CHELSEA – FAAPA FR

Passons direct aux choses sérieuses, et parlons de Naples.
Après avoir perdu, Insigne, Mertens, Koulibaly, Ospina, bientôt Fabian Ruiz et Petagna, Naples se découvre et ne semble pas pressé de recruter … folie lorsqu’on voit les concurrents comme la Roma ou la Fiorentina faire de belles choses sur le mercato.
Alors Naples a quand même de sacrés joueurs, Osimhen, Zambo Anguissa, Zielinski, Politano, Lozano … bref de quoi faire, mais suffisant pour talonner les trois riches du nord ?

Dans la liste des déceptions, l’on note également (et dans une mesure moindre que Naples) Sassuolo, le Torino et le Hellas Verone.
Chez les neroverdi c’est liquidation totale, tout doit disparaître. Après la vente de Scamacca, c’est Raspadori qui est de toutes les rumeurs. 2 attaquants sur les 3 titulaires, rien que ça …
Le Torino qui va sans doute perdre Belotti n’a pas l’air de se presser tant que ça pour le remplacer (hormis Pellegri ?) et le Hellas Verone ne semble pas non plus surfer sur la bonne dynamique de l’an dernier. On les attendait au tournant cet été dans le recrutement, et malheureusement l’heure est plutôt aux départs qu’aux arrivées, Tameze est notamment sur les tablettes de nombreux clubs.

Les surprises du chef ?

Les partisans de Rome ont réservé un accueil épique à Paulo Dybala - Balle  Courbe

Entendons-nous tout de suite, on ne parle pas là de titre, mais parmi ces quatre clubs, l’un d’entre eux figurera sans doute parmi les 4 qualifiés pour la Ligue des Champions.

Commençons par l’équipe dont on a le plus parlé cet été, la Roma.
Avec les arrivées gratuites de Matic, Dybala et Wijnaldum, Mourinho se dote là d’atouts majeurs qui accompagneront les satisfactions de l’an dernier (Abraham, Pellegrini, Ibanez, …) et remplaceront les départs à gros salaires (Mkhytarian, Veretout).
Bref, l’ossature de la louve ne change pas mais les Dybala, Matic, Wijnaldum seront sans doute dans le 11 de départ du Mou.
Une 4e place n’est vraiment pas à exclure, si tout va bien au niveau médical car l’on connait les fragilités de Zaniolo, Dybala, Matic, …

La Fiorentina s’est, elle aussi, bien renforcée malgré le départ de Vlahovic à l’hiver, le recrutement de Jovic qui accompagnera Cabral sur la ligne d’attaque, la petite tirelire cassée pour acheter Dodo l’arrière droit du Shaktar, et surement encore d’autres arrivées sont des satisfactions côté viola.
Sans doute pas de quoi choper une 4e place, mais sans doute assez pour ambitionner les 6 premières.

La Lazio, toujours là, avec un Immobile qui remettra en jeu son titre de capocannoniere. L’été n’est pas fini et les rumeurs vont bon train, Manchester United est sur Milinkovic Savic et Luis Alberto est annoncé en Espagne … Difficile de juger avant la fin du mercato car tout peut encore beaucoup changer mais avec un attaquant qui met 30 pions par saison, difficile de les voir ailleurs que dans le top 5, surtout avec les ambitions de Sarri.

Enfin l’Atalanta … la Dea s’est renforcée grâce à Boga (déjà là depuis janvier), Demiral et Ederson le milieu de Salerne. Pas de quoi sauter au plafond mais un recrutement judicieux qui s’accompagne surtout de départs mineurs qui n’impacteront vraisemblablement pas le 11 de Gasperini. On reprend les mêmes et on recommence à emmerder son monde.
Muriel, Zapata, Boga, Pasalic, Malinovsky, Freuiler, De Roon, Koopmeiners … bref, on connait les hommes forts du Gasp qui viendront bien emmerder les voisins lombards et piémontais.

LES RICHES

Milan derby photograph: story behind iconic San Siro picture

Changement de pouvoir en Serie A ? 

Sans surprise, on retrouve les trois clubs les plus riches du pays aux trois places les plus hautes du classement imaginaire.
La Juve, classée 3e, l’an dernier, tente un mercato XXL pour retrouver la couronne … Pogba, Di Maria, Bremer, et ça ne semble pas s’arrêter là, on parle de Kostic et d’un autre attaquant pour épauler Vlahovic. Oui De Ligt, Morata Dybala, Chiellini, Bernardeschi sont partis, mais le retour de Chiesa est attendu comme le Saint Nicolas en Lorraine, comme la pluie sur les vignes de @dumbfatbob. Le titre est évidemment la seule chose souhaitée cette saison.

L’Inter, second, a elle aussi, eu la main lourde dès le mois de juin. On change pas une équipe qui gagne donc on retrouve Lukaku, homme fort du titre de 2021.
Dans quel état, on ne sait pas, mais l’association La-Lu qui a si bien marché, sera rééditée par Inzaghi. L’animation est loin d’être la même que sous Conte, donc Lukaku devra s’adapter, mais l’arrivée de Aslani et Mkhytarian au milieu pour pallier les absences ponctuelles des titulaires, et surtout d’Onana dans les buts pour éviter les bourdes de Handanovic et surtout de Radu que nos amis milanisti ont aimé floquer sur le maillot rossonero.
Là aussi, le titre est la seule option, pour glaner la 2e étoile avant les cousins.

Enfin, on finit par le champion en titre, l’AC Milan, qui comme c’est le cas depuis quelques années, prend son temps mais recrute intelligemment.
Kessie est parti, l’un des joueurs les plus utilisés par Pioli doit donc être remplacé.
Surprise, ce n’est pas un seul joueur qui prendra sa place, mais plusieurs.
Au milieu Pobega revient de prêt, Adli aussi, tandis que Tonali-Bennacer seront les deux hommes forts dans l’axe de San Siro. Charles de Ketelaere est, lui, le gros coup de l’été pour Maldini. Pouvant jouer 10 mais également sur les côtés, il passera de la tunique nerazzura de Bruges à la rossonera de Milan et aura pour but d’être plus décisif que Brahim Diaz encore inconsistant. Numéro 10 d’1m92, buste haut et technique, les rossoneri voient en lui un nouveau Kakà … A lui de nous prouver qu’il a les épaules pour briller autant que le ballon d’or 2008.
Derrière ça ne bouge pas, la meilleure défense d’Italie repartira avec les 5 mêmes (Maignan, Theo, Tomori, Kalulu, Calabria) et devant l’arrivée d’Origi permettra à Ibrahimovic de se soigner tranquillement.
Giroud et Origi se partageront le poste de numéro 9 et Leao (s’il reste) devra prouver à tout le monde qu’il n’a pas été élu meilleur joueur de Serie A pour rien.

Le Pioli’s on fire résonnera samedi 18h30 à San Siro, pour sonner le début de la Serie A 2022-2023, pour notre plus grand bonheur à tous.

Jadwal Liga Italia 2022-2023, Matchday 1 13-14 Agustus, 14 November- 4  Januari Libur Piala Dunia - Halaman all - Tribunbatam.id

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.