Angleterre – Honduras (0-0), la Tegucigalpanal Académie vous livre ses notes

David Suzealo vous sert la première tournée

Vous êtes à peine arrivé au restaurant que vous me demandez déjà de vous raconter le match contre l’Angleterre, c’est bien parce qu’il n’y a pas grand monde, bon je vais chercher vos galettes de Maïs et je vous raconte ça.

Vous savez c’est toujours difficile ces matchs contre des petites équipes pas qualifiées pour le Mondial, elles veulent toujours montrer que elles aussi elles auraient pu y être, que c’est juste la malchance ou une question de poules difficiles.

Hein ? Ils sont qualifiés ? Les mecs sans imagination là en rouge ? Ils vont au Mondial ? On aurait dit le Panama mais avec certains blancs comme des culs.

Vous prenez quoi avec ça mis amigos ? 3 cervezas spéciales du chef avec leur cendres ? Muy bien, je reviens.

nathaliacasco1HONDURAS HONDURAS HONDURAS

El Juego :

L’entraîneur Luis Fernando Suarez qui est colombien choisi le 442, Vallaradès dans les buts, Izaguirre à gauche, Figueroa et Bernardez dans l’axe, Beckeles à droite.

Devant eux Palacios et Garrido, Espinoza à gauche, Marvin Chavez à droite et devant sur la même ligne Bengtson et Costly, du poids, de l’agressivité et de l’énergie.

Alors ce match, dès le début les cabron d’en face nous mettent sous pression, un centre de Johnson, une frappe de Welbeck à la 3e que capte Valladarès sans trop de soucis.

On passe les 5 premières minutes à souffrir.

6e – Sur un corner on leur fait un peu peur, c’est Bernardez qui manque le cadre.

15e – Rooney au coup franc, c’est vicieux, ce cerdo le met avec un rebond devant Valladarès qui repousse difficilement, Sturridge a suivi mais il était Horsjeu.net

Là vous voyez, on était avec une ligne de récupération très basse, une double ligne de défenseurs en quelques sorte et nos deux devant loin tout seul qui voient pas le ballon approcher.

Vu qu’en face ils font toujours la même chose c’est à dire s’écraser sur nos deux lignes sans même frapper de loin ça se passe plutôt bien, on dirait des manchots qui tentent de ciseler des cebollas, des euh, des oignons comme vous dites je crois.

22e – Un beau mouvement à 3 des Rouges avec el Cerdo qui avait un poil décroché, il lance l’un des deux noirs avec les pieds carrés d’en face, il croise trop sa frappe mais on a pris une suée comme les oignons.

Là on a eu le temps de s’envoyer quelques verres, le Stade tu me crois ou pas mais il a un système de détection de la foudre, et là il a viré au rouge, tout le monde dehors et les caméras sur David Beckham.

Boum quand notre coeur fait Boum

40 minutes plus tard, les supporters anglais et honduriens sont devenus copains, forcément pendant ce temps ils ont bu quelques canettes ensemble.

25e – La pause a fait du bien à la Bicolor, c’est Bengtson qui tente sa chance alors que la défense le regardait se retourner, Hart capte.

Bon, les Anglais remettent le pied sur le ballon, et du coup mes petits ils mettent le pied sur les Anglais vu que ceux ci veulent pas partager le ballon faut comprendre, c’est un peu comme ça que ça se passe entre la Mara Salvatrucha et les M-18, y’a un problème de partage, du coup ça se chamaille un petit peu, mais je vous en reparlerai une prochaine fois si vous revenez manger, un soir quand ce sera plus calme.

31e – Emilio (Izaguirre) il a pas trop aimé quand le grand noir maladroit là s’est jeté devant lui alors qu’il l’avait pas touché, il lui a tiré dans le bide, par chance pour l’Anglais c’était avec le ballon. C’est assez rare. C’est parce que ça se jouait aux USA. Au Honduras quand on te tire dessus avec de la chance tu meures, sinon c’est pour la semaine d’après… L’arbitre lui met un jaune là dessus à Emilio, à la télé ils disaient qu’il aurait pu voir rouge. D’ailleurs j’ai un petit chilien à la cave, ça vous tente pour faire passer les poivrons grillés ?

35e – une chance pour los Catrachos, après une faute sur Espinoza on a le droit à un bon coup franc à 25m, c’est Chavez qui se charge de l’envoyer, mais c’est sans danger.

38e – Le gardien là, Hart, il se fout de nous, il temporise et manque de perdre la balle, tu fais ça en championnat tu retrouves ta femme en morceau, on chambre pas comme ça.

41e – Frappe déviée de Lallana, de peu à côté, on est parfois trop naïf derrière dès que ça bouge, heureusement en face ça reste stéréotypé.

43e – Même chose de l’autre côté c’est Palacios qui s’exécute et c’est dévié en corner.

C’est la pause, on s’est mis bien, un petit verre de Tequila, un autre et des pistaches et puis un café, vous aimez ça le café ? On en produit bien dans le coin, je vous en fais un petit attendez vous allez voir.

Valse des changements à la mi-temps, Claros remplace Garrido, c’est parce qu’il a pris un jaune, le coach il le sait bien que ça va être difficile pour lui de pas en prendre un autre.

Les Anglais me font peur, avec les sorties de Gerrard et Rooney les deux entrants Wilshere et Barkley se sont mis entre les lignes et ça jouait bien, on voyait pas le ballon, ni les joueurs, j’ai cru que c’était le début de la fin, heureusement leur coach à eux, Hogson les a replacés comme les mecs qu’ils ont remplacés, c’était plus calme après.

47e – Barkley qui avait décroché un peu, est servi par Wilshere, se retourne et frappe. Ça frôle le montant de Valladares.

48e – Jaune pour Beckeles

49e- Jaune pour Bernardez

Hein vous dites ? Bernard Menez ? Connaît pas c’est qui ? Vous restez dormir ou je vous appelle un taxi tout à l’heure ? Non parce que mon cousin en face il a une auberge, je vous laisse pas partir à pied comme ça moi, je vous aime bien.

orage1

Black is Black, Dylan is Dylan

54e – Après avoir mis la défense dans le vent, Sturridge tente n’importe quoi, tant mieux pour nous, il joue où celui là ? C’est pas terrible, on dirait que c’est comme pour Delgado qu’il est là parce que les Anglais avaient pas le choix.

56e – Emilio il revient bien, on était encore dans les choux, c’est très bon marinés dans le piments d’ailleurs, je vous ferai goûter demain, et il tacle Barkley là, c’était beau, on s’est levé dans le restaurant, on a renversé des bières, certains sont même tombés, tout le monde s’est relevé sauf Pedro, l’accident bête, dans la cohue il a pris 25 coup de talons sur le crâne, c’est le problème du carrelage, ça se nettoie facilement mais ça glisse.

Cela dit faut frotter les joints sinon ça laisse des traces, c’est coriace le sang.

Une flopée de changement et ça ressemble plus à grand chose, comme la faute qui amène un coup franc pour Bernardez qui envoie un sachet tout droit.

66e – Beckeles prend son deuxième jaune pour une vilaine faute bien en retard sur Baines, il rentre au vestiaire avant tout le monde. En cuisine ça a gueulé tu peux me croire.

73e – Seul face au but le Sturridge là il rate sa tête.

76e – Comme il voit que ça marche pas, le coach des Anglais décide de tenter le tout pour le tout et fait entrer Forster à la place de Hart. Ca a l’air d’être un mec cool comme ça, des changements inutiles, on dirait les matchs truqués d’ici.

La fin de match est hachée comme les oignons de tout à l’heure, y’a juste Emilio qui a tenté deux frappes, quelle énergie celui là, si je connaissais pas son boulanger je me demanderai d’où elle vient.

maillotH

Los Catrachos :

Valladares 3/5 : Quelques bonnes sorties dans les pieds, mais battu sur les quelques frappes passées à côté de ses montants. Pas de but encaissé cela dit c’est bénéfique après les 4 pris contre les juifs Israëliens.

Izaguirre 2/5 : Un geste stupide qui aurait pu nous laisser à 10, faut qu’il se calme Emilio, c’est pas évident à canaliser toute cette énergie, le danger n°1 offensivement sur ce match.

Figueroa et Bernardez 3/5 : Ils ont pas bougé, et ça a plutôt réussi, les Anglais sont venus s’écraser sur cette belle paire, de toute façon y’avait pas la place dans leur dos.

Beckeles 1/5 : Estúpido, t’es déjà en sursis et tu te fais exclure, défend debout.

Palacios 4/5 : N’a pas laissé sa part en défense et a su se montrer sur les rares incursions en territoire ennemis tel un conquistador. A su faire les fautes quand il fallait.

Garrido 3/5 : Il a mangé 3 chevilles, contrat rempli. S’est fait plaisir pendant 45minutes à mordre dans tout ce qui passait à proximité.

Chavez 3/5 : Très utile sur son côté, il a récupéré quelques ballons dans les pieds Anglais mais s’est souvent trouvé trop seul quand il s’avançait sur son aile, un bon centre qui n’a rien donné.

Espinoza 2/5 : Il a trop cherché à porter la balle et à s’isoler sur son côté, ça fait gagner du temps mais surtout perdre la balle.

Bengtson et Costly ?/5 : Trop peu servis pour être jugés, ils ont fait ce qu’ils ont pu au pressing et n’ont rien lâché pendant leur temps de jeu, c’est aussi important. Pour le Maillot.

Les remplaçants n’auront pas le droit à leur appréciations, trop nombreux, mais ils ont tous fait honneur aux cinq étoiles.

David Suzealo

1 thought on “Angleterre – Honduras (0-0), la Tegucigalpanal Académie vous livre ses notes

  1. Très sympa, tout comme ton article précédent.

    Par ailleurs, la photo du haut vous permettra sûrement de passer numéro 1 aux très nombreux classements habituels de « ki c ka lé supportrices lé + bonnes ». Rien que pour ça, respect.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.