Lorient-Saint Etienne (1-0), la Forez Académie livre ses notes

3

La main du Josuha < la main de Dieu

‘‘ Oi ’’ ! Salut mes belets ! Ça commençait à faire un moment ! Alors, j’ai passé la semaine à broger sur nos p’tits Verts tandis que je m’apprêtais à retrouver cette douce Forez Académie, et que les Verts entamaient, mine de rien, le sprint final.

Je ne reviendrai pas sur ce superbe match contre l’AS Monaco, tout a été précédemment dit par Roland. Je passerai donc tout de suite à l’avant-match.

avant match

Il est samedi et je trépigne d’impatience, alors autant écrire.

Le FC Lorient. LA bête noire des Verts. En 12 confrontations, jamais l’ASSE n’a remporté un match au Moustoir, récoltant au passage quelques taules mémorables. C’est dire le défi qui se profile pour ces Verts. Le passif de l’ASS sur synthétique n’invite pas à l’optimisme non plus. Contre Nancy et Lorient, Sainté comptabilise une unique victoire, contre 3 nuls et 3 défaites. Enfin, les Lorientais jouent généralement bien à domicile, avec un 4-4-2 bien rôdé et un jeu vertical ravageur. Autant dire que contre ce FC Lorient, qui glane 70% de ses points à domicile cette saison, la partie est loin d’être gagnée.

Bon, après, il y a des motifs d’espoir. Déjà, Lorient semble assez mal en point, avec aucun match gagné sur leurs 6 derniers (3 nuls et 3 défaites), en encaissant toujours au moins un but. De bon augure. Aussi, ils ont des blessés, avec notamment le côté gauche de leur défense à poil. Le côté d’un certain Hamouma, bel homme en forme. De bon augure. Et puis, Lorient n’a jamais gagné contre les 10 premières équipes du classement cette saison ! Cela augure au moins un résultat nul, non ? Ce serait malheureux de se casser la gueule contre la même équipe qui avait brisé notre belle série en championnat début 2013. Ça, plus le fait de jamais avoir gagné au Moustoir, les joueurs devraient être motivés.

Surtout que l’on regarde tous les matchs des concurrents. Cette journée de Liguain a déjà bien commencé, avec Eysseric qui décide de se racheter et d’arrêter l’OM aux abords du sprint final. Les Marseillais sont sortis sous de copieux sifflets, en faisant des têtes de constipés, ça fleure bon pour nous. Reste à surveiller le résultat de Reims. Histoire de. C’est qu’ils jouent tout de même bien collectif les Champenois.

Le gros c’est pour demain avec le mâche des Verts donc, Lille – Montpellier (Come on Tournevis !) et le duel Bordeaux – Lyon. Les Lyonnais feront déjà sans Gourcuff et Grenier apparemment. Autant dire que ça met bien le sourire. Bon, en face, Hoarau devrait être titulaire (le Grand, l’Immense Diabaté étant incertain)… Donc si les ballons parviennent pas jusqu’à Gomis et Lacagette-le-meneur-de-jeu, ça pourrait faire un doux nul.

Mais avant de regarder les autres, faut déjà jouer son mâche ! Et le gagner !

Sinon, voilà, il a été annoncé un groupe de 19 Verts plutôt classique. Clerc est absent sur blessure et devrait être suppléé par Brison, qui avait donné satisfaction contre Guingamp. Galtier parle beaucoup du terrain synthétique, et dit que les plus petits gabarits sont à l’aise sur cette surface. Alors pourquoi pas un milieu Clément – Lemoine – Corgnet ? Ce dernier connaissant bien le Moustoir… En pointe, Erding pourrait être aligné d’entrée aussi, surtout au vu de sa forme en équipe nationale. Mais ne me parlez pas de Gradel.

Enfin, petit détail qui pourrait avoir son importance : Ruffier, Trémoulinas et Cohade sont sous la menace d’une suspension s’ils prennent un jaune.
Ruffier, bon, on se fait pas de soucis a priori.
Trémoulinas, ce serait presque de bon ton qu’il soit averti. Il serait alors suspendu contre Sochaux et le compteur serait remis à zéro. Car si notre Benoît se mangeait un jaune contre Paris, c’est ensuite contre Lyon qu’il serait suspendu.
Cohade, enfin. C’est l’inverse de Trémoulinas. Parce qu’entre vous et moi, j’espère qu’il rentrera contre le PSG à la 90ème pour casser le rythme et préserver un bon résultat, et qu’il se prendra une biscotte dans le temps additionnel.

Sinon, une note plus légère : Geoffroy-Guichard abandonne ses bancs pour les remplaçants et le staff et se dote de boxes anglais vraiment pas mal. Ils devraient être achevés durant le troisième trimestre de 2014. On espère juste que Gradel n’aura pas le temps d’y végéter.

fbff524d31cmp2

compo sainté srfcasse

La compo ne change finalement pas beaucoup par rapport au match précédent. Brison est bien là pour pallier la blessure de Clerc. Par contre, Clément n’est pas dans le 11. C’est Guilavogui, qui a bien joué contre Monaco, qui prend sa place. C’est notre meilleure option, de loin. Par contre, j’ai juré en voyant que Cohade était titulaire. Je ne sais pas ce qui se passe pour Corgnet, mais le Statham, il nous fait pas une bonne saison, et Galtier l’aligne pourtant très régulièrement d’entrée. Ça commence à m’agacer sévère. Je m’attends pas à ce qu’on tienne forcément bien le ballon, ni que l’on perfore les lignes dans l’axe… M’enfin. « Allons-y ! »

le match

Le match en une image :

facepalm

D’entrée, Lorient nous accule dans nos 16 mètres, avec une série de coups-franc bien dangereux. Sur un appel en profondeur (8e), Aliadière s’infiltre dans la surface et tombe face à Bayal. Bah voyons. L’arbitre a bien vu, et l’enflure se relève sans demander son reste.

13e : Monnet-Paquet fonce à toute berzingue, sème Brison et pénètre, seul, dans notre surface. Bien heureusement, la Ruff’ est sorti promptement pour détourner le tir du Lorientais. La défense verte se dégage.

Bon, sur ce premier quart d’heure, les Verts ont beau tenter d’aller de l’avant, ils ne parviennent pas à tenir le ballon et à développer leur jeu. Et ce malgré quelques bonnes offensives côté droit.

17e : Beau mouvement collectif des Verts avec notamment Lemoine et Tabanou, mais Bourillon (oui, Bourillon) sauve les Lorientais sur le centre.

20e : Trémou’ va de l’avant, s’arrache, et sert Cohade sur l’aile gauche, qui centre en première intention. Objectivement, le centre est bon. Mais faudrait viser un co-équipier (la Brandade plein axe ?), plutôt que le second poteau, où il n’y a personne.

22e : Hamouma perd la balle sur le côté gauche. Mais il n’abandonne pas, presse et récupère la gonfle. Il se recentre alors, et décoche une frappe canon aux 30 mètres. La balle file presque vers la lucarne opposée lorsqu’Audard claque la balle en corner ! Merde !

24e : l’arbitre avorte un contre stéphanois qui s’avérait intéressant. Pourquoi ? Bah Bourillon pousse trop son ballon, le perd et fonce dans Lemoine. Donc, Lemoine fait faute, vous voyez.

25e : Hamouma pose un petit pont sur l’aile droite, et temporise aux abords de la surface. Habile, puisque Brandao arrive dans l’axe. Seulement, la passe est interceptée d’un poil. Lorient part direct en contre. Et ça va vite. Très vite. Dans la surface steph’, Aliadière est encore servi dans la prof… OH LE CHIEN. Il retombe ! Trémoulinas défend au métier, il y a bien un petit contact, mais franchement, Aliadière a pas trop envie de tenir sur ses pattes ce soir. Ce mec a joué en Angleterre ?! Galtier est si furieux que l’arbitre ira le calmer une minute plus tard.

Bon, on peut en planter un tout de même. Mais à chaque occas’, on manque de s’en prendre un dans le fion. Faudrait voir à tenir les milieux bretons de plus près, pour les gêner avant qu’ils ne puissent orienter le jeu. Pis pas trop laisser d’espace derrière notre dos, à l’occasion, c’peut être pas mal. Surtout sur les côtés.

28e : sur le côté droit, Bayal est lancé à plein régime. Retour monstre à hauteur du Lorientais qui filait seul sur l’aile. Le Mous’ l’envoie voler d’un coup d’épaule et relance. Propre, et impressionnant.

32e : faute tactique de Tabanou (à moins qu’il ait eu un p’tit coup de sang) qui fait un croc-en-jambe à Gassama qui était lancé sur son aile.

33e : Grosse occasion pour les Lorientais ! J’ai pas le temps de poser mon verre et de noter tout ça, mais sur le centre-tir de Traoré, Ruffier dégage des deux poings !

34e : perte de balle très dangereuse de Cohade ou Lemoine, face à Bourillon. Ce dernier lance immédiatement Aliadière qui effectuait un appel sur la droite de la surface. Ruffier gagne son duel, corner. Bonhomme. Les corners adverses se succèdent et sont tous dangereux, jusqu’à ce que les Verts parviennent à se dégager. Bon sang, c’était encore chaud, on est fragile mine de rien.

35e : Superbe centre de Trémoulinas au second poteau. Il est millimetré pour Hamouma qui pose un plat du pied qui prend Audard à contre-p… Raaaaaah, un défenseur Lorientais la contre ! Derrière, Tabanou chute dans la surface, mais l’arbitre siffle pour Lorient. Franchement, je peux pas dire, j’étais en train de dégager mes dents de la table.

38e : énième appel en profondeur d’Aboubakar sur le côté droit. Lui aussi est dangereux… Guilavogui le stoppe et fait faute. Un bon coups-franc pour les Bretons. Les Lorientais montent dans la surface verte. Traoré le tire plutôt fort, mais Brandao envoie le ballon en corner d’une tête à l’arrache. Bien joué ma Brandade !

41e : Brison se montre vigilant sur une des rares transversales lorientaise, à destination de Monnet-Paquet.

Bon, tout de même, malgré la menace, Sainté reste calme et appliqué.

42e : Sainté initie un bon mouvement sur l’aile droite, notamment grâce à Lemoine qui réagit très vite et lance la contre-attaque d’une passe limpide. Finalement, les Verts n’ont pas de brèche suite au retour expresse des défenseurs lorientais. Ils gardent la balle à la manière de handballeurs, ou du Barça si vous voulez, mais on va rester tranquille. Surtout qu’il y a une mésentente entre Lemoine et Cohade, et les Lorientais repartent…

43e : … et sur le contre, il y a un centre en retrait vicelard de Jouffre, mais Mous’ est bien là ! Quel match de notre colosse. Et encore une fois, un contre qui nous fait suer du derche. C’pas croyab’ ça !

45e : Non, mais là, pfff, nouvel appel en profondeur d’Aliadière, sur la droite de la surface. Il centre pour Aboubakar qui est étrangement seul… Oh, mon Bayal ! Putain, je t’aime mon grand !

Mi-temps, putain, c’pas de refus. J’ai claqué des fesses plus d’une fois. Lorient cherche sans cesse la verticalité, avec des appels en profondeur bien assassins, souvent sur la droite de notre surface. Monnet-Paquet n’est pas en reste pourtant. D’ailleurs, une fois dans les 40m, les ailiers lorientais rentrent dans l’axe. C’est là un mouvement très dangereux, nos stoppeurs étant occupés par les attaquants de pointe, et nos latéraux étant pris de cours. A surveiller. Guilavogui tient relativement bien son rôle, mais je le trouve trop lâche dans le marquage, et il a été de rares fois hors de position. Faudra resserrer ça. Quant aux offensives stéphanoises, elles auraient mérité (elles aussi…) de se trouvées récompensées par un but de Hamouma. Les Verts écartent bien le jeu (y’a intérêt) pour centrer, même si les centres manquent de précision, ceux de Trémoulinas mis à part. Heureusement, Tabanou et Hamouma surtout, se montrent remuant et parviennent à provoquer balle au pied. Mais en face, Ecuélé-Manga se montre aussi balèze que Bayal. Bref, ce sera à quitte ou double, mais un nul me semble peu probable. On va serrer les fesses.

50e : Sur la droite, Aboubakar dribble Bayal à la limite de la surface, et se dégage avec un brin de chance. Derrière, Guy Lavogui se jette bêtement pour le tacler, mais il rate complètement le ballon. Heureusement, il ne fauche pas le Lorientais… qui tire sur le poteau ! Putain, cette fois, Ruffier était battu.

52e : Monnet-Paquet est lancé sur son aile, mais Perrin est finalement là pour le stopper ! Ouf. Suite à cela, les Verts repartent via Trémoulinas. Depuis son aile gauche, il s’avance pour finalement se recentrer, et transmettre la gonfle à un partenaire. Ce sera Cohade, qui aux 25m demande pourtant la balle dans l’espace. Bah du coup c’est intercepté (bon, je suis un poil sévère avec le Jason du pauvre).

53e : bon centre de Brison, pour la tête de Brandao, qui s’arrache dans un duel aérien. Du coup, sa tête n’est pas puissante. Puis elle était de peu à côté de toute façon. Audard la saisie au vol tranquillement, et relance.

56e : Nouveau centre soigné de Trémoulinas. La Brandade tente de servir un partenaire en pivot, mais la défense locale réagit plus promptement.

59e : Trémoulinas se fait tacler comme un malpropre (bon, pas découper tout de même, remember Spajic http://bit.ly/1cS0kdY), mais l’arbitre laisse jouer. Plus tard, c’est Ecuélé-Manga qui pose un gros tacle devant Hamouma pour sauver les siens en mettant la balle en corner. Sur celui-ci, Guila est trop court pour reprendre le ballon de la tête. Oh, tiens, un contre tranchant des Lorientais. Bah ça alors. Ça joue à 100 à l’heure jusqu’à ce qu’Aboubakar soit servi… sur la droite de la surface. Il tire, dans le petit filet. Pfff.

60e : Monnet-Paquet place un coup du sombrero dans ses 40m, sur son aile gauche. Déjà qu’il a posé un petit pont aux dépend de Brison y’a pas 5 minutes… Cohade est à contre-temps dans son pressing, encore. Mais finalement, les Verts endiguent l’offensive bretonne. Suite à cela, Erding remplace Brandao, qui n’a pas trop apporté ce soir : deux bonnes séquences et puis s’en va.

62e : Sur son premier ballon, Erding tente un joli lob. Parfait techniquement, mais Audard n’était pas sorti au-devant de notre Turc.

63e : Hamouma se jette dans les pieds de son adversaire et récupère la chique. Il sert Cohade, qui centre pour Erding. Gros duel aérien, mais le ballon sort en sortie de but.

64e : Brison couvre les attaquants lorientais, mais le juge de touche signale un hors-jeu. MERCI. Aboubakar et Aliadière partaient au but… Tiens, Aboubakar semble se tenir la cuisse.

64e : Audard anticipe sur un bon centre de Trémoulinas pour Erding.

65e : Jouffre tricote comme un badabeu dans notre surface. Il est face à 3 Verts, et il finit par perdre l’équilibre. Cependant, il parvient à centrer en retrait, le con ! Ruffier se jette dans un réflexe fou et dégage le ballon.

66e : ouais, voilà, Diallo remplace Aboubakar qui file mettre une poche de glace sur son genou.

68e : Suite à un corner, les Verts partent en contre très vite. Mais ils manquent finalement de précision dans la dernière passe…

71e : Diallo pique habilement son ballon pour Aliadière, qui contrôle très bien le cuir. Du coup, il passe Ruffier, qui était sorti pour le contrer. Aliadière tire, mais Captain Perrin sauve sur la ligne. Derrière, grosse frappe de Gassama des 25m. Au-dessus.

73e : Centre de Gassama, les Verts repartent. Lemoine trouve Tabanou sur la droite d’une passe lumineuse. En 3 secondes, les Verts se sont retrouvés dans les 30m adverses. L’ex-Toulousain sert Erding en retrait qui tire au-dessus, face au pressing d’Ecuélé-Manga qui arrivait en taclant de face. FU-

Les genoux de Brison sont en sang.

76e : Cohade récupère la balle d’un beau tacle devant Monnet-Paquet. Lorient fait beaucoup de fautes (non sifflées) à mon sens, et la fin de la séquence, Cohade récupère de nouveau la balle. Il sert Trémoulinas d’une petite transversale. L’équipe avance sur la droite, et notre latéral sert finalement… Renaud ! Statham a remonté tout le terrain pour… bah, contrôler, puis frapper des 40m, au-dessus, alors qu’il y avait deux solutions sur la droite. Pfff. Dommage, il avait été bien inspiré ces dernières minutes (SI).

the-binding-of-isaac-pc-1311062623-001Cohade et ses problèmes chroniques (The Binding of Isaac)

78e : Monnet-Paquet s’infiltre, Bayal parvient à le gêner tandis qu’il arme sa frappe. Gros arrêt de Ruffier qui garde le cuir entre ses gants. En cuir ? Si seulement.

Ouais, on commence à trouver le temps long. Et non, en fait, on aime pas souffrir.
L’ASSE perd trop de ballons au milieu. Déjà qu’on gêne pas les milieux adverses…
Bayal remise de la poitrine pour Ruffier. C’est lui le patron ce soir, au cas où t’as pas compris.

81e : Bon mouvement des Verts, conclu par un centre de Lemoine au second poteau. Y’avait personne, Erding était dans l’axe avec un stoppeur sur le dos. Petit manque de lucidité pardonné : Galtier sort Lemoine qui doit avoir les poumons en flamme après avoir avalé les kilomètres sur synthétique. C’est Clément qui rentre, et qui devrait faire du bien dans son registre.

84e : Tabanou est, pour une fois, dépassé par Gassama, qui centre. Bayal détourne en corner. Mais quel homme… J’en ai les larmes aux yeux, ‘tain. Corner chaud, Ruffier nous sauve devant une tête parfaite de Diallo ! Le ballon revient dans les 16m et Trémoulinas doit sauver sur sa ligne ! Je viens de me faire dessus, cette fois. Un contre semble s’orchestrer, les supp’ Verts gueulent autant pour encourager notre 11 que pour expulser la peur qui nous bouffe. On va tenir coûte que coûte, bordel !

D’ailleurs, un changement de plus serait pas du luxe, loin de là. Galtier… ? Si tu nous sortais Cohade pour Zouma… ? Non ? Je sue.

86e : centre très travaillé de Trémoulinas, au second poteau pour Tabanou, trop court.

88e : Enième passe en profondeur pour Aliadière. J’hésite entre pleurer et hurler. Je pleure finalement, d’amour, pour Bayal évidemment. Corner.

90e : …………………………………………………….pénalty. …Je… Je sais pas. Sur un corner, Guy Lavogui saute, les mains en l’air… Je comprends pas ce qu’il vient de se passer… Mais j’ai une rage mauvaise qui boue dans le ventre. Les Verts ne contestent pas, normal. …Pfff, tiens, regarde-le l’Aliadière, là, qui s’avance pour tirer le pénalty. Je supplie Ruffier d’en arrêter un autre, comme en Coupe de la Ligue. Peine perdue, le péno est très bien joué.

Facepalm-Nicolas-Cage[http://bit.ly/Onscek]

91e : FACEPALM. Galtier fait rentrer Zouma pour Cohade, maintenant. MAINTENANT. Zouma joue avant-centre du coup. Le temps de décoller à 1m50 du sol dans la surface lorientaise. Mais peine perdue. C’est fini. Les rouages et le sort ont fait leur ouvrage, implacablement. Rideau. #tragedie

Vite, les notes, je suis exsangue.

les notes

Bon, en fait, minute. J’ai parfois eu un dilemme lorsqu’il s’est agi de noter certains éléments. Dans certaines zones du terrain et certains secteurs de jeu, les Lorientais ont simplement été très bon, collectivement, comme individuellement. Dès lors, les Verts ont-ils mal joué pour autant ? Evidemment qu’il y a eu des trous d’air. Mais voilà, certains 2 sont pas passés loin d’un 3, et certains 3 d’un 2.

Ruffier 4/5 : Toujours aussi affuté, il a longtemps tenu la baraque. Mais il ne pouvait que retarder l’échéance. Un gros match, mais voilà. Petit bémol : son jeu aérien, perfectible.

Brison 3/5 : C’était pas gagné, mais il a tenu Monnet-Paquet la plupart du temps. Dommage, lorsque ce n’était pas le cas, ça se voyait car son vis-à-vis était particulièrement affuté. Il a un peu apporté offensivement tout de même, et surtout, il a laissé ses genoux sur le terrain.

Perrin 3/5 : on l’a pas trop vu. J’ai pourtant espéré qu’il anticipe les passes en profondeur adverses, comme il sait si bien le faire. Un jour de moins bien ? Il sauve quand même son équipe par 3 fois, dont une fois sur la ligne.

Bayal 5/5 : Colos-Sall.

Trémoulinas …2/5 : malgré son apport offensif indéniable (une bonne entente avec Tabanou, des remontées de balle tranchantes, et de très loin les meilleurs centres, qui auraient pu faire mouche), il laissait trop d’espace derrière lui. Si les appels adverses se sont fait sur son côté majoritairement, c’est pas pour rien. Avec un meilleur placement, c’aurait été plus de sérénité pour nous. Pas un luxe.

Guilavogui 2-1 = 1/5 :clap Il a été lâche dans son pressing, et il a parfois été hors de position. Cela dit, il a intercepté quelques ballons dangereux. Mais ce corner funeste… Qu’est-ce qui t’a pris Guy ?!
Bon. C’est Guilavogui. Un bon mec doublé d’un bon joueur, formé au club. Bien sûr qu’on lui pardonne, et qu’on est avec lui. Il doit se sentir mal. Mais tout de même, quoi. Son gif est donc plus pour les Bordelais. Les copains, votre fin de match est peut-être encore plus anale que la nôtre. Et c’était pas gagné d’avance.

Cohade 2/5 : Mec, arrête d’être titulaire pour cette saison. Sérieux. Sinon, tu as eu deux bons quart d’heure (et encore !), mais c’est bien tout à mes yeux. Ouais, ouais, tu joues pour ceux du coach. Mais voilà, l’ex-Bordelais a mal senti les coups dès les 40m adverses passés, et je ne vous parle pas de son pressing élastique.

Lemoine 3/5 : Grosse dépense d’énergie pour notre marathonien. Il était au four et au moulin, et c’est ce qui a fait qu’il a parfois été un peu loin des milieux adverses au moment de gêner l’orientation du jeu lorientais. Mais il a accompli son job de 8 (fallait bien compenser, vu le ‘‘10’’ devant lui).

Tabanou 2/5 : moins tranchant que Hamouma, il a paru émoussé offensivement. Quelques sursauts, mais voilà, son apport a été sporadique. Il a cependant été plus régulier sur le plan défensif, bloquant les montées de Gassama, et apportant son aide à Trémoulinas lors de certaines situations. Mais bon, mec, t’es un ailier offensif, hein. Trémoulinas a même été meilleur dans ce rôle. Pourquoi pas le tester à ce poste d’ailleurs, si Tabanou tarde à briller et si Mollo continue de bouder comme un gosse ?

Hamouma 3/5 : l’homme que les médias nationaux découvrent a fait son match. Tout en finesse et en accélération. Il aurait pu marquer par deux fois (22e et 35e) en première période. Et il a su être relativement consistant en seconde également. Mais il était esseulé, les Verts ne parvenant pas à développer leur jeu.

Brandao 2/5 : il a peu apporté finalement. La faute sûrement au milieu de terrain stéphanois qui avait du mal à faire remonter toute l’équipe. Ses déviations auraient pu alors connaître meilleur sort.

Erding (non noté) : une rentrée satisfaisante, sans plus. Titulaire, il aurait pu apporter de la profondeur, et une touche technique appréciable dès la première période. Il semble bien, en témoigne sa belle tentative de lob, qui aurait pu être un petit bijou.

Clément (non noté) : il est meilleur en 6 que Guilavogui tout de même. Il a tout de suite su colmater certaines brèches restées béantes en première période (si, c’est sale). Etait-il juste physiquement ?

Zouma (non noté) : une rentrée trop tardive. Le temps d’effectuer un grand bond. Celui qui lui aurait permis de sauter au-dessus de la main de Guy Lavogui ? Je me fais du mal. (Non, sérieusement, à match anal, acad’ douloureuse)

Galtier 2/5 : Bon, Galette, je te demanderais volontiers de justifier les titularisations de Cohade et de Tabanou, ainsi que l’entrée aussi tardive de Zouma. Sur ce coup, on sentait avoir besoin de lui dès la 75e-80e… Franchement, Galette persiste à pas mal me désespérer dans son timing pour les remplacements. Et donc, son entêtement avec Cohade. Corgnet n’avait pas le rythme ? Je sais pas, tente autre chose, mais Cohade, qui reste un bon joueur au demeurant, je pense, nous fait une saison anale à mort, et commence à agacer tout le monde. Et à plomber un peu l’équipe.

Les Lorientais : Gourcuff lustre son 4-4-2 depuis des années, avec des joueurs qui lui sont fidèles, et tout ça se sent. Audard pue l’expérience, Ecuélé-Manga a été encore une fois énorme et ne devrait pas faire de vieux os en Bretagne. Traoré et Jouffre sont de très bons passeurs, tandis que Monnet-Paquet a des jambes de feu lorsqu’il est en forme. Devant, Aliadière confirme, Aboubakar fait une bonne saison, et Diallo a effectué une belle rentrée. Les Lorientais ont joué leur jeu, et ils ont logiquement gagné. Bravo à eux.

pour en finir

L’ASSE ayant du mal historiquement en Bretagne, et malgré ma douce terre d’adoption, je crois que je passerai mon tour désormais contre les équipes celtiques.

Herr Sphynx n’a pas daigné sortir de son panier pour cette fois. Je crains pour ses nerfs.

La faute à ce match, mais aussi aux victoires de Lille et, surtout, celle du voisin. J’avais parlé avec un certain Jean-Baptiste (non, pas notre cher Péricardetçarepart – un autre, un ancien, un sage) de notre crainte de voir l’OL revenir à 2 ou 3 points avant le derby. Et cela se profile. J’ose espérer que l’ASSE saura reproduire une grosse performance contre le QSG, et qu’elle saura gérer ce derby, pour une fois. Refaire le coup du 100ème serait inespéré au vu du contexte.

tumblr_mjc7mi96n61s28twko1_500« Papa, on va pas aller encore se faire marcher dessus chez les vilains ? »
[http://bit.ly/O3UB9s]

Pourtant, il y a bon espoir de conserver cette 4ème place lorsque l’on observe le calendrier (j’élude volontairement la conquête de la 3ème place, qui doit être remisée au placard, pour au moins quelques matchs). En effet, l’excellent site Poteaux Carrés nous a montré il y a quelques jours un tableau intéressant. Si l’on recoupe les matchs qu’il nous reste à jouer avec le calendrier de la saison dernière, on remarque que l’ASSE avait eu un bilan plutôt positif contre ces mêmes clubs. Evidemment, les situations et les équipes changent, et le terrain des prévisions est glissant. Mais si certaines stats s’appuient sur de multiples variables (mais les maths ont rarement tort, il paraît), d’autres font sens (on a jamais gagné à Lorient les mecs, qu’importe les équipes, les dynamiques, notre coach, le terrain, etc.). Là, on a une chance de plutôt bien finir la saison.
Dans le même temps, nos adversaires les plus farouches (à savoir, nos « bruyants voisins ») doivent encore gérer leur C3, et jouer Monaco, le PSG, se déplacer à Toulouse (où ils ont historiquement du mal) et à Marseille. Un sacré menu.

Bon, revenons au terrain pour finir, on est là pour ça. Que sortir de ce match… Les Verts ont manqué d’envie je trouve. De gnac, en tout cas, surtout au milieu de terrain. C’est là que la bataille a été perdue. Il aurait fallu être sur le dos des milieux lorientais lorsque ceux-ci récupéraient le ballon, afin de les empêcher de se retourner et de lancer ailiers et attaquants. Plus facile à dire qu’à faire, bien sûr. Il n’empêche, on aborde un tournant pour le club avec cette fin de saison. Nous péchons encore par une trop grande naïveté, je crois. Et ça, c’est rageant.

Ce week-end a été particulièrement indigeste. On espère redresser la tête dès dimanche – et ce même si Paris repose son milieu de terrain contre Leverkusen.

A une prochaine fois, que j’espère plus souriante,

La bise anale,

Gruger_

PS : Hep, hep, hep, part pas comme ça, y’a du nouveau en dessous !
G_

 Gruger t’offre les tristes images du match.

L’avis d’en face, n’a pas été livré pour le moment, mais tu peux tenter ta chance ici.

Roland, Vincent et Gruger tiennent à remercier le site envertetcontretous.fr, qui relaie l’académie toutes les semaines, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, ainsi que le sitePoteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon). Et qui, on l’espère, accueillera Gruger d’ici la fin de saison.

La Forez Académie tient enfin à saluer le Diable Vert, et te conseille d’aller faire un tour sur son excellent site.

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académieest fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère ; tandis que Vincent et Gruger viennent d’arriver sur le sôchôl net-oueurk.

3 thoughts on “Lorient-Saint Etienne (1-0), la Forez Académie livre ses notes

  1. Belle académie Vincent. Par contre, Brison s’est fait marcher dessus par Pied-Paquet tout le match. Le 3 est généreux. Et à tout ceux qui pensait que Brison étaut une laternative crédible à Clerc sur le côté droit, ben voilà : on a bien vu que c’était du bricolage, que ça peut tenir sur un voire 2 matches, mais pas sur la durée.

    Cohade, c’est plus possible : merci à Galtier de reconduire un milieu Clément-Guilavogui-Lemoine au plus vite.

    Et puis merci aussi de penser à faire rentrer Corgnet (et pas à la 88e) quand on a réussi à se procurer la bagatelle de 0,5 occasion.

    Bref, rendez-vous dimanche. On va juste jouer pour la 2e fois de suite dans un stade qui ne nous réussit pas du tout.

  2. Tu as forcé sur la Suze Roland, c’est signé Gruger !

    J’avoue, j’ai été généreux avec Brison. Mais je précise que j’ai eu des dilemmes.
    Brison, il a parfois bloqué Money-Pack, notamment en première période. Après, lorsque l’autre lui pose un p’tit pont, un sombrero, une accélération, c’est voyant mais ça doit pas faire oublier le job de Brison qui a tenté de s’appliqué à un poste qui n’est pas le sien. J’ai opté pour 3, mais j’aurais pu lui mettre le même taquet qu’à Trémoulinas qui a, lui, fait de bons centres à la pelle.

    Clément-Guilavogui-Lemoine, c’est beau. Et Corgnet apporte beaucoup lorsqu’il faut casser les lignes dans l’axe aussi. Puis on l’a pas payé 5M pour chauffer le banc, merde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.