Avant match :
On va pas se mentir les enfants, si on ne fait pas une série de victoire de l’espace, nous nous dirigeons vers notre fameuse zone de confort, à savoir le ventre mollasson de ce père dodu qu’est la Ligue 1. Et pourtant, notre saison aurait pu bien mieux se goupiller quand on voit à quel niveau joue l’OM, pourtant 5ème de notre championnat, comparé aux récentes prestations carrément bonnes du Tef. Ca fait presque 3 mois qu’on n’a pas gagné au Stadium alors il serait tant les ptits gars.

Reims c’est un peu LA bonne surprise de cette année, en tout cas du point de vue du classement parce que sincèrement je ne les ai jamais regardés jouer. Ce n’est pas que je ne sois pas un grand nostalgique de la période Kopa-Kabana mais bon cette équipe ne me fait pas franchement rêver. Mais j’avoue que de les voir à ce niveau dans le classement m’aiguise particulièrement l’appétit en abordant ce match.

De notre côté, Akpa Akpro est toujours blessé, nous aurons donc toujours Sylla à gauche. Le principal absent ce soir c’est notre coiffeur attitré, Martin Braithwaite et je pense qu’il va cruellement nous manquer devant parce que ce n’est pas Ben et Nuts qui vont aller nous choper des boules de la tête contre Weber et Sean Tacalfred Paul. Au milieu de terrain, Fantôme a intérêt à se bouger le derche parce que dernièrement ces prestations ce n’est pas le Brésil (si vous comprenez le message… Djibril ça compte aussi pour toi !)

Je me dirige tranquillou vers le stade, il fait beau, la Garonne est haute, ça sent bon la merguez, on est samedi soir, tout va bien !

Compos :
J27compo1 J27compo2

Fil du match :
Etant au stade, je vous fais un petit résumé de mes notes prises toutes les 5 mins, désolé pour l’exactitude des minutes etc mais bon… C’est du live quoi ! Les alléluias du direct aurait dit Nabilla.

Coup d’envoi : ET C’EST PARTIIIIIII !
5 min : Oh putain Sylla qui rate une reprise de volée sur un gros loupé d’Agassa. Ca commence bien mes agneaux.
10 min : Ah ouais Reims ça joue un peu en fait… On assiste à un début de match sympa quoique stérile.
15 min : Devaux tente un coup de couteau dans le dos avec une superbe ouverture pour De Préville par-dessus « tortle » Zébina mais l’ancien istréen la met juste au-dessus des cages de Butcher Zack.
16 min : Sylla nous montre à quel point il est inconstant en balançant une espèce de reprise de volée de mammouth… S’il avait mis la même tout à l’heure ça faisait 1 à 0 mais bon t’as raison garçon ça serait trop facile faut faire durer le suspense.
20 min : Aurier qui nous fait une Braithwaite ! une occasion immanquable. A 4m du but sans gardien il met sa reprise à côté. Je sens le scénario de merde arrivé.
22 min : Sébastien Desiage (arbitre du match) nous rappelle gentiment pourquoi aucun arbitre français n’ira au Brésil cet été… Pénalty pour Reims à cause d’une air faute de Jo (pas son fils, son grand père). Krichowiak le transforme, 1 à 0, j’enrage ! Le supporter rémois se lève tout seul au milieu du virage toulousain. Le match risque d’être long.
30 min : Il ne se passe plus grand-chose et le froid commence à tomber. Soirée de merde !
35 min : Issiaga Sylla nous rappelle pourquoi on préfère Akpa Akpro à son poste. Pénalty indiscutable pour Reims sur un tacle à faire frémir Zack the Butcher. Il a de la chance de ne pas prendre un rouge ce con. De Préville le transforme 2 à 0. Le mec devant moi se trémousse. Si on en prend encore un je lui en colle une.
40 min : Mon nouveau copain a failli en récolté une sur une frappe d’Albaek. Zébina est dans le rond central et revient au petit trot. Tandis qu’Aguilar nous a sauvé les meules avec un retour qui nous rappelle combien Abdennour nous était précieux.
45 min : Et maintenant c’est Oniangue qui fait la même. Il est temps que la mi-temps arrive parce que là c’est la Bérésina en défense. C’est dommage parce que dans le jeu on est plutôt bien.

MI-TEMPS
45 min : Didot trouve une belle touche.
50 min : Ben Basat en position de tir mais Agassa veille.
55 min : La bronca monte du maigre public du Stadium et pourtant on ne joue pas si mal que ça. Le public toulousain ne serait-il pas amateur de football ?
60 min : Ça pousse, ça pousse ! Reims semble commencer à se replier sur lui-même.
65 min : Tout le monde se lève sur une balle litigieuse dans la surface rémoise. Ca fait un petit quart d’heure que les rémois donnent une sale tournure à la rencontre en la jouant à la Valbuena en enchainant les roulades.
70 min : Le Stadium se réveille sur une occasion ratée de Ben Yedder après un magnifique coup franc de Didot. Allez les poulets !
75 min : Et le buuuuuuuut ! Serge Aurier qui vient inscrire une tête rageuse sur un bon coup franc de Chantôme. Il réveille le Stadium. Je file malencontreusement un sale coup de pompe dans la gueule de mon voisin de Champagne en me levant (quel terrible malentendu…). 2 à 1.
80 min : Ben Basat soulève le stade en marquant le but le plus comique que j’ai pu voir de mes yeux. 2 à 2. Mon voisin ne dit plus rien bizarrement.
85 min : C’est de la folie furieuse dans le stade. Les violets poussent pour aller chercher l’exploit.
90 min : BEN YEDDER DEPOSE TACALFRED et buuuuuuut ! 3 à 2. C’est le bordel dans le virage ! C’est fou ! Mon voisin se barre avant la fin et il a bien raison.
Fin du match : On reste encore 10 minutes pour rendre hommage à nos héros d’un soir. Ca chante, ça gueule, ça danse. Putain quelle belle soirée.

Notes :
Boucher : (2/5) Ahamada commence à me manquer et je n’aime pas du tout ça…

Aurier : (4/5) Son but récompense un match de bison. Pars pas stp !

Spajic : (3/5) Je lui met 3 parce qu’on prend quand même 2 buts mais si ces petits camarades n’étaient pas aussi nazes je lui mettrais 4. Robuste, sobre et un brin violent mais j’aime ça putain !

Zébina : (1/5) Concède un pénalty débile et fais un match franchement pas terrible. Le seul point positif c’est qu’on a appris qu’il se barrait à la fin de saison.

Veskovac : (2/5) Dur à noter, j’ai l’impression de ne pas l’avoir vu… Ce qui est plutôt bon signe pour un défenseur central non ?

Sylla : (2/5) Sa faute sur le 2ème pénalty relève carrément de l’insupportable mais son apport offensif a été plutôt de qualité. Allez jeune !

Aguilar : (3/5) Un bon petit match ! Rude, propre dans la relance. Il va aller au Brésil ce con.

Didot : (4/5) Bon match de Captain Etienne. Sur sa lancée, c’est le taulier, il guide ces petits camarades.

Chantôme : (3/5) On retrouve le Clément à 3 poumons du début de saison et pourtant lui il ira pas au Brésil… Et ça tout le monde s’en fout.

Ben Yedder : (5/5) Serait-ce la fameuse saison de confirmation que Gignac n’a jamais faite au TFC ? Il va dépasser les 10 buts encore cette saison. Apporte énormément dans le jeu, on sent que Martin lui manque mais il s’est contenté d’Eden.

Ben Basat : (2/5) Un but gag où on ne sait même pas s’il l’a fait exprès. En attendant, il en a mis 2 en 2 matchs le barbu ! Transparent tout le match sinon.

Trejo : (3/5) Une bonne rentrée sur Didot. Il a reboosté notre attaque pour nous permettre de passer devant. Je ne pensais pas arriver à dire du bien du futur ex Riquelme.

Trichard : (NN) Pas assez de temps de jeu mais on est content de voir de nouvelles têtes !

Tableau de chasse

trophee

Bilan :
Mes aïeuls quel match ! Je sors du stade j’en suis encore tout tourneboulé. Après ce constat médiéval, je me ressaisis et putain que c’est bon. Le supporter rémois assis devant moi sort du stade penaud, la queue entre les jambes (ou du moins ce qu’il en reste). Voici 3 points qui font du bien et qui nous font discrètement regarder vers le haut du classement. Nous avons joué tous les gros ou presque (Monaco, Paris, Marseille, Sainté) donc une petite série de victoire et nous voici à la lutte pour l’Europa League. L’enflammade passé, je me dis que notre équipe joue bien depuis un moment et qu’il serait bien qu’on commence à le reconnaître un peu partout. En tout cas, la fin de saison s’annonce sympa. Mes petits poulets, Toulouse est de retour après 3 mois de disette à domicile et maintenant ça va chier ! Forza viola.

P.S. : En me relisant 3 jours plus tard je me demande si ma gonz n’a pas glissé un produit illicite dans ma bière le soir du match…

 

Moustache Issoko

4 thoughts on “Toulouse-Reims (3-2), la Téfécé Académie livre ses notes

  1. Putain c’est vrai que Sylla est agaçant. Il est rarement efficace derrière, et devant il pêche une peu. J’avais arrêté le match à la mi-temps pour aller me saouler, je le regrette un peu, mais pas forcément à cause du résultat.

  2. J’ai entendu Aurier et Casa déclarer que c’était dur d’avoir des résultats devant si peu de public (12-13000 spectateurs). On leur souligne la position de Monaco dans le classement ?

    En tout cas ne rêvons pas d’Europe, Casa la jouera pas quoi qu’il advienne. Et ne nous enflammons pas après ce match, car revenir de deux buts on le fera pas à tous les matchs, alors qu’en prendre deux c’est déjà plus courant.

    Je tiens à continuer à féliciter Sagnol de ne pas avoir pris Aurier en sélection pour qu’il puisse choisir tranquillement la Côte-d-Ivoire, car le garçon va faire une carrière monumentale (pas chez nous certes), et je pense qu’il est déjà bien meilleur que les chèvres Debushit et Saragnagna que l’on se tape, bien que nous ne soyons pas légionnaires.

    Enfin, il est sympa Casa de faire jouer Zebina pour pas trop le vexer, mais le garçon se rend-il compte du taux de merde qui remplit ses matchs ? Ah pour critiquer les autres il est aussi doué que moi, mais l’auto-évaluation est défaillante chez lui.

  3. @DiMacon : Dis toi que j’ai failli me barrer du stade à la mi-temps…

    @MV : L’excuse du public n’est absolument pas valable effectivemment mais ça m’étonne qu’Aurier ait dit ça parce qu’il est assez proche du virage, il vient à la fin féter la victoire et tout… étonnant!
    Moi j’ai bien envie de m’enflammer parce que sinon à quoi bon? Et Casa est souvent la cible des critiques mais je te demande juste de regarder où il a pris le club et ce qu’il est en train d’en faire. Regarde le nombre de très bons joueurs dans notre équipe et regarde le prix qu’ils ont couté (Spajic, Ben Yedder, Braithwaite, Aurier). Moi je trouve que ça bosse correctemment. Après niveau ambition c’est sur qu’il pourrait revoir son discours.
    Aurier en CI malheureusement je crois que c’était inévitable et puis nous verrons si dans un grand club il s’en sortira…
    Et Zébina je crois que nous avons le même avis… J’ai hâte qu’il s’en aille.

  4. Hola ! Je n’ai jamais critiqué Casa ! Au contraire j’ai un amour fou pour ce type et son travail. Moi je reste persuadé que finir 10eme est une bonne performance pour le TFC, faut pas rêver.

    Et sache qu’un triste soir de coupe de la ligue entre Nice dernier de D2 et le TFC dernier de L1 (en 1999 ? Je sais plus trop), j’étais le SEUL supporter toulousain, isolé dans une tribune avec 7 ou 8 stadiers pour me surveiller, on sait jamais… Qu’est ce que j’ai eu froid, mais bref, victoire 2-0 du Tef’ (Petrovic et Oceano) et les deux seuls types qui m’ont salué après le match sont Casanova (alors entraineur adjoint) et Guyot.

    Et rien que pour ça je respecterais toujours Casa !!! Et pas ce connard de Battles qui a refusé de me filer son maillot à la sortie du stade prétextant qu’il n’avait pas le droit de le faire, pour le filer à un pote à lui 5m plus loin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.