Lyon – Saint-Etienne : la Forez Académie livre ses notes

L’avis de Notre Président :

Désolé, pas d’avis pour cette semaine, il devrait revenir pour le match face à Bordeaux.

Bonus track :

Tapis Vert c’est tous les jeudis, de 20h à 22h sur www.escapestation.fr, et c’est bieng. Allez faire un tour sur le site d’Escape, je n’ai pas pu vérifier si le podcast de l’émission de la semaine dernière était en ligne. De mémoire, il y avait au programme un gros debrief de la finale de la Coupe de la Ligue, quelques mots sur le match d’Ajaccio et une petite partie consacrée au derby qui arrivait, avec les enjeux de ce match pour la course à la Ligue des Champions.

Le match résumé en 1 phrase : « On a enfin compris comment jouer un derby »

Maintenant, il faut qu’on les gagne. Pour une fois, les Verts sont rentrés dans ce match avec des intentions, et ça fait plaisir à voir. Pas d’appréhension, une équipe sûre de son football, et solidaire sur le terrain : bref, ce que les Verts ont fait avant, ils ont réussi à la reproduire sur ce match au contexte toujours particulier. Et là, il l’était encore plus vu que les 2 clubs se tirent la bourre pour une place sur le podium. Au-delà du fait de jouer la Ligue des Champions, éjecter le rival de cette 3ème place prendrait une saveur toute particulière après l’épisode « Playstation » de notre ami JMA.

Clairement, ce fût un match plaisant à voir, bien plus que la purge que nous avait proposé les 2 équipes en décembre. Il y a eu du rythme, des occasions, de l’engagement, du suspens… Bref, tout ce qu’il faut pour faire un bon derby, à part peut-être cet horaire à la con de dimanche à 14h. Oui, mais ma bonne dame, faut que vous compreniez qu’un match Evian-PSG a plus de saveur pour les annonceurs (enfin Canal surtout) : on va bouffer du PSG jusqu’à ce qu’ils décrochent leur titre. Ensuite, les diffuseurs s’intéresseront peut-être mollement à ce qui se passe derrière, sauf s’ils décident de nous faire « Les yeux dans le Qatar ».

Ce que j’en retiens, c’est que les Verts se sont bien battus, ont souvent été les plus dangereux, et auraient même pu arracher la victoire avec un poil de précision ou de réussite supplémentaire. Leur performance est quand même à souligner : dans un match où tout le monde les attendait, 8 jours après une finale gagnée, et 4 jours après un autre match, Sainté a eu la ressource nécessaire pour inquiéter Lyon chez lui, et ne pas passer loin de l’exploit. Si on fait le bilan de la semaine, c’est un titre, 1 victoire avec la manière et un bon point chez le voisin : on en a pas souvent vécu des aussi prolifiques. Alors ne boudons pas trop notre plaisir, Lyon reste devant, mais avec ce que les joueurs ont montré sur ce match, la vérité d’aujourd’hui ne sera pas forcément celle de la fin de saison.

763605497 Galtier n’a pas poussé le vice jusqu’à aller se recoiffer après lui avoir mis un vent. Dommage.

 

Point classement :

Comme le sprint final promet d’être assez disputé, je vais intégrer un point classement pour comprendre un peu les enjeux de chaque journée.

Classement

  Equipe

Nombre de points

Différence de buts

2

Marseille Marseille

64

+6

3

Lyon Lyon

60

+19

4

Saint-Etienne Saint-Etienne

58

+28

5

Lille Lille

57

+18

6

Nice Nice

57

+10

Les positions restent inchangées, même si Nice a refait son retard. Lyon n’est qu’à 2 points, mais Marseille commence à prendre ses distances avec le reste des poursuivants. La lutte sera chaude jusqu’au bout avec notamment un Saint-Etienne – Marseille et un Lille – Saint-Etienne pour les 2 dernières journées qui pourraient sentir la poudre.

 

La compo :

compo

Equipe type norm… Quoi ?? Perrin s’est blessé à l’échauffement ?? On se retrouve avec une charnière Zouma-Bayal, très utile pour faire la porte au Macumba Night, un peu moins efficace sur un terrain de foot ??? Oh putain… Quand j’ai appris ça, je vous raconte pas le claquage de fessier : un tonnerre d’applaudissement dans le slip. Du coup, Guilavogui est propulsé capitaine (Clerc devait être le suppléant de Perrin, mais Galtier n’a pas voulu lui mettre trop de pression pour son retourà Gergland), et pour le reste c’est du classique. A noter que Brandão dispute son 1er derby, il était blessé à l’aller.

 

Les faits de jeu :

Saint-Etienne   4ème : les Verts attaquent pied au plancher. Sur une belle passe en profondeur de Lemoine (mi-retourné, mi-molette), Brandão déborde côté gauche. Il a vu Aubame dans la surface, foire un peu son centre du gauche mais la balle arrive quand même vers le Gabonais au 1er poteau. L’attaquant stéphanois tente alors de glisser la balle de l’extérieur du droit, mais Lopes repousse du pied.

Saint-Etienne   25ème : les Verts sont bien en place et sur une balle récupérée par Guilavogui au milieu, le Stéphanois tarde à lâcher son ballon et le donne à Aubame côté droit mais arrêté. Son centre est ensuite trop long pour Brandão.

Lyon   26ème : Grenier côté gauche fait danser la samba à Clerc. Il se remet sur son pied droit et envoie un centre tendu au 1er poteau. Lisandro coupe la trajectoire, et balance un bon coup de tête. Mais Ruffier est magistral et sort la balle de sa lucarne grâce à une belle parade. Il est là mon Ruff’ !

Saint-Etienne   28ème : but de Zouma, 0-1. Mollo au corner côté droit. Son centre est tendu au 1er poteau, Zouma se jette et décroise bien sa tête qui vient se loger dans le petit filet opposé, alors qu’il était entouré de trois Lyonnais. Les Verts ouvrent le score dans un silence de mort, sauf du côté du parcage où c’est l’explosion de joie. J’ai apprécié aussi le geste de Zouma « on vous entend moins les quenelles » après son but : c’est ça gamin, tu nous fais plaisir. MAIS OUI !!! AUX P’TITS OIGNONS ZOUM ZOUM !!

Saint-Etienne   32ème : les Verts veulent enfoncer le clou. Umtiti perd la balle, et Aubameyang se retrouve en position de frappe à l’entrée de la surface. Il tire mais ça file juste à côté des buts des Lopes, alors que Cohade avait fait un bon appel dans l’axe.

Lyon   33ème : Lisandro dans la surface côté gauche, bien entouré par la défense stéphanoise. Il tente de se décaler sur son pied droit, et d’enrouler son ballon. Largement à côté.

Lyon   38ème : les Lyonnais tentent de réagir mais c’est brouillon. Contrôle trop long de la poitrine de Briand qui se transforme en remise pour Malbranque, à l’entrée de la surface. Mais la frappe de ce dernier est encore plus pourrie que le contrôle et part loin du but.

Lyon   41ème : centre venu de la droite vers Briand au point de penalty. Sa reprise de volée est à l’image de sa carrière : ratée. T’aurais mieux fait de partir à Monaco va, et c’est pas les Lyonnais qui diront le contraire.

Saint-Etienne   43ème : ohlala… Nouveau contre stéphanois, Aubame est servi côté gauche et tente une frappe croisée, mais ça file à côté des buts de Lopes, la Brandade étant trop juste pour reprendre au 2nd poteau.

======================MI-TEMPS======================

Saint-Etienne   50ème : pffff, on va le regretter… Après une glissade d’Umtiti, Brandão récupère et lance Aubame pleine balle côté droit dans une défense lyonnaise à la rue. Il tente une nouvelle frappe croisée, mais ça file une nouvelle fois à côté des buts.

Lyon   53ème : but de Gourcuff, 1-1. Et voilà… Sur une percée plein axe, Gourcuff se sert de Grenier comme point d’appui, qui talonne. Lisandro avec de la chance voit le ballon rebondir sur lui et fait une remise bien involontaire à Gourcuff qui a poursuivi. Après 2 contres favorables, le Lyonnais peut tirer à ras de terre, Zouma touche la balle et prend Ruffier à contre-pied. Un but de merde oui, mais un but quand même.

Lyon   58ème : Malbranque tente la frappe de loin, tendue et à ras de terre. Mais ça passe à côté du poteau droit de Ruffier qui était sur la balle dans tous les cas.

Saint-Etienne   59ème : les Verts réagissent et sur un bon débordement d’Aubame côté droit, ce dernier conserve la balle, se retourne et centre vers Brandão dont la tête piquée passe juste à côté du montant gauche de Lopes. Putaaaaaaaaain !

Saint-Etienne   66ème : Hamouma entré en jeu quelques minutes auparavant met le feu côté gauche. Dribble sur Koné qui lui permet de s’ouvrir le chemin du but, il pénètre dans la surface et frappe du plat du pied à ras de terre. La balle file entre les jambes de Lopes, mais le gardien touche suffisamment la balle avec le mollet pour la dévier en corner. Putaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaain !!!!

Saint-Etienne   67ème : corner tiré côté gauche, 1er poteau. Encore Zouma pour couper, mais ça passe au-dessus cette fois ci.

Lyon   78ème : centre de la gauche sur lequel Ruffier boxe la balle, mais pas assez loin puisque Lacazette peut récupérer la balle juste derrière. Il tente de remettre dans le paquet mais Bayal dégage.

Lyon   81ème : après s’être fait remarquer en insultant Brandão sur sa sortie, Gonalons vient s’embrouiller avec Hamouma en lui balançant son coude dans la gueule puis en laissant traîner le pied quand celui-ci était à terre. Petites frictions entre les deux qui débouchent sur 1 carton chacun.

Saint-Etienne   84ème : Hamouma percute encore mais depuis la droite cette fois. Il tente de revenir dans l’axe puis de rebifurquer à droite, mais Koné réussit à contrer le ballon et stopper l’attaque.

Saint-Etienne   90ème : Clerc est servi côté droit et centre en 1ère intention vers Aubame au 2ème poteau qui décroise sa tête, mais encore une fois à côté. Abusé le nombre de croquages…

Saint-Etienne   90ème +2 : sur un centre venu de la droite, Aubame tente de reprendre en taclant mais touche la balle de la main dans la surface (non signalé). La balle repart derrière vers Bodmer qui peut frapper, Fofana tacle mais touche le ballon de la main dans la surface aussi (non signalé). Tout s’équilibre.

Lyon   90ème +3 : dernier corner de Gourcuff pour Koné au point de penalty. Tête puissante mais Ruffier claque la balle des 2 mains, bien en place sur sa ligne.

======================FIN DU MATCH======================

 

Les notes :

Ruffier (la poisse, 4/5) : si on regarde ses 3 derniers buts encaissés, ce sont 2 tirs déviés et 1 penalty. Sinon, il est imbattable sur sa ligne, comme il le montre avec cette parade magique sur la tête de Lisandro. Ruffier fait le taf, ne sourit toujours pas, mais c’est pas le plus important.

Clerc (capitaine déchu, 3/5) : Galtier n’a pas voulu le plomber en lui confiant le brassard pour son retour à Lyon. Plutôt timide en début de match, il a pris peu à peu son couloir et aurait pu délivrer la balle de but à Aubame à 2 occasions en fin de match. Un match correct.

Bayal (au pied levé, 3/5) : appelé en urgence pour remplacer Perrin blessé (la tuile), Mouss a bien tenu son rôle. Même si sa défense n’est pas au top sur le but lyonnais, il a dans l’ensemble plutôt bien maitrisé son sujet, en évitant de prendre des risques inutiles.

Zouma (retour de bâton, 4/5) : un Lyonnais, formé à Sainté, qui marque face à l’OL dans un derby, c’est finalement un juste retour des choses. Très bon sur les coups de pieds arrêtés, il a failli nous mettre le même but en 2nde mi-temps. La blessure de Perrin est une mauvaise nouvelle, mais voir Kurt jouer à ce niveau nous rassure un peu.

Ghoulam (pente ascendante, 3/5) : dans la lignée de son match face à Ajaccio, Faouzi a montré beaucoup d’envie sur le terrain. S’il a laissé partir quelques fois Fofana dans son dos, on l’a aussi vu tacler avec hargne dans les pied lyonnais. Petit à petit, Faouzi refait son nid sur son aile gauche.                   

Guilavogui (tient bon la barre, 4/5) : seulement 23 ans, et déjà capitaine dans un derby. Joshua avait un peu de pression sur les épaules avant le coup d’envoi, mais il l’a vite évacuée. Très présent dans les duels, il a étouffé pas mal d’attaques lyonnais par son placement et ses anticipations, se permettant même de lancer quelques contres qui n’ont malheureusement pas abouti, la faute à une temporisation parfois excessive. Bon match quand même.

Lemoine (la grinta, 3/5) : il ne lâche rien ! Sans cesse sur les basques de Malbranque ou Gonalons, il a disputé un vrai duel de milieu de terrain aux 2 quenelles, sans jamais s’écraser. Perso, il m’a fait plaisir car on voit bien qu’il a pris la pleine mesure de ce qu’était un derby. Très important sur ce match, même s’il a baissé de pied sur la fin.

Cohade (porte-voix des Stéphanois, 4/5) : beaucoup d’appels mais souvent dans le vide. Il n’a jamais été servi en position de frappe, mais par contre, il n’a rien lâché au milieu, à l’image de Lemoine. Gros match de Renaud dans l’entrejeu, qui s’est même permis de dire à Garde de fermer un peu sa gueule. Et rien que pour ça, c’est +1.

Mollo (business as usual, 4/5) : nouvelle passe décisive pour Yohan (sa 11ème), sa 3ème en 2 matches. C’est bieng. Sinon, il a été peu en vue sur son côté gauche, mais il a souvent comblé les trous quand Ghoulam montait aux avant-postes. Utile. Remplacé à la 61ème par Hamouma (non noté) qui a bien failli rentrer dans l’histoire avec ce tir entre les jambes de Lopes. Plutôt en vue, il ne lui a manqué qu’un peu de réussite.

Brandão (pas piqué des hannetons, 3/5) : 2 fois que la Brandade pique sa tête, 2 fois que ça ne marche pas. Et pourtant, dans l’esprit c’est exactement ce qu’il fallait faire. Mis à part cette belle occasion, il n’a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent, mais a permis à Aubame de se créer 2 belles occasions, 1 dans chaque mi-temps. Remplacé à la 71ème par Bodmer (non noté) qui n’aura pas fait le coup de l’ancien de la maison qui marque, dommage.

Aubameyang (cramé, 3/5) : que d’occasions ratées par Aubame. Un manque de précision inhabituel pour l’attaquant qui cadre le plus de frappes en Ligain, mais bon… Il a le droit d’être fatigué lui aussi, même si ça tombe sur un match qu’on aurait bien voulu gagner. J’ai pas forcément envie de l’enfoncer au vu des efforts qu’il a fait toute cette saison. Qu’il se repose, Bordeaux arrive dès vendredi, et tout est encore jouable pour le podium.

 

Le coach (la feinte, 4/5) : +1 pour sa feinte en fin de match. Sinon, il a dû composer avec l’absence de dernière minute de Perrin, ce qui commence à faire beaucoup si on ajoute les blessures plus ou moins longues durées de Brison, Clément ou Gradel. Petit casse-tête en prévision pour le 11 du prochain match.

 

Les adversaires : la défense centrale lyonnaise m’a paru particulièrement faible sur ce match. Gonalons est quand même assez détestable dans son attitude, et Malbranque ne vaut pas mieux (non, vraiment pas). Sinon, le jeune Lopes s’en est plutôt bien sorti sur ce match, dans un contexte pas forcément évident. A noter aussi que Dabo était titulaire et ne s’est pas fait expulser : belle performance.

 

La question minitel : la question a bien observé l’adversaire.

 question

Bon, allez, je crois qu’on est tous d’accord (sauf les Lyonnais et un gros lard dans l’Hérault) pour dire que Gonalons a fait un beau match de salope. Il a eu du répondant avec Lemoine et Guilavogui sur le terrain, et ça l’a un peu fait sortir de son match. D’où le « salope » lancé à Brandão quand il sort, ou encore le coude dans la gueule et le piétinage d’Hamouma un peu plus tard. A méditer pour les prochaines rencontres, y’a moyen de lui faire péter les plombs. Sinon, vous êtes aussi d’accord pour dire que Grenier a toujours l’air aux bords des larmes, la faute à sa gueule de Gourcuff dépressif comme me l’ont dit certains. Enfin, s’il n’y avait pas René Girard, Garde serait l’entraineur le plus pénible sur le bord des touches de Ligain. L’année prochaine, le titre est pour lui.

 

Roland Gromerdier

 

Roland t’offre les images du match, mais il est assez merdique, avec la moitié des actions de montrées.

L’avis d’en face, c’est la Gones Académie qui le livre. Mais ça fait un moment qu’on les a pas vu, allez les Gones montrez nous…

Roland tient à remercier le site envertetcontretous.fr, qui relaye l’académie toutes les semaines, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, ainsi que la Divette de Montmartre, qui lui  permet d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Roland te conseille vivement d’écouter l’excellente émission Tapis Vert, pour faire le tour de l’actualité de ton club préféré. C’est tous les jeudis sur Escape Station, de 20h à 22h.

Enfin Roland est aussi sur fessebouc et sur touitère, alors n’hésite pas à venir le voir et à t’en faire un ami. Il ne mord pas, certains le disent même plutôt sympa.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

14 commentaires

  1. Bon, j’ai oublié le score dans le titre. C’est bieng, ça donne d’entrée une bonne impression…

  2. Je proteste sur l’action d’Hamouma à la 67ème on voir clairement que c’est l’arrêt du cul de Lopes qui sort le ballon.

  3. lol c’est marrant de parler de classe quand Galtier, refuse de rendre la balle à yoyo puis de lui serrer la main.

    TOn interprétation du duel Gonalons Hamouma est savoureuse et Brandao a bien mérité son insulte… le gars sortait du terrain en moonwalk.

    Bonne académie même si honnêtement tu surnote un peu tous le monde, surtout Aubameyang qui vous bouffe 2 points. Et mollo qui a franchement été nul.

    Mention spéciale à Zouma (un lyonnais) et Cohade (ARdéchois passé à l’OL) qui ont été les 2 meilleurs joueurs steph.

    A l’année prochaine.

    PS: pourquoi le parcage visiteur n’était pas plein?

    PS2: T’as raison, vous avez enfin jouer un derby.

  4. @forezjohn : oui, j’ai dit mollet, c’est peut-être cul. Arrêt du cul, ça sonne mieux en plus, on est d’accord.

    @seb : ah j’attendais ton avis.

    Galtier, perso, c’est énervant pour vous mais drôle pour nous. Un peu comme Bastos qui fait coucou à sa femme chez les Green Angels quoi.

    Désolé, le duel Gonalons-Hamouma c’est exactement ça : coup de coude dans la tronche puis il laisse traîner le pied sur la cuisse d’Hamouma. Dommage, j’ai pas les images à dispo.

    Brandão qui sort en moonwalk : mouais, il a pas tapé le sprint c’est vrai. En même temps, y’avait 1-1 à ce moment, donc pas vraiment de raison de gagner du temps. Je crois surtout que Gonalons avait un compte à régler. Ou qu’il était peu être un peu tendu par rapport au résultat.

    Quant aux mentions : ben on va pas rappeler combien de fois Coupet ou Gomis (formés à Sainté) vous ont sauvé les miches les cousins.

    A l’année prochaine !

    PS : j’en sais rien, peut-être par peur des représailles suite à l’affaire de la bâche.

    PS2 : l’étape suivante, c’est de le gagner.

  5. @seb : ah oui juste encore un truc. Aubame a tout raté mais il a pas été inutile loin de là, et si Lyon a claqué du fessier par moment, c’est parce qu’il a su être dangereux… sauf à la conclusion.

    Mollo qui a été franchement nul : pas son meilleur match, mais il dépose le corner sur la tête de Zouma. Il a fait son boulot, c’est tout ce qu’on lui demande. Après, il était cramé, et Galtier aurait pu le sortir à la mi-temps et faire rentrer Hamouma plus tôt c’est vrai. Mais bon, de là à dire qu’il a été franchement nul… Quand on voit le match de Steed « équipe de France » Malbranque ou de Jimmy « pas franchement » Briand, je préfère encore Mollo.

  6. La femme à bastos est vraiment abonné chez les GA… :)

    Gonalons est toujours remonté comme une pendule pour les derby. On dirait un enragé, ya des vidéos sur youtube pour le but de yoyo l’an passé ou il hurle « on les a niqué », la sur l’égalisation fallait voire la gueule qu’il faisait devant le virage… j’ai cru qu’il allait se transformer en Hulk…

    La vérité…. c’est le seul à avoir un comportement normal, pour ce type de match. J’ai pas revu le match à la Tv moi, donc j’ai pas pu voire l’occase de briand vu que les résumé canal sont…. surprenant.

    Mais je trouve qu’on vosu a bien bougé en 2nde et qu’a part vos longs ballons vous faisiez pas grand chose. D’ailleurs pour moi vous avez pas cherchez à vraiment gagnez ce match.

    Mais c’est surement un peu partisan comme analyse je le reconnais.

    PS: d’ailleurs la bache n’est pas sortie. Bizarre.

  7. Merci pour cette belle acad’, toujours aussi partisan/objectif/passionné, un bel équilibre enthousiaste, ca fait plaisir.
    Alv

  8. Une saison ratée pour Lyon: être 2 point au dessus de Sainté
    Une saison réussie pour Sainté: être 2 points en dessous de Lyon.
    Comme un symbole de lutte des classes.

  9. @Abitbol: pour les conclusions d’après saison, on va peut être attendre les 4 derniers matches. Parce que vu le goal average, les 2 points d’écart et les matches de chacun, il est pas du tout impossible que les gones se fasse griller la 3e place par les verts.

    Et là pour le coup, une victoire en coupe, une 3e place et priver l’OL de ligue des champions, ça serait une saison sacrément réussie pour l’ASSE…

    Sinon, plus généralement on a enfin vu un bon derby avec tout ce qu’on aime: des occases, de l’engagement, du chambrage, deux trois mots doux.

  10. Pour avoir vu ce match d’un oeil neutre, j’ai surtout apprécié la qualité de jeu des deux équipes. Concernant Gonalons, je comprends qu’en tant que stéphanois il t’énerve, mais je trouve que ça montre qu’il prend pas un derby à la légère, il en veut, ça change des joueurs qui n’ont pas cette notion de combativité dans un derby (ça me rappelle une décla’ de Marvin Martin suite à VA-LOSC où il dit qu’un parcage de lillois plein(s) ça le surprend).

    Et une très bonne acad’ en passant Roro ;)

  11. @Tony : je n’aurai pas mieux dit, bravo.

    @Bart : on est d’accord, ça rajoute du piment. Après, mon côté partisan me le fait pas voir d’un bon œil, alors que le chambrage de Zouma j’ai aimé. C’est normal, chacun ses couleurs. Tant que ça dégénère pas trop et qu’on a du jeu comme dimanche, ça me va. Merci pour la petite léchouille, je te bisanale tendrement.

  12. Très bonne académie, comme d’hab.

    Perso pour mon 1er derby en live j’ai pas été déçu: une ambiance digne d’un concert de Johnny avec CRS, lances à eau et hélico, j’ai vraiment cru que hakekoukou allait descendre en rappel sur la pelouse!

    L’ambiance à Gerland bah c’est euh… Bon y a les Bad Gones qui donnent un peu de la voix, mais les cassos du virage d’en face ne servent à rien à part jeter des fumigènes et prendre des coups de lacrymo.
    Les supporters stéphnois on envoyés de la décibel tout le long du match comme d’hab et j’en ai encore des frissons!

    Sur le match en lui même Lyon c’est bien triste quand même. Très peu imaginatifs offensivement, et on dirait qu’ils ont 75 ans de moyenne d’âge en défense tellement ils sont lents. Briand est une chèvre intercontinentale et Dabo régresse d’année en année. Lopes est prometteur, je comprend même pas ce qu’il fait numéro 2 derrière l’autre là et Gonalons une raclure qui joue bien son coup.

    Côté Stéphanois c’est le derby le plus abouti qu’il m’ai été donné de voir!
    RUFF-RUFF est un monstre, toute l’équipe a assuré mis à part Mollo qui m’insupporte à ne pas regarder autour de lui et Ghoulam que je trouve quand même juste techniquement.
    Aubame a croqué un truc de fou, il a mangé la feuille de match. Bon il était carbo et a manqué de lucidité, mais il est tellement précieux cette saison que la fatigue on ne peut plus pardonnable.
    J’ai adoré Brandao: en déviation de la tête personne ne peut le manger, il est toujours en train de foutre des coups au bouffon qui est au duel avec lui, et j’ai jubilé le coup où il nous fait un air plongeon quand il vient foncer entre la balle et cette daube de Fofana. Et que dire de cette sortie à vitesse Matrix. Il a bien chauffé le stade et c’était bon!
    La charnière centrale a été très convaincante, ce qui n’avait pas toujours été le cas à l’époque là c’était costaud, bien aidé par Guila et Lemoine.

    Même si au final le match nul peut laisser des regrets, la qualité montré par nos verts après 15 jours de folie peut nous faire croire sérieusement à cette 3ème place. Avec un peu plus de fraicheur je vois pas qui pourrai nous empêcher un qualif’ pour la LDC mis à part Lille.

    Hâte d’être à vendredi! ALV!!!

  13. @Alex88

    Moi j’étais virage nord, et on vous a presque pas entendu. Vous aviez surement l’impression de chanter très fort, et c’était surement le cas, mais l’acoustique du stade et la distance entre les virage fait que… le son reste pas.

    Quand aux fumis… ben ils vous ont juste renvoyer les votre lol

    Content que ca t’ai plus… la lance à eau lol j’ai vu une vidéo… y en a qui ont du se les geler.

  14. Oui pas étonnant que tu n’ai rien entendu virage Nord ça faisait aussi pas mal de bruit aussi.

    Quand l’occasion se représentera je retournerai dans ce stade, ça change de Picot ou Bonal quand même…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.