Nîmes-Niort (4-1) : La Croco Académie mange du Chamois

Ahhhhh qui pour stopper la formidable dynamique niortaise ? Qui pour battre cette équipe qui n’a plus perdu depuis 8 rencontres ? Qui pour bouffer du chamois ? Qui ? Qui ?…

Le match :

Selon la formule consacrée, il ne fallait pas arriver à la bourre aux Costières ce vendredi. Dès la 4ème minute, Gragnic botte un coup franc du rond central vers Cissokho qui dévie pour Sartre qui place de la tête le ballon dans le petit filet de Delecroix. 1-0 pour les Nîmois, la soirée commence bien. Mais 5 minutes plus tard, les Chamois (pour rappel un chamois, c’est ça… Impressionnant n’est-ce pas ?) égalise par Martin qui prend le meilleur sur la défense des Crocos (c’est quand même autre chose). 1-1, tout est à refaire. À l’image du score, le match s’équilibre même si Hsissane aurait pu donner l’avantage aux Nîmois mais la barre transversale en décidait autrement sur une frappe des 30 mètres. Vint la 37ème et le tournant le match quand Fleurival déséquilibre Cissokho qui filait au but. Le Niortais écope logiquement d’un carton rouge et, sur le coup-franc qui suit, Gragnic redonne l’avantage au NO. La frappe est sublime, placée, déposée. Du grand art. 2-1 pour les Rouges. En seconde mi-temps, Nîmes décide de laisser le jeu à son adversaire et procéder par contre. En infériorité numérique, les Chamois se fatiguent. Sur un 3ème coup de pied arrêté, Cissokho breake. Sur un cafouillage, Poulain récupère la balle dans la surface et, inspiré, décale brillamment le numéro 4 qui crochète et frappe pour le but du 3-1. Le trou est fait, les Crocos s’amusent avec leur proie. Intenable dans son couloir gauche Cissokho adresse un centre rasant qui ne trouve pas de Rouge mais Bernard qui passe pour son gardien… lequel capte le ballon de la main. La sanction : coup franc indirect dans la surface de réparation. Et à ce petit jeu, Gragninho ne se fait pas prier et place la gonfle sous la barre de Delecroix. 4-1.

Nîmes remporte son 3ème succès et son 5ème match sans défaite sous l’ère Marsiglia.Le plus con dans cette histoire, c’est que malgré cette série de 5 matches sans défaites (dont 3 victoires) les Crocos ne sont qu’à un point de la zone de relégation…

Les notes :

MERVILLE (/5)
N’a rien pu faire sur le seul but niortais. A tenu la baraque le reste du match. On appelle ça comment déjà ? Un match correct.

POULAIN (4/5)
Superbe inspiration de Benoît dans la surface niortaise sur le but de Cissokho avec cette passe déc’ dans les 6 mètres adverses. Derrière, il reste le maître.

SARTRE (4/5)
Un nouveau départ. Le meilleur match de Romain, avec un but à la clé. Décrié durant toute la première moitié de saison, ça fait plaisir de le voir à ce niveau.

ROBAIL (3/5)
Il court, court, court… Mais se fatigue. Il sort à un quart d’heure du terme, au profit de Jean-Alain FANCHONE.

CORDOVAL (3/5)
Match sérieux de l’ancien Cristolien. Pour une fois…

KOVACEVIC (3/5)
Pris de vitesse sur le but niortais, c’est la seule chose qu’on peut lui reprocher. Le sosie de Teddy Bertin (ou Steven Seagal) régale toujours autant par ses petits coups de salope.

HSISSANE (2/5)
A purgé sa suspension et repris sa place dans le milieu de terrain nîmois. A été dedans, laissant beaucoup trop de ballons à l’adversaire, même à 10 contre 11…

GRAGNIC (5/5)
Encore un match de dingue de Vincent, marqué par un doublé sur coup franc. Dans le jeu, le meneur gardois a été impeccable. A l’ancienne gros !

OMRANI (2/5)
Match sans saveur du jeune milieu offensif. Remplacé à la 65ème minute par OGUNBIYI qui n’est décidément plus que l’ombre de lui-même.

CISSOKHO (4/5)
Encore un super match d’Ousmane, après ces belles prestations contre Metz et à Avignon. S’il continue à ce rythme, de nombreuses propositions vont arriver sur le bureau de Gazeauen vue du prochain mercato. Pendant ce temps-là, on se demande toujours où est Ogunbiyi ?

BENMEZIANE (2/5)
Comme Omrani et Hsissane, l’attaquant est passé à côté de son match. Remplacé à la 72ème pour KOURA qui aura joué son petit quart d’heure hebdomadaire.

 

Romain.p de What’s The Foot

Retrouvez toutes les notes de La Croco Académie sur What’s The Foot mais aussi sur Facebook et Twitter.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

3 commentaires

  1. @Blaah: car le club a été par une usine de peau de chamois, une chamoiserie quoi. Du cuir donc. Un club créé par des types qui vivaient dans le cuir, et qui voit sa série se finir en sínclinant à des PD de nîmois. Hummmmmm…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.