OL – ASSE (2-1) : la Forez Académie regrette

Aborder un derby sur une série de 5 défaites de suite n’est pas forcément idéal, on va dire.

Le mâche en 1 phrase : « Voir ci-dessous »


La compo :

Moulin (cap)

Camara – Moukoudi – Kolodziejczak – Trauco

Gourna-Douath – Neyou

Youssouf – Bouanga – Aouchiche

Abi

Toujours autant de blessés en défense (Debuchy, Retsos, Maçon), du coup le Glaude envoie Camara au poste d’arrière droit : une nouveauté qui nous fait un peu claquer du fessier. Par contre, la titularisation de Gourna-Douath dans l’entrejeu et le retour d’Abi devant sont de bonnes nouvelles. À l’échauffement, on a entendu les Verts parler de « garder la structure » : on s’attend donc à voir un bloc compact, avec beaucoup de joueurs qui coulissent pour fermer les espaces.


L’avis sur le mâche :

Puel avait dit qu’il ne poserait pas le bus devant les cages, et les joueurs ont suivi les consignes. Les Verts se sont montrés très entreprenants, joueurs et parfois tranchants : les Lyonnais ont été bousculés sur leur pelouse, et pendant une bonne heure de jeu, c’est Sainté qui a fait la meilleure impression. Mais comme depuis le début de la saison, cette 60e minute sonne souvent le glas des intentions stéphanoises : une baisse physique qui s’accompagne souvent d’une baisse de concentration, et de buts encaissés sur des erreurs individuelles. Le penalty raté de Bouanga à la 88e laisse encore plus de regrets : ramener le nul de GuignOL Land n’aurait clairement pas été volé sur ce mâche. 6e défaite de suite, ça commence à faire beaucoup, et les Verts dégringolent à la 15e place après avoir tutoyé les sommets il y a quelques semaines. On savait que ça serait dur sur cette saison de transition on en a la confirmation. On a aussi la confirmation qu’installer Gourna-Douath au milieu de terrain est sans doute la voie à suivre : mieux vaut le faire jouer un max avant qu’un club anglais vienne nous l’arracher pour 50 M€. Neyou a encore étalé sa classe, sa vista et sa hargne dans une rencontre à enjeu : ce n’est donc pas « un one-time wonder » comme Diousse, c’est devenu l’homme de base de ce milieu (de cette équipe ?). Un rôle que M’Vila avait laissé au vestiaire toute la saison dernière par exemple. Très bonne surprise que de voir Camara performant au poste d’arrière droit : on espère que Debuchy reviendra après la trêve, mais quitte à faire jouer un milieu défensif à ce poste, c’est plus rassurant que Moueffek. Prochaine journée, déplacement à Brest dans moins de deux semaines : en jouant comme ils l’ont fait dimanche soir, Sainté est plus que capable de ramener les trois points.

Image
Léo Dubois était visiblement très fier de sa défense sur le but de Bouanga.

Le résumé du mâche :

Ce que vous ne verrez pas dans cette vidéo :

  • Une lueur d’intelligence dans le regard de Dubois ;
  • De la confiance dans les yeux de Bouanga à la 88e ;
  • « Allez les Verts » sur la façade de GuignOL Land. Et pourtant… (cliquez donc les b’lets).

Les notes :

Moulin (la soirée des ratés, 3/5) :

Aouar loupe plus sa frappe qu’il ne l’arrête, et Kadewere loupe plus son centre qu’il ne veut frapper. Il a eu de la chance une fois, pas deux.

Camara (bravo, 3/5) :

Il a été vraiment pas mal à ce poste inhabituel pour lui, même si j’espère qu’il apportera plus offensivement s’il est de nouveau amené à jouer arrière droit.

Moukoudi (avertissement, 3/5) :

Une grosse erreur avec ce ballon que Depay lui vole dans les pieds pour lancer Aouar, mais sinon il a été plutôt costaud. Cette saison, on va avoir besoin d’un Sergent Moukou au top, et pas d’un troufion qui servira de chair à canon.

Kolodziejczak (expér-néant-ce, 2/5) :

Il se casse la gueule et laisse Kadewere marquer devant Moulin sur le premier but, sans doute l’un des moins bons dimanche soir. Et c’était pourtant le plus expérimenté dans le champ.

Trauco (2e chance, 3/5) :

Toujours pas la folie défensivement, mais il sait porter le danger devant, et c’est le soutien qu’il apporte à Bouanga qui enclenche l’action décisive. Le Glaude le relance un peu forcé par les évènements, mais c’est pas pire au final.

Gourna-Douath (oui mon gamin, 3/5) :

Du coude dans la gueule de Depay, des fautes pour casser le jeu, des récupérations propres aussi, et une bonne vision du jeu : à seulement 17 ans, il montre plus d’expérience que Kolo après 10 ans de professionnalisme. Futur crack.

==> Remplacé à la 79e par Moueffek (non noté), qui a voulu mettre une grande gifle à Thiago Mendes, soi-disant Brésilien. C’est bien, petit.

Neyou (remember the name, 4/5) :

Grosse perf de l’ami Yvan. Celui qui est arrivé avec l’étiquette « transfert grâce au gendre de Puel » et une option d’achat de 400 k€ est en train de retourner toutes les vestes. Et contrairement à un exilé en Grèce, il n’a pas besoin d’avoir un salaire à 300 k€ pour se bouger sur le terrain.

Youssouf (retour aux sources, 3/5) :

Positionné plus haut sur le terrain, il faut se rappeler que c’est à la base son poste de formation. Mâche correct dans l’ensemble, sans étincelle.

==> Remplacé à la 79e par Rivera (non noté), qui a tenté de jouer entre les lignes, de se montrer disponible et de toujours jouer devant. Dommage de l’avoir vu si peu.

Bouanga (domine ta peur, 3/5) 

Faut être honnête : y’a du mieux. Il ne lâche pas toujours sa balle au bon moment, mais il s’est montré disponible et combatif sur le front de l’attaque pendant 90 minutes. Petit bémol : montrer si peu d’assurance au moment de tirer un penalty décisif, c’est faute professionnelle.

Aouchiche (inexploité, 3/5) :

Positionné à gauche, il a pas mal permuté avec Bouanga pour prendre l’axe de temps en temps. Disponible dans la profondeur, on l’attend un peu plus entre les lignes pour créer des décalages grâce à une aisance technique évidente.

==> Remplacé à la 67e par Hamouma (non noté), qui aurait pu tout changer en égalisant dans la foulée du premier but, mais sa frappe est beaucoup trop molle.

Abi (welcome back, 3/5) :

Qu’il fait du bien son retour ! Enfin un véritable 9 qui joue en pointe, et pas un milieu offensif en perpétuel décrochage. Il a pesé sur la défense lyonnaise, et notamment Denayer. Manque encore un peu de jus pour faire la différence, mais la trêve va lui permettre de se remettre à niveau.

==> Remplacé à la 75e par Khazri (non noté), une nouvelle fois mis à l’écart du onze titulaire. Il est temps qu’il se réveille, on a besoin de tout le monde.


La question minitel :

6e défaite de suite, dans un derby, et un goût amer en bouche, comme l’impression d’être passé à côté de quelque chose. Mais vous en retenez quoi de ce mâche ?

Très large victoire de la surprise de cette saison : Yvan Neyou. Un transfert qui puait le copinage à la Wantier, et pour l’instant l’une des plus grosses satisfactions chez les Verts. Faut juste espérer que l’Angleterre nous laissera en profiter plus longtemps que la saison qui est d’ores et déjà promise chez nous. Sinon, quand n’importe quel joueur regarde partout ailleurs sauf en direction du but avant de tirer un penalty, ça sent l’échec. Denis n’a pas fait mentir ce théorème, même si Lopes était parti tacler son poteau de l’autre côté sur ce tir. Camara se révèle au poste d’arrière droit, son mâche le plus abouti de la saison sans doute, alors qu’il ne joue pas à son poste. Maintenant, quand on voit la performance de Gourna-Douath, il ne va plus lui rester que ça pour espérer jouer un peu cette saison. Dernière place pour cette brêle de Toko-Ekambi qui, en plus d’être mauvais, ferait partie d’un groupe de joueurs qui veulent empêcher Rudi Garcia de poursuivre son aventure à Lyon (ce qu’on espère tous, évidemment) : décidément un sale type.


Roland Gromerdier


HorsJeu recrute donc si le cœur t’en dit, lance toi en cliquant sur le bouton plus bas ! Et si tu veux juste nous aider un peu à produire des contenus de qualité, alors tu peux faire un don, en cliquant juste à côté.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi sur le sôchôl net-oueurk, tout comme Robert Binouzaret : viens donc les saluer.

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

5 commentaires

    • Il se fait avoir comme Lopes, de la même façon : le mec veut centrer, mais ça se transforme en tir cadré. J’ai pas voulu charger la mule, mais ses 6 m envoyés directement en touche, ça m’a cassé les couilles aussi. On est pas au rugby, purée.

  1. LIBERTÉ STÉPHANE RU… bon, j’arrête. Mais le Jessy, je dis pareil, sur le deuxième but ça peut mieux faire, et je suis pas conquis par ses relances. Belle perf de Neyou. Qu’est ce que j’aurais aimé voir ce match avec Fofana et Maçon.

    • Fofana il est en train de mettre l’Angleterre à ses pieds, c’est sûr qu’on peut le regretter… Moulin, je pense qu’il va faire la saison aux cages : Puel ne va pas vouloir mettre Bajic dans une équipe aussi jeune. Mais il va falloir quand même le faire jouer un jour ou l’autre le jeune, s’il est si bon que ça.

      • Il y a ça aussi. Entre les blessés et les gosses de 20 ans, c’est brouillon et naïf par moment, c’est bien de garder Moulin pour l’instant malgré ses limites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.