Pays Bas-Mexique (2-1), l’Oranje Akademie livre ses notes

J’ai l’impression que les Pays-Bas dérangent…Après le match, j’ai vu des torrents d’insultes traverser des montagnes de caca, se jeter sur l’équipe. Nan mais faut le dire si le goitre et ses ouailles vous irritent ! Toute cette colère ! Vous avez sûrement manqué de câlins étant petits, et malgré ces traumas, il est déplacé de demander aux gens « d’encxxxx* [leur] maman ». Ce n’est pas correct.

Face aux Costariciens, épuisés par leur 1/8e, les Pays-Bas sont favoris et la perspective d’une demi face aux Argentins ou Belges fait énormément envie. Comme à chaque match depuis l’Espagne revient une même question : van Gaal va-t-il démarrer avec un 4-3-3 ou attendre d’être mené pour le faire ?

*enculer(ndlr)

Je passe le relai à Bas Dost, le frison, pour le match et les notes des joueurs, où Kuijt ce bel homme n’a même pas 100/5 :
Bon, pour ma première académie, je vais passer vite fait sur ce 1/8ème de finale. Ils ont du mal à passer le Rio Grande, ils ne vont pas nous passer dessus, merde…

La compo donnée par les néerlandais est étonnante:

PB-compo-mexiq

Un pseudo 5-3-2 qui devient vite un 4-4-2 plutôt classique avec l’ancien Kuijt à gauche. La petite surprise vient de Verhaegh, le troisième choix après un van der Wiel blessé et un Janmaat peu convaincant.
Il est remanié dès la 9ème minute à cause de la sortie de Nigel de Jong pour une blessure à l’aine. Blind monte d’un cran, et Martins Indi, qu’on avait laissé tout commotionné revient prendre le coté gauche.

 

Le match :

Première mi-temps à l’avantage des mexicains. Ça joue plutôt bien, et les Pays-Bas sont désorganisés par la perte du pitbull, remplacé par un Daley Blind encore tendre à ce poste. Le couperet menace de tomber plusieurs fois, mais Cillessen, de manière peu académique, permet de repousser l’échéance. Robben tombe deux fois. Sur la seconde chute, il y a un joli choc… qui laisse Moreno sur le carreau pendant de longs mois (fracture du tibia).
Le score nul et vierge est flatteur pour les bataves.
Seconde, mi temps, les Latinos nous rentrent directement dans le lard, et Giovanni, plante une belle frappe qui laisse Cillessen aux fraises.

C’est peut être là, finalement le tournant du match, car à partir de ce moment, les Mexicains cessent de faire le jeu pour s’en remettre à leur défense et à la chance adultérine d’Ochoa (sa moule de cocu, pour ceux qui n’auraient pas compris).
Le grand Louis de l’ordre du Pélican fait preuve d’audace, sort Verhaegh, pour Memphis Depay, et offre à Huntelaar ses premières minutes de jeu lors de cette coupe du monde.
Coaching gagnant car Depay fait très mal à la défense adverse, mais sans résultat, Ochoa faisant un match monstrueux, quand la chance ne s’en mêle pas (et que je détourne à bout portant sur mon poteau, etc etc.).
Enfin, ça, c’est jusqu’à la 88ème minute. Sur un corner, Huntelaar remise sur Sneijder, seul à l’entrée de la surface, qui place une mine au ras du poteau.
5 minutes après, Robben obtient enfin un penalty (mérité, pas mérité…personne ne sera d’accord, j’estime qu’il y a touchette même s’il exagère comme un vulgaire Valbuena). Huntelaar prend le ballon, et trompe le gardien mexicain.

Prochaine étape, le Costa Rica…

Les notes :

Cillessen 2/5 : Pas l’Amérique, un sauvetage pas très académique, et parfois pas très rassurant…

Verhaegh 2 /5 : Il a malheureusement montré qu’il n’était que le troisième choix de van Gaal…pas sur qu’on le revoit, et pas envie de le revoir.

Vlaar/ de Vrij 3/5 : Lents, parfois en retard, mais pas de regrets sur la frappe de loin. Ils sont à la limite de la rupture plusieurs fois. Vlaar aurait même pu se faire sanctionner pour un pied haut.

Blind 3 +/5 : Replacé très vite en sentinelle devant la défense à la place de de Jong, il a eu du mal à se mettre dans le jeu. Son pressing sur Giovanni lors de l’ouverture du score est insuffisant. Mais il y a eu du mieux dans la dernière demi-heure.

De Jong 4 : Comme le nombre de matchs consécutifs sans être expulsé.

Kuijt 3/5 :Kuijt a fait du Dirk. C’est pas flamboyant, c’est même très moche mais c’est teigneux et ça s’accroche. Fête là sa centième sélection. Pas sûr que pour lui, le roi et la reine se déplacent. Dommage, il ne pourra pas reluquer les fesses de madame comme il l’avait fait pour la 100ème de Sneijder.
PB-mex-ws

Wijnaldum 3/5 : N’a pas aidé Blind au début. S’est ressaisi par la suite.

Sneijder 2+2/5 (je fais ce que je veux) : Son début de match est calamiteux. Des passes simples loupées, deux frappes à l’entrée de la surface pourries (une contrée, l’autre envoyée en tribune).
Et puis, il y a ce pétron qui redonne l’espoir. Rien que pour ça, je lui double la note.

Van Persie 2/5 : Il a été surveillé comme le lait sur le feu tout le temps. Il n’a pas su faire la différence. Une action qui aurait pu être dangereuse, mais il n’a pas assez redressé son ballon.

Robben 5/5: Arjen a la rage cette année. Ses déboulés stéréotypés font mal. Aucun effort défensif, mais ce n’est pas ce qu’on lui demande. Une grosse faute sur lui en première période, une petite en seconde qui permet d’avoir le penalty victorieux.

 

Les remplaçants :

Martins Indi 3/5 : Balancé au bout de 10 minutes pour remplacer de Jong, il s’en sort passablement; pas de boulettes, pas de coup de génie. Ce n’est pas lui qui fera une passe lumineuse pour une contre attaque, mais au moins ça ne passe pas (trop) de son coté…

Depay 4/5 : Memphis est rock’n’roll, il a apporté sa fraicheur et sa vivacité au bon moment. En espérant qu’il ne fasse pas une carrière à la Elia…

Huntelaar 5/5 : Oui, quand il s’agit de Klaas Jan, je ne suis pas objectif. Oui, je pense que van Gaal l’a fait rentrer par désespoir de cause, quoique, avec un tueur de sa trempe et des ailiers à la Robben et Depay, il pourrait faire un superbe fer de lance. Il a pesé, avec une passe décisive et un penalty transformé alors qu’il avait une pression pas possible sur les épaules. J’espère le revoir plutôt qu’un Lens moisi.

Anaal Kusjes,
Bos Dast & Rhinit Michuls

Roazh Takouer

2 commentaires

  1. Vont être moins contents quand la reine va fêter les buts de l’Argentine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.