Portugal Espagne (3-3) La Bacalhau académie note le traputico

La vidéo aurait innocenté Schumacher sur Battiston, alors foutez vous la au cul !

Bom Dia,
On y est ! Putain c’est bon c’est le mondial! Après les qualif de merde aux Féroé, les amicaux moisis, et PAN ! Les Espagnols d’entrée !? On va enfin savoir si nos Quinas sont prêts ou pas.
Si tu me lis et me suis (déjà tu es forcément exceptionnel), tu sais que j’ai confiance en Santos, qu’il a monté un groupe capable de s’adapter et de faire mal, avec un Cristiano en chef de meute qui veut sa Coupe du monde.
Si on a le bordel avec les joueurs du Sporting qui ont tous résilié leur contrat, en face Lopetegui a fait un coup de pute (surprise) en négociant avec le Réal après avoir prolongé à la tête de la Roja.
Du coup c’est la guerre et Hierro est nommé sélectionneur. Le meilleur de la péninsule en une semaine.

O Equipe :

Santos décide de modifier 2 éléments de son équipe type. Bruno Fernandes prend la place de Mario et Guedes celle d’André Silva.
Pour le reste c’est un 442 classique.

O Jogo :

D’entrée on presse les Espagnols qui ne voient pas la gonfle.
Après une situation mal gérée par Guedes la balle revient pour Cristiano qui d’un passement de jambe enrhume Nacho qui le fauche. YAPENO!
Cristiano transforme 1-0.
L’Espagne pose enfin le pied sur la balle et on se replie pour attendre avec un 442 très serré qui oblige Iniesta à redescendre au niveau de ses centraux.
Le premier frisson arrive à la 10e avec une frappe de Silva sur une déviation de Costa mais ça passe largement au dessus de la cage de Patricio.
On laisse des miettes en empêchant la Roja de s’approcher de la cage de Patricio et filer en contre comme le Faucon Millenium passant en vitesse lumière.
C’est le cas à la quand à la récupération d’un centre contre nous, Guedes est lancé par Cristiano et va croquer un un contre un. Puis en sortie de corner, Guedes cette fois trouve parfaitement Cristiano, qui fait une offrande à Fernandes, mais le jeune contrôle au lieu de frapper en une touche et se voit contré.
Derrière sur un long Ballon, les arbitres ne voient pas Diego Costa raffûter au coude Pepe et récupérer la balle pour tromper Patricio. 24e 1-1
Bien évidemment pas d’utilisation de la VAR, paraît qu’elle est là pour rendre justice.
L’Espagne trouve alors plus de justesse, notre pressing au milieu les gêne moins et sur un nouveau long ballon, on dégage mal sur Isco qui déclenche une demi-volée qui claque sous la barre et sur la ligne.
Cette Salope d’Alba demande but avant de la pousser au fond, donc d’une il se fait contrer et de deux il est hors-jeu. Tocard.
On n’arrive plus à poser le pied sur le ballon pour se donner de l’air, on est dominé comme dans 50 nuances de Grey donc on ne concède pas d’occasion, sauf à la 35’ avec Iniesta qui accélère fait claquer les fesses tout le monde avec une frappe trop croisée, mais c’est plutôt soft.
Si les Espagnols ne trouvent plus Costa ou Isco, c’est dû à un William qui mange tout ce qui vient dans sa zone en régulant le jeu.
En fin de mi-temps on a réussi à faire reculer les espagnols, mais Isco nous rappelle qu’on peut se faire contrer à tout moment à la 42e sans un Patricio vigilant. C’est d’ailleurs sur une de ses relances rapides que le bloc se retrouve dans le camp espagnol avec un ballon qui arrive à Cristiano qui fusille sur De Gea qui fusionne avec Arconada résultat : De GEARCONADA!!!!! 2-1

Mi-TEMPS :

Le plan de jeu est parfait, on occupe l’espace pour gêner le jeu des Espagnols, on pique en contre mais on sait aussi par moment conserver la balle.
Le but des Espagnols mais surtout les 2 contres vendangés avant laisse des regrets.

L’Espagne revient en prenant le jeu mais la première occasion est pour Bruno Fernandes ; sa frappe passe largement à côté.
55’ sur un coup franc Busquets pousse Guedes pour remettre sur Costalasalope qui égalise 2-2.
On est dépassé, on a pris un coup sur la tête et sur un ballon mal dégagé Nacho Fusille Patricio à 20 mètres 2-3 58e.
Suite au but on se rebelle un peu pour revenir, mais on a laissé beaucoup de jus comme dans un lupanar de Lloret Del Mar.
Il faut attendre les entrées de Mario et Quaresma pour remettre la pression sur les Espagnols. Oui mais voilà, on prend un putain de toro géant. Défendre avec la balle comme au plus sombres heures du football Guardiolesque.

On pousse mais sans vraiment mettre en difficulté De Gearconada.
Il faut que Quaresma fasse parler son talent sur une touche pour effacer Alba et tenter sa trivela mais elle passe au dessus. 75e
Santos à la 80e lance alors sa dernière cartouche offensive pour bouger Ramos et Piqué avec André Silva.

Le temps passe et passe et passe et très peu de chose ont changé qui aurait pu s’imaginer ce qui allait arriver ?
Oui mais voilà donc, à la 85e sur un coup franc obtenu à 20 mètres Cristiano choppe la lucarne et De Gearconada ne peut que constater les dégâts. 3-3
On croit en la victoire, sur un corner Quaresma balade quatre joueurs et frappe mais il est contré par cette sensation qui s’appelle Koke.

O Resumo

Os Quinas :

Patricio (3/5)
Pas d’exploit mais pas de connerie. Un jeu et des relances propres.
Cédric (3/5)
Un match solide face au dédoublement de Silva et Alba mais il a su gérer et tenter quand c’était possible de se projeter Ce sac d’Alba n’a pas réussi à le mettre au fond de la Vologne.
Pepe (3/5)
Gros match du patron de la défense, il devait obtenir la faute mais la vidéo reste de l’arbitrage de football à deux vitesses.
Fonte (3/5)
Il renaît de ses cendres, comme le phénix, comme un symbole de re-localisation de la Chine en Europe.

Guerreiro (3/5)
Comme son comparse de l’autre côté mais un poil plus offensif, il est au niveau pas de doute, Raph is back.
William (4/5)
Alors là, ça semble tellement facile que c’est déconcertant. un placement qui protège l’axe et des relances justes… Putain et il est libre.

Moutinho (4/5)
Revoir sa prestation, voir sa capacité à couper les espaces et les trajectoires, son jeu simple et juste.

Toujours prêt à rendre service.

Bernardo (3/5)
Il fallait défendre et il l’a fait. Pas à l’aise offensivement après la première.
Fernandes (3/5)
Pour une première le gamin a posé deux grosses Bolas, il en manquait un peu pour finir le taf, mais là c’est un super début.
Guedes (3/5)
Une complémentarité et une envie indéniables, mais ce face à face putain, le laisse pas revenir bordel !

Cristiano (5/5)
Il y a ceux qui s’annoncent ballon d’Or, ceux que l’on décrète meilleurs du monde et ceux qui le démontrent dès le match d’ouverture.
Péno ? Ok.
Frappe de loin? Ok.
Coup franc lucarne à 20 mètres? Ok.

 

O Banco :

Mario (3/5)
Il a amené fraîcheur et placement pour stopper le toro.
Quaresma (3/5)
Il se fait deux occasions alors qu’on ne voit quasiment plus le jour, un phare au milieu de la nuit.

Silva (3/5)
Son esprit combattant et sa justesse de conservation ont permis de remonter le bloc et d’amener ce fameux coup franc.

Remarque à la con :

Donc la justice a eu lieu. La sacro-sainte VAR estime que DIEGO COSTA n’a pas mis un coup de coude à Pepe avant d’égaliser ou que Busquets n’a pas poussé Guedes. Autant arrêter cette mascarade de suite car ça ne règle rien.
Schumacher aurait pu être disculpé sur Battiston, bravo le progrès donc.

Lien Sponsorisé :

Comme les amis de mes amis sont mes amis de mes amis ou un truc du genre, merci de cliquer et donner vos votes à Charlotte pour faire la couv’ de Maxi.
En plus grâce un peu à nous elle a passé le premier tour, félicitations à elle.

View post on imgur.com

Clique ICI

Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer
beijos anal, Homerc

Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique. Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

6 commentaires

  1. Ola Homerc.

    1er point : beau match. Les Guesh ont fait ce qu’il fallait faire, souffrir,contrer et être efficace. Un peu de cha**e sur le 2ème tout de même. Mais il en faut.

    2ème point : Guedes 3/5… J’ai pas vu le même match. Le geste de trop a chaque fois, les rares fois où il a joué simple ça débouchait sur quelque chose. En deuxième, il était transparent/cramé et il se fait bouffer par Busquets sur le 2ème espagnol. Après c’est pas tout à fait son poste et il en veut le gamin.

    3ème point : Pour la VAR, je serai pas si sevère même si la faute sur Pepe existe. Mais il en rajoute tellement que l’arbitre juge qu’il simule car il perd un duel au physique, je suppose. Il se relève quasi immédiatement après 2-3 roulades. D’ailleurs, D. Costa va chercher son but derrière. Sur la faute sur Guedes, cf. point 2. Mais je t’accordes que ça reste de la merde (le but suisse validé…)

    Point 4 : CR7 <3

    Força Portugal.

    • Ola amigo.
      EN fait à la fin du match beaucoup avait 2 en note, mais comme je l’ai revu, j’ai remarqué le boulot fait défensivement, Guedes a emmerdé tout le long les relances, comme Bernardo et Fernandes. Il est cramé à la 60e et aurait du sortir en même temps que les deux autres.

      Pour la VAR, ce qui me met les boules, c’est qu’elle a dit à l’arbitre pas faute. Peut être que Pepe en rajoute mais si’l ne s’arrête pas Costa le défonce avec son bras quand il veut attaquer de la tête la balle.
      Sans vidéo c’est anecdotique, mais avec cette merde qui est censé rendre justice, ça montre qu’on est un petit et donc pas les même droits face aux gros, donc la vidéo ne rend rien comme justice CQFD

      • Le problème de la vidéo, c’est que deux décisions contraires peuvent être aussi légitimes l’une que l’autre et que chacun y va de son interprétation. Au final, je suis d’accord avec toi, sans vidéo, on aurait ragé l’espace d’une minute et hop on oublie (jusqu’à la prochaine conversation au Pmu du coin). La, on voit une supposée faute mais finalement la VAR dit non. Comme hier la Suisse, dont le but aurait dû être refusé, l’arbitre n’a même pas demandé la VAR. Et pourtant c’était le Brésil en face (le petit a donc été favorisé, à tort).
        Je vous invite à lire le manifeste des CdF à ce sujet : http://www.cahiersdufootball.net/article-manifeste-contre-l-arbitrage-video-7001

        • Ah mais je suis contre à 2000%!!!
          J’ai passé toute la saison à expliquer aux sceptiques qu’avec la vidéo c’est pire.
          Il faut vraiment ne pas aimer ce sport ou ne pas le comprendre pour dire que c’est bien l’arbitrage vidéo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.