Portugal – Slovénie (0-0 3 T.A.B. à 0) La Bacalhau académie se la joue festival d’Avignon

0

Bom Dia,

La meilleure équipe de l’univers se présente pour jouer son 1/8 de finale avec une équipe presque reposée. Oui seul Diogo Costa a fait tous les matchs et Cristiano… Oui bon ça va hein ! À 39 ans, il n’a pas besoin de s’économiser hein.

En face, la Slovénie, incapable de marquer, mais aussi d’encaisser avec Oblak, sorte de Thomas Price des temps modernes.

O Equipe :


Allez, on a bien déconné, cette fois je remets un 433 avec des joueurs à leur place, nous annonce CORTEX

—————–Costa—————-
Cancelo—Pepe—-Dias—-Mendes
————–Palhinha—————-
—–Vitinha—————Fernandes
Silva———–Cirstiano——–Léao

Putain sur le papier, c’est cohérent, c’est une équipe type, il a fait un truc, il a fumé ou arrêté, mais y’a un truc.

O JOGO :

Alors c’est assez simple, pendant 60 minutes on domine totalement notre sujet, c’est la dernière passe qui manque ou la réussite.

En parallèle, on retrouve le mauvais Cristiano. Il veut tirer tous les coups francs, tous les ballons doivent passer par lui, il râle sur tout le monde.

Du coup, on retrouve un Bernardo absent, Fernandes ne joue pas dans le tempo, et un couloir Leão/Mendes qui ne cherchent que Cricri quand ils arrivent à faire la différence.

On note qu’à la 45e, enfin une action jouée juste, qui amène à une frappe de Palhinha mais sur le poteau.

Arrive donc la 60e et Minus prend la place de Cortex dans le cerveau de Martinez.

Le coup de théâtre commence. Donc, on a Cristiano cramé, Palhinha qui ne sert pas à grand-chose avec notre possession de balle, Bernardo qui ne crée pas de différence… Allez, c’est parti, je sors Vitinha pour Jota ! Ben ouais dans un bloc bas, je sors le meilleur milieu qui tient la balle et trouve des décalages en cassant les lignes par ses passes pour un joueur de profondeur dans une défense regroupée dans ses 30 mètres?!

Effet immédiat, la Slovénie qui n’avait pas dépassé le milieu de terrain se crée deux occasions, repasse à presque 45% de possession et on n’a plus une occasion. Génie on vous dit !

Le résultat ? On est à chier ! L’organisation ressemble davantage au RN qui essaie de rétropédaler sur tous les cadavres ressortis des placards de leurs candidats.

Les Slovènes prennent la confiance et il faut une parade de Diogo Costa sur un face-à-face pour éviter l’iceberg.

Idée de génie?? Léão pour Conceição qui entre donc à… gauche ! Ben oui, l’ailier droit qui entre sur son pied gauche depuis toujours, on va le changer de côté?!

Cristiano a le face-à-face de la victoire à la 87e, la belle histoire, on va aller se coucher…Mais il bute sur Oblak.

La prolongation voit l’apogée du drame. Cristiano toujours là, se voit en sauveur suite à un péno après que Jota passe axial et Conceiçao à droite. Cristiano le prend, fait son cinéma et voit Oblak repousser le péno. Mi-temps de la prolongation, craquage de Cristiano qui fond en larme, réconforté par le reste du groupe.

La seconde mi-temps est de la merde, arrive les péno avec le spectre d’Oblak qui a repoussé la tentative du héros.

Mais là, Superman vient tout régler en 2 minutes. Cristiano marque son péno, Diego Costa repousse les 3 tentatives et qualifie le pays.

O résumo :

? EURO 2024 : Ronaldo FOND EN LARMES, séance de TIRS AU BUT folle, le PORTUGAL rejoint la FRANCE !

[? RÉSUMÉ VIDÉO] ? #EURO2024 #PORSVN ?? Le Portugal élimine la Slovénie aux tirs au but et donne RDV à la France !? Enorme Diogo Costa, qui a stoppé les…

www.youtube.com/watch?v=DqULbyOW6uU

As Quinas :

Costa (10/5) DioGOAT Costa. Il a remporté tous ses face-à-face, repoussé 3 penalties sur 3. Donnez directement le ballon d’Or.

Cancelo (2/5) Il a essayé de mettre le zbeul mais il a du être affecté par son retour à City, il a eu le même rendement.

Pepe (3/5) Le meilleur défenseur sur le terrain jusqu’à la 106e, et l’erreur qui a failli nous éliminer sans le grand Diogo.

Dias (3/5) Serein, les Slovènes l’ont évité comme Bardela face à Tondelier, surement pour le pas se faire dessus comme dans l’amphi de Tolbiac.

Mendes (3/5) Il est incroyable dans ses allers-retours, il enchaîne, sans s’arrêter. mais comme Malabar dans la ferme des animaux, suit les consignes jusqu’à la mort.

Palhinha (2/5) Sobre, propre à la relance, aurait pu débloquer la partie sur sa seule prise de risque.

Vitinha (3/5) Le meilleur sur le terrain, il a cassé les lignes créées les décalages, maintenu la Slovénie sous pression pour….Se faire sortir à la 60e et regarder l’équipe plonger.

Fernandes (1+/5) Oh le match dégueulasse Bruno ! On avait l’impression que tu étais à un enterrement putain ! Oh fais-toi plaisir, fais-nous plaisir !

Léão (2/5) Il n’a pas pris de jaune pour simulation, pour le reste c’est comme dab, il manque le dernier geste.

Cristiano (2/5) Là tu as eu les occases, mais tu as fait ton âge. C’est dur, on souffre avec toi, tu veux croire que c’est comme avant, mais ce n’est plus le cas. C’est ta dernière, profite, la faute est sur Bob, pas sur toi, jamais tu ne pourras arrêter.

O Banco :

Jota (3/5) Un éclair de génie qui aurait du en faire un héros, mais Cristiano et Oblak en ont décidé autrement.

Neves Ruben (NN) Pas de connerie mais une frappe ratée pour 2 minutes de match.

Semedo (NN) Je pense que toi aussi tu te demandes pourquoi tu entres à la 117e

Conceição (2/5) On ne peut pas t’enlever l’envie, essayer de dynamiter toussa toussa, mais il faut être plus juste dans le dernier geste.

Remarque à la con :

Si Cricri en met un dans le match, ben ma tante c’est mon oncle, mais avec une moustache.
Je ne sais pas si on est au crépuscule du dieu, je ne sais pas s’il va pouvoir lutter contre les deux colosses français, mais mon Cricri, faut le faire une dernière fois.

Je suis toujours sur Twitter @FranckHomer et nouveauté sur BlueSky homerc.bsky.social

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.