Quevilly-Nancy (2-1) : La Chardon à Cran Académie fatigue

La faiblesse, l’impuissance et la souffrance étendent leur pouvoir comme l’hiver poignarde les sans-abris que tous avaient promis d’abriter (eux ne sont pas atteints, pas même blessés). L’épidémie se répand à tel point que chacun se sent touché en son for intérieur par une médiocrité sans fin, sans contours ni visage. Dans cette averse de morosité universelle qu’est la vie, nul n’a encore le courage de se dire qu’il peut subsister dans un recoin tenu secret le moindre espoir d’échapper peut-être au fascisme, à la paupérisation ou à l’infâme odeur de miction rance qui lui colle au nez partout où on entre. Alors dans les ténèbres, on sent une larme de joie perler sur notre joue à l’idée qu’enfin ils savent tous, et même mieux : ils le comprennent à leurs dépens. Bien fait pour vos gueules.


Trott 1/5
Pas sûr et certain de devoir encore passer au français pour insulter tous les gros morts de ses coéquipiers, il ne devrait pas tarder à demander sa réintégration dans l’équipe de David Moyes (le pire c’est qu’elle semble s’en sortir par trop mal).

Delos 1/5
Shaqil s’amuse-t-il encore autant qu’il semblait vouloir nous amuser en son temps ? On en doute. Tout humeur à la rigolade laissée au fond des chiottes du vestiaire, on espérait pouvoir compter sur son professionnalisme mais voilà : il est jeune.

Bianda 1/5
semaine après semaine on invente des choses à dire sur ses performances en arguant qu’il court, saute, dévie de la tête, relance au sol parfois…la vérité c’est qu’à chaque fois qu’il s’agit de regarder sans sa direction, soit on ferme les yeux très fort en anticipant la prochaine dinguerie que va faire notre défense, soit on pense avec angoisse à nos factures.

El-Kaoutari 2/5
Le seul homme pas trop sordide de cette défense a encore du ballon et le soupçon d’autoritarisme qui pourrait plaire à un électorat bien franchouillard de nos jours. Mais sa croix consiste en ce qu’il est entouré de godelureaux qui préféreraient selon toute vraisemblance faire carrière sur tiktok plutôt que dans le football.

Basila 1/5
Encore un qui a été façonné dans la glaise putride de la médiocrité tout en ayant bénéficié de l’aura de sympathie insufflée par Épiméthée. Tu sais, le frère débile de Prométhée, lui-même assez futé pour aller voler des trucs pas volables aux dieux (mais les vrais, pas les tocards solistes de notre époque). Il n’a pas fini accroché à un gros cailloux dans le Caucase avec un piaf qui lui bouffe le foie, non c’est bien pire : il a terminé dans l’oubli.

Ciss 1/5
Eh bien soit, c’est officiel : tu es nul.

Akichi 2/5
Edmond est passé de gros pataud sans âme que l’on soupçonne d’avoir récupéré le casier d’Alou Diarra parce que ce dernier y avait abandonné des tonnes de Haribo à cadre de cette équipe, demandons-nous un instant pourquoi.

Haag 1/5
Si c’est lui qui demande à tirer les coups de pieds arrêtés, il est grand temps qu’il aille rejoindre un centre de kinésithérapie où un professionnel autorisé lui expliquer que non, son genou n’est pas ce qu’on appelle dans son domaine d’expertise une « surface de pied ».

Dewaele 1/5
Il ne serait pas marin, lui ? Parce que ça nous arrangerait : on pourrait sortir une phrase qui n’est pas de nous sur le fait de faire des phrases, que c’est curieux ce besoin, tout ça…sauf qu’il est footballeur et nous pas bien doué pour les plagiats, cela tourne un poil en rond, tout ça.

Simoes 1/5
Toujours pas convaincu de l’intérêt de le regarder jouer à un jeu dont il semble vouloir inventer de nouvelles règles à chaque fois qu’il bat des paupières. Sauf si c’est un jeu à boire, auquel cas cet homme est probablement le génie que la sobriété attendait pour régler tous les problèmes d’alcoolisme en Lorraine.

Thiam 3/5
Il paraît que tu as marqué, eh bien soit. Nous n’avons pas fait l’effort d’aller voir ton œuvre étant donné qu’on a manqué le début du match, trop occupé qu’on était à préparer une ingestion de goudron et de plume (on me dit que c’est pas comme ça qu’on fait mais laissez moi). Pas de raison que l’ingratitude se passe toujours dans le même sens.


Note artistique de l’équipe : 1/5

Les calculs n’ont pas l’air d’être les meilleurs, mon cher Benoît. On n’accuse plus personne au point où on en est mais on ne peut s’empêcher néanmoins de noter que des noms synonymes de tocards se sont glissés dans tes onzes de départ depuis quelques temps et que ces temps correspondent peu ou prou au retour des mauvais résultats.

Une nouvelle cartouche de grillée pour le maintien face à un concurrent, c’est que ça commencerait presque à sentir mauvais encore plus fort, tout ça…et dire que certains pensent sincèrement que ce n’est pas possible de s’évanouir à cause d’une odeur. Naïfs ! Venez donc voir en Lorraine si c’est à cause de la taille de nos narines qu’on pose des congés maladie de plusieurs mois saison après saison. On est la terre maudite du football et ici, nulle monstruosité métabolique n’est impossible.

On n’a même pas envie d’insulter qui que ce soit ni même d’occire son propre organisme avec des os de rats taillés en pointe, on voudrait juste dormir un peu et puis…bon, si on doit encore se réveiller, ce qu’on souhaite très fort ne plus arriver, on préférerait juste que la machine à rêve reste en rade. Ça nous éviterait au moins la culpabilité.

Marcel Picon

Marcel Picon

Ras le cul de toutes ces conneries.

4 commentaires

  1. Quittez donc cette Ligue d’eux, cruelle et ventripotente, et voyez ce gentil Natianal et ses retransmissions FFF.TV qui vous tendent leurs bras malingres. Y a peut-être pas de chauffage dans les stades, mais au moins on s’y serre les coudes en chantant fort. Allez, viens, on est bien.

  2. Peut-on imaginer qu’il s’agisse d’une performance, visant à montrer que de l’immobilité sur le terrain naisse un mouvement spontané, à savoir une descente ? Ceci expliquerait alors la fascination des observateurs que nous sommes, amoureux des arts et de la science, et non pas sordides voyeurs se repaissant de l’agonie d’une bête étrange.

  3. Non, vous n’ êtes pas la terre maudite du football.

    Ben Ped est magique !  

  4. J’étais à Diochon pour votre défaite, vos ultras étaient bien en forme (d’ailleurs je crois qu’un ou deux supporteurs du FCR les ont rejoint pour faire la nique à QRM, mission pas vraiment réussi ah ah), alors que le peu de supporteurs quevillais/rouennais étaient bien calmes. J’ai failli rater votre but à cause de ma commande de bière, j’étais en train de m’assoir… Par contre j’ai bien savouré le second but de Quevilly avec mon verre de vin chaud :) Et comme vous le soulignez avec constance et poésie Nancy c’est faible, surtout derrière, parfois ça faisait vraiment n’importe quoi en relance-contre attaque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.