Sheffield-Manchester United (3-3) La Raide et Vile Acadmy livre ses notes.

Salut à tous !

Connaissez vous Mayhem ? Le maître de ces lieux (indisposé par une crise de manie suivie d’une crise de déprime enchaînées très rapidement) en est plutôt friand. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit d’un orchestre musical pratiquant le metal extrême, plus précisément connu sous l’appellation de black metal. Divers événements plus ou moins obscurs ont émaillé l’histoire intime de ce groupe, contribuant à lui forger une réputation que des esprits sensibles qualifient de « sulfureuse ». C’est pourtant leur musique qui nous intéresse au-delà du football, même si aujourd’hui ce qui a attiré notre attention vers le groupe est son nom. En effet, ce nom plutôt approprié pour qualifier un groupe turbulent signifie dans la langue de Tony Vairelles « désordre, pagaille, bazard ». C’est ce terme que les commentateurs anglais ont jugé le plus adéquat pour qualifier la performance de Manchester United face à Sheffield. Si toutefois les consultants avaient voulu trouver une analogie musicale convaincante face à la prestation de nos Rouges Diablesses, nous leur aurions plutôt conseillé d’utiliser la locution Methods of Mayhem. Comprenne qui pourra.


Le match.

Mayhem n’est sûrement pas un terme usurpé. Mais plutôt que du désordre, notre goût pour Manchester United nous évoque en réalité un chantier de construction avec nos raides et vils dans le rôle du gravier et Sheffield dans un surprenant rôle à contre-emploi de rouleau compresseur. Notre talent pour se faire fesser par des promus est en passe de devenir légendaire, et c’est un habitué des cagades qui se charge de prendre à son compte le début des moqueries. Battu en bout de course dans un duel à l’épaule par un Lys Mousset parti dix mètres derrière lui, Phil Jones offre le champ libre au Français qui transmet le ballon à un partenaire dans nos 6 mètres. Par le jeu de rebonds et de chatte à leur grand-mère, nos adversaires ouvrent donc le score (Fleck, du tibia, 18e).

L’entrée de Jesse Lingard à la mi-temps à la place de l’infortuné Philou d’amour devrait quelque part nous donner une meilleure assise au moins au milieu de terrain et permettre à l’aide d’une injection soudaine de tonicité de remonter un bloc jusqu’ici plutôt épars. Nous utilisons le conditionnel car force est de constater au moment de regarder à quoi ressemble cette seconde période que non, nous ne remontons pas d’un centimètre et ouvrons au contraire de grands espaces à la perte du ballon. Et le sale Français, là, dès qu’il voit des cuisses s’ouvrir il s’y engouffre, le malappris. 2-0, Mousset, 52e.

Le match a sombré dans une bouillie infâme depuis une vingtaine de minutes et tandis que nous entamons notre première bière de réconfort, le jeune Williams qui avait coulé comme tous ses camarades depuis le début se dit que tiens, quitte à être bien placé sur ce ballon mal renvoyé par la défense, autant balancer une belle mitasse, on est jeune et beau alors autant se faire plaisir et s’offrir son premier but pour le sport, on a perdu, dfaçon. 2-1, 72e.

À peine a-t-on le temps de se dire qu’il ne faut pas s’enflammer, on va bien perdre, calme toi, c’est pas cette équipe de puceau qui va OLALALA MAIS CE CENTRE DE RASHFORD POUR LE PREMIER BUT DE GREENWOOD EN PL MAIS OUI MADAME, CHAMPAGNE, HELICOBITE !! 2-2, 77e

ET NON NOUS NE NOUS ARRÊTERONS PAS DE CRIER CAR MANCHESTER EST EN FEU, MANCHESTER EST EN FOLIE, MANCHESTER IS RED, ON JOUE LE TITRE, TREMBLEZ SCOUSERS, RASHFORD EST DANS UNE FORME TELLE QU’IL MET TOUTE L’ANGLETERRE À GENOUX !!! 2-3, 80e.

Sheffield égalise : 3-3, 90e. Zut.


Les notes

De Gea 2/5
Deux arrêts fantastiques coup sur coup en début de match, puis il a cédé sur presque toutes les tentatives des Sheffieldiens. Sur le banc adverse, Dean Henderson buvait du thé.

Wan-Bissaka 2/5
Pas très à l’aise dans ce système à 3 centraux qui lui a fait perdre ses moyens et des ballons.

Jones 1/5
Commencer le match comme un guerrier d’albâtre ne sert pas à grand chose si c’est pour marquer les esprits en se faisant posséder comme un vulgaire pantin de balsa à la première accélération d’un attaquant lambda de promu.

Maguire 2/5
Patron du grand rien.

Lindelöf 2/5
Smalling a l’air de lui manquer. Il n’y a pas qu’à lui, d’ailleurs.

Williams 4/5
On continue à le surnoter consciencieusement en se doutant qu’il n’y aura pas toujours le but de la révolte pour venir cacher une prestation d’ensemble dans le rôle de la victime bien plus que du bourreau. Mais oh, il est passé devant Young dans la hiérarchie, c’est déjà ça.

Fred 3/5
Seul à surnager ou du moins à survivre dans ce milieu en perdition, il a tenté de résister à la pression indécente de l’adversaire avec ses faibles moyens. Même ses pertes de balle dans l’axe sont moins terrifiantes qu’avant.

Pereira 1/5
Si Fred progresse dans ce domaine, lui doit encore apprendre à ne pas perdre des ballons qui vont amener des buts adverses. Jouer au football serait un plus.

James 3/5
Pas un grand match vu qu’il a été privé d’espaces comme tous les autres, mais eh, il donne la passe sur le but de la vict…oh ça va, hein.

Rashford 3/5
Ce match de merde n’a pas éteint sa forme du moment vu qu’il a encore planté, encore passé, bref il s’est encore illustré.

Martial 2/5
Toto essaye parfois, mais Toto ne réussit pas toujours.

Bobby Carlton

Bobby Carlton

Académicien et souteneur de la Raide et Vile Academy.

5 commentaires

  1. Ce match m’a rappelé Bilbao. Mêmes couleurs, même sentiment de se prendre une leçon de football par une équipe bien moins côtée.
    Sauf qu’on s’en sort miraculeusement.

    • Perso ça m’a rappelé le match contre Southampton en Août.
      Principalement parce que c’est un match nul à l’extérieur et que je les ai vu ni l’un ni l’autre.

        • j’ai pas trop trop le temps, Roro m’a déjà demandé de m’occuper de la Jousé Académie quand il sera pas dispo

  2. Les matchs se suivent et se ressemblent pour les Red Devils cette saison. Ils ne sont plus aussi redoutables qu’ils étaient auparavant. En me rendant sur des sites de sport comme : https://www.clicnscores.fr, je suis les performances de Man Utd en Premier League. Selon moi, les Mancuniens auraient dû battre Sheffield United.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.