West Ham-MU (3-1) : La Raide et Vile Academy livre ses notes.

Salut à tous !

Non mon bon monsieur, ça ne va pas fort en ce moment à Manchester. La belle équipe de la ville peine à entrer dans cette saison et voit ses semaines plus sûrement rythmées par les polémiques de vestiaire que par ses exploits sur le pré, tandis que la moche est encore le paillasson des clubs français en Ligue des Champions (ce qui est sympa, mais on s’en fout pas mal). Les alcôves du lupanar rouge de MU se drapent de toiles d’araignées et de fils de poussière sépulcraux à mesure que les clients désertent, tandis que de ténébreux spectres cornus hantent ses coursives en ânonnant ce mantra que l’on peinait à distinguer au début, mais qui se fait de plus en plus audible : « Mourinho, démission, Mourinho, démission. »


IDLE LADS.


Young capitaine. À la place de Pogba. Peut-être tout ce qu’il y à retenir.


LE MATCH.

1-0 au bout de 6 minutes, ne tergiversons pas : à peine le scénario échappé à nos gagneuses, on n’a jamais vu Manchester United. Engoncé dans un tripotage de ballon inutile et flippant sa race à chaque contre incisif des Hammers, les demi-mondaines, mentalement absentes et aussi à l’aise dans ce système de jeu biscornu qu’un poulpe dans un slip d’unijambiste n’enchaînent pas trois passes et plutôt que d’imposer leur orgueil rouge, défendent comme des brêles. Il n’en faut pas beaucoup plus aux Londoniens pour provoquer la réussite et enfoncer le clou grâce à la scoumoune intersidérale de Lindelöf. 2-0, 43e.

Arrive alors un point critique : non pas un changement opéré par Mourinho à la mi-temps ni une subite révolte des joueurs, ni encore un envahissement de pelouse des fans, non rien de tout cela. Mais la sensation que non, cette fois on n’y arrivera pas. C’est trop dur, c’est trop loin de nous tout ça, l’époque où on renversait des montagnes. Preuve en est apportée par le déroulement de cette deuxième période : à peine Rashford a-t-il magnifiquement réduit le score (2-1, 71e) et l’espoir d’un match nul nous a-t-il traversé l’esprit que la honte nous recouvre cruellement à travers un nouveau but de West Ham, œuvre d’Arnautovic au milieu d’une défense perdue pour le football. 3-1, 74e.

Fermez le ban et faites le nécessaire pour le banc.


LES NOTES.

De Gea 2/5
Si ses réserves de modjo sont épuisées, on va sûrement finir relégués avec cette défense.

McTominay 1/5
Victime plus que coupable.

Smalling 2/5
On aimerait écrire qu’il était le seul au niveau. En fait il n’a été que la partie la moins visible d’une ligne défensive en perdition.

Lindelöf 1/5
Ses performances peuvent bien s’améliorer, s’il continue à afficher un tel manque de chatte, on va finir par croire qu’il est la pire recrue de l’ère post-Ferguson.

Young 2/5
Ne soyons pas vache, il a tout de même adressé quelques centres dangereux dans la surface des Hammers. Voilà, sinon on veut qu’il se barre, qu’il rende le brassard à Paul et qu’il se casse. Et que Dalot le remplace. Et qu’il s’arrache.

Shaw 2/5
Seul sur son côté, pas aidé par la couverture en mousse non compensée des centraux derrière lui, il n’a jamais vraiment su quoi faire de son corps à la Rooney.

Matic 1/5
Rarement on l’a vu plus inutile que dans un tel match : passe ne cassant aucune ligne, maté par les Hammers dans l’impact physique, empêché de s’exprimer…un échec total.

Fellaini 1/5
Pareil pour lui, sauf qu’on le sait déjà qu’il est inutile en 8.

Pogba 2/5
Seul au monde.

Martial 2/5
Ses meilleur faits de match sont d’avoir mis Alexis Sanchez en tribune et d’avoir désintégré Zabaleta sur un dribble.

Lukaku 1/5
Va falloir redevenir le tueur froid de la saison dernière, monsieur. Parce que toutes les critiques que vous aviez fait taire reviennent en escadrille, là.

SUBS

Rashford 3/5
Belle entrée, et à droite, pour couronner le tout. Comme quoi c’est possible de s’y faire. 20 minutes.

Fred NN
Pas d’idées ? Faisons entrer un nabot technique, ça donnera toujours l’impression qu’on a tenté quelque chose.

Mata NN
voir ci-dessus, section « Fred ».

Bobby Carlton.

Bobby Carlton

Académicien et souteneur de la Raide et Vile Academy.

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.