Porto-Moreirense (3-2) La Dragão académie est renversante.

Match à handicap

Bom Dia,
Après le non match livré à Dortmund, avec une équipe plus expérimentale que des tests cliniques à Rennes, nous revoilà au Dragão pour la réception de Moreirense qui nous avait bien pété les couilles au match aller.

On revient donc à la Liga avec obligation de gagner car les salopes en rouge ont gagné sur un nouveau pénalty que l’on qualifiera de « lyonnais » et les lézards joue le lendemain. Il faut leur mettre la pression (comme celle que je bois pour faire mes acad). Bref maintenant tu le sais, on ne doit plus perdre de point :  Alors allons-y pour les 3 G, la gagne, la gagne ou le gode.


O Equipe :


José récupère des vrais joueurs pour faire son équipe. Si Indi est blessé, Bueno toujours en reprise, retour des suspendus de jeudi.

Casillas à la cage

Maxí-Chidozie-Marcano-Layún

Donc le petit Chidozie revient après sa bonne seconde mi-temps lors du Clássico.

Danilo en 6 André André et Herrera (Capitão) en 8

Corona-Suk-Brahimi

Donc retour du 4-3-3 avec André André titulaire et Suk qui joue gros à la place de Aboubakar.


O Jogo :


 

Le match débute sur un rythme tranquille où l’on fait tourner la balle sans nous approcher du gardien et en prenant un contre qui fait trembler le sphincter.

10’ Evaldo remonte le ballon et s’amuse avec Chidozie qui défend comme un enfant. Casillas sort devant Boateng et repousse, mais dans les pieds de Evaldo qui décale Medeiros 0-1.

12’ Centre de Layún pour Suk un peu court mais Maxí est derrière et tente le ciseau, c’est raté, comme la coupe d’Alessandrini.

On a le ballon, on le fait tourner, mais c’est complètement stérile comme une granny de 65 ans. Boateng, Evaldo et Medeiros qui sont des beaux sprinters se régalent sur des contres en 2-3 touches de balles.

18’ Corona centre pour Suk qui prend de la tête, mais Stepanovic qui avait hésité à sortir se retrouve sur la trajectoire.

Sur le corner Danilo reprend de la tête et ça frôle le poteau. Pas du bon côté.

20’ Sur un nouveau ballon lancé dans le dos Chidozie défend bien devant Boateng qui frappe dans un angle fermé sans soucis pour Casillas.

22’ Frappe de Danilo à 20 mètres mais c’est au dessus.

26’ Brahimi YAPAPENO, suite a des dribbles dans la surface.

28’ Medeiros pas attaqué au milieu voit le départ de Espinho dans le dos de Chidozie encore à la rue. Casillas est battu, 0-2.

Toutes nos actions sont bouffées par une mauvaise passe, un mauvais centre, un contrôle raté ou une touche de trop.

34’ Suk trouve A. André qui décale Brahimi qui frappe mais c’est contré.

35’ On enflamme le match et Brahimi trouve Maxí mais repoussé en corner.

Sur le corner Layun trouve Suk mais sa tête s’écrase sur la barre.

Si on appuie clairement sur l’accélérateur on est encore trop imprécis dans le dernier geste, comme un symbole de ta première fois.

40’ Maxí se fait faucher dans la surface par Ruben Mickael. Layún transforme. 1-2

45’ Coup franc sur la tête de Suk mais Stepanovic est à la parade.

Dans la continuité Suk trouve A. André mais Stefanovic repousse encore.

MI-TEMPS : Le public du Dragão siffle, on a été à chier pendant 35 minutes.

Voilà c’est simple 2 buts de U17 pris, une envie dans le jeu comparable à la tienne le lundi matin après trois semaines de congés en retournant au boulot, associé à une agressivité digne d’une huitre face à un maraîcher de Bretagne.

Corona sort pour Evandro.

On attaque la deuxième mi-temps pied au planché (oui je suis vieux) mais c’est encore Nildo sur un contre trouvé par Medeiros qui oblige Casillas à la parade.

Sur le Corner Medeiros frappe à l’entrée de la surface et oblige une horizontale de San Iker.

50’ Centre de Layún pour Suk mais encore une fois ce n’est pas cadré.

On a vite repris notre rythme de merde, en regardant Moreirense remonter le ballon quand on le perd.

55’ Brahimi lancé dans la surface frappe mais Stefanovic s’interpose.

59’ A. André est décalé et centre pour Suk qui tente la talonnade mais est contré, Brahimi se jette mais Stefanovic surgit dans ses pieds.

63’ Sur un corner le ballon tombe dans les pieds de Marcano qui se déchire comme un vulgaire Aboubakar.

64’ Sortie de Chidozie pour Marega.

Danilo passe en central.

Moreirense ne voit plus la balle, on fait tourner et on centre mais il y a toujours un défenseur pour détourner ou dégager.

70’ Herrera hérite du ballon à l’entrée de la surface et frappe mais c’est juste au dessus.

71’ Layún centre pour Maxí mais sa tête frôle le poteau.

C’est clairement le type de match où si tu égalises tu sens que tu en mettras cinq derrière, mais en fait tu n’égalises jamais. La stat qui explique notre fougue :  70 minutes de jeu, on a commis une faute.

72’ encore un cafouillage qui amène un corner. Layún dépose sur la tête de Suk premier poteau.2-2 (Bon ben si on égalise alors)

75’ Nouveau coup franc de Layún sur la tête de Suk mais c’est au dessus de la barre.

76’ Nouveau corner provoqué par Brahimi. Le ballon n’est jamais repoussé Layún trouve Herrera second poteau qui se jette pour remettre à l’opposé sur la tête de Evandro qui marque ! 3-2 !!!

83’ Belle échange Brahimi Layun Brahimi Evandro pour la frappe de Yacine mais c’est au dessus.

84’ Varela entre pour Brahimi.

86’ Contre de 80 mètres mené par Evandro qui décale parfaitement Varela qui salope parfaitement le jeu en triangle avec Marega en envoyant une vieille saucisse en sortie.

En fait on a décidé de faire toutes nos fautes bien dégueulasses pour les 10 dernières minutes.

 

FIN DU MATCH : ON A GAGNÉ !!! C’était nul à chier, mais on a gagné sur des coups de pied arrêté, un pénalty qu’on ne nous sifflait pas sur les autres matchs, et en flinguant des slips, mais qu’importe le flacon tant qu’on n’en a des vraies.

Le résumé : http://videos.sapo.pt/wWNZOUg2VcacLr79OYWy


O Dragoes :


Casillas (4/5) Oui il en prend 2 ou il n’y peut rien mais surtout il nous maintient à 1-2 en début de seconde période quand les autres sont au vestiaire. San Iker, il veut l’euro et il l’aura.

Seins Iker

Maxí (4/5) Attaquer, défendre, provoque le péno, à la guerre Maxí c’est le premier qui charge en gueulant mais sans se faire toucher par les balles.

Chidozie (1/5) Ben 2 buts, 2 pour toi, désolé gamin c’était pas ta guerre.

Layún (5/5) Il met le péno, il pose les ballons sur la tête de nos rapaz à chaque corner ou coup franc, il attaque et il défend…

Danilo (4/5) Il a compensé tout ce qu’il a pu, à un moment il ne peut pas être devant et derrière Chidozie sur la même action.

André André (Intermittent du spectacle, 2/5) Il n’a pas défendu sauf les dernières minutes, pressing inexistant… Heureusement quelques inspirations ont amené du danger.

Herrera (3/5) Notre mexicain a couru, attaqué défendu mais comme il est le seul a avoir fait du pressing, il a dû sortir plus frustré qu’autre chose.

Corona (1/5) Il n’avait pas été titulaire les derniers matchs, il ne va pas le redevenir. Comme je suis un salaud je vais le dire : un match Tellien.

Brahimi (3/5) Toujours le seul qui bouge, tente accélère le jeu. Parfois se serait bien de plus bouger autour de lui et ne pas seulement le regarder faire.

Suk (3+/5) Il a marqué donc une bonne note mais son pressing inexistant et son trop grand nombre d’occases ratées c’est pas possible.


O Banco :


Evandro (4/5) Un justicier dans le stade. Il est rentré, il a mis des claques et remis l’équipe dans le bon sens.

Marega (3/5) Du pressing, remuant, des occases. Il va falloir marquer Moussa, c’est important de ne pas avoir l’efficacité de Dugarry.

Varela (varepala 1/5) Sylvestre tu sais que je te défends, mais là t’as tout salopé, un truc de malade.


Remarques à la con :


Le commentateur de Bein pense que contre Dortmund c’est de la ligue des champion, peut être il pense que Klopp les coache encore.

Le commentateur de Bein en roue libre annonce que le pénalty est imaginaire et limite malhonnête.

La seule référence c’est Abola le journal du Benfica.

 

Si tu veux que le football anal puisse s’exprimer et qu’on me paie des Sagres ou des Super Bock, Abonne toi  Par ici

Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer

beijos anal, Homerc

 

2 thoughts on “Porto-Moreirense (3-2) La Dragão académie est renversante.

  1. Putain, Porto Nancy même combat ! Bon, on a eu besoin de deux cartons rouges en plus du penalty pour en mettre trois aux Parigots, mais on s’en fout, qu’ils crèvent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.