Belgique-Bosnie (3-1), la Jup’ n’est pas rassurée

Salut les filles !

Les Diables Rouges vont jouer leur premier match officiel de la saison. Dans cette campagne de qualif, la Belgique est meilleure attaque et meilleure défense. Pourtant, les prestations ne sont pas convaincantes. Les larges victoires face à Chypre et Andorre ne doivent pas faire oublier la victoire très compliquée en Israël, le nul en Bosnie, le point que sont venus chercher les Gallois au Koning Boudewijnstadion et surtout la défaite à Cardiff.

En face, la Bosnie n’est pas vraiment mieux lotie. Déjà décrochée en raison de ses défaites face à Chypre et en Israël, elle se trouve actuellement juste devant Andorre. Une victoire à Bruxelles semble donc indispensable.

 Marc Wilmots a convoqué 25 joueurs. Si Vermaelen, Boyata, Batshuayi, Januzaj et Ciman sont de retour, Deschacht, Vanden Borre, Tielemans, Dendoncker, Meunier et Carrasco ne sont pas repris. Déjà absent en juin, Defour ne fait pas partie de la première liste. Il est toutefois appelé après le forfait de Dembélé.

Les compos

Vermaelen retrouve sa place en défense centrale, tandis que Witsel est aligné en 6, comme c’était le cas jusqu’à la Coupe du Monde 2014. Benteke forfait, Lukaku est aligné devant.

Le match

-5’ Le Roi est là et serre la pince aux Diap’.

TKT BIFTECK (photo © Bruno Fahy)

-1’ LE ROI, LA LOI, LA LIBERTÉÉÉÉÉ

Depuis le coup d’envoi, Fellaini vient régulièrement se placer sur la même ligne que Benteke…

… tandis que Witsel a pour rôle de suivre Pjanic partout.

15’ BUT ! Sur le côté droit, Mujdza n’est pas pressé et avance tranquillement dans la surface. Il trouve Dzeko, seul dans la surface. Sa tête prend Courtois à contre-pied. 0-1.

19’ Toujours les mêmes problèmes pour créer du mouvement… Chaque joueur offensif qui reçoit le ballon est trop isolé. Le jeu est très latéral, sans prise de risques et la Belgique peine même à passer le premier rideau défensif composé de Dzeko, Pjanic, Visca et Lulic.

23’ GOOOOAAAAAAAL ! Fellaini reprend de la tête un corner de De Bruyne. 1-1 !

28’ Tous les décalages viennent de Hazard. Mais sans relais court comme en club (Oscar, Willian), ses efforts ne servent à rien.

30’ 67% de possession pour la Belgique, et la seule occasion franche est venue d’un coup de pied arrêté (ce qui est déjà un progrès, cela dit).

33’ Fellaini n’étant pas dans le cœur du jeu et donc rarement au duel, c’est Alderweireld qui se charge du traditionnel coup de coude dans la gueule.

37’ Enchaînement de Fellaini. Contrôle exceptionnel de la poitrine, frappe à chier.

Face à l’absence de solutions et du manque de risques pris, Hazard redescend dans le rond central et trouve rapidement Fellaini, seul en position de n°9 après le décrochage de Lukaku. Marouane protège bien son ballon et retrouve Hazard, qui arrive lancé et parvient à pénétrer dans la surface. L’action ne donne rien mais pour la première fois, les Bosniens ont semblé en réelle difficulté.

44’ GOOOOAAAAAL ! DE BRUYNE ! Hazard et Lukaku s’amusent près du poteau de corner et multiplient les petites passes entre eux. Les Bosniens se retrouvent en supériorité numérique dans cette zone, ce qui libère Witsel en retrait. Axel trouve enfin De Bruyne, qui se retourne rapidement, frappe et marque ! 2-1 !

Mi-temps. La Belgique est devant, en dominant mais en produisant un jeu assez pauvre. On ne peut pas dire pour autant que c’est immérité, tant la Bosnie a été encore moins séduisante.

58’ COURTOIS ! Le gardien de Chelsea repousse des poings une reprise de volée de Medunjanin déviée par Witsel !

65’ Dégoûté par la prestation de Vermaelen, Dzeko engueule ses coéquipiers : « je reçois la balle quand ? », semble-t-il demander. Le public lui fait une ovation pour ce calembour.

71’ Notre Roi est tellement génial qu’il fait même la ola :

73’ Lukaku sollicite le une-deux avec De Bruyne et se présente seul face à Begovic. L’autre gardien de Chelsea remporte le duel.

77’ Hazard reçoit le ballon côté droit, près de la ligne de touche. Il dribble un premier joueur, s’en sort avec un petit pont pour passer un deuxième Bosnien, et finit par se faire découper par un troisième. Pénalty !

78’ ! GOOOOAAAAAL ! Moins en finesse que d’habitude, Hazard transforme le pénalty. 3-1 !

84’ Courtois remporte son face-à-face avec Dzeko. La Bosnie réagit, mais c’est un peu (Mos-)tard.

85’ Sur le contre, Origi perd le sien avec Begovic.

Terminé. Sans être convaincante, aussi bien offensivement que défensivement, la Belgique remporte le match grâce à son talent. Et c’est tout.

 Le résumé vidéo

 

Les notes

Courtois (5/5) : battu sur la superbe tête subtile de Dzeko, il sort le grand jeu à deux reprises en deuxième mi-temps.

Vertonghen (2/5) : rendez-moi le Vertonghen 2012/2013 avec ses montées géniales !

Vermaelen (4/5) : note peut-être surestimée par son retour en sélection. Un peu trop passif sur le but, mais une superbe deuxième mi-temps.

Kompany (3/5) : 90 min de bonne qualité, avec quelques bonnes interventions, mais aussi parfois un peu trop de confiance menant à des erreurs stupides.

Alderweireld (3-/5) : pas mal derrière, trop invisible devant.

Witsel (4/5) : son rôle était de minimiser l’influence de Pjanic sur le jeu bosnien. Mission réussie.

Nainggolan (3/5) : hyper-généreux, il court partout, tout le temps. Mais je l’ai trouvé parfois un peu laxiste dans son marquage et pas très motivé pour aider Witsel.

Fellaini (3+/5) : l’animation prônée par Wilmots doit lui permettre de se mettre en valeur. C’est chose faite avec le but égalisateur.

Hazard (4/5) : selon moi, sa première mi-temps discrète n’est due qu’au manque de soutien de ses partenaires. Il faisait un très bon match. Plus en vue en deuxième mi-temps, dans un style qu’on lui connaît plus.

De Bruyne (3+/5) : un but, un assist.

Lukaku (2/5) : malgré sa taille, Lukaku n’est pas spécialement à l’aise dans les airs. Il est un peu limité dans le jeu, mais il est très bon dans la surface. Il a raté le seul ballon potable reçu. Pas un bon match, mais pas forcément de sa faute.

Jean-Marie Pfouff

Retrouvez-moi sur Twitter, Facebook et sur la page de la Jup’ Académie.

Bart Van der Van Krrr, ce Bel Homme, est aussi ici et .

On a récemment accueilli Llikael dans l’équipe. C’est un Liégeois mais il ne se gaufre jamais.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.