Apprends à parler le Manu Petit avec Francis

8

Pour l’amour de la chose bien faite, Francis vous dit tout. T’entends ?

Alors que la grève du Francis ne semblait toujours pas vouloir s’arrêter et que dans le même temps les comptes de l’éditeur ne viraient pas au vert, il fallait trouver un subterfuge pour apprivoiser encore un peu la bête…Mais comment faire plaisir au consultant sans lui verser un seul centime ?

La réponse était tellement sous les yeux du boss qu’il ne la trouva pas (comme d’habitude), préférant de ce fait, donner les points de difficultés à ses sous fifres. Les patrons récoltent les lauriers d’efforts semés par les petites gens, c’est bien connu…

L’alternative est venue de Bernard Delavillelumière, fils illégitime de droite de l’éditeur, qui a bien compris les rouages du business et de l’utilisation d’une main d’œuvre pas chère pour arriver à ses fins, l’envoyé spécial usant de cette méthode lors de ses enquêtes :

«  Et s’il nous parlait de Petit ? » déclara Bernard de son sourire colgate éclatant qui donne envie de l’éclater avec sa propre godasse.

– « On sait bien que t’es nouveau Nanard, mais c’est un peu ce qu’il nous fait dès qu’il le peut, le Francis… Manu par ci, Manu par là… » lui rétorqua un des gros membres du comité passablement irrité devant sa lettre de refus de la CAF (« non Monsieur, vous ne pouvez pas percevoir d’allocations veuvages si vous n’avez jamais été marié »)

– « Nan vous n’avez pas compris, renchérit le journaliste à mèche (Bernard aurait-il déjà pris la confiance pour parler ainsi au comité ?), Francis pourrait nous expliquer ce que veut vraiment dire Emmanuel Petit avec toutes ses déclarations. Personnellement, nous sommes parfois dans l’inconnu quand nous l’écoutons, Francis peut surement nous donner les clefs et faire un  glossaire Manu Petit »

L’éditeur fut ravi d’avoir eu une idée si géniale et organisa une séance au Balto dans la foulée, le Francis étant arrivé dans l’antre du demi et autres verres de jaunes.

L’ancien milieu défensif saisit la proposition à bras le corps, l’œil pétillant de plaisir dès la nouvelle mission annoncée, et s’installa à la table pour éclairer un auditoire médusé…Voici les premiers éléments d’explications qui en appelleront certainement d’autres…(*)




1)
« Défoncez-vous, essayez de sortir par une petite impasse ».

Bah c’est facile garçon. Une nain passe, qu’est ce tu piges pas là ? ça veut dire que c’est tellement des lousers qui chient la honte les Bleus, qui doivent sortir par une porte toute petite, un trou que y a qu’un nain qui peut passer dedans. Et Manu i dit « petite » car il insiste tu vois. Même pour un nain elle est petite la porte, alors imagine comme i’sont nuls. C’est d’la poésie quoi. C’est une image. Nan pas un symbole, une image j’te dis, t’es con ou quoi ?

2) »On est dans la troisième dimension, là ».

Le Francis i voit pas ce que tu comprends pas là, Bernard…3ème dimension, putain tu vas jamais au cinéma l’ premier de la classe ? I compare l’équipe de France, les Bleus quoi, au film « ah l’ batard » tu sais, les bonhommes en bleu aussi. Putain il est trop bon le Grand Manu. I’ parle des bleus en faisant des barres parallèles avec le 8ème art. Francis il est bluffé. Quoi les schtroumpfs ? Nan, mais t’as un vrai problème toi hein. Le« batard » qui t’dit Francis. Le film du mec qui a fait Titanic, la bouse préférée d’la Sophie. Tu vois ? Bon bah c’film, faut l’voir avec des lunettes 3D. Sinon tu vois rien. Et c’est ça qui t’dit Manu putain ! L’équipe de France, c’est tellement la merde, que si t’as pas des lunettes 3D, tu piges que dalle ! C’est une photophore quoi. Tu m’as pas l’air d’une flèche toi quand même, t’es pas prêt pour Manu j’crois…

3) « Il faut changer des choses dans la physionomie de jouer ».

Putain mais Francis doit vraiment t’expliquer ça ? La physionomie qui t’dit Manu, c’est pourtant simple. Bon. Playback. Tu t’souviens comment qui jouait Manu ? bah oui i’ jouait bien, c’est pas ça que j’te demande abruti, i ‘jouait classe surtout gamin ! avec un beau louc, les chaussettes impec, le short qui mettait bien la trompe en valeur, des cheveux longs roux qui sentaient bons le lauréat tu vois ? parce que si tu veux être un grand joueur, faut être bien sapé sur l’terrain, ça fait parti de ton oral quoi. C’est ça le cariste. Tu piges le col blanc ? donc c’qui dit Manu c’est qu’avec des looks de Malouda, Cisse, Govou et les autres zouaves, bah la physionomie était à chier, donc on pouvait pas gagner. Normal. CFDT. Une autr’ question ?

4) »Ce match est un suppositoire dans le cul ».

Fastoche. Ça veut dire qu’ ça fait mal au cul, mais qui faut s’le taper quand même le match. Car mon Manu c’est un professionnel t’entends ? pas l’genre à serrer les fesses quand c’est dur à rentrer. Nan il s’ sacrifie pour l’pays. Putin c’est mon idole. J’en tremble rien qu’d’en parler, jte jure, touche !

5) »Quand on gagne tout le monde il est beau tout le monde il est content, tout le monde se caresse dans le sens du poil ».

T’as les esgourdes bouchées à l’émeri mon con. Le grand Manu Petit i’ sais bien comment qu’ça se passe dans le vestiaire des Bleus : quand ils arrivaient à courir et mettre de l’émuvation dans leur jeu, i’fêtaient ça comme ils pouvaient. Attention, Francis i’ cautionne pas la méthode, i’ t’explique ce que dit le Grand Manu. Il met un pavé dans la mère. Parc’que mon Manu, l’a pas peur des représailles des puissants. Il en a rien à fout’. I dit ce qui pense. Comme Francis.

Mais bon vu comment tu m’regardes ça doit pas être montée jusqu’au cerveau l’histoire, si tu veux j’te la fais plus claire :  tu crois qui veut t’dire quoi là garçon ? bah que ça nique après les matches et ouais…en groupe et à plusieurs ! enfin vu ta tronche ça doit pas être souvent qu’ça t’arrive à toi…Francis i’ capte bien que ça t’parle pas tout ça…



Le Francis se leva pour commander un autre demi. Son huitième en une heure. S’en suivi la plus longue pause du monde, break que Bernard n’osa imaginer interrompre, mais Francis au teint déjà rougeot et à l’élocution devenue maladroite, se retourna vers l’enquêteur inquiétant d’horsjeu.net et lui lança solennellement : – « bon, l’ nouveau, on continuera ça une aut’ fois…Francis i’doit faire ses paris là, mais garde ça sous l’coude, le Manu faut que tout l’monde sache ce qui raconte t’entends ? »

Bernard acquiesça en silence et sortit du Balto comme on s’éloigne de l’enfer…Le plus vite possible.

(*) Bernard remercie les cdf d’avoir listé les proses du philosophe vénitien ici.

8 thoughts on “Apprends à parler le Manu Petit avec Francis

  1. Francis , tu es notre San antonio. Tu battrais Courbis à la belote (même si il triche). Tu te fracasserait avec Di meco et llacer pour leur prouver que tu tacles mieux.

    Reviens francis !!

  2. Le génie de Manu Petit passe aussi par la fringue. Eva est retombée amoureuse de lui pour 25e fois en 12 ans, en le voyant en blazer rose bonbon et grosse chaine en argent sur France 2, le 26 juin dernier.

  3. Moké soupçonne un partenariat avec une marque de téléviseur pour faciliter les réglages couleurs, chère Eva. En fait, Petit est la nouvelle mire. En plus d’être un génie bien sûr.

  4. 8 demi en une heure… le francis est un ptit joueur ouais…apparemment il aime bien les bières de pisseuses…je le pensais plus viril que ça le francinou…

    Ceci dit…l´alcool rend omniscient…le Francis a du génie pour arriver a décrypter le langage tout en symboles de Nostradamus de notra ami l´manu.

  5. Oh oui, Manu Petit, la nouvelle mire de l’an de grâce 51 de la RTF ! Je te plussune mouillée, mon Moké !

  6. Francisco, t’es un homme, un vrai, un qui comprend les êtres purs, sensibles et intelligents.
    Francis, je t’aime.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.