La Reds Academy note Birmingham-Liverpool

8

Suite à un début de saison dans la lignée de l’édition 2009/2010, les Reds se devaient de réagir en allant chercher les 3 points à Birmingham. Malheureusement l’antre de St Andrews est un repère de brigands, couteau entre les dents, prêts à poignarder n’importe quelle équipe du Big 4, si tant est que Liverpool en fasse encore partie… C’est donc à un 0-0 digne d’un grand match de Ligue 1 auquel a assisté l’Academy, et voilà ce qu’elle a retenue de ses joueurs entre deux roupillons…


Les joueurs :

Reina 5/5 : Suite à son virus Almuniesque contracté en Août (cf LFC-Arsenal, Man City-LFC et Argentine-Espagne), le Pepe on fire est de retour! Le point du nul c’est lui seul qui l’a obtenu.

Konchesky 3/5 : Devait faire oublier « El calamito » Insua. Un bon match sérieux défensivement et bon apport offensif. Ouf, on va pouvoir commencer à respirer sur l’aile gauche, mais la route est longue pour retrouver le calme connu à l’époque ou un taulier roux norvégien gardait ce côté-là.

Carragher 2/5 : Une couverture aérienne et un marquage inexistant en première période, il s’est donc souvenu de son arme principale pour la seconde : le tacle appuyé dans l’os. En même temps c’est ce qu’ils aiment à Birmingham!

Skrtel 2/5 : Copie conforme de Carragher. Une détente verticale à se demander si la loi de la gravité ne s’acharne pas plus sur lui.

Johnson 1/5 : Centres médiocres, aussi défensif qu’un plot, maintenant on en est sûr : depuis 2 mois Cappello enferme le vrai Glen dans les vestiaires de Wembley avec un masque de fer et nous envoie son jumeau autiste.

Jovanovic 1/5 : Pour la beauté du spectacle, il aurait mieux fallut recruter Milla Jovovich, elle aurait procuré plus de sensation dans le slip des supporters que Milan. Trop juste techniquement, n’a jamais fait la différence.

Lucas 2/5 : En progrès par rapport à l’an dernier, mais aucun apport dans le jeu avec ses passes latérales. Passer de la paire Alonso-Mascherano à Lucas-Poulsen, a de quoi faire pleurer l’Academy.

Poulsen 2/5 : Pas affreux, surtout dans la récupération, mais le boucher danois s’est mis au diapason du jeu de Birmingham : physique, lent, aérien. Insuffisant pour créer du jeu.

Maxi Rodriguez 1/5 : A découvert la cape d’Harry Potter : est rentré sur le terrain, puis a disparu aux yeux des adversaires, mais aussi à ceux de ses coéquipiers et également du ballon…

Gerrard 2/5 : L’histoire ne dira jamais si le fleuve de sang qu’il a versé tout au long du match est le fruit de la vengeance d’un DJ qui aurait refusé de passer du Phil Collins. Après une 1ère période calamiteuse, il s’est un peu réveillé par la suite, mais n’a jamais réellement inquiété Birmingham.

Torres 1/5 : De match en match avec les Reds, on rencontre la énième ombre de l’ombre de Torres. Aurait pu bénéficier d’un pénalty si la saison précédente il n’avait pas été le digne successeur de CR7 dans le rôle de voltigeur des surfaces.


Les remplaçants :

Meireles 4/5 : a remplacé Lucas à la 76e (probablement pour la saison) et a apporté la créativité que Liverpool n’avait pas. Aurait même pu réaliser le hold-up parfait si il avait pu cadrer sa reprise dans les arrêts de jeu. Le coup de coeur de l’Academy, incontestablement.

Agger 2/5 : a remplacé un Konchesky blessé. RAS


Le coach :

Hodgson 1/5 : a montré qu’il pouvait faire du Fulham avec Liverpool : bétonner et enlever toute créativité face à une équipe dans la même philosophie. A également bien respecté ses engagement en « donnant sa chance » à Babel (sur le banc), donc la technique aurait pu apporter dans ce match (même si ça craignait pour ses chevilles avec les bouchers de Birmingham, Eduardo peut en témoigner).

Comme Gérard est sympa et qu’il connait du monde au Portugal, il vous offre des images mobiles :


Si comme Gerrard Mouillée vous avez un club fétiche, souhaitez étaler vos fantasmes sur le web footballistique, et que votre club n’a pas encore son académie, écrivez à editeur@horsjeu.net.

8 thoughts on “La Reds Academy note Birmingham-Liverpool

  1. Torres a perdu son mojo de combattant en changeant de coupe de cheveux.

    C’est pour luutter contrer cette perte possible que Bernard Thibault garde son style capillaire playmobilesque.

  2. Une 7ème place l’an dernier, entraînant une non-qualification pour la C1; des propriétaires faisant passer Madoff pour un rigolo; une concurrence avec City et Tottenham qui enfonce encore plus les Reds… Alors oui, on peut se demander si Liverpool est encore un membre du big 4. Quoiqu’il en soit cette saison, c’est soit la renaissance, soit la descente aux enfers…

  3. Joie ! Une académie sur les Reds, quelle bonne idée ! Je suivrais assidument.

    Et je suis tout à fait d’accord sur la comparaison entre notre milieu de terrain il y a deux ans et la paire Lucas-Poulsen.

    Qu’il est loin le temps le où les scousers chantaient : « Momo Sissoko, Xabi Alonso, Gerrard and Mascherano, we have the best mildfield in the world »

  4. @ Dear Gerrard

    Un peu d’indulgence pour Torres SVP. Remémorez vous les saisons précédentes, ses soucis physiques; oui, ce n’est pas un robot. Quand je lis les notes des milieux, jme dis que pour briller, Torres est condamné à un exploit personnel. Un peu d’indulgence pour un de meilleurs attaquants de cette génération. Surtout que lui jure fidélité au club et aux supporters contre vents et marée.

    Sinon Kuyt est indisponible jusqu’à quand? Parce qu’avec Jovanovic jcomprend que les fans de Liverpool souffrent.

    Raul Meireles c’est sur que ce sera autre chose que Lucas, un brésilien qui n a pas grand chose de brésilien dans son jeu. Poulsen en remplacement de Mascherano, ça fait mal, c est sur. Et vu la défense je crains la saison galère pour LFC. Dani Agger est toujours là bas au fait?

  5. @Max, pourtant ce chant, j’avais l’impression de l’entendre hier encore dans les travées d’Anfield ou quand la Red Army se déplaçait partout en Europe…(snif!)

    @Giovannix : bien sûr que c’est très satirique pour Torres qui a prouvé son amour du maillot en restant cette saison! Mais c’est le sentiment aigri de savoir qu’il aurait pu bénéficier d’un pénalty si il n’avait eu la fâcheuse tendance de « plonger » ces derniers-temps. Sinon Kuyt est indisponible 1 mois selon les premiers examens et Agger est toujours dans le squad, c’est lui qui a remplacé Konchesky…
    Ce qui me fait le plus peur à l’heure actuelle, c’est le mercato hivernal si la situation ne s’arrange pas…

  6. Jamais compris pourquoi ils avaient troqué JonarneRise…

    Avec les pipes qu’ils alignent maintenant sur les côtés, je regrette ses frappes de Taiwo qui me faisait tant marrer.

    Si Meireles a réussi à amener de la créativité à ces chers Merseysiders, alors je respecte le type, l’ampleur de la tâche est digne d’un chantier de maçon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.