La Reds Academy note Liverpool-Wolverhampton (0-1)

4

Gérard Mouillé s’est senti humilié dans lui-même.

A chaque match, Gerrard Mouillée pense que ça y est le fond est touché, qu’on y est. Et bien non, il y a pire encore et encore, donc il n’est toujours pas atteint et le pire est à venir. La neige ayant reporté les deux derniers matchs, les Reds bénéficiaient donc d’une quinzaine de jours de repos, et du retour de captain Stevie.
La réception de la lanterne rouge devait donc être une formalité, un petit cadeau de Noël, histoire de se mettre en confiance avec un petit 4-0 des familles. Mais non.
C’est un Anfield glacé et apeuré qui reçoit les Wolves, qui eux au moins avaient emmené leur motivation et envie. Le constat est affreux : ce match n’est en RIEN un hold-up! Aucune demi-occasion Reds contre 2-3 occases franches pour les potes à Zubar. Même pas un siège du but adverse avec pilonnage intensif, rien!
Pour ceux qui cherchent les Reds dans cette Premier League, ils sont là : cantonnés à la 12e place, à 3 points du premier relégable et à 12 points du Big Four.
Si avec ses tactiques incompréhensibles, Hodgson est responsable à au moins 80% de la situation catastrophique, les joueurs ont leur grande part également, incapables de se révolter. Il n’y a pas longtemps, un quotidien espagnol attribuait un zéro à l’ensemble des joueurs d’Almeria pour leur 8-0 face au Barça. Gerrard en fera de même pour ce match qui restera le pire qu’il ait jamais vu…

Les joueurs :

Reina : 0/5 Doit être bien triste et doit se sentir bien seul sur le terrain parfois. A retardé deux fois l’inévitable, et ne peut rien sur le but, abandonné de tous…

Konchesky : 0/5 Bon sang mais qu’est-ce qu’il fout encore là celui-lé? A la rue sur tous les duels, et pris de vitesse sur chaque débordements. Au moins, ça fait de lui le plus régulier…

Kyrgiakos : 0/5 Toujours physiquement bon dans les duels, mais quelle pauvreté dans la relance. Les attaquants Wolves n’ont toutefois pas souvent eu peur de cet ogre mangeur d’enfants…

Skrtel : 0/5 A dû oublier de faire des cadeaux à sa famille pour Noël, du coup, il s’est dit qu’il pouvait se rattraper en offrant un beau but d’espoir de maintien en PL à ses adversaires. Comment se dit « Merry Christmas » en slovaque?

Johnson : 0/5 Pour une fois, bon défensivement avec quelques interventions in-extremis. Et en attaque, ce fut une catastrophe Mendy-style, entre centres au troisième poteau et « airs-appels », il n’a servi à rien. Bof, il est pas le seul…

Lucas : 0/5 Le seul qui ne mérite pas sa note, mais c’est le collectif qui rime. A couru dans le vide tout le match, puisqu’à 1 contre 3, c’est pas facile d’attraper un ballon. Stevie voulait juste vérifier…

Kuyt : 0/5 Si même lui se résigne à courir et apporter un brin d’honneur, Liverpool est foutu pour de bon ! Balancé à gauche, par Woy qui voulait tenter l’ailier inversé. Loupé, connard !

Meireles : 0/5 Là où Hodgson est le plus fort, c’est pour Meireles ! Après avoir replacé le Portos au centre où il faisait d’excellents matchs, Woy l’a remis sur l’aile droite hier soir. On ne sait jamais, sur un malentendu. Une catastrophe, ouais !

Gerrard : 0/5 Note amplement méritée pour celui qui était le jardinier d’Anfield hier soir. N’a jamais aidé Lucas en défense, n’a jamais apporté le soutien en attaque, ni effectué de passes correctes. Un retour de blessure pas vraiment folichon. Merci Fabio !

N’gog : 0/5 S’est un peu battu, est revenu chercher quelques ballons à la place de Stevie, a tenté quelques frappes, mais à quoi bon? Une bronca à sa sortie, mais probablement pour le choix de Woy qui n’osait pas sortir Torres et ainsi associer David et Babel…

Torres : 0/5 Si tu avait eu Shankly comme coach, tu ressemblerais à Ribery aujourd’hui ! Pour ta nonchalance et ta coupe de cheveux. A gagné le totem de l’immunité avec Woy, cela voudrait donc dire que Barton avait raison…

Les remplaçants :

Babel : 0/5 Rentré pour N’gog à la 66e, mais comment rentrer dans ce match ? C’est toujours le pauvre soldat Ryan qui trinque…

Aurelio : 0/5 Remplace Konchesky à une minute que Gerrard a oublié. Du grand Woy, un latéral pour un autre, surtout consolider la défense pour ne pas en prendre un deuxième ! Du grand art.

Cole : 0/5 Pour que le cirque soit au complet ?

Le coach :

Hodgson -100/5 Va-t’en et vite tant que Gerrard reste calme et poli…

Le public : 0/5 Des sifflets pour N’gog, une bronca pour le coup de sifflet final et des chants uniquement pour virer Hodgson et à la gloire de Dalglish et Benitez, les possibles successeurs. On peut pas dire que ça aide…

L’adversaire : 3/5 Les Wolves n’avaient pris en tout et pour tout qu’un seul point à l’extérieur depuis le début de la saison. Là, ils en prennent trois avec la manière et avec Ronald Zubar. Chapeau, donc…

4 thoughts on “La Reds Academy note Liverpool-Wolverhampton (0-1)

  1. Entre l’arrivée de Hogchose et la disparition de Carlsberg cette année ne pouvait être mieux! Je pense que le retour de Benitez aggraverait les choses, pitié, prenez Rijkaard!

  2. Chapeau bas, j’ai meme pas eu le courage de tenir tout le match…
    Je sais pas ce qu’il va se passer, mais ca peut décemment pas continuer comme ca, se faire taper chez soi par le dernier.
    Et j’ai bien peur que les rares vrai bons joueurs (perso j’en compte 4 dans l effectif) finissent par se barrer en Janvier ou cet été. Et si ca rapportera pas mal de blé, remplacer Torres ou Reina c’est vraiment compliqué !!

    Bref je suis vraiment inquiet pour cette fin de saison.

    Happy New Year mates, and remember we’ll never walk alone!!

  3. Je confirme que ce match était vraiment affreux et de loin le pire que j’ai jamais vu à Anfield. Ceci dit ça n’a pas beaucoup de valeur.

    Par contre, je pense que non seulement Woy va rester, mais qu’en plus on va lui donner du temps et de l’argent pour recruter.
    C’est véritablement affolant.

    Et pourtant, 8 joueurs qui ont affronté les Wolves faisaient parti de l’équipe qui avait torché le Real 4 – 0.

    Aujourd’hui, il faut vraiment pointer du doigt la tactique inefficace d’Hodgson, le manque de confiance flagrant de tous les joueurs, saupoudré d’individualisme pour certains, notamment Torres.
    C’était vraiment pitoyable d’être dominé dans l’entre-jeu par la lanterne rouge. Une défaite fully deserved.

    YNWA, mais la saison va être interminable.

  4. J’ai vraiment hâte de voir le mercato, si Roy reste jusque là, on va avoir un grand moment de « lol ».

    Très bien joué le zéro collectif Gerrard, peut être que le onze anal historique de Liverpool est là.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.