Gestechnique : le coude dans la gueule

C’est magnifique.

Un mauvais contrôle est toujours récupérable même si Gignac ou Samy Traoré nous ont souvent prouvé le contraire. Ainsi, cet amateur a trouvé le geste qu’il faut, s’empaler dans l’adversaire en lui mettant un bon gros coup de coude dans la gueule. Toutefois, il faut veiller à bien le mettre, comme un symbole de Spahic, sinon, l’adversaire se vengera.

7 thoughts on “Gestechnique : le coude dans la gueule

  1. La Spahic School of Elbowing fait des emules, c’est bieng.
    Avec La DeJong Tackle Academy et la Mavinga Street Fighter University, on a l’espoir de voir des nouveaux bouchers, de nouvelles techniques, de nouvelles fin de carrières,…
    C’est beau le foot.

  2. Le type doit être un habitué, ces partenaires ne se précipitent pas vraiment pour le défendre.

    D’ici à ce qu’il déboîte de la mandibule même à l’entraînement, ya pas des kilomètres…

  3. Canto étant a la retraite, son héritage boucher est passé, Chris Mavinga a repris le flambeau tout en améliorant les dégats portés.

  4. Je cherche désespérément le tacle de Gillet sur Mionnet lors d’un Nantes-Sedan en 2001, mais je le retrouve pas.
    Tout çà pour rendre hommage aux poètes disparus : Gillet, Le Guen, etc…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.