Gestechnique Van Bommelien de la police brésilienne

7

« Il l’a touchéao »

Santos contre Ceara, Neymar se prend la tête avec Joao Marcos au coup de sifflet final, ce dernier ayant volontairement marché sur le pied du baby héros. Les esprits s’échauffent, et la police intervient promptement. Jusqu’au moment ou dans un geste habituel, un policier pense juste de faire tâter sa matraque à Marquinhos. Un geste que n’aurait pas renié Moké.

7 thoughts on “Gestechnique Van Bommelien de la police brésilienne

  1. Double ironie du football :
    Le sponsor de Santos est justement Seara, comme un symbole ;
    Ceara a un club à son nom, bordel.

    Encore Neymar qui vient nous gonfler, il est vraiment partout ou ça soule lui.

    On admire le courage du policier qui court se planquer au vestiaire :D

  2. C’est pas le no. 10 qu’il fallait taper, c’est le no. 11, et il fallait bien se faire plaisir. Sinon c’est un vrai plaisir à entendre un cearense parler, ça serait un peu l’équivalent du québécois pour un francophone.

  3. Et puis finalement on voit le policier le pousser, mais on le voit pas mettre le coup de matraque :-(

  4. Neymar , en plus d’etre un petit con irrespectueux qui se croit fort , a la meme voix que taiwo… comme un symbole.

  5. Super : la vidéo la plus longue du monde est également celle où il ne se passe rien et où on ne voit rien

    Bientôt sur Youtube : Paul le Guen reste scotché 10mn sur un bouquin dont on ne connaîtra jamais le titre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.