Head Shot

Alain Roche et Arsène Wenger le supervisent.

Vous allez râler, mais ça fait marrer le service et ça lui rappelle sa jeunesse. Par contre, le service ne se permettra pas de causer euthanasie pour votre bon plaisir.

20 thoughts on “Head Shot

  1. Boom! head shot!
    Je remercie le service de me permettre d’évacuer une partie de la haine que j’ai pu accumuler hier en travaillant gratuitement pour tous ces croulants vieillards.

  2. @Savana… Perso, je n’ai pas bosser, enfin pas pu pour la simple et bonne raison que le gouvernement nous demande de bosser d’un côté et ferme les écoles de l’autre (ben oui, comme on peut choisir si on doit bosser ou non, le ministère de l’éducation a choisi son camps, et après ils vont nous faire la morale sur la solidarité).

    Enfin bref, la question n’est pas là. Ca m’a permis de me détendre aussi et, quelque part, c’est une solution sportive aux problèmes des retraites… Non ?

  3. On peut s’arrêter sur le fait que le mec se fait filmer tout seul à chier un dribble et frapper dans une cage vide à 5 mètres des buts. Porqué?

  4. Franchement il y va mollo le gamin. Faut lui balancer un vieux pointard à bout portant à ta mamy si tu veux choper l’héritage. Petite fiote va !

  5. le minot ne sait pas s’il doit s’enfuir, s’arrêter ou célébrer son but, ou son headshot, du coup il fait une espèce de combo « je pars en courant mains sur la tête » assez sympa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.