Jacques ‘Doudou’ Faty répond au questionnaire proustballe

C’est le retour des questionnaires proustballes. Après les journalistes de Vincent Duluc à Romain Del Bello, comme un symbole de crédibilité en progrès dans le milieu du football, et dans le monde de la ligain ; ce sont les joueurs qui viennent s’alonger sur le canaproust pour se livrer.

Après Ricardo (dit Rickie) Faty et Romain Danzé,et Emmanuel Imorou, nous accueillons aujourd’hui Jacques, dit Doudou, l’ainée de la fratie Faty.. Vous le connaissez sans doute un peu, wikibio aussi.

Défenseur central de métier, mais capable également d’évoluer côté droit ou en tant que milieu défensif, Jacques est à né Villeneuve Saint-Georges d’un père sénégalais (mais métis vietnamien) et d’une mère d’origine capverdienne. Il a d’ailleurs les trois nationalités (française, sénégalaise, capverdienne… mais pas vietnamienne).
Passé par le C Epinay et le CS Brétigny Football, Jacques poursuit son apprentissage en intégrant les rangs de l’INF Clairefontaine, s’imposant au passage avec la tunique bleue, avant de rejoindre le centre de formation du Stade Rennais, où, curieusement, il se construit un palmarès (gambardella, champion de France des 18 ans… Il est lancé par Coach Vahid et porte à 110 reprises le maillot rouge et noir de son coeur.
Il quitte la Bretagne en fin de contrat et tente de s’imposer à Marseille, face à la concurrence de Ronald Zubar et de Julien Rodriguez. Au bout de 2 saisons et plusieurs passages à l’infirmerie, Jacques n’insiste pas et rebondit du côté de Sochaux en tant qu’élément d’expérience dans un effectif jeune, mais qui se qualifie tout de même pour l’UEFA en 2011. Sa dernière année d’ailleurs, puisqu’il s’exile au terme de celle-ci en Turquie, à Sivaspor, actuellement 11e de Spor Toto Süper Lig.

Merci wikibio. Passons je vous prie au questionnaire proprement dit.
1. Le principal trait de votre caractère lorsque vous jouez ?
Agressif, mais sans mauvaise intention.

2. La qualité que vous souhaitez voir chez un autre joueur ?
L’intelligence

 bis et chez un(e) journaliste sportif(ve) ?
La gentillesse, et un côté naturel

3. Votre principal défaut dans l’exercice de votre métier ?
Trop vulgaire.

4. Votre rêve de bonheur footballistique ?
Être champion du monde avec le Sénégal, et avec Ricardo dans l’équipe

5. Quel serait votre plus grand malheur de joueur ?
La blessure grave, ligament croisés ou tendon d’achille

6.Êtes vous supporter (pays et/ou club) ?
Le Sénégal, Rennes qui m’a tout donné et j’admire le Barça, technique physique et intelligence de jeu.

 Si oui, quel serait votre plus grand malheur de supporter ?
Que le stade Rennais aille en Ligue 2

7. Le pays où vous désireriez évoluer ?
La Chine. Pour découvrir une culture totalement différente, une civilisation.

8. Peut-on supporter plus d’un club ?
En supporter un, en admirer d’autres.

9. Le plongeur/simulateur que vous aimez quand même ?
Non, aucun. En tant que défenseur c’est pas possible.

10. Vos journalistes sportifs favoris ?
Paganelli, il m’a pris pour des interviews sympas. C’est pas un Ménès qui cherche à augmenter sa popularité auprès des téléspectateurs.

11. Vos poètes préférés ? Dans le foot bien sûr.
Heinze. J’aime le personnage

12. Vos héros de fiction footballistique favoris ? (Si vous en avez)
Mark Landers, sa vie,son enfance. Son arrogance sur le terrain, c’est le Vegeta de Dragon Ball Z.

13. Votre (joueur) artiste favori ?
Zidane, et actuellement Hazard.

14. Vos héros footballistiques actuels ?
Pas d’idole, mais un héros d’un soir. Trézeguet lors de la finale de l’Euro 2000.

15. L’erreur d’arbitrage qui vous a fait sourire ?
Non pas vraiment.

16. Vos noms favoris de joueurs (juste les noms et leur sonorité) ?
Briand.

17. Ce que vous détestez par-dessus tout dans le foot ?
L’hypocrisie du monde professionnel et des entourages des joueurs pro.

18. Le cas de dopage qui vous fascine / intéresse le plus ?
Marion Jones, c’était un mythe qui s’effondrait. Et puis Dominique Arribagé, ça m’avait choqué et rendu triste.

19. La réforme que vous admirez le plus dans le foot ?
Faire jouer les gardiens aux pieds sur les passes en retrait. Et les 5 secondes dans les mains du gardien.
J’aime beaucoup l’avantage aussi quand c’est bien pratiqué par l’arbitre

20. Où et comment aimeriez-vous exercer votre métier pour la dernière fois ?
En Chine. Ou un autre pays que la France ou la Turquie.

21. État présent de votre esprit professionnel ?
Bien. En forme. Profitant des avantages de la Turquie, d’un environnement différent. Même si le football n’y est pas très technique.

22. Votre statistique préférée ?
La possession de balle barcelonesque

23. Faute qui vous inspire le plus d’indulgence ?
La main de Suarez contre le Ghana. Même si je ne suis pas fan du joueur.

24. Votre devise et votre devise de club préférées ?
Détermination et Propreté. « Droit au but » ça veut tout dire, et ça incarne quelque chose.

25. Si vous pouviez choisir un autre poste, lequel aimeriez vous occuper ?
Avant-Centre. Donnez de la joie aux spectateurs.

26. Quelle est votre célébration de but préférée ?
J’aime les célébrations spontanées, non travaillées, comme celle de Trezeguet par exemple.

27. Quel est votre stade préféré en dehors de celui de votre club ?
Où j’ai joué: au Parc des Princes. Sinon le Camp Nou.

28. Votre CSC préféré ?
Non, pas un en particulier. Pas fan des CSC, je suis défenseur, je compatis trop.

29. Votre occupation préférée en dehors du foot ?
La lecture. Beaucoup sur les différentes spiritualités, en tant que croyant. Et Nation nègre et Culture que j’ai lu plusieurs fois, en tant qu’Afro-descendant ça me passionne.

30. Si vous n’étiez pas footballeur , dans quel corps officieriez vous ?
Certains m’auraient vu dans le social, ou conférencier. Perso, je ne sais pas ce que j’aurais fait, j’ai toujours tout donné pour être footballeur.

 

Conclusion…
à qui voudriez-vous que ce questionnaire soit posé ? (et donnez nous le contact si vous y êtes autorisé)
Demba Ba, Moussa Sow, et Jonathan Bru.

Question Bonus de Roazh Takouer: Regardes tu toujours les feux de l’amour ?
Non, en Turquie je ne le vois pas, et je ne parle pas le turque. Avant je demandais à ma grand-mère , c’est elle qui m’avait fait regarder pour pas que je traîne dehors, mais elle est malheureusement décédée, c’est donc ma mère qui me tient au courant maintenant.

Roazh Takouer

14 commentaires

  1. Vraiment sympa le doudou, il a l’air de vraiment bien aimer le foot, même si on sent une légère pointe de regret quant au fait de ne pas avoir été avant centre. enfin il a dû mettre quelques CSC, non? ça a dû procurer de la joie à des supporters. bon, pas aux siens, mais tout de même

  2. j’ai bien aimé l’honnêteté de la 3, et la 14…même si j’aurai plutôt pensé à Wiltord. c’est lui le héro de la soirée.

  3. Mark Landers, sa vie,son enfance. Son arrogance sur le terrain, c’est le Vegeta de Dragon Ball Z.

    Superbe

  4. Sympa et reflechi, le Jacques, ca fait plaisir. Et merci pour la petite crotte de nez collee a Pierre Menes au passage…

  5. Sympa, vraiment. Un de ceux qui a pas pris le questionnaire trop à la légère.

  6. sa devise fait quand même penser à une tentative de pénétration anale. « détermination et propreté »? Vraiment?

  7. « tente de s’imposer à Marseille, face à la concurrence de Ronald Zubar et de Julien Rodriguez »

    Ça vous situe une carrière cette phrase.

  8. Vu sa passion pour Rennes, je comprends mieux l’attitude du petit frère à Nantes.
    Vegeta et MLanders se seraient sûrement chargés à la nandrolone eux aussi.
    Enfin…Victor est toujours avec Victoria Jacques, tu peux partir en Chine.

  9. Même pas un mot sur les feux de l’amour, Jacques Doudou a changé, il s’est mis à la lecture, ce n’est plus le même…vu son niveau son parcours est plutôt flatteur, dommage qu’il ne souhaite pas terminer sa carrière en France, je l’aurai bien vu au FC Renardin.

  10. C’est vraiment cool que vous fassiez le proustballe à des joueurs ! ça donne une vision vraiment différente et dans ce cas, hyper agréable de joueurs qu’on ne connaît pas plus que ça.

    Faudra lui filer des liens pour DL les Feux de l’Amour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.