Dim Dimsk a zappé la Grèce ce week-end, et ce sera probablement le cas les prochains week-ends aussi. Le temps lui manque. Et même si les Bulgares ont mal au cul, la Roumanie reste dans la Balkans académie, pour des questions de cœur (très bon film au demeurant). Cordialement.

SERBIE

Dim Dimsk aime la boue quand de belles femmes en bikini se roulent dedans. Quand il s’agit de suivre Indjija-Partizan, il apprécie moins.

Devant 3 000 spectateurs, Poleksic, le gardien des locaux relâche la balle sur un centre anodin et permet à Prince, arrivé cet hiver, d’ouvrir le score pour les noirs et blancs. Le Partizan joue aux cow-boys et Indjija les punit 20 minutes plus tard. Stojkovic, qui doit avoir de la famille à la fédé puisqu’il est toujours international, négocie mal sa sortie sur Novakovic qui n’a plus qu’à servir Davidov pour l’égalisation.

Mais comme dans tout western pourri, ce sont les gardiens de vaches qui s’imposent. A la 50ème, Iliev reçoit le ballon à l’entrée de la surface, tire un coup de fusil qui finit dans les filets sans même que le gardien n’ai pu bouger : 2-1. Enfin, à la 64ème, Miljkovic adresse un centre parfait pour prince qui y va de son doublé.

L’etoile Rouge recevait quant à elle Smederevo. Pour le premier match de Prosinecki (que Word ne connaît pas. Quelle honte !) en tant qu’entraineur, les rouges et blancs s’imposent 1 à 0, but de Cadu sur pénalty. Malgré les 18 000 fans présents pour assister au match, l’Etoile n’est pas parvenu à briller (L’équipe style).

L’unique réelle occasion pour les Belgradois se présente à la 45ème minute, lorsque Kaludjerovic perd son duel avec le gardien. Sur le corner qui suit, Ninkov s’écroule dans la surface amenant le pénalty qui permet aux gitans de s’imposer. Sur le terrain plus rien. Mais dans les tribunes, à la 66 ème minute les fans les Delije allument les fumis pour fêter les 66 ans du club, et interrompent ainsi le match pendant 5 minutes. Vivement que l’équipe soit à la hauteur de ses supporters.

Partizan 43
Etoile Rouge 38
Vojvodina 35
Rad 31
Sevojna 24

ROUMANIE

Le CFR Cluj recevait le Poli Timisoara lors de la 20ème journée de championnat. Beaucoup d’occasions de buts des deux côtés, et une victoire 2 à 1 des visiteurs, qui conservent la seconde place au classement.

Dès la sixième minute, Helder est fauché dans la surface par Panin, et permet à Ianis Zicu, on fire depuis la reprise, d’ouvrir le score. Deux minutes plus tard, ce sont les hôtes qui vont obtenir un pénalty, que va transformer Cadu. Puisqu’il était en même temps à Belgrade et à Cluj pour inscrire deux buts sur pénalty. C’est le Canadien Ricketts, entré en cours de match, qui donnera la victoire au Poli en reprenant de la tête un centre d’Axente à la 78 ème minute. Dusan Uhrin, le coach des violets reste invaincu face au CFR Cluj en 4 matches. C’était la 2ème minute L’équipe.

Le Rapid pouvait encore rêver de la seconde place, synonyme de qualif’ pour la LdC en s’imposant à Galati. L’équipe devra finalement lutter pour l’EL, puisqu’elle s’est inclinée 1 à 0. Sur une pelouse en mauvaise état, les locaux ont joué leur propre jeu. De longs ballons devant et des têtes sur coups de pieds arrêtés, de vrais bûcherons. Rien de plus logique donc, que de voir l’unique but de la partie inscrit par Pena de la tête sur coup-franc. Grosse désillusion pour les Bucarestois qui n’ont pas réussi à battre une équipe au jeu fort prévisible et peu technique. Pour ne rien arranger, Constantin se fera expulser et ratera le derby à Giulesti face aux clébards du Dinamo.

Otelul Galati 45
Timisoara 40
Vaslui 38
Rapid 33
Dinamo 33

CROATIE

Le Zadar recevait un Hajduk Split en conflit avec ses supporters. On le ressent d’ailleurs à la 45ème lorsque les visiteurs rentrent au vestiaire sous les sifflets de leurs fans pour qui un 0-0 à la mi-temps ne passe pas dans ce derby. Dès la reprise, Andric se charge de calmer la foule en exécutant un coup-franc que personne ne touche mais qui va mourir dans le but du Zadar et qui permet aux Hajdukovci de mener 1 à 0. A la 86ème minute, Ljubicic libère les siens en doublant la mise de la tête à bout pourtant. Cette victoire permet au Hajduk de revenir à 5 points, le Dinamo de Vaha ayant fait 0-0 à domicile face au Slaven dans un match d’un ennui extrême.

Seul fait intéressant à la 26ème lorsque coach Vahid court vers le banc des adversaires et gueule : « répète un peu espèce d’ordure ». Ce qui en Croatie, ne vaut même pas une remontrance de l’arbitre.

Dinamo 49
Hajduk 44
Split 33
Cibalia 31
Inter 29

11 thoughts on “La Balkany académie 2

  1. Dim Dimsk, pret ce soir pour le fight Pays-Bas-Russie en EL.
    Y a des chances que l’Ajax se fasse taper par le Spartak? Histoire de se moquer un peu de Rhinit.

  2. Merci Dim pour les nouvelles du clan balkany.

    Faudrait que je songe à faire un courrier aux dirigeants bulgares pour qu’ils se payent un championnat potable afin de figurer dans l’academy.

    Si l’ajax se fait sortir par le spartak, je siffle une rakia-gouda cul sec, alors pas de blague.

  3. @Frite
    Bien que je suive la rossgostrakh PL, je préfèrerais voir l’Ajax passer. L’essentiel étant que le CSKA se fasse Porto, ce qui semble tout de même compliqué. Et puis, je ne me permettrais pas de chambrer l’ami Rhinit. N’oublie pas qu’il connaît un paquet de gonzesses qui se déshabillent facilement.

    @Chulo
    Le problème avec la Bulgarie ce n’est pas le niveau, (le championnat serbe est tout pourri aussi) c’est que je n’y connais absolument rien. Pour quoi ne proposes-tu pas tes services à l’éditeur ? Tu seras rémunéré en putes et en whisky.

  4. @Dim

    Le problème, c’est que vu de Paris, le championnat me parait trop lointain. La rémunération en pute me plait, le whisky un peu moins (mais je suis sur qu’on peut trouver un produit de substitution, si le comité m’entend, Chulo aime bien l’havana club).

    Si un jour le service militaire bulgare me lâche la grappe, jpourrais peut-être me lancer dans un topo sur l’APFL histoire que tu puisses l’incorporer. Mais pour le moment, c’est pas prévu.

    N’empêche que je veux quand même être payé en pute et booze.

  5. @Dim
    Malheureusement, Rhinit est porté sur la MILF.
    Ce soir j’hésite encore entre regarder Ajax-Spartak ou Twente-Zenit.

  6. @Frite
    Si le temps me le permet, ça sera Ajax-Spartak pour moi.

    Je vais par contre raté CSKA-Porto. Moche.

  7. Leverkusen-Villareal à 19h ça peut envoyer, j’espère que j’aurais le temps de le mater en guise d’apéritif avant le grand match de la soirée Ajax-Spartak, bien sûr.

    PSV-Rangers, les scènes de football de ce match pouvant heurter la sensibilité des plus jeunes, il est déconseillé aux moins de 12 ans je crois.

  8. Ajax-Spartak ; CSKA-Porto ; PSV-Rangers, il n’y a pas si longtemps, cela auraient été de vrais affiches.
    Quel enculé ce Bosman…
    Désolé, j’ai bu et en plus j’écoute des vieilleries :(

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.