La Bianconero Académie note Chievo Verone-Juventus (0-0)

Michel Panini aime sa défense. C’est déjà ça.

La Juve avait l’occasion de prendre le large en tête du classement en s’imposant à Verone. En effet, la veille, l’Inter avait sombré une nouvelle fois contre Catane dans ce que les journalistes de Canal aurait appelés l’Osado : onze argentins titulaires sur la pelouse. Une quatrième défaite de la saison et le fantasme de l’électochoc qui suit le limogeage d’un entraineur aux oubliettes. Plus tard, Milan se débarassait de Palerme facilement, tandis que Naples s’inclinait face au Parme de Giovinco. Bref, la Vieille Dame n’a pas su en profiter mais prolonge néanmoins sa série d’invincibilité. Bilan : 3 victoires, 3 nuls et 12 points au classement général pour une place de co-leader avec l’Udinese.

La partità :

Match haché, déchet technique et des fautes dans tous les sens. Bref, un match de Province. Néanmois, pour tromper l’ennui, Michel s’est délecté des commentaires du stagiaire du meilleur site sportif du monde. Au programme, poésie footballistique : Après un premier quart d’heure plutôt plaisant / Les deux équipes montrent un déchet technique important / Les ratés / Succèdent au coups de sifflets. Clap, clap, clap. Michel applaudit. Le match se résume à une partie de flipper à ciel ouvert : contrôle raté, passe contrée, grand écart par ci, tacle par là, fautes, coup-franc, blessure. Rien à se mettre sous la dent pour Michel en première mi-temps, au sens figuré bien sûr. Seconde période, on ne change pas une équipe qui fait match nul. Orelsan doit tourner dans l’iPod d’Antonio Conte. Toujours le même sentiment, le plus dur est fait sur chaque action, et pourtant, une passe imprécise, un mauvais choix viennent ponctuer les offensives Bianconeri. Chiellini tente une reprise de volée. Et ouais. Stagiaire de lequipe.fr, acte II : « Les coéquipiers de Buffon ont de réelles difficultés à toucher un coéquipier dans la dernière passe. » Brandao non plus, il ne l’avait pas touchéo. Michel se fait chier royalement, alors il regarde la feuille de match. Bilan, la Juve ne parvient pas à ouvrir le score face à une défense emmenée par Bostjan César. Oui, celui de Marseille. Détenteur d’une plaque de métal dans le front après avoir reçu un coup de coude par un joueur de Metz il y a quelques années. Celui qui s’est mangé un coup de tête par Eto’o la saison dernière. Celui qui, bon, on s’en fout en fait. La fin de match se débride enfin, non pas d’allusion cette fois. Del Piero trouve le poteau, Pepe cadre sa frappe et Pirlo reste précis et précieux sur coup-franc. En tout cas, davantage que ses coéquipiers pour la mettre au fond. Ah oui, Estigarribia est entré, mais sachant qu’il n’a pas marqué un seul but la saison dernière avec les Newell’s, fallait pas attendre qu’il fasse la différence non plus.

Les notes :

Buffon (3/5) Un café, l’addition.

Lichtsteiner (1/5) Quelques montées à son actif, mais ses centres sont aussi inoffensifs que l’armée Suisse. Ah, il jouait milieu droit à Lille? D’accord.

Barzagli (3/5) La Nazionale lui fait du bien. Il a assuré en défense. Et en plus, il est classe, mais lui, ne s’épile pas les sourcils comme Adil Rami.

Bonucci (3/5) Michel est surpris mais il doit reconnaitre qu’il a tenu parfaitement son rôle. La défense a été exposée par les pertes de balles offensives, mais l’ancien de Bari a su se montrer tranchant dans ses interventions. Je vais bien, ne t’en fais pas.

Chiellini (5/5) En phase de Maldinisation. Les adversaires ne s’aventurent plus dans son couloir. De fait, il a en a profité pour apporter le surnombre devant. Bon dans l’anticipation, disponible dans son couloir. Malena Costa est sur le marché, oublies que tu n’as aucune chance, vas-y, fonces. Sur un malentendu, ça peut marcher.

Pirlo (3/5) +1 pour la classe naturelle et le danger permanent qu’il provoque grâce à ces coups de pieds arrêtés. Mais contre le Chievo, il a perdu son modjo et son match est très en deça des ses dernières performances. Pas aidé par la qualité du match ni par ses coéquipiers.

Marchisio (4/5) Le nouveau Tardelli était plutôt en jambes, mais il a fait les frais du statut d’intouchable de Pirlo en étant remplacé par Del Piero en fin de match. Avant cela, il a tenté en vain de dynamiser le milieu de terrain et de faire la décision par une belle frappe de peu à côté. +1 pour son regard azur plus troublant que celui de Mélanie Laurent.

Vidal (2/5) Trop peu de bon choix, trop brouillon. Bien savaté par les joueurs de Verone à sa décharge. Mais son activité était trop désordoné pour être efficace. De battre mon coeur, s’est arrêté pour Arturo.

Krasic (0/5) Inutile. Bon, vous voulez un dessin ? Aussi inutile qu’une analyse socio-philosophico-footballistique d’Alain Finkielkraut après la main de Thierry Henry contre l’Irlande. Bon, si vous ne lisez pas, Miche vous la donne version Loulou : Aussi inutile qu’une troisième couille.

Pepe (1/5) Inutile donc transparent. Ou transparent donc inutile. Une frappe cadrée en deuxième mi-temps, c’est déjà ça. Un centre pour Ale, qui frappa le poteau, aurait pu sauver sa partità et « pis c’est tout ».

Vucinic (0/5) Aussi déterminant que le report des voix de Jean Michel Baylet au second tour d’une primaire socialiste. Et soudain, tout le monde me manque.

Les remplaçants :

Giaccherini (n/n) Il a eu la lourde tâche de succeder au fantomatique Krasic. Emanuele s’est mis en évidence par quelques feintes et une frappe soudaine dans la surface hors-cadre. Puis, pas grand chose. Un claquage, une sortie en larmes. 23 minutes sur le terrain. Inglorious Basterd. Rideau.

Del Piero (n/n) Une fébrilité inhabituelle dans la surface sur une belle passe en profondeur de Vidal, tel un Jean-Claude Dusse au moment de conclure avec Mélanie Laurent. Puis, une tête qui s’écrase sur le montant gauche du gardien dans l’action qui suit. A part ça, bien placé sur sa ligne de but pour dégager un ballon chaud en fin de match. Bref, il avait tout pour être le héros de l’après-midi…

Estigarribia (n/n) Il Cinese, première. Marcelo a remplacé le malheureux Giaccherini à la 80e. Quelques dribbles, un centre bien fouetté pour Il Pinturicchio. Michel espère qu’il sera le David Silva du pauvre de la Juve.

Remarques importantes :

– Michel invite les lecteurs à retrouver la filmo de Mélanie Laurent citée tout au long de cette académie.

– Miche n’a pas compté combien de fois il a cité Mélanie Laurent dans cette académie en vue du challenge instauré par Max Gallo-Bossi. Faites les comptes.

– Max Gallo-Bossis aime Mélanie Laurent, c’est indéniable. Mais Michel è innamorato di Zaira Nara, jetez un coup d’oeil les coquins ici.

– Michou se félicite d’avoir des lecteurs assidus, et des amis virtuels de qualité comme dirait mon ami Luis sur son profil Facebook. Pour les nouveaux, n’hésitez pas, c’est aussi par là.

– Baci à Dudu, ce bel ami. A El Piojo, dont Michel raffole pour ses analyses virulentes sur l’état du football actuel. A Claude Peze, parce qu’il mélange du Coca et du Sky dans ses Chocapic. A Max Gallo-Bossis qui étale ses goûts féminins sur le net. A Cesc-Miguel-Pessimistic Boudet parce qu’il connait Jean-François Pérès. A Loulou, Romain, Erwann, Atmane, Djib-Simon Locatelli, Florian, Johann Crochet qui supporte l’AS Roma, Zack, Kevin, Marinette, Jean Colère, Just-Wide et tous les autres académiciens, lecteurs et amis virtuels que Michou a oublié de citer.

– Enfin, Daniel Riolo, parce qu’il lui a envoyé gratuitement un livre dédicacé.

– Avis aux lecteurs : Michel répond à toutes vos questions, mieux que Difool, alors ne soyez pas timides.

Michel Panini.

Michel se la pète avec son carnet d’adresse digne de Damien Comolli, mais il vous file les images, alors

11 thoughts on “La Bianconero Académie note Chievo Verone-Juventus (0-0)

  1. Quel bel homme ce Michou. Bravo.

    Beau carnet en effet, mais Damien possède les adresses de Bouba Sanogo et de Kevin Mirallas lui.

  2. Roland :

    C’est des salauds, Michel deteste Comolli, on en a déjà parlé en plus sur fessebouc. Mais la vanne était marrante.

    Au fait, Postiga aussi se met à planter des retournés, après Bergessio qui bon avec Catane… Comme un symbole.

    Perfettu :

    http://www.facebook.com/media/albums/?id=101726000635#!/photo.php?fbid=10150280531925636&set=a.10150280432895636.345997.101726000635&type=3&theater

    http://www.facebook.com/ZairaNara1?ref=ts#!/photo.php?fbid=10150328966305636&set=a.10150321958125636.354828.101726000635&type=3&theater

    Guapa.

  3. ça frétille dans mon slip. Voir son nom cité autant de fois, ça m’émoustille. Sinon, le Michel a volé quelques une des phrases de ma dernière acad’. Heureusement que tu es un bel homme. Le Challenge Mélanie Laurent n’a pas été battu. Max Gallo-Bossis peut aller dormir sur ses deux oreilles.

  4. Max Gallo-Bossis :

    Volé est un bien grand mot. Michel a rendu hommage à sa filmographie par un art du placement de citation sans égal.

  5. @Michou : j’avais bien compris la vanne, mais je pensais qu’elle venait de toi.

    Sinon, dans le même style que les résurrections de Bergessio et Postiga, Mirallas plante but sur but en Grèce aussi. 4 buts en 61 matches avec les Verts, 14 buts en 30 matches la saison dernière.

    De là à voir une malédiction qui plane sur les attaquants à Geoffroy Guichard, et qui fait que seul Aubameyang est capable de marquer…

  6. @ Roland

    ‘Fin, concernant Mirallas ça reste la Grèce… T’as que des joueurs de niveau Ligue 2 là-bas. Modesto, Abdoun, des Sud-Am’ tombés du camion…

    C’est pas une malédiction, je reste persuadé que Bergessio avait sa place en L1, mais en raison du championnat, du style de jeu des entraineurs et surtout de Galtier, bon bah faut pas s’étonner.

    Et Aubameyang avec son étoile dans les cheveux, sa dentition de cheval et sa coupe de Tektonik au lisseur… Il a fait forte impression dans le CFC dimanche.

  7.  » Seconde période, on ne change pas une équipe qui fait match nul. Orelsan doit tourner dans l’iPod d’Antonio Conte. » Ha ha ! Énorme.

  8. La Merguez aime. Et a compté 5 Mélanie Laurent au passage (avec autant d’érections)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.