La Blaugrana académie note Séville-Barcelone (1-1)

C’est le FC Séville, 8ème, qui accueille le leader de la Liga pour le compte de la 28ème journée sur la pelouse du Sanchez Pizjuan. 36 points séparent les deux équipes et les sévillans se battent toujours pour une place en Ligue Europa.

Des trombes d’eau se sont abattues sur Séville depuis 2 jours mais, à 2 heures du coup d’envoi, la pluie a cessé. Comme quoi même les nuages prennent une pause et ont envie de voir le Barça jouer.

Manzano bazarde son 4-4-2 habituel pour faire place à un 4-5-1. Le départ de Luis Fabiano en est peut-être la cause. Ou bien la peur peut-être. Les cadors sont en tout cas tous là, des joueurs les plus techniques comme Capel ou Navas en passant par les charcutiers de service comme Medel, Caceres ou Alexis, le FC Seville est au grand complet.

Pep Guardiola ne s’accorde pas de turnover et, par conséquent, aucun repos à ses joueurs. Seul Puyol manque toujours à l’appel du onze-type, pour une blessure qui devait à la base durer 15 jours. Cinq semaines plus tard, le capitaine est toujours absent.

La compo de l’adversaire :

Entraineur : Gregorio Manzano

Javi Varas – Alexis – Fazio – Caceres – Navarro – Medel – Zokora (remplacé par Kanouté) – Capel (remplacé par Perrotti) – Rakitic – Navas – Negredo (remplacé par Romaric)

Les buts :

30ème : sur une superbe ouverture d’Iniesta dans le dos de la défense, Alves, après un appel dont lui seul a le secret, contrôle du droit puis passe du gauche à hauteur pour BOJAN qui roule, se vautre, tombe puis pousse la balle au fond des filets. Jesus est surement dans le stade. Ah ben oui il est sur le terrain.

48ème : effectivement Jésus est sur le terrain. Sur un enchainement collectif Negredo s’infiltre dans la surface puis se déplace sur la droite sous le pressing d’Alves et de Valdes mais l’espagnol centre sur la tête de NAVAS, seul, qui égalise.

Les notes :

VALDES /3 : sa sortie sur le but de Negredo n’était pas indispensable, mais il s’est bien rattrapé en fin de rencontre en sortant du pied la frappe de Navas.

PIQUE /1 : voilà il n’est officiellement plus le meilleur défenseur du monde. Abidal, Nesta, Subotic, Chiellini, Puyol, Vidic ? Qui pour lui succéder ? A moins que ce dernier ne décide de se sortir les doigts du fiac, mais vite alors parce que Tonton Carles revient bientôt. Pour ma part la place de Shakiro est désormais sur le banc de touche.

ABIDAL /5 : rien que pour sa Abidal funny (incredible) pass il mérite la note maximale. Mais s’il n’y avait que ça…

ADRIANO /2 (remplacé par MAXWELL à la 75ème) : toujours le même problème au niveau de la qualité de ses centres, aussi foireux que ceux de Bacary Sagna en mode Equipe de France. Son retour au bercail ne fût pas une réussite. Il faut dire que quand on a le Jesus en face de soi, ça n’inspire pas une très grande confiance.

ALVES /4 : toujours ces satanés appels de balles qui flinguent l’alignement de la défense adverse dont un qui a fini par payer, conclu par une énième passe décisive. Le point noir de la soirée : il laisse Navas seul sur le but andalou. D’un autre côté où était Piqué?

BUSQUETS /4 : toujours présent quand il faut couper les trajectoires des passes adverses, il était en première période au marquage de Rakitic qui n’a pas touché beaucoup de ballons. Séville ayant adopté son schéma classique passant par les ailes en seconde période, Sergio s’est alors muté en premier créateur de l’équipe, ce qu’il sait parfaitement faire. En même temps Sergio sait tout faire.

XAVI /3 : il a temporisé quand il le fallait et distillé les caviars dans le bon tempo. L’enchainement des matchs qu’il a subi depuis quelques semaines l’oblige à jouer avec le frein à main et à en garder sous la semelle. Il choisit ses matchs et il a bien raison.

INIESTA /3 : sa praline sur la barre aurait mérité meilleur sort. Le Don semble petit à petit retrouvé son meilleur niveau depuis maintenant 2 semaines. Précieux dans la conservation et dans son positionnement de faux numéro 10 qui va transperser la défense, son ouverture sur le but de Bojan est fabuleuse.

PEDRO /NN (remplacé par BOJAN à la 13ème) : incertain avant la rencontre, le petit asturien a obligé Guardiola à tranformer son MVP en MVB. Moins classe…

VILLA /2 (remplacé par KEITA à la 85ème) : des appels à contre-temps et des frappes quand il y a la place de faire la dernière passe, El Guaje a joué à l’envers, comme très souvent en ce moment. On aurait dit qu’il disputait sa première rencontre sous les couleurs de Barcelone.

MESSI /3 : son coup-franc en début de match refusé pour une faute de Busquets dans le mur était un bijou. Scandale! Complot! A mort l’arbitre! Arsène… euh Pep, pardon, doit intervenir publiquement et demander des excuses immédiates de la part du FBI. Non je rigole. Sa tête sur la barre en fin de première période était belle. Il a joué trop bas à mon goût ce qui laisse Villa un peu esseulé à la pointe de l’attaque.

Remplaçants :

BOJAN /4 (remplace PEDRO à la 13ème) : allez soyons pour une fois indulgent avec le petit. Il marque un but que même Zlatan aurait mis au fond mais il fallait être là au bon moment. Reste que dans la rotation du ballon, le petit n’est pas au même niveau que les autres. Pourtant il en a vu défiler des cadors : Henry, Eto’o, Villa. Ca ne suffit apparemment pas.

MAXWELL (remplace ADRIANO à la 75ème) : quel soulagement de ne plus voir son nom dans le onze de départ. Prochaine étape : l’équipe réserve.

KEITA (remplace VILLA à la 85ème) : un changement trop récurrent à mon goût et totalement inutile.

Des occasions en veux-tu en voilà pour les barcelonais, surtout en seconde période. Les montants ont bien aidé les sévillans à tenir le match nul sans oublier la grosse prestation de leur gardien Javi Varas.

Les catalans ne compte désormais plus que 5 points d’avance sur le rival madrilène qui s’est imposé face à l’Hercules. La marge d’erreur devient de plus en plus mince.

Prochain match samedi avec la réception de Getafe.

8 thoughts on “La Blaugrana académie note Séville-Barcelone (1-1)

  1. Une blessure qui « devait durait » 15 jours !? C’est la plus violente !
    Sinon que penses-tu de Villa à Barcelone ? Bon choix ? Sacrifié ? Habituel pour l’avant-centre post-Eto’o ?

  2. Salut Hristo

    T’es Généreux avec Bojan je trouve parce que le nombre de contrôle que monsieur foire… J’ai cru voir un joueur de ligue 1 perdu au Barça.

    D’ailleurs, j’ai bien cru qu’il n’allait pas mettre son but et se prendre les pieds dans le tapis comme il le fait si bien. Je doute de plus en plus de ses capacités et pourtant je l’aimais bien le petit.

    Mon coup de gueule concernera Gerard, qui maintenant c’est officiel Joue comme un gros beauf !

    Avis aux supporters blaugrana, si vous croisez une petite blonde, plutôt pas dégueu et qui s’accroche aux bras d’un grand dadet, prière de la kidnapper et de la renvoyer en Colombie ou chez l’oncle SAM faire un tour si j’y suis et qu’elle nous rende Piquenbauer.

    Trop, c’est trop, je demande le retour de Poupou (Faites fonctionner la boite à pharmacie puisqu’il y en a une bordel) pour l’associer au ver de terre  » earthworm jim  » abidal.

    Mise à part ça, brulons l’arbitre de ce match pour sa superbe perf’ (Et je parle même pas du but de messi injustement refusé) et lynchons les sévillans à coup d’émission de valerie damidot pour leur agressivité.

  3. >aleksson
    Où vois-tu une faute?
    Eto’o, dans la deuxième partie de saison de sa dernière année au Barça, évoluait à droite. Messi était en pointe et Henry à gauche.

    Là on retrouve un peu ce système sauf que Villa est à gauche. Mais si tu regardes attentivement les matchs de Barcelone, tu te rends compte que les 3 de devant n’ont pas de rôle prédéfini, ça bouge dans tous les sens mais ils ne sont pas fixés à un poste précis.

    Mais il est vrai que quand il a signé je me suis dit qu’il jouerait en pointe. Messi est plus dans ce registre, et quand on voit que le ratio de l’argentin est en moyenne de un but par match, on ne peut pas donner tort à Guardiola.

    >Chulo
    C’est vrai que Bojan n’est pas transcendant dans le jeu. Mais on le place en 9 et il marque.

    Quand à l’arbitre, on le connait tous…

    >Hugog
    Merci pour cette bonne tranche de rigolade

  4. Bon, c’est pas tout, mais Séville, déjà avant cette rencontre, avait un goal average négatif. Barcelone n’est même plus foutu de battre une de ces équipes locales incapables de marquer plus qu’elles n’en encaissent?

    Si vous voulez pas e Bojan, n’hésitez pas, on vous l’échange volontiers contre un Denilson (on aurait bien voulu l’échanger contre Bendtner, mais il y a des pigeons qui veulent payer 15M)

  5. >JCS
    C’est quand même une équipe qui a gagné autant de compétitions européennes sur les 5 dernières années que le club que tu supportes dans toute son histoire.

    Tu aimerais Bojan? Après Fabregas et Toral? Sachant que Wenger veut aussi Victor Vasquez? Dis-moi Jean-Claude le vestiaire des Gunners va commencer à sentir sérieusement les tapas et le sofregit. T’as pas peur des bruits et des odeurs?

  6. Bojan ça peut pas continuer comme ça, il est nul a chier franchement… Et il ne veut pas être prêter ailleurs c’est ça le pire …

    Quant a Piqué j’ai lu que Shakira était partie en tournée, visiblement elle lui fait aussi des effets par longue distance ^^

  7. Mes sincères condoléances pour l’absence d’Abidal jusqu’à la fin de la saison, un grand noir qui s’affirmait comme le patron de la défense qui se retrouve out jusqu’à la fin de la saison ça me touche…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.