La Blaugrana académie note Villarreal-Barcelone (0-1)

Hristo va tranquillement retrouver son titre à ce rythme-là.

Finies les rencontres internationales en plastique Ukraine-Féroés ou Autriche-Islande et place enfin, après cette trop longue trêve de quinze jours, à la Liga avec un vrai choc à l’affiche où le troisième Villarreal reçoit le leader Barcelone pour débuter un marathon d’avril qui s’annonce pour le moins « caliente ». En plus de cette rencontre, Le Barça devra se déplacer à Madrid pour disputer un premier Clasico comptant pour le championnat puis affrontera à nouveau le Real en finale de la Copa del Rey. Entre temps bien sûr, les catalans disputeront leur quart de finale de C1 face au Chakhtior.

Garrido, fidèle à sa mentalité de jeu offensive, aligne son 4-4-2 habituel. Difficile de sortir un joueur ou deux de cette équipe tant la qualité de l’effectif est bonne. Mais Valero, Rossi et Cazorla sont, à mon avis, au-dessus du lot dans ce collectif parfaitement rôdé.

Guardiola doit composer avec les survivants qu’il a à sa disposition, Puyol, Abidal, Pedro étant toujours blessés et Xavi suspendu. Busquets est replacé dans l’axe de la défense aux côtés de Piqué, le trident inédit du milieu de terrain est composé de Mascherano, Keita et du jeune Thiago. La ligne d’attaque, quant à elle, est formée de Villa, Iniesta et Afellay, enfin titulaire. Messi, victime d’une « lésion musculaire » est ménagé.

La compo de l’adversaire :

Entraineur : Juan Carlos Garrido

Diego Lopez – Marchena (remplacé par Cani), Rodriguez, Musacchio, Catala – Valero, Soriano, Cazorla, Perez Martinez – Ruben (remplacé par Nilmar), Rossi

Les buts :

66ème : sur un corner frappé par Alves, Busquets, au premier poteau, dévie pour PIQUE au second qui enchaine amorti poitrine / volée du droit pleine lucarne. « Ptdr » comme disent les jeunes.

Les notes :

VALDES /5 : un un-contre-un gagné face au virevoltant Rossi et une parade sur une frappe de ce dernier en première période. Et puis à la 85ème, sur une frappe de Cazorla à bout portant, il effectue la parade de l’année qui offre les 3 points aux azulgranas. Le meilleur gardien espagnol est bel et bien Catalan. En plus de cela il a pris le carton jaune qu’il fallait pour remettre le compteur à zéro pour le Clasico. Capitaine d’un soir, bonsoir.

PIQUE /3 : Rossi lui a fait très mal en première période se procurant deux occasions nettes en se jouant de l’Espagnol. Mais l’Italien, contrairement à Shakiro, n’a jamais mis la balle au fond. Un but, d’ailleurs, qui sauve sa prestation quelque peu inquiétante. Son manque de vitesse est préoccupant, qui plus est lorsque Puyol n’est pas à ses côtés.

BUSQUETS /3 : lui aussi a pris intelligemment un carton jaune qui le privera du match contre Almeria et qui lui permettra de disputer le Clasico. Positionné aux côtés de Piqué au coeur de la défense, on sent vraiment qu’il dépanne et rien de plus. Lent et pas très à l’aise, vivement qu’il retrouve son poste de prédilection. Le seul souci, c’est que la place est prise. Dilemme pour Guardiola.

ADRIANO /4 : a définitivement placé Maxwell sur le banc de touche, ce qui n’est pas fait pour me déplaire. Son apport offensif n’a rien à voir avec celui de son compère brésilien. Il déborde et centre ou repique à l’intérieur puis frappe du droit. Le magnifique latéral sévillan est enfin de retour. En prime, une dédicasse en fin de rencontre à son compère français Abidal sur une tête-ras de terre otarienne. Des errements défensifs à souligner tout de même mais n’est pas Daniel Alves qui veut.

ALVES /3 : quand on parle du loup on en voit les tatouages, la barbe et la boule à Z, tout en style. Le Brésilien a prolongé il y a deux semaines son contrat jusqu’en 2015, merci petit Jésus, merci Rosell et merci Mme Alves paraît-il. Pour ce qui est du match, le plus Catalan des Brésiliens s’est contenté de jouer à l’essui-glace sur son côté droit et a couvert les boulettes de Piqué. Un match quelconque pour Dani, une prestation exceptionnelle pour un joueur lambda.

MASCHERANO /5 : a fini le match avec de la chaux sur les genoux, de la terre sur le front et des brins d’herbes entre les dents, vestige de son passage par les championnats anglais et argentin. Le capitaine de l’Albiceleste n’en finit plus d’impressionner à chaque titularisation. J’ai souvent critiqué son manque de toucher balle au pied mais force est de constater que le bougre a progressé à vitesse grand V dans ce compartiment de jeu : il ne râte plus une passe et se permet même deux ou trois transversales. Muy bien amigo.

THIAGO /4 : plutôt culotté de la part de Guardiola de titulariser un joueur de la réserve pour un des matchs le plus important de cette fin de saison. Le brésilo-hispano-italien n’a pas déçu. Du haut de son 1m75 il a multiplié les gestes techniques et les passes dans la course comme ses aînés du centre de formation le font tous les week-ends. Cela n’a pas duré 90 minutes certes mais il a tenu la dragée haute aux milieux de terrain adverse dans l’entrejeu barcelonais. Il sera l’an prochain un joueur à part entière de l’équipe première et quand on compare sa prestation et celle de Cesc face à Blackburn, on sait que les 50Me annoncés pour renforcer l’équipe cet été ne serviront pas à rapatrier le catalan au bercail.

KEITA /1 (remplacé par MESSI à la 50ème) : m’acharner sur ce joueur me fatigue au plus haut point, et surtout quand j’entends à droite à gauche « Non mais c’est un bon joueur », «il fait l’effort » ou encore « il se donne à fond ». Ceux qui sortent ce genre d’arguments m’exaspèrent encore plus que le jeu du malien. Alors ok il est généreux mais qu’il aille courir des marathons ou jouer à Evian-Thonon alors. Je persiste et signe : ce joueur est une plaie dans cette équipe.

INIESTA /3 : positionné sur le côté droit jusqu’à l’entrée de Messi, puis replacé au milieu de terrain pour enfin finir à droite, si j’avais été à sa place j’aurais posé una galettas depuis belle lurette. Je l’ai senti perdu de la 1ère à la 90ème, ne sachant jamais où se placer. Mais le diablotin a plus d’un tour dans son sac et a compensé par son bagage technique insolent.

AFELLAY /2 (remplacé par JONATHAN à la 85ème) : c’était le match parfait pour flamber : un adversaire de très bon niveau, un onze-type remanié de la part de Guardiola sans les joueurs cadres pour ne pas éclipser le hollandais, il fût placé à son poste de prédilection mais ça n’a clairement pas suffit. Trop hésitant, pas assez tranchant, sans initiative, imprécis dans ses passes et dans ses centres, c’est fort dommage car le train de la titularisation ne repasse pas deux fois surtout quand on n’est pas canterano.

VILLA /2 (remplacé par BOJAN à la 70ème) : El Guaje est devenu cette semaine le meilleur buteur de l’histoire de la Roja en inscrivant ses 45 et 46ème buts (en 73 sélections) face à la République Tchèque battant ainsi le record de Raùl de 44 buts en 102 sélections. Après Kluivert et Henry il devient donc le troisième joueur à inscrire son nom tout en haut du tableau des topscorers de sa sélection sous les couleurs du Barça. Et ce match contre Villarreal alors? Alors rien, MaraVilla a décidé de briller uniquement en sélection.

Remplaçants :

MESSI (remplace KEITA à la 50ème) : bizarrement l’argentin n’a pas rendu une copie extraordinaire mais son entrée en jeu coïncide parfaitement avec le regain de forme des azulgranas. Son aura a pris le pas sur ses gestes techniques approximatifs. A moins que ce ne soit la sortie de Keita qui a tiré l’équipe vers le haut.

BOJAN (remplace VILLA à la 70ème) : Bo-qui??? Bo-quoi??? Cada dia te quiero menos, Bo-qui? Bo-qui? Bo-qui? Bo-quoi? Cada dia te quiero menos…

JONATHAN (remplace AFELLAY à la 85ème) : la génération 90 de la Cantera est un excellent cru. Merci Pep.

Avant le coup d’envoi de cette rencontre et au vu des circonstances (Equipe bis, défaite du Real, force de l’adversaire), j’aurai tout de suite signé pour un 0-0 tout pourri au Madrigal.

Mon souhait n’a pas changé après une première période dominée par les yellow submariners grâce au pressing de ses quatre joueurs offensifs empêchant les relances des défenseurs catalans.

Mais l’entrée en jeu de Messi a tout changé. Iniesta descendu d’un cran, Keita enfin hors du jeu, Barcelone a finalement trouvé la faille sur son (seul?) point faible, un coup de pied arrêté, après avoir multiplié les offensives sur les cages de Diego Lopez.

Une victoire mes que précieuse qui offre huit points d’avance aux catalans et va permettre de relâcher la pression sur le championnat et se concentrer sur la C1 et le Super-Clasico.

Campeone ! Campeo… Pardon. Ne vendons pas la peau du moine avant d’avoir tué la mousse mais la dégustation de brochettes de meringues grillées approche à grands pas. Miam miam.

Un grand merci aux madrilènes pour m’avoir offert une bonne tranche de rigolade en me rendant dans la section « résultats » du meilleur site français de l’univers. Ahahah le Sporting, excellent, ohohoh! Merci, merci, merci José, je n’avais pas autant ri depuis juin 1972 lorsque Tonton Ivan avait fait semblant de prendre Maman en levrette lors d’un repas où la famille s’était réunie pour fêter le 50ème viol de Papy Igor. Mais avec le recul, je me demande s’il faisait vraiment semblant, j’ai huit frères et soeurs il faut dire.

Prochain match mercredi en Ligue des Champions, face au Chakhtior.

14 thoughts on “La Blaugrana académie note Villarreal-Barcelone (0-1)

  1. Le coup du carton jaune était tellement prévisible que l’arbitre aurait pu innover en faisant jouer plus longtemps.

    Je te trouve sévère avec Afellay, c’est la première fois qu’il ne joue pas exclusivement en retrait, un match encourageant pour lui.

  2. Omario: Le pire c’est que Valdes a juré après le match qu’il ne voulait pas prendre de jaune…

    Hristo :
    D’accord dans l’ensemble. L’axe central des catalans manquaient un peu de vitesse mais heureusement les latéraux ont bien couvert quand il le fallait (très bon Adriano je trouve) et puis il y a eu l’excellent Valdes.
    Keita : Dire qu’il est une plaie c’est un peu dur…il dépanne quoi.
    Iniesta : Il devait jouer 3ème attaquant…moi je l’ai rarement vu dans cette position. Je l’ai vu plus à la création au milieu de terrain. Il avait clairement pas compris son rôle mais comme tu l’as dis sa technique compense.
    Affelay : un peu de clémence oui Omario mais Hristo a raison il b’aura pas souvent sa chance de briller…il faut montrer plus.
    Villa : Là j’ai pas compris ! Pouquoi lui mettre 2 !!!??? On s’en fout qu’il cartonne avec l’Espagne, c’est bien pour lui mais pour le Barça ? Il faut être honnête il a été nul à chier ! O ! C’est la note qu’il mérite. Il a quasiment pas touché un ballon !

    Je finis avec Thiago Alcantara : EXCELLENT le jeunot ! Ca fait des lustres que je pense que ce type est un joyau. Il n’a que 20 ans et il a une technique bien au dessus de la moyenne. A bien des égards il me rappelle un peu Ronaldinho (regardez bien sa conduite de balle et ses passes à l’aveugle…). Hristo tu as bien fait de faire un comparatif avec Fabregas car il est complétement stupide de verser 50M d’euros pour ce type alors que dans vos rangs vous avez à la fois le successeur de Xavi et de Ronaldinho ! Ce serait bête de faire encore une connerie style acheter Ibra contre Eto’O + 40 millions…et en plus ya Jonathan si ça suffit pas et toute l’équipe B qui cartonne même !

  3. tu mfais flipper avec tes histoires de repas de famille Hristo
    Cela dit je partage ta tranche de rigolade, je n’ai qu’à 4 reprises pu savourer avec une telle intensité les insultes et autres polémiques sans fin du site Marca.es, rubrique commentaire…(les 3 autres fois furent lors du 2-6, lors de l’Alcorcón et lors du 5-0).
    Reste une improbable (?) défaite du Madrid contre Tottenham an C1 et cette semaine sent l’acool à plein nez.
    Oui, il faut se trouver des excuses.

  4. >Omario
    Afellay… mouais… il ne m’a pas encore convaincu une seule fois. Ensuite c’est vrai qu’il a réussi 2 ou 3 centres qui n’ont pas trouvés preneur, mais à part ça?

    >Sebastian
    Concernant Iniesta, il jouait au poste où Messi joue d’habitude, en espèce de « neuf électron libre et demi ». Le gonze est pourtant polyvalent…
    Sur Villa je t’accorde qu’il n’a rien fait, je l’ai même souligné, mais il n’a pas non plus mis un CSC ou râté une occasion immanquable.

    >Benji
    Crois-moi, mes repas de famille sont tous mythiques. Un jour je narrerai le dernier en date où Papy nous a enseigné à tous pendant le trou normand la fameuse « cheville de Pleven » en compagnie d’une dizaine d’enfants tamouls qu’il avait importés pour l’occasion.
    Improbable défaite face à Tottenham pour les madrilènes? Je n’en mettrai pas ma main à couper.

  5. « quand on compare sa prestation et celle de Cesc face à Blackburn »
    C’est petit, il était de retour de blessure :p.
    M’enfin bon, si vous en voulez plus je vais pas me plaindre.

  6. Lol Keita qui dépanne, on aura tout entendu! Maintenant quand un joueur sert à faire le nombre, et rien que le nombre, on dit qu’il dépanne! Il faut quoi pour dire qu’il est nul qu’il plante des CSC, et provoque X pénaltys? Faut arrêter autant j’apprécie la personne, mais le joueur est devenu horrible!
    Sinon pour Affelay, je pense qu’il sera de nouveau titulaire, car bizarrement Pep à l’air de l’apprécier… enfin c’est mon impression. Et puis comme dit plus haut, il à l’air de mieux comprendre le jeu du barça, et d’être un peu plus à l’aise, pour moi, il va finir par nous impressionner!

  7. Kakci te Hristo (Comment vas tu ?) ?

    Comment as tu fait pour voir le match. Ces abrutis de canal ont mis un foutu match de rugby à la place.

    Pasillo, pasillo, pasillo… oui je sais je m’enflamme un petit peu mais pourquoi pas. Avis à ceux qui aiment les calculs, ya t-il moyen que les pep boys puissent avoir une haie d’honneur au Bernabeu ???

  8. Gijon vs Mourinho : la réponse du berger à la bergère + Alcantara qui va peut-être faire oublier la folie Fabregas à 50 M€ + les repas de famille du señor Hristo + la spéciale Gipsy Kings dédiée au chiquito Bojan, mmhhh oui, quel bon weekend, quelle bonne acad’ !!!
    Merci à tous !

  9. @ Chulo
    Si on bat Alméria avant de gagner à Bernabeu et même si le Real perd aussi à Bilbao juste avant, au soir du Clasico que nous aurions remporté, nous aurions 14pts d’avance sur les merengues à 6 journées de la fin (18pts en jeu, tu t’en doutes).
    Donc, aucune chance de voir Ramos et cie nous offrir un pasillo au San Beu’.
    Dommage, mais je me satisferait très bien d’un triplé Liga/ CDR/ Champions League !

  10. >Hugog
    Bien sûr la comparaison est délicate mais le petit espagnol m’a convaincu sur 90 minutes chez le 3ème du championnat. Cesc, c’est un joueur que j’aime beaucoup mais son match référence cette année c’est quoi?

    >Chulo
    Salut!
    T’as du sang bulgare dans les veines toi aussi?
    Sinon j’ai bien regardé le match sur Canal sport après le derby rugby, il y avait une demi-heure de décalage (comme trop souvent).
    Et pas de pasillo possible comme le dit Oxianus, enfin pas contre le Real, c’est bien dommage.

    >Oxianus
    Le triplé va être très compliqué, notamment en C1. Le barça est tombé dans la partie de tableau la plus difficile à mes yeux. D’abord le Chakthior, ensuite la possibilité de tomber sur Tottenham… des équipes qui savent jouer au ballon.
    Cette campagne de C1 ne m’inspire guère.

  11. Hristo,
    Je partage tes craintes pour la C1, ces ukrainiens sont notre bête noire dans cette compétition.
    Mais ils n’ont rien d’insurmontable si notre triplette MPV revient d’attaque et si Pupu revient tout court (toujours pas dans le groupe à Villareal…), ce qui fait beaucoup de « si » et c’est là que le bât blesse…
    Et oui, le Real peut se faire cueillir par Tottenham. Je préférerais tomber sur les madrilènes en 1/2 (si on y est, donc), eux au moins on est sûr de savoir comment les prendre contrairement aux Spurs (le peu que j’ai vu d’eux, ils jouent vraiment bien, des mecs rapides et techniques dans un très bon collectif, pas comme le réal quoi).
    Et puis ça nous ferais pas mal de clasico !
    Bon, les jours à venir risquent d’être un peu tendus pour le Barça…
    Vivement mercredi pour les premiers éléments de réponse.

  12. yup yup, franco-bulgare, alors quand t’as mentionné Pleven, ça n’a fait que confirmer mes soupçons.

    Décidément, je ne rencontre toujours pas de bulgare supporter du real.

    Pour le pasillo, c’est bien dommage. J’aurais surement eu la trique de la décennie en voyant les grosses meringues, surtout les bouchers pepe et ramos, devoir l’effectuer au Bernabeu.

    Comme Oxianor, je signe tout de suite si l’équipe nous refait le triplé.
    Mais je partage l’avis de Hristo, ça risque d’être très très dur. L’accumulation des matchs, la shakira qui vide Piquenbauer et qui le transforme en vulgaire Civelli, et pour finir un banc de touche aussi profond que le portefeuille des gros membres, ça va compliquer la tâche du Pep.

    Mais bon qui sait. Si on réussi à cloner les organes de Dani alves, l’équipe sera imbattable.

    Rosell, laisse tomber le Cesc et investi dans la recherche. Le clonage d’alves, c’est l’avenir.

  13. Il me semble que tu m’avais déjà parlé de tes origines slaves, ma mémoire me joue des tours.

    Quant à la C1, on va être vite fixé demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.