La Blues académie note Angleterre-Slovénie

Adam Smith ne craint ni ne méprise l’adversaire

Première information : l’Angleterre est qualifiée pour les 8e de finale, et vu le parcours en poule, ce n’était pas chose acquise avant ce match, ni une évidence après celui-ci ! Deuxième information : elle sera opposée à l’Allemagne en 8e. Les Anglais ont tenu la 1ère place jusqu’ à la fin de leur match mais les Américains ont ouvert ensuite la marque contre l’Algérie.

Après les trois premiers matchs des deux équipes, difficile de savoir qui l’emportera. Tout le monde s’est extasié sur l’Allemagne après son match contre l’Australie, mais l’ensemble a finalement été aussi laborieux pour les Allemands que pour les Anglais.

Dans la série « un jour, un consultant », Canal + a offert à ses téléspectateurs Patrick Vieira hier. Pas forcément plus mauvais que les autres, mais surtout une voix qui a bercé Adam. Et ça n’a pas raté. Adam ne se souvient de rien de ce qui s’est passé entre la 40e et la 50e. Heureusement, il y avait la mi-temps au milieu et Adam, même s’il ne peut être que solidaire du mouvement du Mad Professor, vous propose ses notes (parce que bon y a l’intersaison tout ça et les places sont chères pour les académiciens …).

James 0 (ou 3 si Adam est  objectif) : Tout ce qu’il a fait, il l’a bien fait. Pas une petite faute de main, pas un relâchement de ballon, pas une sortie ratée. Ce n’était pas le grand David James qui était dans les cages hier mais une pâle copie de celui que l’on voit dans le championnat anglais. Adam est très déçu, d’autant plus que s’il avait pris un but, cela aurait peut-être un tantinet débridé ce match et obligé les Anglais à marquer un second but.

Johnson 3 : Milner et lui ont très bien combiné sur le côté droit anglais. Il a su monter à bon escient avant d’attendre patiemment la fin du match et de se forcer à rester défendre. Johnson est une des vraies satisfactions des matchs de poule des Anglais.

Upson 3 : Capello n’aura pas fait jouer deux fois la même charnière centrale au cours des trois matchs de poule. Carragher suspendu pour le match d’hier, on retrouvait le vétéran (qui n’est pas si vieux que ça en fait mais qu’on a toujours l’impression d’avoir vu) Upson aux côtés de l’ami Terry. Ca n’a pas trop mal fonctionné même si c’est parfois un peu lent. Mais il y a peu de chance qu’on le revoit en 8e contre l’Allemagne.

Terry 4 : Un soulagement pour John et Adam. Les nombreux fans de la Blues Academy le savent :
Mr Smith est rarement tendre avec Terry, mais cette fois ci, on a retrouvé du bon Terry, de l’envie, de la hargne. C’était beau, comme ce plongeon « de dauphin » pour tenter de contrer un ballon de la tête. Si seulement tout pouvait être derrière lui et s’il pouvait monter en puissance au cours du ou des prochains matchs …

A. Cole 3 : Il poursuit sa remise à niveau. 4e match de reprise ce dimanche face à l’Allemagne. Il n’est toujours pas à celui de Johnson.

Barry 3 : Il y a souvent un joueur de l’ombre qu’on n’a pas trop vu jouer, on ne parierait pas 100€ qu’il était bien sur le terrain … Mais du coup quand vient le moment de le noter, le doute est le même. Si ça se trouve, il ne touche pas trop de ballons mais je ne suis pas assez malin pour me rendre compte de son efficacité et de son rôle importantissime au sein de l’équipe anglaise. Et c’est certainement le cas, sinon, pourquoi il jouerait ?

Gerrard 2 : Il a traversé cette phase de poule un peu la tête dans le sac. Il n’a pas montré grand-chose encore hier, même s’il faut rappeler qu’il ne joue pas à son poste de prédilection, sacrifié au profit de Lampard, qui ne le rend pas si bien que ça à son sélectionneur. Il semblait très fatigué à la fin du match.

Lampard 2 : Capello ne veut pas aligner ses deux milieux organisateurs dans le même secteur pour ne pas qu’ils se marchent sur les pieds. C’est Lampard qui en profite et qui garde la place, mais il ne propose pas une prestation vraiment exceptionnelle, de celle qui vous font dire que « oui, Capello a raison, ça ne peut être que lui » (ambiance de pub, tintement de pinte derrière vous, attention, quelqu’un se penche sur votre épaule, argh c’est dégueulasse ce filet de bave, heureusement c’est pas tombé dans la bière …)

Milner 4 : En voilà un qui a compris la leçon. Sorti dès la 30e minute au cours du 1er match après un début de rencontre catastrophique, il est revenu très fort contre les Slovènes, se montrant certainement comme le meilleur Anglais sur le terrain. Une grosse prestation sur le côté droit, des centres le plus souvent justes, une bonne conservation du ballon : le pack bon match ailier, disponible en grande surface mais qu’en Angleterre (Govou devra prendre l’eurostar).

Defoe (remplacé par Heskey à la 85e) 4 : Adam Smith, pour je ne sais quelle raison, est ami avec Adidas Football sur Facebook. Du coup, il est spamé à longueur de journée sur son wall et a eu droit à cette blague sensationnelle : « Defoe marque pour de vrai » (Gros membres du Comité, si vous nous lisez … Attention, ceci est un test !). Sans commentaire. Donc Defoe a effectivement marqué le but de la délivrance, de la victoire, de la qualification, pour les Anglais. Il a bien remplacé Heskey sur le front de l’attaque et aurait du marquer un 2e but s’il avait simplement cadré une de ses frappes, alors que le gardien était battu.

Rooney (remplacé par J. Cole à la 72e) 2 : Il a perdu son duel à grande distance avec Ronaldo. Si le Portugais a enfin réussi à marquer contre la Corée du Nord, Wayne, lui, n’a toujours pas réussi à marquer. Pourtant, il s’est créé des occasions, mais il n’a pas l’air vraiment heureux d’être là. D’ailleurs à ce sujet, le commentateur, il me semble que c’était Stéphane Guy mais j’ai un doute, est en contact avec lui puisqu’il nous a appris que Sir Alex l’avait appelé pour le réconforter et lui dire de jouer avec le sourire. Il a précisé que Ferguson passant ses vacances en France, il regardait forcément Canal + donc « Coucou Alexou ». Eh ben s’il est en France, il va forcément sur horsjeu.net ! Salut Sir Alex, bonne chance pour la saison prochaine.

A noter également cette tendance à vouloir appeler à tout prix Rooney par un de ses surnoms. On a eu droit à Shrek pendant tout le 1er match, et, contre la Slovénie, il avait décidé de l’appeler Wazza. Génial, ça me rappelle la 3e.

Remplaçants

Heskey (non noté) : Il n’a quasiment pas touché un ballon.

J. Cole (non noté) : Il a remplacé Rooney, qui a beaucoup apprécié. A la recherche d’un nouveau club, l’ancien des Blues a montré ce qu’il savait faire, en un temps limité. Aller vers le poteau de corner, déchirer un tir en bout de course … Voilà qui devrait faire venir les prétendants …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.