La Breizhou Académie note Brest-Montpellier (0-0)

10

Roazh Takouer, mode vener. Fallait pas lui chercher la demer.

J17 BREST/MONTPELLIER

La Breizhou académie a décidément beaucoup de mal à apprécier cette équipe montpellieraine. Auteur d’un hold-up à Rennes cette saison, bien aidé par une grossière appréciation arbitrale qui fait d’un pénalty un coup-franc, le onze du Loulou a montré un autre visage à Brest, mais pas plus basé pour autant sur l’envie de jouer.

Nous pouvions pourtant espérer beaucoup plus de cette confrontation entre le surprenant promu de la saison et celui de la précédente. L’Equipe était même allée jusqu’à parler du Stat’ comme le petit frère caché du MHSC. Ce qui est sûr, c’est que c’est pas la même éducation qu’ils ont reçu, d’un côté l’équipe la plus fair-play du championnat avec seulement 20jaunes et aucun rouge. De l’autre, un relégable de ce championnat parrallèle : 37 jaunes et 2 rouges. Même pas la peine de comparer Sir Alex Dupont et sa classe légendaire avec l’autre Girard. Ce serait insulter le premier.

Ceux qui auront vu le match auront peut-être été surpris par la tension qu’on pouvait sentir chez les habitués de chez Francis qui clâmaient haut et fort : « Montpellier : enculés ». Exaspérés par certains faits de jeu, les supporters brestoa ont surtout sur la patate cette attaque pré-match de l’autre sanctuaire de la Route de Kemper : le Pénalty. Une quarantaine de super-putes plus que de supporters de la banlieue de Nîmes est venue rendre une petite visite pour faire partager sa passion du base ball (surtout de la batte) et de la boisson (enfin plutôt des tessons). Avec beaucoup d’élégance, mode Loulou, ils en ont même fait profiter les femmes et apparemment aussi les enfants présents sur place. Et comme les forces de l’ordre sont des sacrés champions, ils ont réussi deux arrestations vers la fin de la bataille: un Montpellierain et un Brestois. Les autres Héraultais impliqués auront pu tranquillement rejoindre le stade.
Plus d’infos ici

Roazh Takouer, doutant de la capacité d’analyse et de recul de ces p’tites tarlouzes, ou pour reprendre une autre expression de leur président : de ces  »grosses merdes », tient à leur signaler clairement qu’il leur pisse à la raie.

Pour en revenir brièvement au match : terrain pourri, une première demi-heure bien maitrisée par les Brestoa, puis le reste, tranquillement géré par les Montpellierains qui auraient même les moyens de jouer mieux au ballon s’il privilégiait cette solution aux fautes grossières et aux simulations grotesques.

Principal fait à retenir si on veut être un peu positif: la minute d’applaudissement en début de match.

Les gas du Stat’

Elana 4/5 : Auteur d’un des arrêts de l’année en fin de première mi-temps, entrainant l’acclamation du stade pendant quelques minutes , il devrait en récolter quelques voix supplémentaires pour le ballon d’eau fraiche.

Baysse 3/5 : Après avoir eu un peu de difficultés face à Aît-Fana en fin de première période, le prometteur et chevelu défenseur de brestoa est repassé dans l’axe pour compenser la blessure de Brou, et aura prouver avec la même facilité que celle de Roazh Takouer pour ouvrir une bière avec un briquet, qu’il s’agissait de son poste de formation. Heurte le poteau en première mi-temps sur un CPA. A failli donc être le héros du match, mais laisse Elana le devenir.

Brou 2/5 : Sorti sur blessure à la 45e, on croyait pourtant que c’était lui qui avait blessé Giroud quand on a vu ce dernier geindre de longues minutes la tête dans le gazon et les mottes de terre.

Kantari 3/5 : Une prestation globalement neutre. Plutôt à l’aise au sol malgré la qualité pourrie du terrain, dans les airs, il a souffert face à la Girouette.

Daf 2/5 : Ridiculisé deux fois par Dernis dans le match, Omar est clairement le maillon faible derrière. Au revoir.

Ewolo 3/5 : Son sens du placement est toujours aussi juste que la parole du christ, et son jeu aussi prudent que le berger qui mène son troupeau à la bergerie. Amen.

Licka 2/5 : A disparu au fil des minutes, à l’image de l’équipe. N’est de toutes façons pas le genre de joueurs à apprécier les coups et les fourberies. Préfère comme tout Tchèque boire des pintes à moins de 50 cts.

Poyet 1/5 : à force de trop se défoncer sur et en dehors des terrains, le gars Romain finit cette moitié de saison un peu crâmé. Reste toujours aussi exemplaire sur un terrain, en véritable emblème du club. Son absence de la liste des nominés au ballon d’eau fraiche serait une honte si le prochain trophée ballon de rouge ne lui était pas promis.

Lesoimier 3/5 : Empoisonne toujours autant son adversaire direct et était très sérieux défensivement. A fait son match quoi.

Grougi 1/5 : Moins précis qu’à son habitude sur coups de pied arrêtés, et aux abonnés absents dans le jeu. Aura été sûrement plus en vue avec un arbitre moins laxiste, pour ne pas dire laxatif.

Roux 3/5 : A été victime de l’attentat le plus mesquin et le plus méchant que la Breizhou a eu l’occasion de voir cette saison. Et le pire, c’est qu’il en a plus ressenti des maux de tête et une douleur au menton après le match. Spahic est pourtant un bon défenseur, mais une telle catin de l’Est, ça mérite quand même de se retrouver sur le trottoir illico. Pauv’ Nolan.

Les entrées en jeu

Ferradj – 45e – 3/5 : Pas fana de l’Aït, probablement plus du coït; le sous-Ben Arfa s’est bien fait prendre de partout par le Brahim. À revoir.

Touré -80e- 0/5 : 0 comme son taux de passes réussies. Le retour de blessure n’excuse pas l’absence totale d’intelligence de jeu. Fera sûrement mieux la prochaine fois. De toutes façons, à part en cassant la jambe de Nolan Roux et en marquant un csc, la Breizhou ne voit pas comment il pourrait faire pire.

Chez l’ennemi

On va arrêter de parler des choses qui fâchent, et on va retenir que globalement Montpellier n’a pas volé son match de nul si on oublie l’anti-geste de Spahic et la cécité de l’arbitre. On retiendra plus l’excellent match de Dernis, mode passe-partout que Daf avait bien du mal à suivre, et sa sympathique poignée de main avec Dupont lors de sa sortie. Giroud, c’est pas mal non plus. Avec un entraîneur moins insupportable, cette équipe pourrait même avoir un peu de gueule.

10 thoughts on “La Breizhou Académie note Brest-Montpellier (0-0)

  1. Premier véritable contrat sur Nolan, qui dès le début du match a eut le droit a un traitement de faveur de la belle paire centrale Montpellieraine, c’est con parce qu’ils sont très bons sinon…
    Sans parler de Spahic qui a l’expérience reste plus longtemps au sol que l’adversaire qu’il vient d’essayer d’mettre KO histoire de montrer à l’arbitre que c’est pas lui parce qu’il a mal…
    Doivent finir le match à 9, à 11 ils méritent leur point.
    Plus longue chanson adverse à Francis depuis le début de la saison… et c’est un détournement de chaud cacao…

  2. C’est bien gentil de traiter les pailladins de bouchers en regardant les stats et se concentrer par la suite sur le geste de Spahic (que je ne cautionne pas) – tout ça, c’est du lieu commun, on retrouve même chez Fierrot.
    Mais suggérer que c’est Giroud qu’a blessé Brou, et qu’il a fait du cirque parce qu’il s’est permis de s’entailler le genou sur les crampons de celui-ci dans un attentat bien antérieur à celui de Spahic, je trouve un peu fort. Avant le geste de Spahic, ce ne sont pas les montpelliérains qui pourrissent le match par plein de vilaines fautes (mais l’arbitre ne peut pas sanctionner l’équipe la plus fair-play du championnat, n’est-ce pas?)

  3. Une putain de communion idéalisée par tes soins entre supporters-cons-prolos-violents-du Sud (le pire sans aucun doute) et joueurs « professionnels » vicieux, fourbes qui ne ratent pas une occasion de faire mordre la poussière à leurs adversaires, hier soir vêtus de blanc en signe de candeur. Amen.

    Tous dans le même sac donc, un sac poubelle, que même Loulou ne saurait faire craquer. Mais faut avouer que c’est quand même très simplificateur et facile comme démarche, et effectivement le fait que Pierrot le foot soit le premier à en faire usage ne contribue pas à m’enlever cette idée de l’esprit…

    Après on s’étonnera de retrouver dans la bouche de certains méridionaux cette idée d’une sorte de complot organisé, un peu à l’image d’un Georges Frêche pendant les régionales (paix à son âme). Mais y a de quoi quand même…

  4. Pas vu de stats j’ai vu un match de foot en tribune… et donc loin d’un lieu commun l’équipe est tout de même assez souvent à la limite mais si l’aveuglement est une qualité alors bon j’ai rien dit !
    Jamais suggéré que Giroud avait blessé Brou, juste qu’il en a fait beaucoup en restant au sol.
    Et je vois pas en quoi l’arbitre n’aurait pas sanctionné l’équipe la plus fair-play du championnat.

  5. ho les loulous, faut pas tout confondre.

    1) Brou touche d’abord le ballon, ne fait pas forcément exprès de toucher Giroud, et ne se roule pas par terre après le contact. Spahic ne joue pas le ballon, défonce en pleine gueule Roux et joue la simulation après. La différence est énorme.

    2) Les enfoirés qui ont attaqué le Pénalty avant le match ne méritent même pas d’être comparés à des vrais hooligans

    3) Je le répète le MHSC n’a pas volé son nul et a bien géré les 2/3 du match

    4) J’en ai rien à foutre de ce que dit Fidel Gastro, je vais pas me positionner sur un match en fonction de ce qu’il peut dire, et je ne vise pas à être toujours contre son analyse. Si on est pour la première fois du même avis, tant mieux.

    5) Comme l’a dit JL, c’est la première fois qu’une équipe de L1 fait aussi mauvaise impression chez Francis. C’est lié à l’attaque du pénalty avant. C’est sûrement un complot contre le MHSC qui doit déranger Sarkozy n’empêche que si vous vous penchiez sur ces énormes déchets, qui vous décrédibilisent autant, vous gagnerez du temps.

    Moi, j’ai rien contre le MHSC, j’aime pas Girard; je l’avoue; mais avant toute chose, je chie dans le bec de tous ces types qui sont venus au Péno et qui ont frappé tout ce qui passait, femmes et enfants compris.

  6. Moi je n’ai parlé que du match en soi. Je n’étais pas au Pénalty, désolé :)
    Par contre, que Brou touche d’abord le ballon, on a rien à cirer. De Jong aussi :(
    C’était un attentat et Giroud aurait très bien pu sortir avec le genou en miettes. Tout arbitre normalement constitué (et qui n’arbitre pas un match entre l’équipe ayant le moins de cartons et celle en ayant le plus) aurait mis au moins un jaune – le pied était beaucoup plus que décollé du sol ;)
    Et Giroud ne s’est pas « roulé par terre » – il suffit de regarder le résumé. Mais essaie de te faire la même blessure, on verra qui est la fiotte.
    Ce n’est pas le texte sur Spahic qui m’a choqué, mais la mauvaise foi sur l’analyse de l’attentat de Brou. Suite à la lecture de l’académie, quelqu’un qui n’aurait pas vu le match partirait avec l’intime conviction que Giroud c’est un putain de simulateur et de casseur de jambes.
    A bon entendeur, salut.

  7. Trop facile de se cacher derrière le  » je n’ai parlé que du match  » avec le sourire comme pour dire que t’en as rien à faire d’avoir des imbéciles qui dé et que limite ça te parait normal…

    Pour les commentaires sur l’arbitre je vois pas bien en quoi il ferait exprès de ne pas donner de cartons aux joueurs du Stade Brestois… t’as infos sur une éventuelle corruption visant à faire de Brest le vainqueur de ce classement hautement important et dont tout le monde se fout royalement… ?

    Brou se fait mal tout seul en prenant un mauvais appuis, après c’est vrai que ce qui est dit par Roazh Takouer peut prêter à confusion mais je n’ai pas interprété ça comme le fait que ce soit Giroud qui ait blessé Brou, mais juste que Giroud en a rajouté.

    Pour ce qui est des blessures merci j’ai déjà eut ce qu’il me fallait et j’espère que j’ai fini avec ça, c’est pas que j’aime pas les opérations, et les nuits sous morphine sont très agréables, mais tu peux gentillement aller sur le bord du terrain en le signalant à l’arbitre et pas rester dans le gazon (enfin le terrain vague vu la gueule de notre pelouse) 5min, pour boiter 40secondes ensuite et courir jusqu’à la fin du match au final.

  8. Les commentaires ne sont pas sur l’arbitre, mon cher. Mais sur les faiseurs d’opinion (c’est pourquoi j’ai mentionné Fierrot, en fait).
    Tout le monde parle de Brest comme d’une équipe très fair-play et de Montpellier comme d’une équipe de bouchers.

    Donc, si un montpelliérain met son genou sur les crampons d’un brestois, au risque de ne plus jouer au foot de toute sa vie, c’est qu’il simule, car les brestois ne sont certainement pas capables d’un tel geste.

    Par contre, si c’était le montpelliérain qui avait les crampons, c’était rouge direct et personne n’aurait crié au scandale, car c’était un attentat en bonne et due forme (qu’il soit intentionnel ou pas!).

    Avant cet article, je dois avouer que je prenais du plaisir à lire les analyses de Roazh. Et c’est ça (aussi) qui m’ennuie. Car non seulement sa phrase « peut prêter à confusion », elle suggère carrément. Alors, du coup, je ne sais plus trop…

    Mais il faudra que tu m’expliques (Roazh aussi serait le bienvenu) en quoi tu penses que « Giroud en a rajouté ». Tu es sûr et certain que, après un tel coup, tu te serais relevé de suite et couru comme un Bolt?
    C’est ça que j’appelle de la mauvaise foi. Et c’est pourquoi je t’ai demandé de te mettre à sa place. Moi, personnellement, j’ai eu toute l’admiration pour Giroud, car il n’a pas du tout « rajouté » (ni auprès de l’arbitre, ni dans le jeu par la suite). Mais peut-être que nous n’avons pas vu le même match…

  9. Même sans blessure je suis pas prêt de sprinter comme Usain Bolt ou même Giroud qui a une mobilité sympathique pour son gabarit, et non je peux pas être sûr de m’être relevé immédiatement, surement plus vite, mais il est quand même resté au sol très longtemps, pour ensuite boiter un peu, et courir très bien après.
    Après je te dis ça comme je l’ai ressenti au stade et donc forcément j’ai une part de subjectivité qui s’y ajoute, mais c’est mon sentiment, tout comme Daf sur qui j’ai gueulé quand il a simulé une blessure après s’être fait proprement mettre dans le vent par Dernis, je n’aime pas les joueurs qui se trainent sur la pelouse cassant le jeu.

    Et franchement pour ce qui est du fair play, j’ai pas l’impression que l’on en fasse des tonnes sur le peu de cartons de Brest, qu’on en rajoute sur Montpellier surement mais il faut avouer qu’ils font pas grand chose pour s’enlever cette image…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.