La Breizhou académie note Lorient-Rennes (2-0)

Roazh Takouer n’aime plus trop les Lorientais.

Le derby tranquillou expliqué aux Français

Troisième et dernier derby breton de ces matchs allers, Lorient accueille Rennes. Enfin accueille… Ils font ce qu’ils peuvent quoi. Le Moustoir en hiver, il y a quand même plus accueillant. Par exemple le Moustoir en été pour les nuits magiques d’un certain festival. Puis pour jouer au foot à la rennaise, un synthétique qui a failli cramer cette semaine, c’est pas l’idéal non plus.

C’est seulement le 7e Lorient-Rennes de l’histoire de la L1. Autant dire que l’historique est considérablement réduit et que les éventuelles tensions entre les deux clubs en sont plus que limités. Pour faire court, les Lorientais pensent qu’ils sont traités de haut par des Rennais un peu prétentieux, mais surtout qui gagnent jamais rien et qui en plus ont à la place d’un stade un cimetière où les morts ne ressuscitent que pour siffler. Les Rennais de leurs côtés sont pas trop au courant de ce que pensent les supporters merlus, n’étant que peu intéressés par les analyses d’adolescents qui s’habillent en orange et par les groupies de Gourcuff père. Mais ils s’étonnent quand même toujours un peu que les Lorientais puissent sérieusement penser que leur stade ou simplement son ambiance puisse être désirable alors qu’en plus, ils savent pas faire des vraies galettes-saucisse.

En fait, le derby se résume surtout à des querelles de personne. Le père Gourcuff n’a toujours pas digéré son licenciement d’il y a presque 10 ans. Même les Français doivent être au courant maintenant puisque sa rancoeur personnelle est toujours placée au centre de ces confrontations par les médias. Ni brillant, ni jules, Fery a vu une piste à creuser dans cette confrontation avec le moyen grand voisin, constatant au passage également que le club en question pouvait être demandeur puisqu’ayant vu ses derniers rivaux se suicider. C’est un malin le Fery, c’est un ancien trader. Comme Kerviel. Sauf que Kerviel est breton. Et comme c’est un malin, il excite un peu les pécheurs avant que les citadins n’arrivent, rappelle un bagad pour l’occaz et augmente ensuite le prix des places.

Côté rennais pourtant, ça n’emballe pas grand monde ce derby. Avant, Lorient avait beau avoir gagné une coupe de France, ça sentait tellement la looz que même le père Gourcuff voulait partir. Maintenant que le club commence à avoir d’autres prétentions que simplement bien jouer au foot, ce qui d’ailleurs n’a jamais été trop dans les ambitions des Rouges et Noirs, la question sera peut-être à méditer. Il y a quand même un gars à Rennes que ce derby passionne un peu plus : son Corse, pas fan de la melonite du Père de l’autre melonite, et qui s’est pas fait beaucoup d’admirateurs dans les travées du Moustoir l’an dernier entre son numéro et ses déclarations d’après-match sur « la tension » qu’il a ressenti à Lorient pour la première fois de sa vie. En plus l’ami Frédéric a lui aussi l’ambition de faire bien jouer son équipe, mais lui a beaucoup plus de mal à y parvenir.

Résultat, c’est pas ce match qui va les réconcilier. L’animation Antonetti autour du terrain a surtout plu aux caméras de canal. Et la façon dont l’équipe rennaise s’est évaporée à son retour de vestiaire lui promet quelques insomnies avant le Vel’ mercredi. Pire, il est le deuxième entraineur rennais à perdre à Lorient. Le premier étant Christian Gourcuff, qui n’est resté qu’un an dans la capitale, mais qui a pu réaliser le doublé de la défaite (championnat, coupe de la ligue).

La première mi-temps semblait pourtant à peu près maîtrisée par les Rouges et Noirs et présentait des statistiques très équilibrés niveau occaz et contrôles ratés de l’attaquant qui file seul au but. 45 minutes plus tard : 6 fois plus de tir pour les Merlus et 9 fois plus de tirs cadrés. C’est pas seulement la défaite qui fait mal au cucul, encore moins le chambrage plutôt en règle des Sudistes, c’est surtout le fait d’avoir vu une moitié de non-match, de très loin la plus mauvaise prestation rennaise de la saison. Qui est encore longue.

Bref, le derby change et pourrait éventuellement en devenir plus passionnel. En tous cas du côté des Merlus qui l’aborderont dorénavant moins humblement et de façon moins pessimiste. Hier soir effectivement, l’ambiance était mieux que d’habitude, même si les bagads pendant le match, faut arrêter. Côté rennais, on n’arrive toujours pas à vraiment s’intéresser à Lorient. Autant le derbistrot la semaine dernière était assez attendu, autant là, ils retiennent surtout la mauvaise prestation de l’équipe. C’était plutôt le derby d’trop. Le derboire.

Les Rennais

Douchez 2/5 : S’est fait traiter d’enculé. Il a surtout une moustache et des collants.

Danzé 2/5 : A montré comme toujours de la bonne volonté et a bien cadenassé Diarra. Offensivement, il a eu un peu de présence. Un peu.

Kana-Biyik 1/5 : Avait déclaré avant le match « On verra samedi sur le terrain si notre jeu est besogneux face au jeu extraordinaire et magnifique de Lorient. » Ouais; ben, on a vu.

Fanni 1/5 : Peut mieux faire. A déjà fait mieux. A déjà fait pire aussi en fait. Fera mieux, puis fera pire ailleurs à partir de cet hiver.

KTC 1/5 : N’arrivait pas à danser, s’est un peu abimé la santé, et s’est arrêté d’avancer. Pas sûr non plus qu’il se fabrique à la pensée. Quelques centres tentés, mais surtout tous ratés.

M’Vila 3/5 : Peut jouer pour trois, mais seulement 45 minutes. Meilleur Rennais et de loin. Aurait pu signer une passe décisive, mais il aurait déjà fallu que Montano sache à peu près controller un ballon.

Doumbia 1/5 : Doit avoir un problème avec le synthétique tant la différence entre ses deux prestations derbytes (adj. Qui se rapporte au derby) était frappante. Bien plus que son impact. Serait sorti à la 65e, mais la Breizhou, ne l’ayant pas vu entrer, pense que ce n’est qu’une rumeur.

Dalmat 0/5 : Nul à chier.

Kembo 2/5 : A fait un match assez paradoxal, où on le sentait capable de faire la différence, créant facilement le bordel chez les Merlus quand il avait la balle, sans toutefois parvenir à être réellement dangereux. Comme si Roazh Takouer essayerait de se pinter à une buvette de stade.

Leroy 2/5 : 1 parce qu’il est l’auteur de la seule frappe rennaise cadrée, et 2 parce que la Breizhou n’avait pas vu un ailier gauche défendre depuis pas mal de temps. Rien d’autre à signaler jusqu’à sa sortie à la 75e.

Montano 1/5 : Etait plus dangereux hier quand il ne touchait pas le ballon.

Les entrées en jeu

Mandjeck 1/5 – 67e : Est devenu le remplaçant de Doumbia, titulaire en l’absence de Tettey qui devait profiter de la blessure de Lemoine pour montrer son vrai niveau. Doit faire gaffe à pas se faire prendre sa place par une jeune pousse moins maladroite et mieux coiffée.

Camara 1/5 – 67e : Va vite, mais n’avait forcément plus beaucoup d’espace à 1/0 pour le montrer.

Brahimi 3/5 – 75e : A réussi à dribbler des joueurs et à gagner un ou deux duels contrairement à la majorité de ses coéquipiers.

Les autres apparitions

Bourillon – non noté : A pu faire la conversation avec Audard pendant 45 minutes. S’il parle comme il joue, ça ne devait vraiment pas être passionnant.

Mvuemba 3/5 : A failli marquer un joli but. Sinon, a réalisé une prestation solide de relayeur après un début de match bien plus délicat.

Yoann Gourcuff 0/5 : Est vachement moins agréable à regarder que Salma Pinault. A passé une semaine très difficile, mais la défaite du club qui l’a formé lui a redonné le sourire. Sa présence a en plus permis à son papa de s’exprimer lors de Jour de foot.

Mayoul Vonsalsz 0/5 : Va sûrement se manifester dans les commentaires comme après chaque défaite rennaise pour dire qu’il nous l’avait dit mais qu’on avait refusé de l’écouter parce qu’on est trop méchant.

6 thoughts on “La Breizhou académie note Lorient-Rennes (2-0)

  1. J’aurais pas dit mieux pour Dalmat. Effarant de le voir garder un ballon pendant une heure pour ensuite faire une passe à son ami imaginaire…

    M’Vila a fait une grosse première mi-temps, mais comme on a pas un mec qui sait à peu près créer du jeu pour prolonger les ballons qu’il récupère et distribue, on s’arrête à 40 mètres.

    Sinon premier match où la défense passe vraiment à coté, fallait bien que ça arrive. Mais ils ont intérêt à se bouger le f° s’ils veulent pas prendre la même que Montpel chez nos amis à l’accent chantant (faux d’ailleurs).

  2. Je tiens à m’excuser auprès de tous les supporters rennais. En effet, je pense avoir une influence négative non négligeable sur les performances de l’équipe.

    Je ne regarde pas souvent les matchs du Stade Rennais mais en suis supporter depuis pas mal d’années maintenant. Au cours de la dernière année et demi passée, je suis allé 3 fois au stade :

    Rennes – Auxerre la saison dernière (0-1) : Carton rouge pour Bocanegra au quart d’heure de jeu, but sur coup-franc qui suit de Pedretti puis plus rien.

    Rennes – Lyon la saison dernière (1-2) : Très bon match mais Bastos et Lisandro Lopez ont décidé du score à eux deux.

    Rennes – Montpellier cette saison (0-1) : Super match…

    Enfin, je viens de regarder la 2e mi-temps contre Lorient, ce qui m’a fait en venir à la conclusion : Je ne regarderai plus les matchs du Stade Rennais :'(

    Encore désolé…

  3. Pourquoi Gourcuff est si content de voir son ancien club se faire prendre le cul ? Ok, papa est à Lorient, mais ça semble plus complexe

  4. J’en sais rien, je ne suis pas dans son intimité moi. Est-ce que c’est Papa qui lui a dit que Rennes était méchant ou est-ce qu’il a été vexé d’avoir été sifflé à Rennes au début du mois ?
    Ce que je sais moi, c’est que ça va pas réconcilier ceux qui pouvaient plus le saquer avec le petit Yoann. Moi, j’étais plutôt indulgent jusque là sur son cas perso.

    Ce qui est certain c’est que le Gourcuff n’aura jamais le quart de la classe d’un Gourvenec, d’un Didot ou ptet même d’un Bigné, le seul vrai Yoann dont on garde un excellent souvenir à Rennes.

  5. @ Pilo

    Désolé vieux, mais je te prierai de rester très loin de toute télévision mercredi à 19h et surtout de ne pas aller au stade samedi.
    Je te transmettrai les matchs en bonne qualité si ça vaut le coup.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.