La Breizhou Académie note MHSC-Rennes (4-0)

Viol collectif à la Mosson, mais Roazh Takouer n’a pas vu grand chose.

Très bon spectacle comique offert par nos petits gars aux Montpelliérains et aux vacanciers venus en curieux. Enchaînant parfaitement son manque de mouvement offensif qui avait fait sa marque de fabrique dès le mois de mars dernier à une passivité défensive montrant qu’elle sait s’inspirer en un rien de temps des plus grands telle une paire Diallo-Meité entrevue il y a une quinzaine de jours, les Rouges-et-Noirs en tenue gwen ha du ont réussi une brillante imitation de touristes perdues à la Paillade, et poliment mis à poil par les locaux. Succès assuré. C’est sûr qu’on sera toujours les bienvenus à la Mosson après une prestation comme celle-ci. On y avait fait un petit hold-up l’an dernier, mais de très bonne guerre vu le hold-up que les Girardais nous avaient fait à l’aller. Un hold-up de gentleman, mode Edgar le cambrioleur.

Mais à trop se montrer gentlemen, à force de ne pas oser s’engager dans les duels comme pour dire « je vous en prie, vous avez la priorité », les Rennais hier se sont fait détrousser un peu comme des cons. On n’a pas seulement perdu 3 points ou la carrière d’Abdul Camara, on y a aussi laissé passer notre butin bourguignon de +4 buts.

En soi, rien de bien grave. Ce n’est pas seulement qu’il vaut mieux perdre une fois 4/0 que tromper 1000 fois 1000 personne, c’est surtout que l’importance était de ne pas se faire éliminer par l’Etoile Rouge jeudi. Pas de cerise sur le gâteau, pas de poivre dans la saucisse, et pas de bras, donc pas de chocolat. Dans l’histoire, on a donc grillé le joker qu’on avait obtenu à Dijon niveau différence de buts. Et si c’est toujours embêtant de donner 3 points à un concurrent direct, une bonne petite fessée n’a jamais fait de mal à personne. Ce n’est pas Moké qui nous contredira.

Pour l’analyse du match, c’est simple et rapide. On prend un but à la con, on rentre aux vestiaires avec une petite douleur anale, ceux d’en face gagnent en confiance et jouent vite pour nous tuer, on tend timidement la raie, puis on en redemande. Voilà. On passe à autre chose.

On va pour l’instant plaider pour l’accident, entre chaleur étouffante, relâchement compréhensible après avoir survécu à Belgrade, et adversaire au contraire très motivé par l’enjeu. Rien de grave si on en tire les leçons, c’est à dire déjà arrêter d’écouter les « méconnaisseurs » ou les farceurs qui nous parlent de titre, et réviser gentiment nos bases défensives qu’on a perdues à vouloir se faire et/ou se voir trop beau.

 

Les gars du Stade

Costil 2/5 : Comme on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même, Billy a décidé de filer lui-même le pénalty que Rennes allait concéder aujourd’hui. Le 2e but qu’il concède rappelle qu’il ne juge pas toujours très bien les frappes de loin, comme contre Rustavy. Sympa, ses collègues défenseurs lui ont quand même laissé l’occasion de faire deux trois arrêts pour ne pas le laisser s’accabler.

KTC 1/5 : Dépassé dès les premières minutes par les courses de Bédimo et les accélérations d’Utaka, il est l’une des grosses déceptions de la soirée. Dire que certains le voyaient déjà foutre Danzé sur le banc. Là, il ne lui a même pas chatouillé les poils au mollet.

Mangane 1/5 : On lui donne un point parce qu’il a joué jeudi et qu’il a donc un mot de ses parents pour expliquer son absence ce soir, et tout particulièrement en deuxième mi-temps. Aussi motivé à attaquer que Sylvain Marveaux blessé, aussi motivé à défendre que Sylvain Marveaux en pleine forme, et deux fois ridiculisés par Souleymane Camara, il a affiché une nonchalance indigne du brassard et statut de capitaine.

Kana-Biyik 1/5 : Un peu moins affligeant que son collègue de défense centrale, il n’a pas le mot de ses parents qui lui permet toutefois d’obtenir mieux qu’un piteux 1/5 vu sa prestation. Pas trop envie de défendre non plus. Surtout quand il fallait se salir. D’autant plus dommage quand on sait aussi bien tacler.

Mavinga 2/5 : Son côté prenant moins l’eau, il est allé aider un peu KTC qui coulait. A aussi apporté son soutien devant, mais avait le malheur d’avoir en première mi-temps devant lui Abdul Camara. Remarque, son centre au zérotième poteau en deuxième mi-temps ne nous aura pas donné de regrets trop longtemps. Sinon, on le respecte parce qu’il apporte la vraie touche brutale à notre défense de catcheurs, peu soucieuse même de simuler des interventions défensives dimanche.

Mvila 1/5 : Ne mérite pas un mot de ses parents pour une demi-heure jouée au Marakana. Au moins, on peut se dire qu’avec ce match en Europa ligue, il n’a franchement plus aucune raison de partir. On veut bien croire que la LDC dans les tribunes, c’est mieux qu’à la télé, mais c’est quand même moins bien que l’Europa ligue sur le terrain.

Mandjeck 3/5 : Beau-Georges meilleur Rennais, ça veut déjà dire beaucoup sur la prestation rennaise. Mais pas grand chose sur celle de Beau-Georges en fait, qui a récupéré pas mal de ballons, réalisé une belle percée, et surtout est resté très propre dans un match qui ne l’était pourtant pas vraiment. Il a un peu disparu en 2e mi-temps, mais ça reste le seul truc un peu encourageant de l’après-midi.

Pitroipa 2/5 : ça n’a pas réussi aujourd’hui, mais au moins Jonathan a tenté des trucs utiles et aura été la légère inquiétude du match pour la défense montpelliéraine. C’est maigre donc. Comme lui. Mais on continuera à chanter pour Jonathan. Même après sa sortie à la 74e.

Féret 1/5 : Cuit comme une saucisse. Même cramé comme une mauvaise saucisse. Ce n’est pas quelques CPA correctement tirés qui sauvent sa prestation. Surtout quand on vendange violemment les autres. Mais bon, lui, il a un mot de ses parents, et aussi de ses grands-parents, donc on ne lui en veut pas. Sorti à la 62e.

Camara 1/5 : Evite le zéro parce qu’il n’a pas joué durant les 45 minutes où Rennes était totalement ridicule. Sorte d’hommage collectif à son match (à sa carrière diront les mauvaises langues) qui, en revanche l’était déjà. Incapable de faire une passe, mais aussi incapable de faire un dribble correct, je crois que je n’ai pas vu aussi peu d’intelligence de jeu depuis le jour où j’ai fait une passe à mon chien. C’était en 1996, et je venais de voir Didier. Sorti à la mi-temps. D’accord, mais pourquoi l’avoir laissé entrer ? Coup de chaleur chez Totonetti, nous ne voyons pas d’autres explications.

Montano 1/5 : Plus que parler de sa solitude ou de son aisance à jouer la faute de l’adversaire, on lui reconnaîtra ce soir le mérite de ne pas s’être trompé de match et de savoir quand il était important de marquer. Pas le plus nul sinon.

 

Les remplaçants

Boukari 1/5 : Chapeau l’artiste. Réussir à être transparent après avoir remplacé Abdul Camara, faut le faire. Au moins, ça signifie que son influence dans le jeu est moins négative et qu’il ne tente pas de dribbles débiles qui nous exposent à des contres ensuite. De toutes façons, en ce moment, Razak n’a pas envie de tenter grand chose. Se réveille subitement tout de même pour nous faire croire qu’on a vu une occasion. Se rendort rapidement ensuite.

Tettey 3/5 : Son entrée en jeu visait à faire souffler Féret. C’est réussi donc puisque Juju ne s’est pas claqué en rejoignant le banc de touche. Pas sûr que Jires Kembo-Ekoko aurait pu en faire autant.

Kembo-Ekoko 2/5 : Nos respects à Jiji qui aura signé une belle passe au gardien adverse, un des très rares ballons que ce dernier aura eu à négocier dimanche.

 

Les autres apparitions

Utaka 2/5 : On est toujours un peu contents de voir John. Même quand il fait perdre son slip à un de nos joueurs, et qu’il en réveille un autre qui voulait faire tranquillou la sieste en plein soleil. Mais on est encore plus content de le revoir quand on gagne à la fin.

La première place 0/5 : Ah la sal…. Elle nous fait du pied il y a 15 jours et là, elle fait semblant de pas nous reconnaître. Puisque c’est comme ça, on lui parlera plus avant un moment, et on se contentera d’autres, plus moches.

Le CFC 1/5 : C’est à cause de cette émission à la con qu’on est vraiment obligé de jouer par 40° ? C’est peut-être humain quand même, on dit pas, mais en tous cas c’est pas breton.

 

La non-apparition

Le collectif rennais 0/5 : On va dire que les têtes étaient encore à Belgrade, et que les nôtres vont pas s’éterniser à Montpellier. De toutes façons, personne ne s’est énervé chez nous sur la pelouse. On ne va pas le faire pour eux.

15 thoughts on “La Breizhou Académie note MHSC-Rennes (4-0)

  1. Sur le but de Dernis et sur le 4eme, on aurait dit des poteaux télégraphiques les rennais.
    Le Squale a aimé en tout cas. Loic Guillon aussi. Ca les a rappelé leurs belles années.

  2. Mention spéciale à Abdul Camara qui a davantage réussi à m’énerver que les buts Montpelliérains.

    Por qué?

  3. J’ai vu la première mi-temps et j’ai repensé à mon commentaire sur Danzé lors de la précédente académie… Ca m’a donné envie de me noyer dans une bolée de cidre tiens ! Pour un peu on va regretter samy

  4. Je sais pas c’est quoi le pire, perdre 4-0 ou se prendre 2 buts de souleyman Camara! J’attend avec impatience l’academie de Loulou!

  5. Et dire que l’année dernière au Stade on vous l’a demandé le petit Camara…

    Je suis bien content de votre inflexibilité à ce sujet, bon il parait qu’on voulait pas mettre un euro, ni même payer une mousse à votre président, il parait qu’il aurait évoqué la supercherie de fausses négociations pour avoir l’occase d’apercevoir Salma si on allait jusqu’au diner pour régler les détails du transfert.

  6. Pour avoir un peu vu Abdul Camara à Vannes avant son retour de prêt, il semblait avoir un potentiel exploitable compte-tenu de sa vitesse, et de sa frappe de balle pas toujours dégueulasse. Il a même réussi quelques passes décisives à l’époque, en fin de saison, et qui avait permis au VOC de se maintenir un an de plus.
    Etant en plus gaucher, il tirait même quelques corners.

    Mais là, c’est incroyable, ce joueur ne cesse de regresser depuis un an. à tel point que tu en voudrais presque à un de ses coéquipiers de lui passer la balle alors qu’on sait pertinemment qu’il va forcément la perdre.
    Pour qu’Anto insiste autant, c’est qu’il doit faire des trucs à l’entraînement. N’empêche que sur ce coup-là, je ne le suis pas.

  7. Bon ben apparemment on n’a pas le banc qu’il faut pour jouer sur plusieurs tableaux!

    Et je ne comprends pas non plus la présence de Camara dans le groupe. Je n’ai pas le souvenir d’une seule prestation convaincante de sa part.

    Et pendant ce temps là, Verhoek va retourner jouer en D2 néerlandaise…

  8. Je suppute une obscure cérémonie de magie noire entre nos Camaranal respectifs, visant a transférer le pouvoir de l’anal du montpelliérain a son cadet, histoire de reprendre le flambeau de l’analité. Autrement Gros Cul n’aurait jamais pu marquer un doublé en mettant en exercice ces derniers cours de danse classique.
    Gros Cul nous a bien fait marrer, mais bon on pense a gagner maintenant alors …

  9. @Timouni: Au temps pour moi, Johnny va sûrement s’en aller à La Haye, en D1 néerlandaise donc!

    [Mode kikou lol] ON
    Et toi retourn à l’ecole prymère! xptdr
    [Mode kikou lol] OFF

  10. Réactions d’après match

    M Vila (Phénix), sur le prochain match : « le stade rennais… de ses cendres »

    Théo Philippe Katerine, sur son match : « J’adoooore regarder marquer les gens »

    (Léo) Féret, sur la chaleur : « avec le temps, va, tout s’en va »

    Sur ce, merci au stade d’avoir aussi bien choisi son jour de RTT. Merci à je ne sais quel rennais pour sa passe décisive à Dernis, auteur du tir le plus improbable de la saison, après avoir survécu à un découpage rectiligne de Mavinga. C’est bien connu la chance sourit aux os d’acier.

    Allez kenavo, on en profite pour faire les malins mais pas d’inquiétudes ça va pas durer comme le crachin!!!

  11. ça me désole un peu aussi de le voir partir le John Verhoek, mais si cela précipite la venue d’un attaquant type Mevlut Erding, va falloir se rendre à l’évidence, ça aurait été dommage de le garder pour jouer juste un 1/8e de CDL et un 1/4 de CDF.

    C’est un joueur qui aurait pu être intéressant, mais qui n’a pas les qualités requises pour jouer dans le 4-3-3 Antonettien. Le Dr Dré a dit qu’il comptait encore sur lui. ça sonne comme une formule de politesse, mais bon, je suivrai de loin quand même ses aventures dans la capitale néerlandaise.

    Abdoul Camara aurait presque les qualités pour dépanner dans un 4-3-3 antonettien, mais faudrait penser quand même à une greffe de cerveaux.
    Les Montpelliérains, vous me faites rigoler avec Souleymane Camara, c’est une chèvre typique de L1, et peut-être le joueur le plus nul de votre effectif, mais ça n’a vraiment rien à voir avec Abdoul. Pas d’échange de karma ou quoi que ce soit, l’analité dans sa splendeur c’est notre Camara à nous, et c’est même pas la peine de chercher.

    Pour le but de Dernis, c’est une remise de KTC et un une-deux avec Mangane, il me semble. D’ailleurs le nain n’a pas été très sympa parce qu’il a ensuite taclé méchamment KTC, qu’il avait dû confondre Mavinga alors que KTC a été très gentil avec les Montpelliérains pendant tout le match.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.