La Breizhou académie note Rennes-Cannes (7-0)

Ah ouais, quand même…

Alors là, c’est à n’y rien comprendre. La moitié des clubs de L1 passent à la trappe d’entrée, Rennes fait partie des survivants, et encore plus surprenant, ils sont de ceux qui ont rendu le plus honneur à leur rang en se promenant autant qu’un Chelsea face à Ipswich. Incroyable que cette équipe « de bouchers » et « de videurs de boite de nuit » qui faisait tellement honte au football réclamé par Daniel Riolo se soit autant promenée face à un adversaire aussi sérieux que le 4e de National. Les Cannois ont dû manger des galettes-saucisses avariées et boire du jus d’orange frelaté. C’est la seule explication rationnelle.

Sauf bien sûr, si vous avez suffisamment lu la Breizhou pour comprendre que cette première moitié de saison n’était que la construction des bases d’un nouveau cycle pour le Stade Rennais. Et avoir la meilleure défense du championnat est une première fondation solide. Or, hier soir, la jeune équipe a montré les prémisses de son nouveau jeu : un ballon confisqué, une passe à 10, des arrières latéraux qui débordent, un pressing immédiat dès la première perte de balle… Les Rennais se sont rendus la chose facile, et il n’a fallu qu’un quart d’heure pour passer d’un possible traquenard à un bon vieux fest-noz endiablé qui a donné le tournis à de pauvres sudistes devenus en un rien de temps des touristes.

Cette soirée pleine de promesses est placée sous le signe des premières fois, entre premiers buts, premières passes déç’, première victoire… Signalons également que Rennes n’avait pas réussi un tel écart depuis presque 23 ans.

Aucun emballement n’est encore autorisé pour autant, ce n’était qu’un premier tour de coupe. Mais vu le caractère que ce groupe a su montré durant les six derniers mois, le coup est jouable. Surtout qu’Antonetti peut compter sur un groupe presque au complet maintenant. Lemoine et Tettey de retour, Douchez le sera bientôt. Ne manquent donc que Marveaux et Apam, mais vu qu’on ne les a pas vus de la saison, on a bien compris qu’on allait devoir faire sans eux.

Les gars du Stade

Carasso 4/5 : S’est dépucelé de la victoire avec la manière. Un peu comme si un gros membre se dépucelait avec Salma Hayek. En exagérant, bien sûr, ça n’était que Cannes en face. S’est montré solide, et habile de ses mains.

Danzé 3/5 : A multiplié les bons appels et les jolis centres sans qu’un seul ne soit décisif. Défensivement par contre, on l’a connu meilleur. Sera quand même dans le onze mondial historique du Stade Rennais dans quelques années.

Kana-Biyik 4/5 : Le seul truc qui lui arrive à la cheville, c’est sa chaussette. A réalisé sa première passe décisive de l’année. A même filé au but en contre à 4/0 pour tenter de marquer à son tour. Ça n’a pas fonctionné, mais ses qualités de contres sont intéressantes.

Mangane 4/5 : A fait comprendre à Jan Koller dès les premières minutes qu’il allait passer une sale soirée. Les coéquipiers du dernier n’ont même pas essayé d’aller voir ce qui se passait dans la zone du Capitaine Kader.

KTC 4/5 : A lui aussi multiplié les bons appels, mais ne centre pas aussi bien que Danzé. Irréprochable derrière, et comme Kana, il a failli marquer, mais lui sur une action individuelle. Le jeunot est puissant et frappe pas mal.

M’Vila 5/5 : A marqué son premier but en pro. La Breizhou pensait qu’il le ferait sur une frappe de loin, et c’est au terme d’une belle action menée avec Boukari qu’il y parvient devançant le gardien cannois. Sinon, il a fait du M’Vila pendant 90 minutes.

Dalmat 3/5 : N’a pas spécialement tiré son épingle du jeu, mais se fond bien dans le collectif. Il nous a aussi offert quelques belles transversales bien senties. À peu près autant que tout le milieu de l’époque Guy Lacombe en une saison. En même temps, décaler Bocanegra côté gauche, c’est sûr que l’utilité n’est pas évidente.

Tettey 5/5 : Il n’avait pas encore marqué, c’est chose faite désormais. Et comme il avait peur de faire les choses à moitié, il en a marqué un deuxième puis offert un troisième, qui était en fait le sixième. La saison de toutes les premières fois pour Tettey, puisqu’on ne l’avait encore jamais bien vu jouer jusqu’au match de Lyon. Prochain défi pour Alexander : réussir pour la première fois deux matchs d’affilée.

Boukari 4/5: Premier match, 3 p.d. Razzak a fait taire les plus sceptiques, et Roazh Takouer en était. Et puis pourquoi pas 5/5 ? Parce que si en tant qu’ailier Boukari a marqué des points, sa prestation dans l’axe était moins convaincante. Des débuts plein de promesses.

Montano 4/5 : Malgré son doublé en une demi-heure de jeu, le premier sous les couleurs rennaises, un réalisme qu’on ne lui prêtait plus et donc ses deux premiers buts dans le jeu à domicile, lui ne mérite pas 5 parce que sa blessure vient un peu gâcher la soirée. Un peu comme une tache de vin sur futal à une pendaison de crémaillère.

Brahimi 4/5 : Est de retour, et l’a signalé avec grâce et aisance, entre dribbles, passe décisive et but qui conclut la soirée. Ce n’est pas la peine d’en rajouter, Maxwell, c’est mieux de le voir jouer.

Les entrées en jeu

Camara 4/5 : Lui aussi a profité de cette soirée incroyable pour se montrer enfin décisif avec le Stade. Un but et une passe décisive. En même temps, à 5/0, peut-on encore considérer que marquer soit décisif ?

Souprayen 3/5 : Est rentré pour éviter que Jean-Armel ne se blesse et éventuellement aussi pour gagner un peu de confiance. N’aura pas plus convaincu que KTC pour autant, même s’il centre mieux.

Les autres apparitions

François Masson non noté :  C’est nous qui l’avons formé avant qu’il ne s’éclate au GSI Pontivy et rejoigne le monde pro. Il a l’air aussi vieux que Koller et aura réussi une honnête carrière sans jamais parvenir à se révéler davantage contrairement à Julien Féret. Auteur de deux occasions hier, mais sans parvenir à tromper Carasso. La Breizhou qui a aussi eu l’occasion de le voir évoluer à Brest lui souhaite une bonne pré-retraite sur la Croisette.

Miss France 4/5 :  Quand même… Quelle belle femme ! Un sacré joli sourire dommage qu’elle tripote un peu moins bien les boules. Le tirage est a priori pas dégueulasse, mais toutes nos équipes devront jouer à l’extérieur.

9 thoughts on “La Breizhou académie note Rennes-Cannes (7-0)

  1. j’ai vu Lemoine sur le terrain féliciter Brahimi pour son but, il a été si transparent qu’il a pas de note ?

  2. J’aime beaucoup la passe déc’ de Brahimi pout Tettey sur le 2ème but.
    Vivement le prochain CFC et le reportage sur le « Barca de l’Ouest » après la victoire 11-0 contre Arles-Avignon…

  3. @ Pedro
    Il est rentré en fin de match, sous les applaudissements. Le temps de courir, de toucher un peu le ballon, mais pas de passes déç au final, c’est décevant. Mais bon, il n’a pas eu l’occasion de tirer de corners, c’est ptet pour ça.
    Enfin quoi qu’il en soit, il est effectivement « non noté » sur ce match.

    @ The Monk
    La passe de Tettey pour Camara est pas mal non plus. Moins classe que celle de Yassine, c’est vrai. Match très encourageant pour les deux joueurs en tous cas.

    @Maitre Kanter
    On rentrait comme dans du beurre, mais du beurre doux. La façon dont M’Vila file au but pour marquer le 4e est assez significative. Franchement, c’était une promenade.

  4. Pour Tettey, avant de réaliser 2 matchs de bon d’affilé, il faudrait qu’il réalise 2 bonnes passes d’affilé…

  5. @Orlandinho
    Il faudrait aussi que tu orthographies correctement « d’affilée » deux fois d’affilée…
    Mais sur le fond, je suis d’accord. Surtout, ne pas s’enflammer.

  6. « En même temps, décaler Bocanegra côté gauche, c’est sûr que l’utilité n’est pas évidente. » :D
    Sinon pour ce qui est de Tettey, il a une qualité de passe quand même supérieur à georges note blonde platine.

  7. et Leroy (Benoit) il a joué pour les Croisettistes ? bon je suppose que si il a joué il a pas du être bien dangereux…

    Sinon j’espère pour toi que tu t’es pas imposé le match de Brest même si encore une fois y’avait Miss France…
    5/5 aux chauffeurs des RER à part ça…

  8. Ouais, il était titulaire, mais on l’a vraiment pas vu, à part pour perdre des duels contre KTC. Il en a vraiment chié quoi.

    Le match de Brest, je l’ai regardé en partie, le temps de voir quelques RER passer, Micola parvenant à se créer quelques occasions, Soumah se prendre des fautes et pas grand chose d’autres. Mais pas de quoi en faire une belle académie pour autant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.