La Breizhou Académie note Rennes-VAFC (1-0)

9

Roazh Takouer, ou un gros kick de campagnard.

J18 Rennes/Valenciennes

Après avoir explosé la note de canal + dimanche dernier, les Rouges et Noirs s’apprêtaient à recevoir l’ex-deuxième Barça du Nord qui nous avait méchamment corrigés l’an dernier RDL 3/0. Pas de bol, un de nos seuls « joueurs de foot », Jires Kembo-Ekoko, ne s’était pas remis de la chute de Salif Sané sur sa jambe, et était donc indisponible. Dalmat également, mais globalement, les supporters rennais s’en foutent un peu. Autres absences, celle du jeune Souprayen doublure de notre arrière gauche, encore indisponible, et, bonne nouvelle, Grégory Pujol.

La physionomie du match était aussi évidente et facile à prévoir qu’une vanne de Pierre Ménes. VA a besoin de points, et tout le monde sait que Rennes défend bien mieux qu’il n’attaque. Un ballon plutôt tenu par les Bretons, mais une incapacité à être réellement dangereux, quelques contres inquiétants des Nordistes etc. Du classique.

Mais à l’image de Mc Circulaire, les Rennais ont sorti le paquet et l’ont posé sur la table, tuant le match mode rambo. Un but dans les arrêts de jeu, sur corner, comme contre Sochaux, pour une petite victoire de raccroc, comme l’avait annoncé Roazh Takouer avant de finir une bouteille de Clan Campbell. Notre équipe d’athlètes et de catcheurs est en train de ridiculiser la ligue 1 pour le plus grand plaisir de la Breizhou. Un gros kick de campagnard suivi d’un coup de boule de notre Jean-Mamelle fétiche, soit trois points dans la musette. Que demande le peuple ? Du beau foot, mais pourquoi faire ?

Plus sérieusement, la Breizhou maintient ce qu’elle dit depuis le début de la saison, le club est dans un début de cycle, et la chance ne suffit pas à expliquer notre classement. Le socle défensif trouvé est impressionnant et Rennes ne dispose pas de la meilleure défense du championnat par hasard. Ajoutons à cela, un souci permanent de poser le jeu, sans réel succès pour l’instant, mais on est loin de l’équipe qui attend gentiment derrière et balance devant. Pour le beau jeu, faudra repasser, le temps que M’Vila et Brahimi imposent davantage leurs pattes dans l’animation offensive, qu’on recrute un nouvel attaquant parce que Montano est cramé, voire même limité, et que les automatismes se développent. D’ici là, tant que Rennes gagne, on ne voit aucune raison de se plaindre. Ah si, les mecs qui viennent au stade pour siffler, clashés après le match par Anto qui a en revanche tiré un coup de chapeau au kop. La Breizhou invite tous ceux qui veulent juste voir du « beau jeu » à aller au Moustoir quelques temps,  à se recueillir sur la tombe du FC Nantes s’ils en ont envie, et à revenir dans 6 mois ou un an.


Les gars du Stade


Douchez 5/5 : Reste l’un des principaux artisans de cette moitié de saison extraordinaire. Pour son dernier match de l’année, il a signé deux arrêts propres à défaut d’être exceptionnels. On ne reviendra pas sur le fait qu’il ait joué tant de matchs « blessé ». Le PSG joue bien avec un handicapé dans les buts.

Danzé 3/5 : A connu une fin de première mi-temps très difficile face à Danic. Mais offensivement, il a toujours cherché à être décalé prenant parfaitement son couloir, et étant, comme un saint bol de cidre, l’auteur du centre qui amène le corner décisif.

Kana-Biyik 5/5 : Buteur providentiel, et meilleur tacleur du monde. Nolan Roux n’avait pas déclaré par hasard que c’était le défenseur qui l’avait le plus impressionné sur cette moitié de saison. Et pourtant, lui ne joue pas des coudes. Réussir à faire oublier Petter n’était pas chose aisée. Il n’y avait que Jean-Amen pour y parvenir.

Mangane 4/5 : Captain Kader a maitrisé de la tête et des épaules Mamadou Samassa. Un attaquant qui joue juste sur son physique ne peut pas exister face à notre colosse et à sa poésie si particulière. Une petite pensée pour Jonathan Lacourt, sans ironie déplacée.

Jebbour 3/5 : Première titularisation pour ce jeune joueur de 19 ans annoncé comme un futur grand. Formé milieu, puis reconverti latéral droit, il a donc joué latéral gauche en l’absence de Souprayen et de KTC. Un match sérieux et prometteur. Degemer mad’ Yassine.

M’Vila 4/5 : C’est sans doute la première fois que ça arrive mais Yannou, le joueur le plus classe du monde après Zanetti, a frappé deux fois au but dans le même match. Il nous a aussi gratifiés de quelques passes lumineuses. Pour faire sobre, nous dirons que non content d’humilier tous les attaquants et créateurs de Ligue 1 depuis plus d’un an, il s’apprête maintenant à ridiculiser tous les défenseurs et gardiens adverses.

Doumbia 3/5 : « Le vilain boucher » était de retour alors qu’on attendait plus Tettey ou Dalmat. A failli marquer un superbe but, mais ratant le cadre de peu, ses détracteurs resteront sur cette simple image de brute, puisqu’il ne regarde jamais les matchs du Stade Rennais à part ceux qui passent sur canal. Un match sinon propre.

Leroy 2/5 : A 36 ans, mais ça ne se voit pas trop pendant la première demi-heure de jeu. Sorti à la 59e.

Brahimi 2/5 : A 20 ans, bientôt 21. Déjà, il a un début de rouflaquettes, et c’est vachement plus stylé qu’une crète. Ensuite, il a toujours cherché à créer le danger et a démontré ses qualités techniques sur un terrain gras. Pas de réussite en revanche, mais la volonté est là, et l’entente avec M’Vila prometteuse. Sorti sous les sifflets dans les arrêts de jeu. Il est beau « le public de connaisseurs ». Dommage qu’il n’ait même pas fait plus de bruit pour l’entrée de Lemoine.

Camara 3/5 : Est un véritable ailier, déjà, c’est une bonne nouvelle. Centre toujours aussi mal, mais court toujours aussi vite et frappe fort. A défaut d’avoir trouvé le chemin des filets, il provoque le corner de la victoire en explosant au passage la poitrine de Mater. Pas besoin de mesure 1m91 pour mettre KO l’adversaire.

Montaño 1/5 : Aurait pu signer une passe décisive si Doumbia était foutu d’enrouler son ballon en pleine lulu d’une frappe à l’extérieur de la surface. À part les hors-jeu, c’est à peu près la seule chose qu’il aurait pu faire en 90 minutes.


les entrées en jeu


Mandjeck – 59e – 3/5 : Est rentré le temps de casser la cheville de Cohade et d’empêcher toute tentative de contres des Nordistes. Averti, mais le jaune lui va si bien. Au pire, quand il sera suspendu, notre ami Georges le boucher pourra donner un coup de main pour les galettes-saucisse.

Lemoine – 90+2 – 6/5 : Tu la sens la puissance du Coglais ? Le gars qui rentre dans les arrêts de jeu, tire deux corners alors qu’il n’en tirait jamais et signe une passe décisive 4 mois seulement après sa fracture du rein. Ce genre de trucs, ça vaut bien plus que n’importe quel beau jeu et n’importe quelle branlounette médiatique qui en résulte.


les autres apparitions


Danic 3/5 : A été le principal danger valenciennois et a mis au supplice Danzé en fin de première mi-temps. Sorti sous les applaudissements à la 76e. Probablement ce qui attend Brahimi quand il jouera route de Lorient sous d’autres couleurs.

Rod Fanni non noté : Invisible hier. On n’a même pas pu le voir rater un alignement, donner un pénalty à l’adversaire ou tirer un coup-franc en touche.

Wiltord 5/5 : Etait dans les tribunes hier soir. Probablement en boite avec la majorité de l’effectif après le match.

9 thoughts on “La Breizhou Académie note Rennes-VAFC (1-0)

  1. pas glop les sifflets, mais les matches sont quand même très très chiants en ce moment, y compris à domicile alors que d’habitude on arrive (-ait ?) à produire un minimum de jeu. Là j’ai l’impression de retrouver la funeste époque d’Halilhodzic.

    Sinon je suis content de voir que Nico Douchez a retrouvé un putain de niveau cette année après une dernière saison pas terrible

  2. C’est étrange cette manie de toujours devoir finir une bouteille pour sortir une bonne prédiction !
    JE ne connaissais pas l’éthylodivination.

  3. Une victoire à l’arraché à la 92ème? C’est ça qui est la vérité!
    Un petit effort contre les voleurs du Mont St Mich’ et l’année 2010 se finira en beauté…

  4. Je crois que Nolan va hésiter avec N’tame maintenant vu que l’Théo junior a joué, et on a pas perdu, pis, il a même été très bon face à Mounier qu’avait fait l’amour tout une mi-temps à Brahim « 3maxibestofet2autrespourledessert » Ferradj…

    Blague à part, je suis pas trop fan de Rennes la ville, l’équipe je m’en fous généralement, mais là pour une fois j’espère que cette équipe va pouvoir garder ses joueurs un peu plus que d’habitude histoire qu’on voit ce que ça peut donner !

  5. Mon avis n’engage que moi mais je pense que le public ne siffle pas Brahimi mais le coaching (très) tardif d’Anto. Derrière on peut voir que le coaching est gagnant, mais quand on assiste à la 90è minute au deuxième changement de son équipe, à domicile, devant une formation qui joue à 11 derrière, et précédé de la sortie d’un créateur (un Leroy cramé) pour un golgoth, on est en droit de se demander ce que branle l’entraineur.

    Mais bon avec 6 blessés aussi…

  6. Au vu des notes, on pourrait croire que Rennes a fait un match correct. !!! On s’est fait chier !!! comme d’habitude…

  7. Non, Rennes a fait un bon match. Ils n’ont pas de chance, toutes les équipes que Rennes rencontre ferment le jeu. La preuve encore samedi…

  8. @Alex: A part Camara, à qui Roazh a mis 3/5 les 3 autres offensifs ont eu 1 ou 2. Et les défenseurs ont fait leur job. A partir de là, je crois que bon, les notes sont cohérentes.
    Et puis, si j’avais été au stade, je suis sûr que j’aurai vibré sur le but de John Kanaka naka tou laa hey…

  9. Sans doute les meilleurs articles sur Rennes que j’ai pu lire grâce à Roazh Takouer cette année (Et parmis les plus drôles sur hors-jeu)! J’attends maintenant les compte rendus de matchs avec encore plus d’impatience que la gazette des cahiers du foot. Bon ben bravo quoi.
    Et puis j’attends aussi avec impatience les moyennes des joueurs sur cette première partie de saison, avec les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.