La Canebière académie note OM-Spartak

Un Mad Professor qui garde de bons espoirs européens.

Mad Professor a regardé les débuts de ses protégés en ligue des champions face au Spartak Moscou, pour ressentir des sentiments déjà trop souvent vécus (0-1) : Manque de réalisme, défaite, frustration, colère, alcoolisme, femmes de joie, notes…(*)

Mandanda (3/5): avait mis son maillot « pique-nique sur pelouse fraichement coupée » pour batifoler dans l’herbe entre deux dégagements. Pas de grand danger russe pour déranger son  programme alors son latéral droit s’en est chargé…Et là, c’est le drame.

Azpi (2/5) : Malgré sa tête d’acteur gentillet de « génial mes parents divorcent », il a bien tenu son côté même si son placement laisse parfois songeur. Malheureux sur l’une de ses ultimes interventions il offre les 3 points aux visiteurs, et Dieu sait l’importance des 3 points…

Heinze (3/5): a manqué de précision dans ses interventions et passes mais reste un combattant motivé en toutes circonstances, atout indéniable pour une équipe qui voit loin…en Europa League.

Hilton (3/5): a réalisé des gestes défensifs propres (ou pas) pour des relances dégueulasses. Un « comme d’habitude » de Claude François préférable néanmoins aux « bêtises » de Sabine Paturel  dont il fut fan à une époque.

Taiwo (3/5): a commencé par défendre sans jamais monter, le franchissement de la ligne médiane (ou Deschamps)  pouvant le terrasser sur place, puis Tata Taiwo a montré ce qu’il avait sous son grand chapeau : des centres pour Mars et des boulets de canon qui sentent la poudre mais sans l’étincelle nécessaire à l’allumage.

Cissé (3/5) : a prolongé son contrat et sa discrétion, quelques essais offensifs qui en voulaient mais aussi des pertes de balles dans l’axe qui auraient pu faire mal. A bien tenté de nous flouer avec des plongeons dignes du cercle des nageurs de Marseille mais l’arbitre n’était pas dupe

Lucho (3 puis 2/5) : a d’abord porté le ballon comme il porte son maillot : sobrement et avec classe. Ensuite, le tissu a senti peu à peu la transpiration, avec pleins de bouloches sales,  à l’image du jeu de l’Argentin…El Comandante a aussi loupé un caviar, puis une nouvelle occasion bien donnée. Pas son meilleur match donc. (Remplacé par J.Ayew à la 83’)

Cheyrou (3/5): a tiré plusieurs fois au but, frappes jamais captées par le gardien adverse qui avait sur les gants la même matière glissante que Mbia possédait sous ses crampons contre Monaco (Mais  bien sûr, aucun joueur n’a compris qu’il pouvait être intéressant de suivre et Inzaghi étant trop cher…) S’est battu comme si sa carrière en dépendait. En sélection ? Non non, juste à l’OM…Mériterait un 4 pour son envie.

A.Ayew (3/5) : a frappé, beaucoup. Trop. Et dans n’importe quelles positions. Le but du papa de 1991 devait trotter dans sa petite tête ; c’est con, les « comme un symbole » étaient prêts dans toutes les rédactions sportives. A également subi « le coup du sécateur » que Francis a dû enseigner aux Russes sur un forum de prothèses de genou contre des bons d’achats de vodka moscovite.

Valbuena (2 puis 3/5) : a débuté comme un joueur mauvais de l’équipe de France (un Govou) toute la première mi-temps, avant de boire dans la gourde de Jacques Vendroux à la pause et de proposer sa palette technique et vivace. Insuffisant.

Brandao (2/5) : a marché sur une tête de l’Est  pour nettoyer ses crampons, a été hors-jeu très net puis a envoyé ses ballons dans les tribunes. Guy Roux en a frôlé la crise cardiaque avant de se rappeler qu’il ne regardait pas un match d’Auxerre à domicile. A été sifflé à sa sortie. Comme une samba.  (Remplacé par Gignac à la 61’)

Les remplaçants :

Gignac (non noté) : une grosse occasion sur le poteau en toute fin de match pour finir de tuer le moral de votre moustachu.

J.Ayew (non noté) : mériterait plus de temps de jeu.

Le Mad veut malgré tout vous offrir des images :


(*) Barème des notes :

– 1 = Catastrophique au point d’être remplacé avant l’heure de jeu par l’entraîneur.

– 2 = La faible performance du joueur a handicapé son équipe, obligée de compenser.

– 3 = Match « verre d’eau »…incolore, inodore, mais indispensable au bon fonctionnement de l’ensemble. Le joueur a tenu son poste en professionnel.

– 4 = Passe décisive, but marqué, intervention défensive décisive, omniprésence du joueur dans sa zone d’expression. Il s’agit de signaler ce que le joueur a fait de plus que tenir son poste.

– 5 = Un 4 serait insuffisant tant le joueur fut déterminant

22 thoughts on “La Canebière académie note OM-Spartak

  1. Franchement fais iech. Quelques observations un peu aigries comme un lendemain de défaite.

    Oh puis merde non, meme pas. Si juste Azpi, le pedretti avec 10kg de moins (!!!), il est combatif et ce qu’on veut mais un coup d epaule et il est en haut de Jean Boin à chaque fois. Au delà de son but, je suis inquiet.

    Je suis un peu perdu.

  2. Azpi ….. le mec arrive a me faire regretter Bonnart quand meme !
    Il serait temps qu’il se mette serieusement a la muscu sinon de nombreuses gueules de bois s annoncent pour les lendemains de match.

  3. c’est toujours le même problème, si devant ça sait marquer, le but d’Azpi tu l’oublies vite fait.

    Mais on a toujours pas d’attaque et une défense rapidement à la rue.Brandao c’est plus possible, Ayew n’est pas mure et Valbuena est moche.

    Après le gardien fait aussi son match, si Cheyrou met ses 3 frappes en première mi temps, ça te change la donne. On l’ a dit aussi de Ruffier, ça va finir par se voir…

    Au final on reste encore avec des « si » qui cassent les couilles.

  4. @l’Vaudois: j’avoue que Bonnart je l’ai regretté dès qu’il est parti. Rarement brillant comme joueur, mais capable de jouer 50 matchs par saison sans jamais (ou presque) nous chier dans les bottes.

    Bref. Je ne vois, pour l’instant, pas ou est la bonne opération. Je disais pareil l’an dernier mour Cana-M’bia. On verra…

  5. Je suis d’accord Moké, Valbuena est vilain mais avec l’effectif du moment (départs et blessés)c’est le seul joueur avec loup-chaud, capable de s’approcher de la surface sans faire un controle tibia-touche.

    Le gardien je suis dslé mais tu le fais briller. Sur un pointu vicieux petit filet, il te la sort pas la paradae. Une frappe propre a mi-hauteur pour un gardien sachant quoi faire de ses mains, c’est donner un cheeseburger a P.Menes: du gavage. L’excuse des gardiens d’en face ne tient pas.

    On est gentillet, on fait ca bien, or en champions league, qd on a pas le physique pour pécho, ben faut pas se géner et violer la gonze. Nous ca fait 3 ans qu’on la regarde sans oser la toucher et qu’au final on se fait mettre. Bref.

  6. @Zub : « L’excuse des gardiens d’en face ne tient pas » on est bien d’accord, d’où le « On l’ a dit aussi de Ruffier, ça va finir par se voir… »

    Enfin sur quelques pralines il fait le boulot quand même, après le manque de vice à l’OM fait défaut oui. Ou le talent peut être tout simplement.

    Valbuena, Lucho, « capable ». Oui, par intermittence et après ? Valbuena sort du lot parcequ’il est bon ou parcequ’il joue à Marseille ? Lucho devait aider l’OM a franchir une étape en C1 mais met son début de saison pour se roder..encore.

    Abriel est aussi capable de s’approcher du but Didier.
    Le pari des frères Ayew, il a ses limites et apparait totalement contradictoire avec le discours de Deschamps qui voulait de l’experience devant…Bon Abriel n’a pas un CV de fou mais pourquoi pas tenter avec lui, surtout quand Lucho n’est plus dedans ?

    Putain le policier est dégouté comme un CRS qui part sur une manifestion avec interdiction de frapper. Il va aller insulter des conards sur football365

  7. Je vous trouve super dur avec le Valbu. Hier soir en deuxième mi-temps c’est quand même énorme ce qu’il a fait. Après il a pas marqué c’est sûr mais il était vraiment le meilleur olympien à ce moment là.
    Azpi a vraiment des soucis, le maillon faible de l’équipe pour moi.

  8. Depuis le stade:
    – Le Spartak est une équipe très faible, incapable d’aligner 3 passes, lançant de grands ballons devant au hasard et dont les joueurs arrivent à se dribbler eux-mêmes (sauf sur 2/3 attaques construites, mais bon ça reste du très léger pour la C1).
    – Quand même pas de bol pour l’OM de n’avoir pas au moins marqué un but, même s’ils n’ont pas fait un super match.
    – Toutes les (rares) attaques du Spartak passaient par le côté d’Azpi, toujours trop éloigné de son ailier qui a donc quasiment toujours le temps de centrer (cf le but, mais pas que). Les autres défenseurs ont remporté tous leurs duels me semble-t-il.
    – Brandao & Ayew n’ont servi à rien. L’entrée de Gignac et le rapprochement entre Valbuena et Lucho ont permis à l’OM de se créer bien plus d’occasions. A mon avis Valbuena doit plus participer au jeu, ne pas rester sur son aile à attendre le ballon (surtout que je le trouve trop lent pour un ailier, dans sa conduite de balle essentiellement).
    – Dans le virage on se marre bien des commentaires des supporters ;) Brandao est le plus haï, son match n’ayant pas arrangé sa côte.

    Voilà, de la déception car pendant 60 mns l’OM n’a pas montré grand-chose, puis de la frustation de ne pas avoir marqué & d’encaisser un but casquette (d’ailleurs Mandanda me semble bien à la rue aussi sur le coup).
    Globalement un niveau bien faiblard pour de la C1, surtout du côté russe.

    On risque de ne pas se régaler avec la venue de Zilina non plus, donc vivement Chelsea.

  9. Le maillon faible de l’équipe ca serait plutot le manque de realisme et/ou d’experience.
    Pourquoi les mecs se font chier a tenter des reprises de volée, frappes en pivot ou exters au lieu de faire un petit controle et un bon vieux pointu des familles.
    Moi c est ca que je comprend pas, faudrait debrancher le mode playstation et repasser en mode atari.

  10. Ah mais moi Valbu je parlais de son physique!hehe, je plaisante. (on a dit pas le physique ni les mères)

    Moké je partage entièrement ton constat. Abriel, Ayew’s family..

    Tarbib aussi d’accord avec toi. Je crois qu’on est tous blasés en fait..hehe.

    Ahala.

  11. Tarbib, tu confirmes le sentiment commun de cette page. Il a été bon mais seulement en seconde mi temps. On peut attendre mieux d’un « titulaire » d’EDF ou juste parceque l’on veut passer les poules de ldc…

    Azpi reste une énigme.

  12. Je ne comprend pas la note de Doudou si c’est. Pour moi il est un grand artisant de la défaite. A cause de son apathie totale, Chez roux et Louche’Oh ont évolués trop bas. A la fin du match edouard n’a pas proposé une once de solution pour apporter le surnombre. Et le but qu’on prend Doudou est aussi fautif que Aspi.
    Je vais mieux.

  13. Moké

    Si Azpi est une énigme, Lucho est un mystère. On reconnait les grands joueurs dans les grands matchs. Il n’a pas le droit de rater une occaz pareille

  14. Si le loup-chaud avait eu le nez de Vairelles, PAF ou Cavégol, le ballon aurait touché l’appendince nasale et Loup-chaud aurait marqué. Cela aurait il fait de lui un grand joueur?

  15. @l’vaudois : tout a fait d’accord. Avec du réalisme on mène à la pause et on gère la seconde mi temps.

    @Hristo : Tu as raison. Moké deteste ça.

  16. Le football espagnol est bourré de talents…l’OM a pris la seule burne qui s’y trouvait.

  17. @ moke: bon c’est quoi ce bodel que tu veux pas mettre lucho? C’est l’autre palois qu’il faut virer et mettre abriel, en 6 il est partout, donc devant aussi, et lui il court…
    bon, tu vas encore me les briser pour les fautes d’orthograhe mais, vas-y d’ecrire cefranc sur un qwerty, je sais pas ou est l’accent et puis tu me saoules sans un degre d’alcool ni de comprehension, t’en fais pas des fautes toi?
    D’ailleurs detester s’est retrouve demuni de son accent. Que fait la police? Et j’en appelle pas au ministre de l’interieur lequel s’est d’ailleurs fait remettre un dossier nomme tete-a-claque (horsjeu.net nom de code chanti plus prenom consonnance roumaine). N’est-ce pas gentil, elle va se voir offrir un voyage tous frais payes pour la roumanie et reviendra une fois lassee de la vodka.

    @madmand; Arles en a recrute deux me semble-t’il, et attendons un peu que le pti comprenne les consignes de deschamps.

  18. Ah ben nous aussi on peut marquer avec des défenseurs qui font des passes en retrait à la con et des tacles dangereux mais pas trop mais allez hop rouge quand même ! Non mais. Ça de toute façon c’est la faute de Diawara, c’est lui notre porte-bonheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.