La Gones académie fait le bilan

Torben revient sur la « meilleure saison » de l’OL selon Jean-Michel

On refait le match alors? Lyon a gagné, Syd est parti, Lille a perdu, Lyon finit deuxième. Non, pas de résumé et de notations d’un match visible quasi uniquement par les multiplex, si on faisait plutôt le bilan de la saison?

Que retenir?

Pas de titre cette année, mais finalement, une belle année. Même Makoun nous aura permis de rêver, en nous offrant le scalp de Madrilènes pas si mauvais que cela: regardez le nombre d’équipes qui en Espagne ont dépassé les 90 points au classement. En championnat, du bon et du très mauvais, des matchs à pleurer et des matchs plus aboutis. Le caractère c’est bien, mais il faudra aussi être plus consistant à l’avenir.

Le bien:

Une équipe de caractère donc. A priori, ce n’était pas forcément ce qui était le plus évident en début de saison. L’équipe a connu quelques psychodrames, comme le retrait du brassard après une énième incartade de Govou, et deux derniers mois 2009 fondamentalement pourris. Une équipe qui semblait se chercher en matière de leadership dans le vestiaire et sur le terrain est donc devenue une équipe de gars qui en veulent. Une superbe année 2010 pour le moment.

Au niveau joueurs quelques bons points, comme ça.

–      Lloris, qui a confirmé tout le bien que l’on pensait de lui tant à Lyon qu’en France. Il nous sauve pas mal de points cette année, et la Ligue des Champions nous tend les bras grâce à lui. Qu’on lui érige une statue ou qu’on lui dédicace un square (pourquoi pas celui un peu plus haut que l’école Marcel Pagnol tiens?), ce fut un peu le héros de l’équipe.

–      Lisandro Lopez, qui a réussi à me faire croire que les trophées UNFP n’étaient pas une cérémonie de clowns vu les récompenses habituelles et la manière parfois cavalière de procéder (les votes sur le net pour le plus beau but ne sont pas verrouillés sur l’IP ou l’identité. Si vous voulez voter quinze fois, vous pouvez…). Puis Jorgen m’a rappelé que tous les défenseurs de L1 avaient voté et que forcément, ils avaient suffisamment souffert pour se rappeler qu’il leur avait fait très mal.

–      Delgado, qui a confirmé les promesses naissantes de son talent. En revanche, capillairement, ce n’est toujours pas cela et ses expériences hasardeuses ne lui feront jamais gagner une ressemblance quelconque avec les beaux gosses du foot comme Cristiano Ronaldo. Il gardera la gueule d’un méchant de western, histoire de se reconvertir facilement après avoir fait pleurer tous les défenseurs latéraux d’Europe.

–      Michel Bastos, pour une recrue lilloise qui marche cette saison. C’est suffisamment rare pour être noté. Bourrin, parce qu’il ne sait que frapper comme cela, rapide, doué de ses pieds, il incarne l’ailier européen parfait. Et donc le latéral brésilien idéal. Running gag de Seitanta, ce fait l’envoie au Mondial.

Puellinho a aussi tenté quelques bons coups:

–      l’émergence des jeunes. Cela faisait combien de temps qu’on n’avait pas vu autant de jeunes, potables, sortir du centre et se voir offrir du temps de jeu, parfois pas en conséquence certes? En plus, Aly Cissokho et Miralem Pjanic qui ne sont plus des débutants sont aussi dans le registre des sales gosses qui prennent le pouvoir. L’avenir est là. Bon, en même temps, c’est certes plus facile de procéder ainsi que quand vos gônes s’appellent Linarès, Patouillard et consorts…

–      Le coaching. Il s’est affiné au cours de la saison et est parfois devenu une arme dangereuse. Madrid appréciera qu’on rappelle les qualités de Puel sur ce coup-là, mais quand même, ce ne fut pas la seule fois. Sinon, le pseudo 4-5-1 à la limite du 4-4-2 avec Gomis vraiment épaulé, c’est un bon plan hein…

Le sheitan:

–      Makoun. Parce qu’à part son but contre Madrid, il a souvent fait pester contre lui. Ce joueur est censément être doté de plusieurs qualités. A Lyon, elles sont devenues pertes de balles précoces, agressivité parfois mal placée (les têtes contre les gardiens…), frappes de poussins et mauvaise inspiration. Le package avec Bodmer, l’ancien couteau suisse devenu l’un des justificatifs avec Cleber Anderson de l’acquisition d’un staff médical pour eux deux fait cher…

–      Pleins d’autres choses: les blessures pas forcément bienvenues (regardez qui était disponible sur la fin de saison…), le jeu pas transcendant, mais plein de bonne volonté, isoler Gomis seul en pointe, le public de Gerland contre Gomis, le voyage en bus à Munich, les deux matchs contre Munich qui prouvent qu’on a encore un sacré échelon à gravir…

Et oui, je ne ferais pas plus long parce que ce vous attendez tous, ce sont les trophées de la fin de saison, les fameux Aulascars. Oui, un nom qui fait djeuns et qui rend hommage au président maître du monde médiatique…

Le trophée Torben Frank: pour le joueur le plus blessé de la saison, même si Bodmer a livré une belle résistance, c’est Cleber Anderson qui s’impose, se permettant même d’apparaître dans le groupe en fin de saison…

Le trophée Fernandez Leal: pour la mascarade de l’année. Offert à Puel pour son concerto de Gomis en soliste isolé. Quelques pipeaux pour affirmer que c’est un bon plan, quelques trompettes pour lui répondre en le croyant et le tour est joué pour avoir une partition qui tire les larmes. Oui, c’est atroce de voir Lyon jouer ainsi.

Le trophée Florent Laville-Raymond Domenech: le tacle le plus impressionnant de l’année est décerné à Anthony Réveillère. Sans doute parce qu’il est, au moment où il arrive, accompagné d’un « Bien fait pour ta gueule » chez la plupart des supporters. Oui, oui, il s’agit bien du tacle sur Tremoulinas lors de Bordeaux Lyon. Et bon dieu que je l’ai aimé sur le coup.

Le trophée Thomas Pfannkuch: pour Cleber Anderson, qui gagne le trophée de l’arnaque de la saison du côté transfert. Oui, pour une fois, nos recrues n’ont pas été mauvaises, voire même ont été bonnes. Alors pour l’homme qui fait vivre à lui seul tous les kinés de Lyon, chapeau bas pour ce doublé. Et dire qu’on nous avait fourgué le bonhomme comme le nouveau Cris… Sans doute n’était ce pas précisé que c’était le Cris de Leverkusen…


Le trophée S’ Adi Wa-Remark:
en hommage à la doublette d’attaquants qui fit s’esclaffer les supporters adverses… A Cannes… Les années 80, quelle purge c’était pour nos vieux supporters. Bref,  cadeau pour Lloris et sa tête ratée à Sochaux.

Le trophée Miodrag Zivaljevic: celui du but ultra important du joueur qu’on attendait pas. Bah… Makoun, face à Madrid évidemment.

Le point histoire: parce que c’est bien de nommer les trophées, c’est mieux de les expliquer…

Torben Frank: Attaquant danois, recruté en 1992, après l’Euro. Il détient sans doute le record d’efficacité à l’OL, avec une moyenne d’un but toutes les mi-temps. Pas mal hein? Le problème, c’est qu’en trois ans, il n’en a joué qu’une de mi-temps, un match amical, où il marque et s’explose définitivement le genou. 6 millions de francs pour un blessé permanent…

Alfonso Fernandez Leal: Recruté en 1991, éjecté en 1993. « Chouette, on est ambitieux, on a recruté un Espagnol vachement technique ». Ah, ça il l’était. Le problème c’est qu’il avait sans doute une vitesse moindre que Pelé. Je parle de la vitesse de Pelé de 1993… En fait, il était aussi belge, c’était là l’arnaque. Ou pas, Deflandre fut un joueur superbe. Certains supporters l’avaient surnommé Fernandel. Eux avaient encore la force de rire en le voyant. Bon en même temps, ceux qui ont subi l’équipe avec le trio Herbin-Lacuesta-Larios devaient trouver cela sympathique malgré tout.

Thomas Pfannkuch: Lyon avait un trou en 1991 en défense. Le choix se posait entre un libéro portugais de 36 ans, au physique de gringalet et le jeune et fringant pseudo futur Kaiser, polyvalent. Ouaip, performances de merde, et rouges, comme à son premier match. Vendu à la fin de la saison, le type dont on ne savait pas s’il était milieu défensif ou défenseur central finit par trancher lui-même: et si on se demandait s’il était réellement footballeur hein?

Pombolo S’Adi Wa et Thomas Remark: comme déjà dit, ils ont réussi à faire éclater de rire un stade à l’annonce de leur titularisation commune. La saison 1986-1987, leur seule commune, a quand même dû être pénible pour les supporters. On comprend le besoin de changer de président quand on en arrive là.

Miodrag Zivaljevic: Un attaquant serbe, enfin yougoslave, recruté à Nuremberg. Oui, vous pouvez vous douter du pire, vu que vous avez vu Pfannkuch et Remark comme recrues allemandes… 14  buts en 66 matchs à Nuremberg, on se dit que ce n’est pas mal. Oh, 3 au minimum durant sa seule saison à l’OL, en 1979-1980. Oui, il a sauvé l’OL à lui tout seul de la rélégation. Alors qu’il avait été muet, ou presque, durant toute la saison, il claque un triplé en barrages face à Avignon pour ne pas descendre en D2. On l’emportera 6-0 chez nous avant de perdre 4-2 là-bas et de sauver notre tête…

28 thoughts on “La Gones académie fait le bilan

  1. Quel pied cette semaine !
    Quand le printemps chauffe un peu, Lyon est la plus agréable ville du monde.
    Obligés de ressortir les lunettes de soleil pour parler foot !

    Je ne sais pas ce qu’il y a depuis dimanche mais je sens les Lyonnais apaisés.
    On a l’impression de sortir d’un long hiver qui aurait duré 6 mois.
    Et puis, enfin, le printemps.
    Et on est encore vivants.
    Comme après la « Der des ders ».
    Serait-ce le débuts des années folles ?

    Torben, il y a un nom qui manque à ton bilan : le Gone à Lyon. Aïe, voilà que fais du Francis (indigestion d’hors-jeu.net ?).

    On pourrait aussi étendre le bilan en ayant une pensées pour les gueules cassées (Lille et Bordeaux) et les vaincus (FC Vert ; Monaco, Psg…).

    Et honneur aux vainqueurs :
    – Marseille officiellement champion (en attendant qu’on est fini de retourner les pelouses boulonnaises et sochaliennes)
    – Montpellier et Auxerre. Le big 4 puis big 3 se transforme en big too. Lamentable.

    Quand à nous, la seul chose qui nous intéresse, c’est la LDC.
    Comme dirait Marty (le portugais du 8ème)en parlant de son Porto(le FC pas le pinard) :
    « C’est rien ça! C’est la marque des grands cloubs (*) . Ne pas être en LDC cette année ne change rien. On sait qu’on y reviendra vite. C’est ça les grands cloubs. »

    Nous on s’en fout du titre, on y reviendra vite.
    Ce qu’on veut c’est la coupe des grands cloubs.
    D’ailleurs, pour couronner cette saison, Lyon passe devant Madrid pour les chapeaux de LDC.

    Quel pied!
    Hey Marty, un beaujolais bien serré STP!

    * Cloub : club en patois Lyonnais – Apparu en 99 sur le pelouse de Gerland – S’est propagé dans le Grand Lyon au printemps 2001.

  2. On dirait vraiment que les noms des trophées sont inventés de toute pièce. Le point histoire me fait douter, mais ptet que je vérifierai…

  3. Jcrois que t oublies de dire qu on s est ennuyé quasiment toute la saison en regardant Lyon grâce à la magie du tacticien Puel. Jme répète mais tant que Lyon garde Puel, les lyonnais ne risque pas de revoir du beau jeu de sitôt à Gerland.

    Même constat pour l’OM par ailleurs qui au niveau de l’allant offensif n est pas non plus un exemple. Espérons que la L1 se réveille l an prochain.

  4. Joli bilan.
    Je plussoie à propos du Real Madrid en insistant sur le nombre d’équipes qui en Europe ont dépassé les 90 points au classement.

  5. Autre chose peut-être à rajouter dans le bilan :

    La Toule-à-tout-faire, au parcours exceptionnel cette saison. Il a été l’un des trois grands résistants et maillons essentiels dans l’ossature de l’équipe, avec Hugo et Lisandro.

    Je m’interroge sur le mini psychodrame qui va se jouer ces prochains jours (ou pas) concernant son rôle, qu’il s’agisse de l’EdF ou de l’OL. DC et/ou MD ?
    Je ne suis pas sûre que le principal intéressé soit d’accord de rester ad aeternam le cul entre deux chaises. L’OL veut faire des économies, est-ce que cela signifie que Jérémy va finir en défense ? Pas sûr non plus que ça lui plaise… J’aimerais bien l’entendre lui de vive voix à ce sujet, et non Claudie ou Raymond.

  6. En fait le prix « arnaque de la saison » devrait s’appeller le Torben Frank. La légende raconte que tout le monde savait que le joueur était blessé (staff médical Danemark, staff médical Lyngby, le joueur lui même, sa famille, ses amis), sauf ceux qui l’ont recruté.

  7. « Quand le printemps chauffe un peu, Lyon est la plus agréable ville du monde. »

    Jah, quel soleil ? Ici en amont, on a pas eu grand chose ces jours. Faut partager, sinon on vous coupe l’eau du Rhône depuis Genève.

  8. Enfin honnêtement, on s’en fiche totalement de Cléber! Il était là parce que Mensah était parti et que ça coutait pas bien cher de le garder au cas-où; c’est lui donner trop d’importance que de lui donner deux trophées. Sinon, au niveau joueurs, Cissokho et Toulalan me paraissent être les plus méritants (aux côtés de Lisandro et Lloris bien sûr).
    Enfin bref, cette fin de saison me remplit d’espoir pour la saison prochaine: je suis joyeux!

  9. @Eva

    Oui apparemment Puel compte sur toulalan pour la défense centrale la saison prochaine. Ca a pas l air de le déranger plus que ça apparemment au pti gars. Tu le connais c est un bon soldat le toulalan, il se plaint très rarement

  10. @Giovannix :

    Ce n’est là que mon avis personnel mais je trouve que Toulalan est trop jeune pour être en DC. Je veux dire, au vu de son gabarit (il fait pas 1.90 comme Boum) et de son âge.
    Il sait faire tellement de choses, a des capacités de meneur et de volume de jeu immenses. Ca serait du gâchis pour moi.

  11. l’avantage de mettre la Toule en défense, c’est aussi de pouvoir le faire monter plus efficacement qu’un Boumboum lors des fins de matchs où il faut se jeter à l’assaut du but adverse, ou quand l’adversaire est recroquevillé en défense…

  12. L’avantage de mettre Toulalan en défense c’est également la possibilité de le voir péter les plombs et de prendre 2 jaunes en 10 minutes alors que l’adversaire est en infériorité numérique. Du bonheur.

  13. Mais non, Jean Claude ! Pas bonheur !
    Toulalan est beaucoup mieux en MD, comme quand Lyon a battu Madrid. Chaque fois qu’il a été en DC à part samedi dernier, c’était pas bon. Ca lui fait pêter les plombs et prendre des cartons, même que ça contamine tout le monde. Tu te rappelles, le 27 avril à Chaban ? Tout le monde énérvé et le suicide collectif avec les lemmings à la fin ? Non, vraiment la Toule en DC, pas bon.

  14. C’est sûr que climatiquement, c’est sympa en ce moment de manger en terrasse, au soleil.

    Le seul avantage de la Toul’ en defenseur central chez les Bleus, c’est de foutre Planus sur le banc ou dans l’hélico…

    @ blagman: pas convaincu par les anti idoles lyonnaises?

    Zivaljevic:
    http://cgi.ebay.fr/PANINI-Football-80-n-132-Miodrag-ZIVALJEVIC-O-Lyon-/120565142729

    Alfonso Fernandez Leal:
    http://www.footmercato.net/joueur/Alfonso-Fernandez-Leal-27239.html

    Thomas Pfannkuch:
    http://forum.germania-fanpage.de/thread.php?threadid=477

    Sadi Wa:
    http://www.footballdatabase.eu/football.joueurs.pombolo.sadi-wa.67235.fr.html

    Thomas Remark:
    http://www.kickersarchiv.de/pmwiki.php/Main/RemarkThomas

  15. D’autant que si on se pose la question si Tool doit jouer en défense centrale, c’est bien que les autres ne sont pas à son niveau, tant physique que mental… CQFD

  16. Jean-claude a mal au dents?

    Eva, à Lyon on a 3 fleuves.
    Si tu nous en coupe 1 c’est pas grave. On pourra nettoyer le Pyralène que vous nous envoyé.

  17. Je passe sur le site régulièrement, et je suis pas un très grand spécialiste en football, mais je tenais à laisser un commentaire aujourd’hui pour vous dire qu’il y avait longtemps que je n’avais pas ri ainsi à la lecture d’un article.
    C’est frais, et ça fait du bien après une dure et longue journée de boulot…
    Bravo et merci, continuez ainsi, c’est un vrai plaisir.

  18. @jah

    Même pas vrai ! Le pyralène c’est pas notre faute à nous les nains de jardins suisses. Non c’est celle d’EdF. Arrête d’embêter sinon je te dis pas qu’y a Juninho commentateur sur Canal en juin. Mince, je l’ai dit.

    @Jorgen

    C’est un peu rude la coupure fin de Ligue 1. T’as des nouvelles de la Delg et de Boum ? Comment vont leurs petits corps vaillants tout meurtris par cette rude saison ? Elles sont où les loutres qui sont pas au Mondial ? Google et Puel ne veulent rien cracher.

  19. Eva : tu ne confondrais pas Torben avec moi j’espère ? Bref, je peux te répondre que non je n’ai pas de nouvelles des deux.
    Jah : quel est le 3e fleuve Lyonnais ? parce qu’à part la Saône et le Rhône, le second étant l’affluent du second, Genevois (« je ne vois » spéciale dédicace Eva) pas ! Mwarf !

  20. @Jorgen

    Pardon mais stp dis pas « Tool ».
    Ca veut dire « outil » mais aussi « connard de frimeur de m**** » chez les Anglo-Saxons et ça me choque un peu…

  21. Eva on est d’accord autant toulalan est bon au milieu (quand il ne tire pas) autant en défense, à la coupe du monde ca serait un sketch de la mettre en defense. En plus avec qui Abidal? Super au niveau de l’alignement un arrière gauche et un milieu en défense centrale… Il faut du temps pour devenir un vrai défenseur et pour ca rien ne remplace l’expérience (d’où a mon avis le choix de planus par rapport à Rami).

    Torben qu’est-ce qui t’arrive? T’as la haine parce qu’il y a autant de bordelais que de lyonnais dans la liste? Franchement même si Gallas reste je ne suis pas sur que ce soit Planus qui saute. Enfin on verra.

    Jah j’ai pas compris pour le mal de dents.

  22. Jean-claude :
    C’était pour te taquiner.
    En lisant Blanc, Triaud et autres, je pensais que les bordelais avaient tous mal quelque part.
    J’ai lu ton académie depuis.
    Un bilan positif (pour une 6èmme place) et plein d’espoir pour l’avenir…Bravo!

  23. Jean Claude, tu as du mal avec le second degré quand tu viens pourtant déverser ta bile chez nous? Parce que j’ai dit exactement la même chose, si Toulalan est en défense centrale, ce sera au détriment d’un spécialiste du poste, sans doute Planus. Et vu votre président en ce moment, on aurait eu droit à un bout d’anthologie sans doute de se part pour avoir accaparé un Bordelais, le coupant de ses vacances et donc le fatiguant par avance, etc…

Répondre à Eva Gene Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.