La Bundesliga Académie, bilan.

3

Ende für Jan-Karl. Cette saison.

Ce week-end se sont joués les prolongations de la saison 2009/2010, à savoir la finale de la coupe d’Allemagne et le match retour des barrages. L’heure est maintenant venue de baisser le rideau. Un récapitulatif s’impose.

Le champion :

Bayern München (info exclusive Horsjeu.net). Vingt-deuxième titre pour le club bavarois, le vingt et unième depuis la saison 1968/1969, soit un nouveau titre tous les deux ans. Indéniablement Louis Van Gaal a marqué de son empreinte cette saison, par ses succès et son charisme. Cette réussite a inspiré Wolfsburg qui pour la saison prochaine a engagé le coach Mc Claren. Avec Twente il a remporté le championnat des Pays-Bas, succédant ainsi à l’AZ Alkmaar de Van Gaal.

Les qualifiés pour la ligue des champions :

Schalke 04 et Werder Bremen (tour préliminaire). Après une saison d’absence, les deux clubs vont retrouver les joies de la Ligue des Champions. Malgré une certaine continuité le championnat allemand est en pleine mutation et relativement indécis quant à l’attribution des places qualificatives pour la LDC, d’autant plus que l’année prochaine la Bundesliga récupère une place supplémentaire, grazie mille Calciopoli.

Les qualifiés pour l’Europa League :

Bayer Leverkusen, Borrussia Dortmund et VfB Stuttgart. Les coéquipiers de Matthieu Delpierre obtiennent une qualification inespérée au vu de leur début de saison. Leur billet a pu être validé grâce à la présence du Bayern et du Werder en finale de la coupe d’Allemagne, tous deux qualifiés pour la LDC. Ce qui relève du miracle pour Stuttgart a d’avantage été vécu comme une déception par le Bayer, longtemps en tête du championnat, champion d’automne et invaincu jusqu’à la 25ème journée.

Les relégués :

Hertha Berlin et VfL Bochum. Avec seulement 6 points à la trêve le Hertha aurait pourtant pu croire au maintien s’il n’avait pas absolument voulu battre un autre record cette saison, à savoir le plus grand nombre de matchs consécutifs sans victoire à domicile (16 sur 17 possibles). 7 points supplémentaires leur aurait permis d’accéder aux barrages, épreuve qui a une nouvelle fois souri à Nürnberg. Le club bavarois pour sa deuxième participation à l’épreuve en deux ans d’existence sort vainqueur du derby l’opposant au FC Augsburg. L’obstacle est franchi haut la main puisque le club a remporté les deux manches (1:0 et 0:2). Le poids de l’expérience a sûrement fait pencher la balance.

Les promus :

1. FC Kaiserslautern et FC Sankt Pauli. La saison prochaine, l’objectif pour les diables rouges du Betzenberg sera de faire au moins aussi bien que lors de la dernière montée. Ils avaient alors fini champion. Par contre du côté de Sankt Pauli on imagine mal être plus à la fête qu’avec cette accession. Ils étaient plus de 100 000 sur la Spielbudenplatz de Hamburg pour fêter leurs protégés. Comme c’est un club à part, la veille, à la fin du dernier match de la saison, les joueurs avaient gâté leurs supporters. Ils ont eu droit à une mise en scène de match amical entre Sankt Pauli et une sélection de joueurs de la 1. Bundesliga. Bien évidemment le pseudo Jarolim du Hamburg SV a été prié de quitter la pelouse avant même le début de la rencontre (video).

La coupe :

Bayern Münich. Louis Van Gaal a eu quelques frayeurs lors de cette finale. L’Olympia-Stadion de Berlin était tout en vert quelques heures avant le match, il s’est alors cru en terre Brêmoise. Un lecteur avisé de Horsjeu.net lui aurait révélé le pot aux roses, le stade était en fait habillé aux couleurs de la DFB (équivalent de la FFF). Finalement son club a écrasé le Werder Bremen 4 buts à 0. Le club bavarois réalise une fin de saison tonitruante et espère ne pas s’arrêter là.

Les joueurs :

Incontestablement Robben aura survolé cette Bundesliga. Le site Kicker.de est entièrement d’accord sur ce point. Si l’on regarde plus attentivement leur classement des meilleurs joueurs de la saison, on est en droit de se demander si les meilleurs gardiens du monde n’évoluent pas en Bundesliga. Parmi les 14 premiers on en retrouve 9 qui occupent ce poste. Ne serait ce pas une stratégie pour extorquer des fonds à tonton Arsène ? Gageons qu’il se rendra bien vite compte de la supercherie, Lehmann figure en bonne position.

3 thoughts on “La Bundesliga Académie, bilan.

  1. Pour la 4eme place en LDC l’an prochain, tout dépendra de l’issue de la finale mon ami.

    Si le bayern gagne ou perd au tirs au but, l’Allemagne aura son 4ème billet.
    Dans le cas contraire, l’Italie conservera ses 4 places pour l’accession en LDC.

  2. Karlsruhe comme les autres relégués de la saison 2008/2009 a fini dans le ventre mou de la 2. Bundesliga, elle est loin la génération dorée (Scholl, Kahn…)

    Merci pour cette précision Giovannix. Ca fera deux choses à fêter samedi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.