La Louve Académie note Inter-Roma (0-0)

Fabio Labello de la Louve académie a une dalle de crotale

Le match: eh bien, j’ai vu le même que Matrix. Possession et domination territoriale à l’avantage des Giallorossi, les actions les plus dangereuses pour les Nerazzuri. Pour les Romains, Louise-Henri confirme qu’il veut installer une sorte de Barca bis. Le seul souci, c’est qu’aux dernières nouvelles, on n’a pas un Messi, un Xavi ou un Iniesta pour faire la différence à un moment ou à un autre. On a juste un vieux Totti. C’est beau mais insuffisant. Donc ca donne une machine qui ronronne gentiment mais qui ne trouve pas beaucoup de verticalité. Le jeu offensif s’en trouve être très fade. Mais trêve de morosité ou d’analyse digne de notre footbalologue adulé, le match nul reste un bon point de pris en terre milanaise pour une Roma toujours en construction mais qui a montré quand même un visage anal un peu plus odorant!

 

Stek : ( Urgo/5 ) Steak orange : date de péremption : 18 min après ouverture. Supporte moyennement la sauce Lucio.

Burdisso: ( 3/5 ) N’a pas fait lever la pâte à pizza. Après, comparé à la technique du boucher Samuel, on se dit qu’il s’est contenté de fouetter à bonne température car clean-sheat!

Kjaer: ( 3/5 ) Première livraison danoise un peu fade. Les relances avaient autant de goût que du limoncello sans citron. +1 quand même pour l’intervention sur sa ligne en fin de match.

De Rossi ( 5/5 ) : Dans son rôle de défenseur central-milieu défensif-milieu-milieu relayeur-milieu offensif, il m’en a mis plein la bouche. Des saveurs, bande d’anaux ! Une véritable pizza royale tout compris! Même les commentateurs italiens ne jurent que par cette adresse de resto!

Perrotta : ( 0/5 ) : Chez Fauchon aussi, le lait caillé reste du lait caillé. Que dire? La chiasse après le pak-pak de la place Clichy a plus de robe que cette piquette à bouc.

Taddéi : ( 1/5 ) : Ça ressemble à un serial killer. Ca a l’odeur d’un brocolis au galak. Ca défend comme Bernadette Soubirou. Au final, c’est un bibelot transformé par le chef Louise-Henri en porte battante!

Pizzarro ( 4/5) : Dans la frangipane molle du milieu, le piment chilien a réussi son rôle d’accélérateur de papilles romaines. Remplacé de façon prématurée et incompréhensible par l’Espagnol sans sel.

Pjanic: ( 3/5 ) : a une carte à jouer dans le projet d’importation de la paella à Roma. Mais doit faire attention à ces moments Ph neutre trop fréquents.

Osvaldo: ( 2/5 ) : il commence à vraiment à me courir sur le haricot. Perd ses duels avec la salade César et pour le reste pesant comme un sac de patates blettes à la foire aux maccaronis de Moissy-Cramayel ( spéciale cacedédi aux moisséens! Fabio Labello est prêt à signer l’implantation de Castorama à Moissy!!!)

Borini ( 4/5 ) : l’instant fraîcheur : seul joueur doté d’une réelle pointe de vitesse, il a bouffé de la défense interiste sans rajouter aucune huile lubrifiante. A maintenir sur le menu.

Totti: ( 4/5 ): Inexistant en première mi-temps, il a mieux servi les plats en seconde malgré des coups-pieds arrêtés chevalins. +1 car à ce qu’il paraît, il a guéri la faim dans le monde

 

Les condiments:

Lobont : (3/5) : d’où il vient, ils mangent pas beaucoup! Hier soir, non plus, donc ca lui va bien.

Gago : (2/5) : a perdu pas mal de ballons et pâtit de remplacer un excellent Pizarro. Pour faire monter les blancs en neige, va falloir plus de rythme.

Borriello (NN) : Assiette vide.

 

Pour le compte-rendu signé Marco Matrix, c’est ici.

Pour les images du match, c’est là.

 

 

1 thought on “La Louve Académie note Inter-Roma (0-0)

  1. pas mal ce match
    prochain match je sais pas contre qui mais ça sera une victoire
    belle academie culinaire
    j’ai trouver burdisso/kjaer vraiment bien
    surtout que les lateraux c’est comme si yen avait pas
    totti pas top; je l’ai trouver bien meilleur quand il s’agit d’expliquer a l’arbitre comment faire son métier
    c’est marrant mais borini ma pas plus convaincu que ça.
    l’inter me semble etre tomber bien bas pourtant quand on voit l’effectif il pourait jouer le titre easy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.