La Meringue Académie note Malaga-Real Madrid (0-4)

5

Fessée, déculottée, de toute façon, Dudu a aimé..

Le Real se rendait chez les nouveaux riches, mais pas trop, de Malaga. L’équipe andalouse avait quelques peu fait bouger un mercato assez pauvre, en achetant Toulalan, Joaquin et Van Nilsterooy. Les Andalous réussissent un début de saison plutôt honnête dans ce qui sera leur niveau tout au long de la saison je pense, c’est à dire la lutte pour les places européennes.

C’était donc un match piège qui attendait Madrid, Malaga ayant effectué un sans faute à la Rosaleda, le Real qui restait sur deux cartons face au Betis et face à Lyon. On est jamais à l’abri d’un match piège du côté madrilène, car ils peuvent toujours balbutier leur jeu si l’adversaire joue bien le coup.

Le Real se présente avec une composition qui commence à devenir classique. Casillas dans les cages, Arbeloa et Marcelo sur les côtés, Ramos et Pepe dans l’axe, Xabi et Khedira en doble pivote, un trident d’attaque Kaka’, Di Maria, CR7 et en pointe Higuain, l’homme triplé. Benzema retrouve donc le banc de touche, Özil et sa petite forme aussi et sinon ce sont des habitués qui prennent place sur le banc, Granero, Callejon, Varane. Une équipe qui peut faire mal si les joueurs restent sur leurs lancées des derniers matchs.

En face, sont notamment titulaire, Toulalan, Joaquin, Demichelis, Cazorla, Mathijsen, Isco ou Salomon Rondon. Le banc de touche a belle gueule aussi avec la présence de Ruud, de Maresca, Monreal ou Buonanotte.

Au final, il n’y a pas eu photo entre les deux équipes. Le Real a vite fait la différence dans le match, tuant ainsi tout espoir andalou. 0-3 après 28 minutes de jeu, ça fait mal.

Malaga va se montrer dangereux seulement sur CPA en première mi-temps, et Casillas se chargera de tout stopper ou repousser.

Et puis, nouveauté, on a vu le Real évolué d’une façon digne du Barça. Monopole de la balle, on fait tourner sans s’affoler, les latéraux sont là pour élargir le jeu, les milieux proposent des solutions. Il faut dire que Malaga se prêtait bien à ce jeu, car ils n’étaient pas tous en défense tel Santander, et il y avait pas mal d’espaces. Il faut dire que la défense andalouse laissait à désirer aussi.

En seconde période, Malaga va prendre logiquement le jeu à son compte et du coup s’exposer aux contres madrilènes, sans conséquence. Malaga restera muet quand même, tombant sur Iker ou sur les montants pour l’empêcher de marquer, ou même sur une solide défense pour contrer certaines tentatives.

 

Les notes:

Casillas (4/5) : Encore une fois impeccable, il est vigilant comme lorsqu’il sort en dehors de sa surface pour tacler le ballon devant Rondon en début de match. Sinon, il a bien repoussé les tentatives de Malaga. Juste une sortie où Rondon le devance en seconde mi-temps mais sans conséquence, et ses sorties aériennes qui sont limites, mais qui sont efficaces.

Arbeloa (3/5) : Toujours aussi bon défensivement, sobre, et plutôt propre, il me plais toujours autant. Mais pour le Real, il n’est sûrement pas assez offensif.

Marcelo (4/5): Bon offensivement, il a participé à l’occupation du terrain. Pas non plus décisif en attaque. Attentif en défense, même si son défaut, c’est de suivre le ballon et non son joueur. C’est quand même limite en défense, mais il se démène tellement qu’on a du mal à lui en vouloir. Il se rattrape souvent grâce à son coup de rein.

Ramos (2/5): Des erreurs qui peuvent coûter chère lorsqu’il ne commet pas une faute dans la foulée pour se rattraper. Il est toujours à la limite dans ses interventions, adepte de la défense Douillet, c’est à dire défendre avec ses mains pour choper l’adversaire et spécialiste du tacle assassin qui prend le ballon. Toujours aussi présent dans le domaine aérien, surtout sur corner adverse où il adresse une passe décisive pour Ronaldo.

Pepe (4/5): Très bon en première mi-temps, auteur de bon jaillissements et de bonnes relances. Il a été solide en seconde période, auteur d’un match plutôt propre. Attention, jouer le hors jeu, c’est toujours pas ça, c’est limite limite.

Khedira (3/5): Pas mal porté vers l’avant au début du match, se créant quelques opportunités, puis il s’est mis à sa tache défensive en seconde mi-temps quand le score était acquis. Dudu attends tout de même l’arrivée de Sahin, parce que Khedira c’est bien, mais pas parfait.

Xabi (4/5): Quand je dis qu’il est précieux au sein de l’équipe. C’est lui qui fait la bonne passe pour que la contre attaque madrilène prenne de la vitesse et de court la défense de Malaga. Et puis il est si facile sur le terrain. Il signe une passe décisive pour Ronaldo en marchant presque. Et quand il perd la balle, il s’empresse de la récupérer. La classe.

Di Maria (5/5): Un caviar pour Higuain, un caviar pour Ronaldo. Ses crochets extérieurs font toujours aussi mal même si tout le monde les connait. Il est vraiment fort pour éliminer par des numéros d’équilibristes. Un truc à régler par contre, ce sont ses frappes qui sont des offrandes aux spectateurs. Mais c’est pour Dudu l’homme du match. Remplacé par Callejon à la 75e.

Ronaldo (5/5): Très en jambes. Il faut l’être pour signer un triplé. Omniprésent en première mi-temps, où il a fait plaisir à voir, avec des gris-gris efficace, des actions bien senties et bien sûr un triplé. Et quasi absent en seconde mi-temps, où il a perdu nombre de ballons. Mais bon, il avait déjà fait son match, et c’était plié.

Kaka’ (2/5): Pas trop dans le match au début, avec quelques pertes de balles en voulant garder le ballon trop longtemps. Pas trop dans le match au milieu, ou on ne l’a pas trop vu, traversant le match comme un fantôme, et effectuant les mauvais choix quand il avait la balle. On a plus vu Khedira que lui pour attaquer, c’est dire son match en première mi-temps. Et en seconde mi-temps, il a profité des espaces pour contrer pour faire parler son talent et on l’a plus vu à son avantage. C’est un bon joueur de contre attaque, c’est tout. Remplacé par Özil à la 61e

Higuain (3/5): Il débloque le match dès la 10e minute, et ça c’est bien dans ce genre de match de marquer vite. Hors-jeu, pas hors-jeu, dur à dire. Il a effectué un gros pressing, mais a été privé de ballon avec cette tactique nouvelle. Il n’a pas eu 36 occasions, mais il marque et c’est ça qu’on lui demande. Le match à distance avec Benzema continue. Il n’a pas su profiter des espaces en seconde période. Remplacé par Benzema à la 69e.

 

Remplaçants:

Özil: Petite entrée de sa part.

Benzema: Zéro occasion à se mettre sous la dent.

Callejon: Il s’est mis en évidence. Une moitié de phrase pour des moitiés d’action.

 

En face:

Joaquin, une sale gueule, et une grosse pleureuse. Vainqueur du duel à distance avec Ronaldo pour râler. Le Ronaldo du pauvre.

Toulalan a pris un coup de vieux.

Demichelis, Gignac, même vitesse.

 

Bonne opération pour les Madrilènes car dans le même temps, le Barça a lâché deux points contre Séville. Le Real passe devant les Blaugranas, jusqu’à ce qu’ils lâchent eux aussi des points. Est-ce que ce sera contre Villarreal ? Réponse mercredi.

 

Dudu vous attends sur facebook. Rassurez-vous, il ne vous violera pas.

La Meringue académie est aussi sur facebook.

Dudu twitte aussi mais c’est rare, donc pas trop la peine de le suivre.

 

Un bisou sur chaque fesse,

 

Dudu.

Oh, Dudu a oublié les images, mais le gentil service qui n’est pas aussi gentil que les Barcelonais s’en occupe.

5 thoughts on “La Meringue Académie note Malaga-Real Madrid (0-4)

  1. Malaga était très vilain en défense…

    Et en plus, Cazorla a eu une grosse occasion de sauver l’honneur ainsi que Joaquin sur coup-franc. Quand ça veut pas rentrer…

  2. Alors, quel effet ça fait de soutenir le grand capital? Tu sais qui c’est qui les fabrique les maillots du Real? Et dans quelles conditions? ça me donne envie de vomir tant de naïveté…Forza Livorno Calcio!

  3. Et voir Khedira et Abidal dans la liste du ballon d’or alors que Benzema et Marcelo tu sais quel effet ça me fait? L’absence de Rossi est assez dégueulasse aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.